Évocation : définition de évocation


Évocation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVOCATION, subst. fém.

A.− [Gén. avec un compl. prép. introd. par de désignant une pers. ou une chose absente]
1. Vx. Action de faire apparaître (quelque chose) par la magie. L'évocation des âmes, l'évocation des esprits (Ac.1835, 1878).C'étaient des bruits sans nom inconnus à l'oreille, Comme la voix d'un mort qu'en sa tombe réveille Une évocation (Gautier, Albertus,1833, p. 125).Marcel et Octave demeurèrent d'abord muets (...) devant cette sorte d'évocation d'un génie malfaisant (Verne, 500 millions,1879, p. 241).
P. méton. Ce qui apparaît :
1. Il semblait que ce fût une évocation qui vous parlait à travers la cloison de la tombe. Si l'on était dans de certaines conditions voulues, bien rares, l'étroite lame d'un des volets s'ouvrait en face de vous, et l'évocation devenait une apparition. Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 574.
P. ext. Action d'interpeller (quelqu'un) dans un discours, une prière. Vainement elle prenait demeure dans les plaies saignantes de Jésus-Christ, se réfugiait dans sa passion; vainement elle redoublait d'appels, d'évocations et de supplications (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 268).
2. [Avec un compl. prép. introd. par de désignant une réalité se rapportant au passé] Action de rappeler (quelque chose) à la mémoire par ses propos; p. méton. les propos eux-mêmes. L'évocation des jours anciens. L'évocation d'un temps, d'une époque disparue (Ac.1932).(Quasi-) synon. rappel.Ce mot, « crime » dépassait la mesure de ce que pouvait accepter Marius, déjà très ému par la brusque évocation de Waterloo (Hugo, Misér.,t. 1 1862, p. 801).Les meneurs politiques ont la manie de l'évocation des souvenirs (Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 87).
3. [Le déterminé désigne une réalité ne se rapportant pas au passé] Fait de rendre (quelque chose) présent à l'esprit (de quelqu'un) par ses propos. L'évocation d'une idée, d'une image. Synon. mention.On aimait mieux entendre parler d'une épouse dont l'évocation avait un fumet d'intimité (Aymé, Uranus,1948, p. 151).
B.− DR. Fait de porter une cause d'une juridiction à une juridiction supérieure. La Cour de Cassation est chargée de statuer sur les demandes en évocation (Ac.) :
2. ... le conseil intervient sans cesse par voie d'« évocation », enlève d'entre les mains des juges ordinaires l'affaire où l'administration est intéressée, et l'attire à lui. Tocqueville, Ancien Rég. et Révol.,1856, p. 123.
Spécialement
1. DR. CRIMINEL
a) Obligation imposée à la Cour d'appel de statuer sur le fond, lorsqu'elle annule (pour vice de forme, etc.) un jugement correctionnel même si, lorsque l'annulation est prononcée, l'affaire n'est pas en état de recevoir une solution définitive (d'apr. Cap. 1936).
b) Faculté accordée à la Chambre des mises en accusation d'étendre d'office l'information à des faits et personnes qui n'étaient pas englobés dans les poursuites (d'apr. Cap. 1936).
2. Vx. ANC. DR. Droit d'évocation. Droit dévolu au roi, qui lui permettait d'appeler devant lui tout litige. Pour qui sont tous ces privilèges en matière judiciaire, les attributions, les évocations, les lettres de surséance, etc. (Sieyès, Tiers état,1789, p. 57).Autrefois le pouvoir royal avait la ressource des évocations... Notre manie d'égalité tuera ce temps-ci... (Balzac, Splend. et mis.,1846, p. 461).
Prononc. et Orth. : [evɔkasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début xives. [date du ms.] de le souveraine evocastion [superne voca(s)tionis] (Traduction d'une charte de Baudoin ds Livre Roisin, éd. Brun-Lavainne, p. 220); 1348 sur tierce evocacion (ds Varin, Arch. admin. de Reims, II, 1182 ds DG); 2. 1680 « action d'évoquer les esprits » (Rich.); 3. 1828 « remise en mémoire, allusion » (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr., p. 139). Empr. au lat. class. evocatio « action d'appeler, de convoquer, de citer » spéc. « évocation des ombres, des enfers »; le sens 3 d'apr. évoquer*. Fréq. abs. littér. : 407. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 84, b) 341; xxes. : a) 855, b) 961.

