La langue française

Fana

Définitions du mot « fana »

Trésor de la Langue Française informatisé

FANER, verbe trans.

A.− Retourner (un fourrage fauché) en l'étalant pour le faire sécher. Faner l'herbe d'un pré, un carré de foin au râteau et à la fourche ou à la machine. Il lui devait de faucher sa prairie autour du château, de faner son foin et de le charroyer à sa grange (Erckm.-Chatr., Hist. paysan,t. 1, 1870, p. 12).Il avait envoyé là, pour faner une coupe de luzerne qui pressait, une fameuse mécanique d'un nouveau système (Zola, Terre,1887, p. 156).
Emploi abs. Faire les foins, faire la fenaison (cf. ce mot A). S'amuser à planter, à greffer, à faner soi-même (Senancour, Obermann,t. 2, 1840, p. 139).Là-haut, on fane, on moissonne, on cueille et l'on sème presque tout d'un temps, en août-septembre (Pourrat, Gaspard,1922, p. 49).
Machine à faner. Synon. faneuse (faneur* B).
B.− [L'idée exprimée par le verbe est celle d'une modification dans l'état ou dans l'apparence de qqc. ou de qqn]
1. Qqn (ou qqc.) fane qqc. (ou qqn).[Le suj. désigne une pers. ou un agent non humain qui opère la modification subie par le compl. (pers. ou chose)] Faire perdre sa fraîcheur, son éclat.
a) [Le suj. est un agent non humain, le compl. un être matériel]
α) [En parlant de plantes] Les grandes chaleurs fanent les fleurs. (Quasi-)synon. dessécher.La dernière brise avait fané les lis (Lamart., Chute,1838, p. 875).Leur cœur ressemble à cette rose avare. Un souffle plus puissant les fanerait (Camus, Malentendu,1944, II, 1, p. 149).
β) P. ext. [En parlant de pers., de couleurs, d'objets ou d'une création humaine] Les années ont fané la beauté du teint de (qqn); le soleil fane des rideaux, des tissus. (Quasi-)synon. défraîchir, ternir.Un de ces visages qui se sont éteints sans avoir été usés, ou fanés par les fatigues ou les grandes émotions de la vie (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, MllePerle, 1886, p. 631).Il a fané et usé tant de mots et tant de rimes! (Alain, Propos,1935, p. 1278).
b) Au fig. [Le suj. désigne une pers. ou un inanimé abstr., l'obj. un inanimé abstr.] (Quasi-)synon. altérer1(cf. ce mot A 1), estomper.Crainte de faner un sentiment que j'étais jaloux de nourrir à ma guise (Toepffer, Nouv. genev.,1839, p. 150).Une fois si fraîche que rien ne semble pouvoir la faner jamais (Rolland, J.-Chr.,Mat., 1904, p. 203):
1. ... un mot de tendresse quotidienne, affaibli par l'usage, le touchait aux larmes, comme une invention toute fraîche du cœur, que des millions de bouches n'avaient point fanée. Zola, Dr Pascal,1893, p. 175.
2. [Le suj. désigne la pers. ou la chose concr. ou abstr. subissant la modification] Perdre sa fraîcheur, son éclat (sous l'effet de quelque chose).
a) [Avec un compl. subst. introd. par la prép. à, dans, sur ou sous, ou part. introd. par la prép. en indiquant la cause ou l'agent de la modification]
α) Emploi pronom.
[En parlant d'une pers., d'une plante, ou d'une couleur, odeur, etc.] Le parfum s'était un peu fané dans la solitude (Duhamel, Suzanne,1941, p. 267):
2. Pauvre petite plante sauvage, poussée dans les bois, elle venait de tomber comme bien d'autres dans l'atmosphère malsaine et factice où elle allait languir et se faner. Loti, Mariage,1882, p. 116.
Au fig. [En parlant d'inanimés abstr.] Une image qui leur semble se décolorer et se faner en la captant dans une phrase (Valéry, Variété I,1924, p. 274).La grandeur, la générosité d'Emmy se faneraient, se décomposeraient sur cette révélation (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 308).
β) Emploi intrans. Qqc. (ou qqn) fane à (ou : dans, sur, sous l'effet de) + subst.Perdre sa fraîcheur, son éclat sous l'effet de quelque chose. (Quasi-)synon. se flétrir.C'est la gerbe et le blé qui ne périra point, Qui ne fanera point au soleil de septembre (Péguy, Tapisserie N.-D.,1913, p. 678).Un terrain où quelques cultures fanaient sous un ardent soleil (Gide, Si le grain,1924, p. 428).
b) [P. ell. du compl. prép.]
α) Emploi pronom.
[En parlant d'une plante] (Quasi-)synon. se flétrir.Un sol où toute fleur dépérit et se fane (Barbier, Iambes,1840, p. 107).L'automne avançait. Le soleil s'éteignait. La nature se fanait (Rolland, J.-Chr.,Antoinette, 1908, p. 909).Leurs feuilles verdoyaient au mois d'août. Je les ai vues jaunir, se faner, tomber (Bourget, Sens mort,1915, p. 4).
