La langue française

Fanal

Sommaire

  • Définitions du mot fanal
  • Étymologie de « fanal »
  • Phonétique de « fanal »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fanal »
  • Citations contenant le mot « fanal »
  • Traductions du mot « fanal »
  • Synonymes de « fanal »

Définitions du mot fanal

Trésor de la Langue Française informatisé

FANAL, AUX, subst. masc.

A.− Feu ou lanterne placé(e) en un endroit élevé pour servir de repère ou de signal dans la nuit. Déjà il découvre le fanal qui brûle au sommet de la tour du château (Jouy, Hermite,t. 4, 1813, p. 72).
En partic.
a) HIST. (notamment au Moy. Âge). Feu placé au sommet d'une colonne creuse dans les cimetières. (Quasi-) synon. lanterne des morts.Ce n'est pas ces massiers et ces portiers des morts Qui nous allumeront notre dernier fanal (Péguy, Tapisserie N.-D.,1913, p. 872).Pour moi, ce phare du cimetière [l'oculus], ce fanal autour duquel tournoient dans la nuit les ombres, c'est le signe le plus émouvant de l'appel jeté par l'église au profond des mystères de la lande, la marque de sa bonté (Barrès, Pitié églises,1914, p. 341).
b) Vx, NAV. MAR. Feu placé au sommet d'une tour, signalant l'entrée d'un port et les routes de navigation à proximité des côtes. Le fanal du môle. Synon. mod. phare.La petite tour carrée du fanal, ancienne et noire, au bout de la brève jetée déserte (Larbaud, Barnabooth,1913, p. 138).
Rem. On rencontre ds la docum. la forme faneau pour désigner un phare. La réserve et les petits lieux de plaisance aussi bien que les faneaux du rivage s'illuminaient (Sainte-Beuve, Pensées, 1852, p. 44). Tout ce que je demande, c'est un petit faneau à avoir soin : le petit faneau de l'Île des Barques, par exemple. Ben logé, ben chauffé. De l'huile en masse (Guèvremont, Survenant, 1945, p. 125).
B.−
1. Vieilli. Source lumineuse servant d'éclairage, lanterne. Les fanaux de résine éclairaient les rues sombres où la foule bigarrée se bousculait avec des cris (Flaub., Corresp.,1849, p. 121).Un conducteur de train rentrait du service, fanal en main (Hamp, Champagne,1909, p. 80).Reflets cuivrés du gaz, reflets lunaires des fanaux électriques, reflets sanglants des bougies derrière les vitres des maisons (Rolland, J.-Chr.,Buisson ard., 1911, p. 1354):
1. Dans l'espace vide qui les séparait de ceux qui n'étaient condamnés qu'à mort, les soldats s'accroupirent auprès de leur fanal. Peu à peu têtes et regards retombèrent dans la nuit, ne revinrent plus que rarement à cette lumière qui au fond de la salle marquait la place des condamnés. Malraux, Cond. hum.,1933, p. 407.
2. P. ext. Falot ou lanterne servant à signaler la position d'un véhicule. Murillo vit, à la lueur des fanaux de la chaise de poste, se développer un gros homme vêtu de noir (Ponson du Terr., Rocambole,t. 5. 1859, p. 98).Quand il atteignit le pont, il aperçut le fanal du dernier tramway prêt à partir (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, En fam., 1881, p. 352).Les locomotives modernes comportent un groupe électrogène (turbo-dynamo) qui fournit le courant alimentant les lampes situées dans l'abri ainsi que les fanaux portés par la machine et le tender (Bailleul, Matér. roulant ch. de fer,1951, p. 52).
Spéc., MAR. Lanterne servant à indiquer la position d'un bâtiment, à éclairer le bord. Un homme de ronde était venu allumer un fanal, dans une cage grillée, et tous les objets de la cale s'étaient éclairés confusément (Loti, Mon frère Yves,1883, p. 36).Sur les bateaux, des hommes en sentinelle veillent, hissent un fanal au haut des mâts (Morand, Londres,1933, p. 318):
2. Tout cela se passait à la lumière de torches, de fanaux et de projecteurs. Tu n'imagines pas ce que c'était lugubre. Les vagues étaient assez fortes, et tout ce qui n'était pas dans la clarté disparaissait de l'autre côté de la colline d'eau, dans la nuit. Gide, Faux-monn.,1925, p. 980.
3. Au fig. ou p. métaph. Ce qui guide ou éclaire. Et ce fanal intérieur ne sera bientôt plus qu'une main de bois qui, sur les grands chemins, indique la route aux voyageurs (Staël, Allemagne,t. 4, 1810, p. 347).Les illusions, les erreurs, les ombres de la nuit s'éloignent; le fanal de la vérité illumine le monde (Flammarion, Astron. pop.,1880, p. 434):
3. ... vos deux grands traités m'éclairaient sur mon univers intérieur, en même temps que la psychologie de Dieu m'éclairait sur l'univers extérieur, d'une lumière qui, même aujourd'hui, reste mon dernier, mon inextinguible fanal dans la tempête. Bourget, Disciple,1889, p. 98.
Prononc. et Orth. : [fanal], plur. [-o]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1372 mar. fanar (Quittance de Saige, Doc. hist. relatifs à la seigneurerie de Monaco, t. 1, p. 479 d'apr. R. Arveiller ds Fr. mod. t. 26, p. 51, s.v. etrope). II. 1548 id. phanal (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. 19, p. 108); 1554 fanal (P. Belon, Observations, p. 87 d'apr. L. Sainéan ds R. Et. rab. t. 8, p. 52). Il empr. à l'ital. fanale, attesté comme terme de mar. dep. ca 1308 (G. Villani ds Batt.), la forme I étant empr. au mot génois correspondant (lat. médiév. fanarium, 1283 à Gênes ds Du Cange; 1269 à Pise, ibid.); l'ital. fanale est empr. au gr. byz. φ α ν α ́ ρ ι ο ν « lanterne » (dér. de φ α ν ο ́ ς « lumière »), le suff. étant prob. dû à l'infl. des adj. en -ale (Devoto; Vidos, p. 388). Fréq. abs. littér. : 250. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 234, b) 531; xxes. : a) 360, b) 361. Bbg. Hope 1971, p. 194. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 289, 410. − Vidos 1939, pp. 388-390.

