La langue française

Anagogie

Définitions du mot « anagogie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANAGOGIE, subst. fém.

A.− Seulement au sing.
1. PHILOS., THÉOL. MYSTIQUE. Élévation de l'âme vers les choses divines. Synon. extase :
1. Il faut le dire : Gracian a décidément quitté l'anagogie escarpée et sublime de Platon pour les chemins fleuris, mais insidieux de la démagogie, qui est agogie par douceur et suavité... V. Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 6.
P. compar. :
2. Les tours, les clochers, s'envisagent, d'après la théorie de Durand, évêque de Mende au xiiiesiècle (...) et leurs sommets sont l'anagogie de cette perfection que cherchent à atteindre, en s'élevant, ces âmes... J.-K. Huysmans, La Cathédrale,1898, p. 122.
2. EXÉGÈSE. Recherche du sens spirituel et mystique des Écritures :
3. On nomme (...) Anagogie l'interprétation figurée d'un fait ou d'un texte des saintes Écritures, le passage d'un sens naturel et littéral à un sens spirituel et mystique : par exemple, les biens temporels promis aux observateurs de la Loi sont, dans le sens anagogique, l'emblème des biens éternels réservés dans la vie future aux hommes vertueux. Bach.-Dez.1882.
B.− Seulement au plur., ANTIQ. GR. Sacrifice pour obtenir symboliquement une heureuse traversée, célébré chaque année à Éryx en Sicile à l'occasion des fêtes commémorant le départ d'Aphrodite pour la Libye.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes.
Prononc. ET ORTH. : [anagɔ ʒi]. Guérin 1892 réserve une entrée spéc. à la forme anagogies, subst. fém. plur. Lar. encyclop., s.v. anagogie précise : ,,on dit aussi anagogisme``.
Étymol. ET HIST. − [1495 anagoge (Jeh. de Vignay, Mir. hist., XXVII, 85, éd. 1531 ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 112)]; 1. 1560 théol. « recherche du sens mystique des textes sacrés » (Viret, Cuisine papale, 23, Fick, ibid. : S'ensuit que par anagogie Ils font un merveilleux devoir Pour la grace du pape avoir Par leurs prédications); 2. 1771 id. (Trév. : Anagogie. Élévation de l'esprit aux choses célestes et éternelles); 3. 1752 antiq. (Trév. : Anagogies. Fêtes qui se célébroient par les habitans d'Erix [...] en Sicile, en l'honneur de Venus). Empr. au lat. médiév. anagogia, au sens 1, Albert Le Grand, Summ. théol. I, 1, 5, 4, p. 27a. 9 ds Mittellat. W s.v., 609, 54 : quatuor sunt sensus sacrae scripturae : ... anagogia, in qua de summis et coelestibus traditur, per quae ad superna ducimur; sens 2, Id., Is. 33, 21, p. 362, 96, ibid., 609, 64 : allegoria fidei astruit sinceritatem, analogia desideratam ... beatitudinem. Le lat. médiév. anagogia, p. anal. avec les termes d'exégèse allegoria, tropologia, a remplacé le lat.-chrét. anagoge, attesté au sens 1, St. Jérôme, Epist., 120, 8 ds TLL s.v., 15, 35 : in Ies. 1, 1, 3, bos iuxta anagogen refertur ad Israel, lui-même empr. au gr. chrét. α ̓ ν α γ ω γ η ́ « action d'élever l'âme », Synésius, (ive-ves.), 50 c ds Bailly, d'où « sens des choses (spirituel) », Grég. de Nazianze (ives.), 2, 412, ibid.; le sens 3 représente le plur. neutre gr. (pris pour un fém.) τ α ̀ α ̓ ν α γ ω ́ γ ι α (ι ̔ ε ρ α ́) « sacrifice pour obtenir une heureuse traversée » de α ̓ ν α γ ω ́ γ ι ο ς, adj. « qui gagne le large », Elien (iiies.) V. H., 1, 15 ds Bailly.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Prév. 1755.

anagogie « ravissement de l'âme dans la contemplation des choses divines » (Littré)

