La langue française

Explication

Sommaire

  • Définitions du mot explication
  • Étymologie de « explication »
  • Phonétique de « explication »
  • Évolution historique de l’usage du mot « explication »
  • Citations contenant le mot « explication »
  • Traductions du mot « explication »
  • Synonymes de « explication »

Définitions du mot « explication »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXPLICATION, subst. fém.

A.− Développement consistant à faire comprendre, à éclaircir quelque chose. Après cette petite explication dont ma phrase avait besoin (Tocqueville, Corresp. [avec Henry Reeve], 1836, p. 35).Je cherche en vain quelque explication ou commentaire des mentions de la croix, dans les évangiles (Gide, Journal,1931, p. 1049):
1. − « Cruel! » s'écria John Mangles, mais voilà l'explication du mot allemand « graus... grausam... cruel! ». Verne, Enf. Cap. Grant,t. 1, 1868, p. 16.
Spécialement
1. Explication littéraire
a) Explication d'un auteur ancien. Traduction, interprétation orale et improvisée d'un auteur ancien :
2. Sa dernière épreuve fut l'explication grecque. Tous ceux qui avaient déjà passé revinrent là pour l'entendre. (...) On constatait une fois de plus l'extraordinaire sûreté d'Augustin dans l'explication improvisée. Assez loin des exercices scolaires habituels et rarement proposé, le texte − un chœur d'Eschyle − lui fut présenté dans une édition allemande sans note. Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 186.
b) Explication française, explication de texte. Analyse, commentaire littéraire, philologique, stylistique... destiné à faciliter la lecture, à mettre en lumière les beautés, l'originalité d'un texte littéraire français (Cf. Encyclop. éduc., 1960, p. 381) :
3. ... le recteur d'une université (...) m'assurait que ses étudiants professaient un véritable culte pour Proust et Valéry; il ajoutait que, chaque fois qu'il leur avait demandé l'explication d'un texte de ces auteurs, il avait acquis la certitude qu'ils n'y comprenaient rigoureusement rien. Benda, Fr. byz.,1945, p. 221.
2. Indications qui visent à faire comprendre le fonctionnement, le mode d'emploi de quelque chose. En écoutant les explications orales se rapportant aux préparations culinaires (Mathiot, Éduc. mén.,1957, p. 44).
B.− Ce qui expose la cause, la raison d'une chose difficile à appréhender.
1. [En parlant d'un fait, d'un phénomène] Explication crédible, plausible, satisfaisante, empirique, scientifique. Cette première conception des philosophes du dix-huitième siècle qui (...) ont cru que la science pouvait donner l'explication totale du monde (Barrès, Cahiers, t. 9, 1911, p. 19).Je ne vois pour ma part, qu'une seule explication à la création de cet orphelinat : le désir de nous jouer un bon tour (Anouilh, Répét.,1950, I, p. 18):
4. Tout cela semble donner quelque corps aux hypothèses du grand Fred; d'autant plus que le fait de Robert Darzac se trouvant dans la « chambre jaune » pourrait venir corroborer l'explication du policier sur la façon dont l'assassin se serait enfui... G. Leroux, Myst ch. jaune,1907, p. 75.
2. [En parlant de la conduite, du comportement d'une pers.] Chercher, donner, trouver une explication. Sans pouvoir lui donner la moindre explication (Renan, Souv. enf.,1883, p. 322).À travers ses explications, je finis par démêler que mon ami avait quitté depuis six ans l'oasis (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 136):
5. Je ne peux pas admettre que ce soit par fierté, par amour-propre, que tu aies voulu partir ainsi, sans un mot d'explication. Ne pouvais-tu nous parler, nous prévenir? Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 155.
P. ext.
a) Discussion souvent animée dont l'origine est de connaître ou de fournir des éclaircissements concernant la conduite de quelqu'un. J'aurai une explication avec Clotilde, une explication sanglante! (Becque, Parisienne,1885, II, 4, p. 290).Il avait quitté la maison de ses parents adoptifs après une dernière explication orageuse (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 250):
6. Le dîner fut silencieux, car cette petite explication avait eu lieu devant tout le monde, et chacun était gêné. Soulié, Mém. diable,t. 1, 1837, p. 272.
Vieilli. Entrer en explication avec qqn. Elle (...) ne daigne pas entrer en explication avec un homme si peu digne de son amitié (Stendhal, Armance,1827, p. 81).
b) Fam. Dispute, querelle moins verbale que physique (Cf. Carabelli, [Lang. pègre]). [J'ai croché Bastien] par sa cravate, mais, pour avoir oublié le vieux principe... « jamais s'approcher d'un comptoir pendant une explication », j'ai vu trop tard la chopine m'arriver sur le crâne (Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 50).
Rem. La docum. enregistre explanation, subst. fém. qui est un synon. rare. Je me suis jeté dans cette « explanation » pour ne pas trop vous étonner avec mon extinction subite d'imagination (M. de Guérin, Corresp., 1834, p. 182). Le mot est attesté également ds Lar. 20e. [Emprunt à l'angl., lui-même emprunté au lat. explanatio].
Prononc. et Orth. : [εksplikasjɔ ̃]. Cf. é-1. La réduction à [s] de la partie [ks] du groupe [ks] − consonne(s) initiale(s) du rad., dans une prononciation qualifiée traditionnellement de pop. (voir aussi explosion ou, avec d'autres groupes, exprès, extérieur, etc.) s'est accomplie anciennement dans le passage de extraneum à estrange (> étrange), etc. (cf. Nyrop Phonét. 1951, § 55, rem. 1). Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1321-23 (Geoffroy de Picquigny, Bible ds Berger, Bible fr. au Moy. Âge, p. 268). Empr. au lat. class. explicatio, -onis « action de présenter clairement », dér. du supin explicatum de explicare « expliquer ». Fréq. abs. littér. : 4 293. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 450, b) 7 176; xxes. : a) 6 643, b) 6 619.