Wiktionnaire

Nom commun

fanal \fa.nal\ masculin

  1. Grosse lanterne.
    • J’imaginai de sortir, j’allumai ma lanterne. (On conduit en prison, à Stamboul, les promeneurs sans fanal.) — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Vers une heure du matin, je remarque que mon feu rouge de babord est éteint. Je descends le fanal dans le poste pour le rallumer. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Marine) Feu qu’on allume durant la nuit sur des tours, à l’entrée des ports et le long des plages maritimes, pour indiquer aux bâtiments la route qu’ils doivent tenir.
    • Déjà les flammes gigantesques avaient surmonté tous les obstacles et s’élevaient dans le crépuscule, semblables à un fanal immense qui éclairait au loin le pays environnant. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] non contens de piller les navires que le hasard ou la tempête jetait sur les écueils de leurs îles, ils allumaient des fanaux sur les points les plus dangereux, afin d’entraîner à une perte certaine les navigateurs trop confiants. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)
  3. (Héraldique) Meuble représentant dans les armoiries un falot monté sur un échaffaudage. La corbeille du falot est rarement présente. Comme le falot, il est dit allumé quand la flamme est d’un autre émail. À rapprocher de falot, flambeau, lampe, lampe de mineur et torche.
    • D’argent, au mont de sinople de trois coupeaux, surmonté d’un fanal de sable allumé de gueules ; au chef denché de trois pièces d’azur, qui est de la paroisse de Mattmar du Jämtland en Suède → voir illustration « armoiries avec un fanal »
  4. (Marine) Phare à éclipse.
    • Une pareille alternative ressemblait assez aux feux à éclipse des fanaux tournants, et j’attendais incessamment je ne sais quel réveil en moi, comme j’aurais attendu le retour du signal. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 70)

Nom commun

fanal \Prononciation ?\ masculin

  1. Lanterne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FANAL. n. m.
Sorte de grosse lanterne. Mettre le fanal au grand mât. Il se dit aussi des Feux qu'on allume durant la nuit sur des tours, à l'entrée des ports et le long des plages maritimes, pour indiquer aux bâtiments la route qu'ils doivent tenir. Voyez PHARE.

