Évolué : définition de évolué


Évolué : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVOLUÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de évoluer*.
II.− Adjectif
A.− Rare. Dont toutes les étapes ont été parcourues; complet, achevé, révolu (cf. évoluer B 1) :
1. ... le Bouddha de la belle époque (...) réalisait l'anéantissement et la création, la germination des possibles et le retour à l'œuf primordial des cycles évolués. Arnoux, Gentilsh. ceinture,1928, p. 12.
B.− [Correspond à évoluer B 2]
1. Qui est le résultat d'une certaine évolution, qui a atteint un certain degré de développement, de perfectionnement.
a) [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.] Un homme évolué. À qui le lot? À la personne la plus intelligente, la plus vive, la plus évoluée de l'assistance (Arnoux, Paris,1939, p. 173).N'allons pas confondre le cas d'une humanité naïve avec celui d'une société très évoluée qui, par technique de la sensation, décide de se faire une âme de nourrisson (Benda, Fr. byz.,1945, p. 55):
2. Nous sommes un peuple jeune et pas entièrement évolué. Nos foules encore primitives et rudes sont capables de bien des excès. Ce que nous appelons le social work, c'est justement l'effort pour hâter et régler cette évolution. Bourget, Actes suivent,1926, p. 71.
[Avec compl. indiquant le domaine de l'évolution] Le pays le plus évolué en matière atomique (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 125).
Emploi subst. :
3. Quant aux Africains autochtones, leur loyalisme ne laissait rien à désirer. Qu'il s'agît des souverains et chefs traditionnels (...) ou des évolués appartenant à l'administration, à l'armée, au commerce, à l'enseignement; ou de la masse des humbles : cultivateurs, soldats, ouvriers, serviteurs, ils faisaient leur la cause de la France combattante... De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 31.
P. méton. Fra Angelico n'est pas sans parenté avec les sculpteurs de Chartres, mais il est expressif d'une époque plus évoluée (La Tourette, L. de Vinci,1932, p. 26).Au Maroc, en Algérie, des zones comparativement évoluées sont au contact de zones vides et stagnantes (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 253).
P. anal. Très simple d'aspect, la castagnette est un instrument évolué (Schaeffner, Orig. instrum. mus.,1936, p. 60).
b) [En parlant des manifestations de l'esprit ou de l'activité hum.] Idée, religion évoluée; économie, technique évoluée. « Le beau » était une notion plus évoluée que « le bien » (Jouhandeau, M. Godeau,1926, p. 274):
4. Le désir profond de l'esprit même dans ses démarches les plus évoluées rejoint le sentiment inconscient de l'homme devant son univers : il est exigence de familiarité, appétit de clarté. Camus, Sisyphe,1942, p. 32.
2. Détaché, libéré des notions traditionnelles religieuses ou morales. J'étais large d'idées, évoluée, quoi! (Sagan, Bonjour tristesse,1954, p. 172).
C.− BIOL. Qui est parvenu à un certain stade de l'évolution.
1. [Correspond à évolution B 2 a] P. métaph. Tous les coins obscurs grouillaient d'une vie féroce, embryonnaire − pensées, désirs, convoitises à peine évoluées, réduites à l'essentiel, au germe endormi mais vivant (Bernanos, Imposture,1927, p. 463).
2. [Correspond à évolution B 2 b] L'animal le plus évolué, le singe, ajoute déjà à la ressemblance que l'on se borne à constater, celle que l'on ose créer par la mimique, par le don d'imiter (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 107).
Emploi subst. Ce n'est pas en divisant l'évolué qu'on atteindra le principe de ce qui évolue. Ce n'est pas en recomposant l'évolué avec lui-même qu'on reproduira l'évolution dont il est le terme (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 364).
Fréq. abs. littér. : 165. Bbg. Schmidt (H.). Fr. vivant. Praxis. 1973, t. 20, p. 82.