Wiktionnaire

Nom commun

explication \ɛks.pli.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Discours par lequel on cherche à faire comprendre un texte, une idée ou une œuvre en ajoutant des renseignements supplémentaires ou en en exposant les détails ou les motifs.
    • Cela demande explication.
    • L’explication d’une scène, d’un tableau, d’un panorama.
    • Cet article n’est pas clair, il peut souffrir/recevoir deux explications différentes.
    • La leçon de droit débute par la dictée des cahiers du professeur, et se poursuit par une explication, voire des interrogations. Cette procédure didactique n'est pas sans rappeler l'enseignement du droit tel qu'il se développe depuis le Moyen Âge. — (Nader Hakim, L'autorité de la doctrine civiliste française au XIXème siècle, éditions L.G.D.J., 2002, p. 177)
    • En vain donc ces dangereux interprètes nous crient que le gros des Pères n'a jamais examiné critiquement, le vrai ou le faux des explications littérales de la Bible ; […]. — (Père Ignace de Laubrussel, Traité des Abus de la Critique en Matière de Religion, Paris : Grégoire du Puis, 1711, vol.2, p. 135)
    • [...] l'explication des textes sacrés est le fait de les ex-plicare, c'est-à-dire de les déplier, donc de les lire à haute voix [...]. — (Charles Le Blanc, Le complexe d'Hermès, Presses de l'Université d'Ottawa, 2009, p. 107)
  2. Ce qui aide à trouver la cause, le motif d’une chose difficile à concevoir.
    • Cela me donne l’explication d’un fait dont je n’avais pu encore me rendre compte.
  3. Informations peu satisfaisantes données pour justifier un acte, un comportement ou une situation; faux-fuyant.
    • C'est une gang d'hypocrites ! Menteurs un jour, menteurs toujours ! Ils changeront jamais. Tout le temps des cachettes, des belles explications pour se justifier, du blabla, du blabla... pas autre chose que du blabla. — (Robert Maltais, Le Curé du Mile End, Québec Amérique, 2009, p. 251)
  4. Ce par quoi l'on prouve ou démontre.
    • Enfin ne craignons pas de substituer à la science cabalistique ancienne, l’explication du monde par l’observation des phénomènes de la nature. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
  5. Simple traduction ou interprétation orale d’un auteur.
    • Le professeur nous fait faire des explications de Virgile, de Tacite.
    • Cet élève s’est fort bien tiré de son explication.