Littré (1872-1877)

FANAL (fa-nal) s. m.
  • 1Feu qu'on allume durant la nuit au sommet des tours, à l'entrée des ports, le long des plages maritimes. Chercher sans boussole un fanal presque inaccessible, Rousseau, Prom. 3. Astre inutile à l'homme [la lune], en toi tout est mystère ; Tu n'es pas son fanal, et tes molles lueurs Ne savent pas mûrir les fruits de ses sueurs, Lamartine, Harm. I, 10.

    Par extension. Dès que l'on verra sur le haut des montagnes Briller de loin en loin des fanaux allumés, Lemierre, G. Tell, II, 8.

    Fig. Athènes étant comme le fanal de toute la terre, elle ferait éclater partout la gloire de ses actions, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VII, p. 189, dans POUGENS.

  • 2Grosse lanterne dont on se sert à bord des vaisseaux. Au XVIIe siècle, les officiers généraux portaient trois fanaux à l'arrière, auxquels l'amiral en ajoutait un fixé à la grande hune ; alors tous les vaisseaux avaient un fanal derrière, Jal En 1685, j'eus ordre d'aller à Rochefort armer le Bourbon [vaisseau de 3e rang] et de le mener avec quatre autres vaisseaux à Belle-Ile, pour y joindre M. de Preuilly ; je ne l'y trouvai point ; on me rapporta pourtant qu'il trouvait à redire qu'il y eût trois fanaux au Bourbon, et j'en fis ôter deux dès que je sus qu'ils blessaient sa délicatesse, Mém. de Villette, 1685, dans JAL. Le vaisseau que l'amiral montera portera le pavillon carré blanc au grand mât et les quatre fanaux, Ordonn. d'août 1681, liv. I, tit. I, art. 7.
  • 3Il s'est dit, par extension, pour lanterne, réverbère. Aujourd'hui les spectacles journaliers, la foule des chars dorés, les milliers de fanaux qui éclairent pendant la nuit les grandes villes, forment un plus beau spectacle et annoncent plus d'abondance que les plus brillantes cérémonies des monarques du XVIe siècle, Voltaire, Mœurs, 121. Ces fanaux que Louis XIV établit le premier dans Paris, qui ne sont pas même encore connus à Rome, éclairèrent pendant la nuit la ville de Pétersbourg, Voltaire, Russie, II, 11.

    Faire fanal, allumer le fanal, ou marcher devant avec le fanal pour guider.

  • 4 Fig. Ce qui sert de guide, de lumière intellectuelle. Ces grandes vérités devinrent autant de fanaux à l'aide desquels on se dirigea dans les recherches scientifiques, Dict. de l'Acad.

HISTORIQUE

XVIe s. Flodoart, qui vivoit en ce tempslà, duquel j'use en tout ce discours comme d'un fanal pour me conduire dans les obscurités de cette histoire, Pasquier, dans le Dict. de DOCHEZ.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FANAL. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Phanars prins pour faire feu de nuit, Mandements de Charles V, 1369, p. 322.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FANAL, s. m. TOUR À FEU, s. f. (Marine.) c’est un feu allumé sur le haut d’une tour élevée sur la côte ou à l’entrée des ports & des rivieres, pour éclairer & guider pendant la nuit les vaisseaux dans leur route : c’est ce qu’on nomme plus communément phare. Voyez Phare. (Z)

Fanal, (Marine.) c’est une grosse lanterne que l’on met sur le plus haut de la poupe d’un vaisseau. Voyez Marine, Pl. III. fig. 1. Les fanaux d’un vaisseau de guerre, cottés P. les vaisseaux commandans, comme vice-amiral, lieutenant général, chef d’escadre, portent trois fanaux à la poupe, les autres n’en peuvent porter qu’un.