Évolué : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVOLUÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de évoluer*.
II.− Adjectif
A.− Rare. Dont toutes les étapes ont été parcourues; complet, achevé, révolu (cf. évoluer B 1) :
1. ... le Bouddha de la belle époque (...) réalisait l'anéantissement et la création, la germination des possibles et le retour à l'œuf primordial des cycles évolués. Arnoux, Gentilsh. ceinture,1928, p. 12.
B.− [Correspond à évoluer B 2]
1. Qui est le résultat d'une certaine évolution, qui a atteint un certain degré de développement, de perfectionnement.
a) [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.] Un homme évolué. À qui le lot? À la personne la plus intelligente, la plus vive, la plus évoluée de l'assistance (Arnoux, Paris,1939, p. 173).N'allons pas confondre le cas d'une humanité naïve avec celui d'une société très évoluée qui, par technique de la sensation, décide de se faire une âme de nourrisson (Benda, Fr. byz.,1945, p. 55):
2. Nous sommes un peuple jeune et pas entièrement évolué. Nos foules encore primitives et rudes sont capables de bien des excès. Ce que nous appelons le social work, c'est justement l'effort pour hâter et régler cette évolution. Bourget, Actes suivent,1926, p. 71.
[Avec compl. indiquant le domaine de l'évolution] Le pays le plus évolué en matière atomique (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 125).
Emploi subst. :
3. Quant aux Africains autochtones, leur loyalisme ne laissait rien à désirer. Qu'il s'agît des souverains et chefs traditionnels (...) ou des évolués appartenant à l'administration, à l'armée, au commerce, à l'enseignement; ou de la masse des humbles : cultivateurs, soldats, ouvriers, serviteurs, ils faisaient leur la cause de la France combattante... De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 31.
P. méton. Fra Angelico n'est pas sans parenté avec les sculpteurs de Chartres, mais il est expressif d'une époque plus évoluée (La Tourette, L. de Vinci,1932, p. 26).Au Maroc, en Algérie, des zones comparativement évoluées sont au contact de zones vides et stagnantes (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 253).
P. anal. Très simple d'aspect, la castagnette est un instrument évolué (Schaeffner, Orig. instrum. mus.,1936, p. 60).
b) [En parlant des manifestations de l'esprit ou de l'activité hum.] Idée, religion évoluée; économie, technique évoluée. « Le beau » était une notion plus évoluée que « le bien » (Jouhandeau, M. Godeau,1926, p. 274):
4. Le désir profond de l'esprit même dans ses démarches les plus évoluées rejoint le sentiment inconscient de l'homme devant son univers : il est exigence de familiarité, appétit de clarté. Camus, Sisyphe,1942, p. 32.
2. Détaché, libéré des notions traditionnelles religieuses ou morales. J'étais large d'idées, évoluée, quoi! (Sagan, Bonjour tristesse,1954, p. 172).
C.− BIOL. Qui est parvenu à un certain stade de l'évolution.
1. [Correspond à évolution B 2 a] P. métaph. Tous les coins obscurs grouillaient d'une vie féroce, embryonnaire − pensées, désirs, convoitises à peine évoluées, réduites à l'essentiel, au germe endormi mais vivant (Bernanos, Imposture,1927, p. 463).
2. [Correspond à évolution B 2 b] L'animal le plus évolué, le singe, ajoute déjà à la ressemblance que l'on se borne à constater, celle que l'on ose créer par la mimique, par le don d'imiter (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 107).
Emploi subst. Ce n'est pas en divisant l'évolué qu'on atteindra le principe de ce qui évolue. Ce n'est pas en recomposant l'évolué avec lui-même qu'on reproduira l'évolution dont il est le terme (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 364).
Fréq. abs. littér. : 165. Bbg. Schmidt (H.). Fr. vivant. Praxis. 1973, t. 20, p. 82.

Évolué : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

évolué \e.vɔ.lɥe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe évoluer.
    • Le système informatique Champ a évolué dans sa fonctionnalité, permettant aux transitaires de prédédouaner leurs envois à bord de certains vols pour les États-Unis. — (Gouvernement du grand-duché du Luxembourg, Bulletin d'information et de documentation, 1996)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évolué : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVOLUER. v. intr.
T. d'Art militaire, de Marine ou d'Aéronautique. Exécuter des évolutions. Les avions évoluaient au-dessus du terrain des manœuvres. Il signifie, en termes de Biologie, de Médecine, de Philosophie et de Littérature, Subir des transformations progressives.

Évolué : définition du Littré (1872-1877)

ÉVOLUÉ (é-vo-lu-é, ée) adj.
  • Terme didactique. Qui a subi son évolution, son développement. La fièvre jaune évoluée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évolué »

Étymologie de évolué - Littré

Voy. ÉVOLUTION.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « évolué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évolué evɔlye play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « évolué »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évolué »

  • Il a été supposé que ces caractéristiques ont toutes évolué avant que les ancêtres des baleines à fanons ne se séparent des ancêtres des dauphins écholocalisés il y a environ 35 millions d’années, dit Boessenecker, mais le fossile montre que ces caractéristiques sont plutôt le résultat d’une évolution convergente. 2051.fr, Les dauphins et les baleines ont évolué séparément les mêmes os de natation rapides - 2051.fr
  • Si l'homme se dit être un animal qui a évolué, il repose hélas son affirmation sur sa propre conception de l'évolution. De David Degrendele

Traductions du mot « évolué »

Langue Traduction
Corse evoluzione
Basque eboluzionatu
Japonais 進化した
Russe усовершенствованным
Portugais evoluiu
Arabe تطورت
Chinois 进化的
Allemand entwickelt
Italien evoluto
Espagnol evolucionado
Anglais evolved
Source : Google Translate API

Synonymes de « évolué »

Source : synonymes de évolué sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « évolué »


Mots similaires