Nom commun

explication \ˌɛk.splɪ.ˈkeɪ.ʃən\

  1. Explication.
    • She was praised for her explication of the difficult subject matter.
      Elle fut louée pour son explication de ce sujet difficile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPLICATION. n. f.
Action d'expliquer ou Résultat de cette action. L'explication qu'un professeur fait d'un texte. Je vous donnerai l'explication de ce passage. Cet article n'est pas clair, il peut souffrir, recevoir deux explications différentes. Cela demande explication. Me donnerez-vous l'explication d'une telle conduite? L'explication d'une scène, d'un tableau, d'un panorama. Cette explication n'est pas satisfaisante. Il se dit quelquefois de Ce qui aide à trouver la cause, le motif d'une chose difficile à concevoir. Cela me donne l'explication d'un fait dont je n'avais pu encore me rendre compte. Il se dit également de la Simple traduction ou interprétation orale d'un auteur. Le professeur nous fait faire des explications de Virgile, de Tacite. Cet élève s'est fort bien tiré de son explication. Avoir une explication avec quelqu'un, Le mettre en demeure de s'expliquer sur des paroles ou des actes équivoques. J'ai eu une explication avec lui. Il signifie aussi S'expliquer soi-même avec quelqu'un. Je ne me refuse pas à une explication.

Littré (1872-1877)

EXPLICATION (èk-spli-ka-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Discours par lequel on expose quelque chose de manière à en donner l'intelligence, la raison. Ce mot me fut nouveau et inconnu ; je lui en demandai l'explication, Pascal, Prov. 1. Cette fameuse explication des songes de Pharaon, Bossuet, Hist. I, 3. C'est l'explication que fait saint Augustin de ces paroles, Bourdaloue, Carême, I, Aumône, 169. J'entends clairement cette explication, et je la reçois, Malebranche, Recherche, éclaircissement, liv. VI.

    Explication morale, interprétation morale d'un texte qui comporte un tout autre sens. Thomas Walleis, jacobin anglais, fit imprimer, vers la fin du XVe siècle, à l'usage des prédicateurs, une explication morale des Métamorphoses d'Ovide, Du Marsais, Tropes, III, 9.

  • 2Ce qui aide à trouver la cause, le motif d'une chose difficile à concevoir. Cela me donne l'explication d'un fait dont je n'avais pu encore me rendre compte, Dict. de l'Acad.
  • 3Justification, éclaircissement. Me donnerez-vous l'explication d'une telle conduite ? Une explication ! en faut-il quand on s'aime ? Gresset, Méchant, IV, 7. Sous quelque forme qu'elle en parle, une explication sévère éclaircit ma honte à l'instant, Beaumarchais, Mère coupable, I, 8. Elle voulut avoir une explication particulière avec Mme de Montespan, Genlis, Mme de Maintenon, t. I, p. 43, dans POUGENS. Le silence suspendit un entretien qui peut-être aurait conduit à une explication heureuse, Staël, Corinne, XIX, 5.

    Avoir une explication avec quelqu'un, le forcer à expliquer ses intentions dans une circonstance équivoque. J'ai eu une explication avec lui. Ils ont eu des explications, une explication.

    Demander à quelqu'un l'explication d'une parole équivoque, lui demander d'expliquer un propos qu'il a tenu et qui, s'il n'était pas expliqué, paraîtrait offensant.

    Il se dit très souvent au pluriel. Demander des explications.

  • 4Interprétation, par la parole, de représentations et choses figurées. L'explication de la sphère. L'explication d'un tableau.
  • 5 Terme de classe. L'explication, la traduction de vive voix d'un auteur après préparation ou à livre ouvert. Ce qui doit dominer dans les classes, c'est l'explication, Rollin, Traité des Ét. VI, II, II, 5. M. Rollin approuve la méthode de commencer par l'explication, c'est un grand suffrage, Du Marsais, Œuvres, t. I, p. 234.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « explication »

Du latin explicatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. explicationem, de explicare, expliquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « explication »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
explication ɛksplikasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « explication »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « explication »