Le vaisseau commandant, outre les trois fanaux de poupe, en porte un quatrieme à la grande hune, soit pour faire des signaux, soit pour d’autres besoins.

On nomme aussi fanaux, toutes les lanternes dont on se sert dans le vaisseau pour y mettre les lumieres dont on a besoin.

Fanal de combat, c’est une lanterne plate d’un côté, qui est formée de sorte qu’on peut l’appliquer contre les côtés d’un vaisseau en-dedans, pour éclairer lorsqu’il faut donner un combat dans la nuit.

Fanal de soute, c’est un gros falot qui sert à renfermer la lumiere pendant le combat, pour éclairer dans les soutes aux poudres.

On se sert aussi de fanaux placés différemment, pour faire les signaux dont on est convenu. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fanal »

(1552) Du grec ancien φανός, phanós (« lanterne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Du grec ancien φανός, phanós (« lanterne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bas-lat. fanale, fanarium ; ital. fanale ; du grec φανὸς, brillant ; comparez falot 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fanal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fanal fanal

Évolution historique de l’usage du mot « fanal »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fanal »

  • Avec Philippe Pascal s’éteint un franc fanal sur la beauté duale du chant de l’argile, de la terre, de la « façon » humaines : qui dira mieux que lui, le tronc brisé d’élévation, le front bassiné par des soleils d’entrailles, qu’une raison séjourne au corps pour que, s’exténuant en soi, sapée par l’éternel, rognée par l’infini, elle résolve, la mesure excédée, le spasme exaspéré, de s’abolir au seuil d‘un refrain d’Arcadie ? Club de Mediapart, Philippe Pascal d'Arcadie | Le Club de Mediapart
  • Quoi ! Nous allons maintenir cet improbable despote, ce fanal des austères humanités alors que le pays est confiné, les élèves renvoyés dans leurs pénates et leurs enseignants assignés à résidence ? , Cher et regretté bac de français... - Décryptage - Actualité - Liberté Politique
  • Au sommet de ce terrier, est édifié la tour de Beaumont, un fanal en forme de pain de sucre qui, visible de très loin, excite la curiosité. Pour les marins, c’est un amer sur l’estuaire, une tour à feu comme l’on en voit aussi dans le Roussillon, destiné à envoyer des signaux de feu ou de fumée pour les guider dans leur navigation vers l’un des ports de la rive droite. SudOuest.fr, Patrimoine en Charente-Maritime : découvrez la tour de Beaumont
  • Pour voir les emplacements précis et le chemin pour accéder à chaque fanal, nous vous invitons à regarder la vidéo ci-dessus. Cooldown, Sea of Thieves - Emplacement des Fanaux en vidéo - Cooldown
  • Le nom du tandem lui-même est un vieux gag. « Mon père m’appelait de même quand j’étais plus jeune. ‘Grand fanal !’, pour lui, ça voulait dire ‘Espèce de Grand Flan mou !’. Moi, je voyais ça comme le Bonhonmme Sept heure ou le Guenillou, un personnage de Vagabond qui vient te dire tes 4 vérités. » Le Droit, « L’insolence totale » de Grand Fanal | Musique | Arts | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • Je n’ai pas pu me départir du fanal de François-Xavier qui partait sous un ciel d’encre, à 4 h du matin, dans sa barge sautillant sur le fleuve à hauteur de Cap-des-Rosiers. Le frêle esquif était éclairé par cette source lumineuse à l’huile de lampe et à la mèche courte. C’est l’histoire d’un peuple et de ses échoueries que je préserve dans cet objet cabossé qui a traversé tous les sales temps. Elle porte d’ailleurs le nom de « lampe-tempête ». Le Devoir, Du fanal au banc de quêteux | Le Devoir