[En parlant d'une pers., d'une chose] (Quasi-) synon. se décolorer, se défraîchir, passer.L'âge vient, la fraîcheur se fane (Sainte-Beuve, Poésies,1829, p. 117).Une vieille créature lamentable, dont les joues se fanèrent instantanément (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 509).Les appliques dédorées, les rideaux qui se fanent (Green, Journal,1945, p. 208).
Au fig. Disparaître en perdant son éclat. (Quasi-) synon. s'estomper, s'éteindre.
[En parlant des éléments de la nature] Les yeux à la vitre où se fanent les neiges (Rimbaud, Poés.,1871, p. 83).Une à une les étoiles se fanaient (Gide, Nourr. terr.,1897, p. 161).
[Dans le domaine moral, des idées] Mes plus doux sentiments se fanent tour à tour; Et l'Amitié coûte à ma vie Autant de larmes que l'amour (Desb.-Valm., Élégies,1833, p. 127).Les vérités les plus originales se fanent et se refroidissent à être codifiées (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 132):
3. À mesure que l'être humain avance dans la vie, le roman qui, jeune homme, l'éblouissait, la légende fabuleuse qui, enfant, le séduisait, se fanent et s'obscurcissent d'eux-mêmes. Baudel., Paradis artif.,1860, p. 453.
β) Emploi intrans.
[Le suj. désigne un végétal] Je n'ai que faire d'un laurier qui risque de faner bientôt (Gide, Nourr. terr.,1897p. 525).Lorsque le pain rassit ces fleurs fanent et se rétrécissent (Ponge, Parti pris,1942, p. 23).
Au fig. [Le suj. désigne un inanimé abstr.] (Quasi-) synon. s'altérer, s'estomper.Ce n'est pas lui qui meurt seulement, C'est ce monde habituel qui fane et qui perd pour nous saveur et sens (Claudel, Messe là-bas,1919, p. 490).Leur joyeuse bonne grâce fanait de jour en jour (Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1222).
Rem. La docum. atteste a) Fanaison, subst. fém. Ramollissement, avant dessiccation, des tissus d'une plante privée d'eau. Chacun a pu observer la fanaison d'une plante herbacée telle qu'une laitue (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 230). Une mousse (...) trahissant parfois la perte d'eau subie par une fanaison caractéristique (Id., ibid., t. 2, 1931, p. 200). b) Fanerie, subst. fém. Hapax désignant l'état des choses ou personnes fanées (cf. ce mot II A 2 a et b). Mauve par la fanerie de ses chairs recrépies, repeintes et marinées dans trente ans de baumes (Lorrain, Phocas, 1901, p. 159). La fanerie pisseuse des tapisseries (Id., ibid., p. 206). c) Fanoche, adj. ,,Dans l'argot boulevardier, on dit Fanoche, Fanoché (...) d'une personne que commencent à envahir les rides`` (Bruant, 1901, p. 394). Madame de Chambrun était maigre, couperosée, bizarre, avec un je ne sais quoi de penché et de fanoche (Gyp, Souv. pte fille, 1928, p. 221). d) Fanoché, ée, adj. Presque, à peu près fané (cf. ce mot II A 1 et 2). Le feuillage des arbres plutôt fanoché que fané (Bourget, Pastels, 1889, p. 21). Au fig. On a bissé tous les « numéros » de la première partie, sauf la Cavatine de Raymond, plus fanochée que le reste (Willy, Entre deux airs, 1895, p. 12). e) Fanure, subst. fém., littér. (également attesté ds Rob. Suppl. 1970). État de ce qui est fané. La figure présentait cette fanure particulière aux garçons de restaurants de nuit (...) faite de grimaces de convention et du reflet blafard du gaz (A. Daudet, Nabab, 1877, p. 34).
Prononc. et Orth. : [fane]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 fener « retourner l'herbe coupée pour la faire sécher » (Naissance du Chevalier au Cygne, éd. H. A. Todd, 2087); 2. 1remoitié xiiies. p. ext. « faire perdre son éclat, sa fraîcheur à une plante, une étoffe, etc. » (Gautier d'Aupais, 282 ds T.-L. : cele qui le noircist et faine); ca 1393 fanner (Ménagier, II, 267, ibid.). D'un b. lat. *fenare, dér. du lat. fenum (foin*), cf. lat. médiév. fenare (1157 ds Du Cange). Pour le passage de fener à faner, voir les explications diverses de Bourciez § 94, Pope § 447 et 449. Fréq. abs. littér. : 281. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 382, b) 348; xxes. : a) 537, b) 352.