  • Il y a un fossé entre explication et excuse. De Caleb Carr / L'ange des ténèbres
  • Une coïncidence n’est qu’une explication qui attend son heure. De Kate Atkinson
  • La chance, c'est la seule explication des succès de ceux qui nous sont antipathiques. De André Roussin
  • Rien ne tue le rire plus vite que l'explication d'un bon mot. De Max Eastman
  • L'art serait, malgré la plus parfaite explication, de réserver encore de la surprise. De André Gide / Journal
  • Le succès n'a pas besoin d'explication, l’échec n'admet pas de justification. De Luis Fernandez
  • La parole est le vêtement de la pensée, et l'explication en est l'armure. De Antoine de Rivarol / Rivaroliana
  • Ne donnez pas d'explication : les amis vous comprennent et les ennemis ne vous croient pas. De Elbert Hubbard / Orphic Sayings
  • Une explication, quelle qu'elle soit, ne peut être qu'en trop face à la présence des choses. De Alain Robbe-Grillet / Pour un nouveau roman
  • La danse, un minimum d'explication, un minimum d'anecdotes, et un maximum de sensations. De Maurice Béjart / Un instant dans la vie d'autrui
  • Le but secret de l'histoire, sa motivation profonde, n'est-ce pas l'explication de la contemporanéité. De Fernand Braudel / Le temps du monde
  • L’explication est le summum de l’altruisme intellectuel puisqu’en essayant de faire comprendre quelque choses à quelqu’un on renonce du même coup à une supériorité. De Philippe Bouvard
  • Une explication n'est pas nécessairement une approbation ; mais le plus souvent on estime inutile de chercher à comprendre ce que l'on réprouve. De André Gide / Journal 1889-1939
  • Savez-vous, mon très cher, que la beauté est une forme de génie - supérieure en fait au génie car elle ne requiert aucune explication ? De Isaure de Saint-Pierre / Bosie and Wilde
  • Les livres ne sont pas une réponse à l’univers ni une explication du monde, mais chaque livre important est une grande question qui fait avancer le monde. De Antonio Soler / Evene.fr - Février 2007
  • Les premières minutes de The Vast of Night surprennent par la simplicité et le manque de moyens. Cependant, on est vite prit dans l'intrigue à partir à la recherche des explications de ces sons avec Fay et Everett. Comme quoi le cinéma n'est pas qu'une question de dollars, le manque de moyens se fait vite oublier. Oblikon.net, The Vast of Night, explication et analyse du film Prime Video | Oblikon.net
  • "Certains pensent cependant que lorsqu'on fait plus d’activités, le foie est plus vascularisé, se gonfle et entraîne une compression au niveau du diaphragme. Mais l'hypothèse la plus répandue serait celle d’une légère irritation du péritoine, cette membrane qui entoure les organes de l’abdomen. Elle est composée de deux couches et lorsque l’on fait du sport, elles sont en friction et peuvent provoquer une petite inflammation", poursuit-il. L’explication reste donc pour le moment mystérieuse. Europe 1, Pourquoi l’explication du point de côté est encore mystérieuse
  • Ces derniers jours, les médias catalans ont évoqué une nouvelle montée de tension entre le FC Bareclone et Lionel Messi. Elle pourrait avoir trouvé son explication… Analyse. Le 10 Sport, Mercato | Mercato - Barcelone : Et si la nouvelle tension Messi-Barça avait trouvé son explication…
  • […] UPDATE : La troisième saison  de Dark est sortie le 27 juin 2020. Si vous voulez une explication dédiée à cette dernière saison, ainsi que notre avis sur la fin, consultez notre dossier d'explications dédié à la saison 3. […] Oblikon.net, Dark : explications de la fin de la série et de la saison 3 en streaming
  • “J’aimerais avoir une explication au fait que c’est un peu douloureux. Je pense que c’est lié à la blessure que j’ai eue. Je me suis entraîné quasiment tout le temps. Bien sûr normalement puisque je n’avais pas de terrain pendant toute la suspension. J’ai essayé de rester en forme. Je me suis reposé sans me reposer. Comme si j’avais fait de la maintenance. Tout va bien mieux cependant, aucun doute là-dessus. Je me sens très bien, c’est juste mon pied qui est encore un peu douloureux. C’est comme ça.” Gordon Hayward Basket Infos, Gordon Hayward toujours gêné par son pied : "J'aimerais avoir une explication"

Traductions du mot « explication »

Langue Traduction
Anglais explanation
Espagnol explicación
Italien spiegazione
Allemand erläuterung
Chinois 说明
Arabe تفسير
Portugais explicação
Russe объяснение
Japonais 説明
Basque azalpen
Corse spiegazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « explication »

Source : synonymes de explication sur lebonsynonyme.fr
Partager