Évocation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVOCATION, subst. fém.

A.− [Gén. avec un compl. prép. introd. par de désignant une pers. ou une chose absente]
1. Vx. Action de faire apparaître (quelque chose) par la magie. L'évocation des âmes, l'évocation des esprits (Ac.1835, 1878).C'étaient des bruits sans nom inconnus à l'oreille, Comme la voix d'un mort qu'en sa tombe réveille Une évocation (Gautier, Albertus,1833, p. 125).Marcel et Octave demeurèrent d'abord muets (...) devant cette sorte d'évocation d'un génie malfaisant (Verne, 500 millions,1879, p. 241).
P. méton. Ce qui apparaît :
1. Il semblait que ce fût une évocation qui vous parlait à travers la cloison de la tombe. Si l'on était dans de certaines conditions voulues, bien rares, l'étroite lame d'un des volets s'ouvrait en face de vous, et l'évocation devenait une apparition. Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 574.
P. ext. Action d'interpeller (quelqu'un) dans un discours, une prière. Vainement elle prenait demeure dans les plaies saignantes de Jésus-Christ, se réfugiait dans sa passion; vainement elle redoublait d'appels, d'évocations et de supplications (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 268).
2. [Avec un compl. prép. introd. par de désignant une réalité se rapportant au passé] Action de rappeler (quelque chose) à la mémoire par ses propos; p. méton. les propos eux-mêmes. L'évocation des jours anciens. L'évocation d'un temps, d'une époque disparue (Ac.1932).(Quasi-) synon. rappel.Ce mot, « crime » dépassait la mesure de ce que pouvait accepter Marius, déjà très ému par la brusque évocation de Waterloo (Hugo, Misér.,t. 1 1862, p. 801).Les meneurs politiques ont la manie de l'évocation des souvenirs (Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 87).
3. [Le déterminé désigne une réalité ne se rapportant pas au passé] Fait de rendre (quelque chose) présent à l'esprit (de quelqu'un) par ses propos. L'évocation d'une idée, d'une image. Synon. mention.On aimait mieux entendre parler d'une épouse dont l'évocation avait un fumet d'intimité (Aymé, Uranus,1948, p. 151).
B.− DR. Fait de porter une cause d'une juridiction à une juridiction supérieure. La Cour de Cassation est chargée de statuer sur les demandes en évocation (Ac.) :
2. ... le conseil intervient sans cesse par voie d'« évocation », enlève d'entre les mains des juges ordinaires l'affaire où l'administration est intéressée, et l'attire à lui. Tocqueville, Ancien Rég. et Révol.,1856, p. 123.
Spécialement
1. DR. CRIMINEL
a) Obligation imposée à la Cour d'appel de statuer sur le fond, lorsqu'elle annule (pour vice de forme, etc.) un jugement correctionnel même si, lorsque l'annulation est prononcée, l'affaire n'est pas en état de recevoir une solution définitive (d'apr. Cap. 1936).
b) Faculté accordée à la Chambre des mises en accusation d'étendre d'office l'information à des faits et personnes qui n'étaient pas englobés dans les poursuites (d'apr. Cap. 1936).
2. Vx. ANC. DR. Droit d'évocation. Droit dévolu au roi, qui lui permettait d'appeler devant lui tout litige. Pour qui sont tous ces privilèges en matière judiciaire, les attributions, les évocations, les lettres de surséance, etc. (Sieyès, Tiers état,1789, p. 57).Autrefois le pouvoir royal avait la ressource des évocations... Notre manie d'égalité tuera ce temps-ci... (Balzac, Splend. et mis.,1846, p. 461).
Prononc. et Orth. : [evɔkasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début xives. [date du ms.] de le souveraine evocastion [superne voca(s)tionis] (Traduction d'une charte de Baudoin ds Livre Roisin, éd. Brun-Lavainne, p. 220); 1348 sur tierce evocacion (ds Varin, Arch. admin. de Reims, II, 1182 ds DG); 2. 1680 « action d'évoquer les esprits » (Rich.); 3. 1828 « remise en mémoire, allusion » (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr., p. 139). Empr. au lat. class. evocatio « action d'appeler, de convoquer, de citer » spéc. « évocation des ombres, des enfers »; le sens 3 d'apr. évoquer*. Fréq. abs. littér. : 407. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 84, b) 341; xxes. : a) 855, b) 961.