Wiktionnaire

Nom commun

fana \fa.na\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Fanatique.
    • Dans sa jeunesse, il était un fana des Beatles, comme tous ses copains. Et comme eux il a vieilli, laissant dormir d'un sommeil profond des piles de disques usés d'avoir inondé les betteraves voisines des derniers succès du chaud bise. — (François Rieu, La cavale du chômeur, Éditions Messidor, 1986, chap. 3)
    • J'ai vu aussi Luis Mariano, […]. Beaucoup d'opérettes aussi, car maman était, est toujours, une "fana" d'opérettes et comme elle venait quelquefois avec nous...
      Le soir nous rentrions heureux, nous étions fatigués mais heureux.
      — (Jean-Louis Giard, Les pionniers du cinématographe en Hautes & Basses-Alpes, Éditions de Haute Provence, 1994, p. 74)
    • La carnitine est également très appréciée des fanas du fitness et du culturisme, que certains médecins nomment « bigorexiques » – des malades atteints d'une nouvelle forme de trouble obsessionnel de l'alimentation et du comportement. — (Tim Spector, Régimes : la grande illusion: La solution est dans votre intestin, traduit de l'anglais par Christian Jeanmougin, Dunod, 2017)

Forme de verbe

fana \fa.na\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple du verbe faner.

Adverbe

fana

  1. Aussi.

Nom commun 1

fana \fàna\

  1. Repas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FANER. v. tr.
Tourner et retourner l'herbe d'un pré fauché, pour la faire sécher. Voilà un beau temps pour faner. Faner l'herbe d'une prairie. Il signifie aussi Altérer une plante dans sa fraîcheur et dans sa couleur. Le grand vent, le grand soleil fane les fleurs. L'herbe se fane quand on la laisse trop longtemps sur pied. Les fleurs commencent à se faner dès qu'elles sont cueillies. Il signifie, par extension, Altérer l'éclat d'une couleur, du teint. Le soleil a fané cette couleur. Cette longue réclusion lui a fané le teint. Fig., Cette femme commence à se faner, se fane, Sa beauté commence à diminuer, diminue. On dit de même que La beauté se fane.

Phonétique du mot « fana »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fana fana

Évolution historique de l’usage du mot « fana »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fana »