Wiktionnaire

Nom commun

anagogie \a.na.ɡɔ.ʒi\ féminin

  1. Niveau interprétatif qui vise l’essence des choses ou les réalités ultimes.
    • Les tours, les clochers, s’envisagent, d’après la théorie de Durand, évêque de Mende au XIIIe siècle, […], et leurs sommets sont l’anagogie de cette perfection que cherchent à atteindre, en s’élevant, ces âmes. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Religion) Ravissement de l'âme dans la contemplation des choses divines, ou efforts qu'elle fait pour découvrir le sens mystique de quelques passages de l'Écriture.
    • Pour les Pères, l’anagogie signifie la pénétration des mystères de la foi et du salut ainsi que de la destinée eschatologique de l’homme et de l’Église. — (Association d’étude sur l’humanisme, la réforme, et la renaissance, RHR: réforme, humanisme, renaissance: Numéros 26 à 30, 1988)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANAGOGIE (a-na-go-jie) s. f.
  • Terme de théologie. Ravissement de l'âme dans la contemplation des choses divines, ou efforts qu'elle fait pour découvrir le sens mystique de quelques passages de l'Écriture.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANAGOGIE, s. f. (Théol.) ravissement ou élévation de l’ame vers les choses célestes & éternelles, ou pensées & explications par lesquelles on éleve l’ame vers ces choses. Voyez Extase, &c. Ce mot est formé du grec ἀνὰ, sursum, en haut, & d’ἀγωγὴ, conduite, du verbe ἄγω, duco, c’est-à-dire, mouvement qui conduit aux choses d’en-haut, qui éleve l’ame à la contemplation des choses divines. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « anagogie »

Du latin anagoge.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀναγωγία (voy. ANAGOGIQUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anagogie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anagogie anagɔʒi

Évolution historique de l’usage du mot « anagogie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anagogie »

  • Il est atteint par la sagesse de Cheikhoul Khadim, inéluctablement éteint en lui, assimilant de fait, la totalité de son message. Ses larmes ne peuvent que couler quand son maître est chanté ou quand les œuvres de ce dernier sont déclamées avec une mélodie qui introduit l’âme dans une extrême extase. Les larmes enfouies dans les terres d’un homme qui vit le Paradis et qui croit fermement que tous les sénégalais ont déjà leur place dans ces hautes demeures de Dieu, découlent d’une anagogie que rien ne saurait altérer. Le Prophète, Cheikhoul Khadim avec sublimité l’appelle la Fine Fleur. Quelle merveilleuse appellation! Quel résonnant attribut! À cet état de maturité avant son terme, la fine fleur est décrite fraîche, elle laisse échapper un parfum doux et donne quitus à ses feuilles de s’ouvrir avec douceur au mystère des plus mystiques. Xalima.com, Les larmes de Serigne Modou Kara évoquent son degré d’amour sans limite envers Cheikhoul Khadim (Par Sheikh Alassane Sène) - Xalima.com
  • Rappel : dans tout un tas de domaines, le chiffre 55 est magique. Chez les anges gardiens, en anagogie, en numérologie. En ce qui me concerne, je suis un peu terre à terre (normal je viens du tout terrain ouaf !) je me contente de remarquer que quand on ouvre les deux mains, on représente le chiffre dix mais aussi  deux fois cinq, soit 55… C’est sûrement un signe du destin.   , MotoGP 2019 : En Australie Marquez empereur de Tokyo ?
  • Sauf erreur de ma part, l'exégèse est là pour conserver intact le contenu de la Bible et non, comme le dit JM Guénois, pour en dégager le sens véritable qui concerne l'herméneutique et l'anagogie par lesquels au accède du sens littéral au sens mystique Le Figaro.fr, Ordination d’hommes mariés: pourquoi le pape François a répondu par le silence
  • Le changement est donc un changement de valeur, un changement de paradigme, une refonte de l’Être pensant et agissant.  Changer la manière, la finalité et les méthodes de Croire, Savoir, Désirer, Pouvoir, Vouloir, Devoir et Agir. C’est ainsi que nous pouvons opérer une rupture avec nos limites, nos peurs et nos faiblesses et libérer une dynamique de rupture avec les valeurs acquises et périmées ou viciées. Seule la déconstruction de ces valeurs et de leurs édifices sociologiques, culturels, institutionnels, juridiques et économiques peut faire émerger de nouveau le principe universel commun à tous les hommes, toutes les croyances, toutes les religions, toutes les ethnies. L’acte libérateur et civilisateur en même temps est un témoignage présentiel au monde c’est-à-dire une présence authentique et communicative dans la pensée et l’activité humaine. Cette présence est un témoignage de gratitude c’est-à-dire une anagogie spirituelle et une empathie universelle (harmonie et bienveillance dans le monde). C’est avec cette disposition éthique que les hommes de bien construisent une dynamique de vertu qui terrasse les forces maléfiques. Euro Algérie News : Réflexions et analyses pour l'Algérie de demain, Présidentielles 2019 : Le changement et l’universel pour l’Algérie : Euro Algérie News : Réflexions et analyses pour l'Algérie de demain

Traductions du mot « anagogie »

Langue Traduction
Anglais anagogy
Espagnol anagogía
Italien anagogia
Allemand anagogie
Chinois 分析学
Arabe الأنغوجيا
Portugais anagogia
Russe anagogy
Japonais アナゴジー
Basque anagogy
Corse anagogia
Source : Google Translate API

Synonymes de « anagogie »

Source : synonymes de anagogie sur lebonsynonyme.fr

Anagogie

Retour au sommaire ➦

Partager