La langue française

Fâché

Définitions du mot « fâché »

Trésor de la Langue Française informatisé

FÂCHÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de fâcher*.
II.− Emploi adj.
A.− Qui regrette, qui est navré (de).
Fâché de + inf.Fâché d'apprendre (qqc.). Je suis fâché de recevoir madame sans mon habit (Vigny, Serv. et grand. milit.,1835, p. 39).Je suis fâché de vous quitter si tôt, dit l'abbé Demange sur le seuil (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 125).
Fâché que + subj. :
1. ... le sauvage (...) leur dit : « Étrangers, j'ignorois votre présence parmi nous. Je suis fâché que mes yeux ne puissent vous voir; j'aimois autrefois à contempler mes hôtes et à lire sur leurs fronts s'ils étoient aimés du ciel ». Chateaubr., Natchez,1826, p. 113.
P. iron. N'être pas fâché de, que. Se réjouir discrètement. Au fond tu ne serais pas fâché qu'on offense encore un peu plus le pape (Proust, Temps retr.,1922, p. 761).Ils n'étaient pas fâchés de faire sentir leur puissance à cette altière bourgeoisie qui les traitait comme des parvenus (Sartre, Nausée,1938, p. 63).
B.− Qui est en colère, qui manifeste la colère. Regard, ton, air fâché; voix fâchée. L'écolier resta un moment silencieux, le doigt à l'oreille, l'œil fixé à terre, et la mine fâchée (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 316).Elle serait certainement très fâchée si on ne lui remettait pas ce mot (Proust, Swann,1913, p. 29).
Fâché contre.Il faut que je vous voie maintenant si fâchée contre moi pour attacher de l'importance à... (Bernanos, Dialog. Carm.,1948, 2etabl., 6, p. 1595).
C.− Qui est en désaccord (avec quelqu'un) de manière assez durable. Elle me quitta presque fâchée (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 44):
2. Ils avaient eu des affaires ensemble au sujet d'un licol, autrefois, et ils étaient restés fâchés, étant rancuniers tous deux. Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Fic., 1883, p. 124.
Emploi subst. Quand vint Raoul, elle [Florine] joua la fâchée avec lui (Balzac, Fille d'Ève,1839, p. 130).Bossuet faisait le fâché ou l'était un peu (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 12, 1857, p. 43):
3. ... Puis, poussant à la fois leurs grands cris de cigales, Ils jetaient pour adieux des clameurs sans égales, Si bien qu'apparaissant tout rouges de courroux De vieux fâchés criaient : « Serpents! vous tairez-vous! » Desb.-Valm., Poés. posth.,1859, p. 319.
Fréq. abs. littér. : 1 979. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 468, b) 4 032; xxes. : a) 2 742, b) 1 646.

Wiktionnaire

Adjectif

fâché \fɑ.ʃe\

  1. Furieux.

Forme de verbe

fâché \fɑ.ʃe\

  1. Participe passé masculin singulier de fâcher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FÂCHER. v. tr.
Mettre en colère. Prenez garde de le fâcher. Il est bien fâché contre vous. Avoir l'air fâché. Écoutez-moi, je vous prie, sans vous fâcher. Parlons sans nous fâcher. C'est un homme qui se fâche de tout. Se fâcher avec quelqu'un, Se brouiller avec lui. Ces deux frères se sont fâchés. Il signifie aussi Mettre dans le déplaisir, dans la peine. Cet événement me fâche beaucoup. Votre refus l'a un peu fâché. Je vous ai fait mal; j'en suis bien fâché. Je suis fâché que vous ne m'ayez pas prévenu. Il est fâché de ne vous avoir pas rencontré. On l'emploie quelquefois par une sorte d'ironie, dans certaines phrases familières. Cela ne vous contente pas : j'en suis bien fâché. Vous ne voulez pas venir : j'en suis fâché, j'irai sans vous. Fam., Soit dit sans vous fâcher s'emploie lorsqu'on veut faire entendre à une personne que, si on lui dit quelque chose de peu flatteur, ce n'est cependant pas dans l'intention de la fâcher. Soit dit sans vous fâcher, vous êtes quelquefois un peu brusque. Il s'emploie quelquefois impersonnellement. Il me fâche, il lui fâche de ou que, Je suis chagrin, je suis affligé, il est chagrin, il est affligé de. Il me fâche de vous quitter. Cet emploi tend à vieillir.

Littré (1872-1877)

FÂCHÉ (fâ-ché, chée) part. passé.
  • 1Qui ressent un déplaisir permanent contre quelqu'un ou quelque chose. Je regrette fort le chevalier d'Aidie ; car il était bien fâché contre le genre humain, Voltaire, Lett. d'Argental, 4 mai 1761. Je suis très étonné, monsieur, que vous prétendiez l'avoir fâché ; car c'est le vieillard le moins fâché et le moins fâcheux que j'aie jamais vu, Voltaire, Lett. Foucher, 25 juin 1769. Je l'ai vu souvent en colère, mais je ne l'ai jamais vu fâché, Rousseau, Confess. VII.
  • 2Peiné, contrarié. Ce n'est qu'une conjecture, répondis-je ; j'en suis bien fâché, Fontenelle, Jug. de Platon. On est fâché pour l'honneur de Virgile, d'Horace, d'Ovide, et autres, que le nom de Cicéron ne se trouve pas une seule fois dans leurs ouvrages, Duclos, Consid. Mœurs, ch. 3.

    Il se dit par une sorte d'ironie en certaines phrases familières. Cela ne vous contente pas ; j'en suis bien fâché. Vous ne voulez pas venir ; j'en suis fâché, mais j'irai sans vous.

    Populairement. Fâché de la peine, se dit pour demander pardon à quelqu'un d'une peine qu'il veut bien prendre pour nous. Mes amis, fâché de la peine, Surtout ne tirez pas trop bas, Béranger, Vieux caporal.

  • 3Affligé. Je n'en suis fâchée Que d'avoir vu par là votre vertu tachée, Corneille, Nicom. III, 7. Je fus fâché de [la mort de] l'abbé d'Estrées qui était de mes amis, Saint-Simon, 482, 261.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fâché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fâché faʃe

Évolution historique de l’usage du mot « fâché »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fâché »

  • Ce que tu serais fâché que l'on te fît, aie soin de ne jamais le faire à un autre. De La Bible
  • Je n’ai pas été fâché de passer pour distrait: cela m’a fait hasarder bien des négligences qui m’auraient embarrassées. De Montesquieu
  • Mieux vaut être bien avec mille personnes que fâché avec une seule. De Proverbe chinois

Images d'illustration du mot « fâché »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fâché »

Langue Traduction
Anglais angry
Espagnol enojado
Italien arrabbiato
Allemand wütend
Chinois 愤怒
Arabe غاضب
Portugais bravo
Russe сердитый
Japonais 怒り
Basque haserre
Corse arraggiatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fâché »

Source : synonymes de fâché sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fâché »

Fâché

Retour au sommaire ➦

Partager