  • Les rides qui fanaient le visage de la Patrie, les morts de la France combattante les ont effacées; les larmes d'impuissance qu'elle versait, ils les ont essuyées; les fautes dont le poids la courbait, ils les ont rachetées. De Pierre Brossolette / son discours "Hommage aux morts de la France combattante", à Albert Hall, le 18 juin 1943
  • « Parler en bien du coach est pour moi une chose aisée. Pour moi l’adolescent que j’ai été. Merci coach de m’avoir rendu si fou et fana d’Ibou Ba. Merci, ô combien merci de m’avoir fait découvrir ce bijou de Jo Micoud. Et quand on a été si bon et si brillant, Rolland, il est de mon devoir de supporter et d’amoureux de l’After de vous adresser un énorme grand cœur […] Je connais pas mal de joueurs qui me parlent en bien de lui, titulaires comme remplaçants. J’adore le rire de Rolland, qui est très communicatif ». Girondins4Ever, Baptiste Lecaplain : "Merci coach de m'avoir rendu si fou et fana d'Ibou Ba. Merci, ô combien merci de m'avoir fait découvrir ce bijou de Jo Micoud" | Girondins4Ever
  • Si l’on s’en tient aux informations reçues, Benena Mounkoro, le Sous-Préfet de Fana et l’ancien Juge Boubacar Fofana seraient les deux personnalités qui ont orchestré l’arrestation de Mamadou Kanouté. Pour ce qui concerne le juge Fofana, nous ne disposons d’aucune preuve réelle prouvant qu’il souhaite le maintien de M. Kanouté en prison. D’ailleurs, le motif qu’il avait évoqué pour envoyer M. Kanouté en prison à l’époque, tiens la route. Je cite : ‘’Vu que ton nom a été mêlé à l’assassinat de Ramata, la petite albinos, il ne sera pas prudent que je te laisse partir chez toi. Si bien que nous ne disposons d’aucune preuve contre toi, accepte que nous te gardons en prison pour ta propre sécurité en attendant de mettre la main sur les vrais assassins’’, avait-il dit. Toute chose que M. Kanouté avait acceptée sans aucun souci. , FANA : Mamadou Kanouté l’agneau sacrificiel d’un système mafieux ? - Bamada.net
  • Après quatre ans chez Decathlon, cette fana de sport a lâché, fin 2019, son poste à Paris pour pousser les portes d’Euratechnologies avec une petite graine déjà bien germée en tête. « J’ai dû pitcher une minute pour présenter mon projet. J’ai posé le constat qu’on était de plus en plus exigeant sur la qualité et l’origine de notre alimentation. En revanche, pour les fleurs, on accepte d’acheter des bouquets, très traités, qui arrivent en avion du Kenya, de Colombie, du Pérou, qui voyagent ensuite en camion frigorifique… Et tout ça pour qu’ils soient beaux quatre jours ! Mon idée était donc de proposer des bouquets de fleurs séchées qui durent. » Terres et Territoires, Houbline : des fleurs séchées, un peu, beaucoup, à la folie, localement
  • D'ordinaire, je ne suis pas une grande fana des conférences de presse du gouvernement sur ces sujets. On entend beaucoup de discours, de blabla, avec pas mal d'approximations, alors autant dire que j'ai été agréablement surprise mercredi. En premier lieu, la ministre a admis qu'elle n'avait pas mesuré l'ampleur du séisme. Elle n'a pas cherché à faire croire que tout allait bien. (Comme l'a remarqué Le Monde, ça nous change de Laura Flessel qui avait affirmé qu'il n'y avait aucun souci.) Roxana Maracineanu admet qu'il y a un gros problème. Adrien Taquet, secrétaire d'État à la protection de l'enfance, a également pris la parole. La ministre a évoqué «la face cachée de notre société», ce qui nous change du discours qui d'habitude minimise les choses en les limitant à quelques individus monstrueux. Ensuite, Fabienne Bourdais, déléguée ministérielle chargée des violences dans le sport, nous a exposé avec une grande transparence la situation. Grâce aux signalements effectués depuis six mois, 177 auteurs présumés de violences sexuelles ont été identifiés. (On ignore le nombre total de victimes concernées, mais il est clair qu'un agresseur fait plusieurs victimes. La ministre a insisté d'ailleurs sur le fait qu'ils se déplaçaient de département en département.) Parmi les victimes, 78% sont des filles et 22% des garçons. (C'est important de le dire. Il faut parler des garçons victimes de violences sexuelles.) À ce jour, quatre-vingt-huit procédures judiciaires sont en cours et seize individus sont incarcérés. Slate.fr, La lutte contre les violences sexuelles dans le sport fait un bond en avant | Slate.fr

Images d'illustration du mot « fana »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fana »

Langue Traduction
Anglais crazy
Espagnol loco
Italien pazzo
Allemand verrückt
Chinois
Arabe مجنون
Portugais louco
Russe псих
Japonais クレイジー
Basque zoro
Corse loca
Source : Google Translate API

Synonymes de « fana »

Source : synonymes de fana sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fana »

Fana

Retour au sommaire ➦

Partager