  • Après que le président Senghor ait interdit la manifestion qui prenait une coloration politique, le fanal ne s’est plus tenu pendant des années. La journaliste et comédienne Marie Madeleine Diallo s’efforce depuis 2000, à travers sa structure de communication et d’événementiel, Dialloré Productions, de redonner à cet événement phare de la culture saint-louisienne son lustre d’antan. Au Sénégal, le cœur du Sénégal, Fanal de Saint-Louis, un événement chargé d’histoire - Au Sénégal, le cœur du Sénégal
  • Illustration d'un model de fanal bricolé en Haiti pour la période de Noel - Crédit Photo : Haiti Friends , Le fanal, une particularité de la fête de Noël en Haïti | Loop News
  • La 20e édition du fanal de Saint-Louis a vécu à la mythique Place Faidherbe. La structure Djalloré production de Marie Madeleine Diallo, organisatrice de l’événement, a ébloui le public par un spectacle son et lumière sur l’histoire de Hamet Birom Mody Komé, venu de Wallaldé à Saint-Louis à dos de crocodile pour épouser une femme. Une histoire mise en scène par Jean Pierre Leurs. , SAINT-LOUIS – 20e édition du fanal : La Venise d’Afrique revisite son riche patrimoine | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • Il est encore une erreur fort à la mode, de laquelle je veux me garder comme de l’enfer. — Je veux parler de l’idée du progrès. Ce fanal obscur, invention du philosophisme actuel, breveté sans garantie de la Nature ou de la Divinité, cette lanterne moderne jette des ténèbres sur tous les objets de la connaissance ; la liberté s’évanouit, le châtiment disparaît. Qui veut y voir clair dans l’histoire doit avant tout éteindre ce fanal perfide. Cette idée grotesque, qui a fleuri sur le terrain pourri de la fatuité moderne, a déchargé chacun de son devoir, délivré toute âme de sa responsabilité, dégagé la volonté de tous les liens que lui imposait l’amour du beau : et les races amoindries, si cette navrante folie dure longtemps, s’endormiront sur l’oreiller de la fatalité dans le sommeil radoteur de la décrépitude. Cette infatuation est le diagnostic d’une décadence déjà trop visible. Le Monde diplomatique, L’âme et l’électricité, par Charles Baudelaire (Le Monde diplomatique, octobre 2018)
  • Le fanal est une spécificité culturelle puisée dans le riche patrimoine traditionnel de Saint-Louis. En effet, c’est une fête qui se déroule durant la dernière semaine de décembre. Au Sénégal, le cœur du Sénégal, 19e Fanal de Saint-Louis : de nouvelles activités culturelles en (...) / Le 221, agenda Sénégal
  • Une fable sombre et brillante. Celle de deux hommes, Efraim Winslow (Robert Pattinson) et Thomas Wake (Willem Dafoe), assignés à l’entretien d’un phare sur une île isolée, battue par les vents et la mer. Les tâches sont plus éreintantes les unes que les autres, de la maintenance du fanal à l’assainissement du puits d’eau potable. Et le taciturne Winslow, non content de subir les brimades de l’abrupte Wake (et de se faire harceler par une mouette borgne), doit cohabiter avec ce vieux loup de mer à l’hygiène douteuse. Encore qu’il ait relativement peu de leçons à donner en la matière. Courrier international, “The Lighthouse” : Robert Pattinson et Willem Dafoe, les travailleurs de l’amer
  • Jusqu’au bout, Catherine aura été le fanal de Johnny. Son vieil ami Long Chris, alias Christian Blondieau, révèle dans ses Mémoires: «A chaque fois que Johnny laisse des plumes dans une histoire d’amour, il frappe à la porte du cœur de Catherine.» Et dans son livre « Laeticia H.» (éd. Michel Lafon), Laurence Favalelli, agente artistique de la jeune veuve, revient sur l’organisation des obsèques: «Pour [Deneuve], dont j’ai toujours pensé […] qu’elle est la fameuse Lady Lucille, la femme mystérieuse dont Johnny lui-même disait qu’elle était l’amour d’une vie, la question se pose, bien évidemment. Nous voulons l’inviter à venir à la Madeleine. Inutile. Elle est trop peinée, nous fait savoir l’un de ses proches.» , Exclusif - Johnny Hallyday & Catherine Deneuve : Lady Lucille, c’est elle !
  • L'ouvrage d'une longueur de 170m s'étendra de l'extrémité est du quai de la presqu'île jusqu'au fanal d'alignement. lindependant.fr, Port-Vendres : le 3e quai autorisé - lindependant.fr
  • Au XIIIe siècle, des cités portuaires puissantes apparaissent et l’on doit créer de nouvelles tours à feu équipées d’un foyer - le fanal - aménagé au sommet des édifices militaires ou religieux. www.lamarseillaise.fr, [Histoire] Les phares, ces anges gardiens des navigateurs
  • Adresse email de contact : fanaldesaintlouis gmail.com Au Sénégal, le cœur du Sénégal, Le grand fanal de Saint-Louis / Le 221, agenda Sénégal
  • «Oublie pas mon "L’égo démesuré" que tu vas avoir besoin de l’accord du milieu pour y arriver! Rendu-là, on va t’attendre avec la brique pis l’fanalTVA Nouvelles, Bernard «Rambo» Gauthier attend Legault «avec la brique pis l’fanal» | TVA Nouvelles
  • La troupe Marie-Belle présentait en avant première mercredi soir la deuxième pièce de la programmation estivale du théâtre du Ganoué de Saint-Prosper, « Une brique et un grand fanal ». C’est un texte de Line Perrault, mis en scène par Céline Lemieux, qu’a offert la troupe. La comédie aux revirements de situation des plus imprévisibles a comme distribution les acteurs André Mercier, René Bourgault, Marie-Josée Morin, Lyna F. Grégoire et Hubert Bolduc. Autre rendez-vous à ne pas manquer cet été au Ganoué. EnBeauce.com, Le théâtre du Ganoué vous attend avec une brique et un grand fanal! | EnBeauce.com
  • Vendredi 16 août, la bibliothèque municipale a organisé un gorzez, une réunion informelle où l’on papote. Une bonne occasion d’évoquer le passé de l’île. Touristes et Ouessantines, une vingtaine de personnes ont « fait gorzez » en se rappelant les veillées à la lueur de la lampe à pétrole. « On partait à pied avec le fanal, on filait la laine à la quenouille et on rentrait à une heure et demie du matin ! ». Autres travaux collectifs : la réfection des cours après le battage du blé, qu’on appelait « faire cour neuve », ou encore la réfection des routes. Les femmes cassaient les cailloux pour refaire des portions de route contre un allègement d’impôts, un travail assuré par les femmes, les hommes navigant. La mort du cochon était aussi un moment de partage : « Quand un cochon était tué, on déposait des cadeaux devant la porte et on se cachait. Les propriétaires ne pouvaient prendre les cadeaux tant qu’ils n’avaient pas trouvé les enfants, ça s’appelait faire gouezen », raconte Thérèse Berthelé, une des mémoire de l’île. Le Telegramme, Le Télégramme - Ile d'Ouessant - Mémoire de l’île. « Gorzez » à la bibliothèque
  • Il travaille actuellement à une œuvre représentant une « citadelle du vertige » en hiver, couverte de neige et de glace qui attire les hommes comme un refuge quand menace le temps et …                   Une seule fenêtre l’éclaire et comme un fanal, guide les fourmis humaines vers la sécurité. lindependant.fr, Un artiste dans un ouvrage, Léo de Faucher - lindependant.fr

Traductions du mot « fanal »

Langue Traduction
Anglais lantern
Espagnol linterna
Italien lanterna
Allemand laterne
Chinois 灯笼
Arabe فانوس
Portugais lanterna
Russe фонарь
Japonais 灯籠
Basque linterna
Corse lanterna
Source : Google Translate API

Synonymes de « fanal »

Source : synonymes de fanal sur lebonsynonyme.fr
Partager