Évocation : définition du Wiktionnaire

Nom commun

évocation \e.vɔ.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. (Religion) (Vieilli) Action d’appeler, de faire venir, de faire apparaître, en parlant des âmes, des esprits, etc.
    • Le curé de Melotte […] n’était plus craint. Ses foudres de carton, ses tonnerres lointains, l’évocation des bûchers infernaux, la promesse des félicités paradisiaques dans un éden, somme toute, passablement morne et fort problématique, ne faisaient plus guère frémir que quelques vieilles dévotes et les gosses de neuf à onze ans […]. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Par extension) Action de rappeler à la mémoire, de remettre sous les yeux l’image de ce qui a disparu.
    • L’évocation d’un temps, d’une époque disparue, d’une société qui n’est plus.
  3. (Droit) Action d’évoquer une cause, une affaire.
    • La Cour de Cassation est chargée de statuer sur les demandes en évocation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évocation : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVOCATION. n. f.
Action d'appeler, de faire venir, de faire apparaître. Dans ce sens, il se dit en parlant des Âmes, des esprits, etc. L'évocation des démons, des ombres. Par extension, il se dit de l'Action de rappeler à la mémoire, de remettre sous les yeux l'image de ce qui a disparu. L'évocation d'un temps, d'une époque disparue, d'une société qui n'est plus. En termes de Jurisprudence, il signifie Action d'évoquer une cause, une affaire. La Cour de Cassation est chargée de statuer sur les demandes en évocation.

Évocation : définition du Littré (1872-1877)

ÉVOCATION (é-vo-ka-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1 Terme de magie. Action d'évoquer, de faire apparaître les démons, les ombres ou les âmes des morts. On raconte de cet empereur superstitieux [Julien] qu'assistant un jour à une évocation de démons, il fut tellement effrayé à leur apparition qu'il fit le signe de la croix et qu'aussitôt les démons s'évanouirent, Diderot, Opin. des anc. philos. (Éclectisme).
  • 2 Terme de procédure. Action de la part d'un tribunal supérieur, de retenir la connaissance d'une affaire qui n'a pas subi le premier degré de juridiction, ou de s'en saisir d'office. La cour de cassation est chargée de statuer sur les demandes en évocation.

    L'évocation du principal, se dit pour un appel interjeté d'une sentence qui n'a été rendue que sur un incident. Il y a requête pour l'évocation du principal, Patru, Plaidoyer 12, dans RICHELET.

HISTORIQUE

XVIe s. Les abus qui se font par faveurs et surprises, Aux evocations, et aux causes commises, Du Bellay, J. VIII, 52, recto.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉVOCATION. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Les autres qui autresfois ont esté appelez, et à qui li baillis avoit fait assigner jour à hui, sur IIIe evocation (1348), Varin, Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 1182.

XVe s. En matieres d'evocation ou autrement, Procès-verbaux du conseil de régence de Charles VIII, p. 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évocation »

Étymologie de évocation - Littré

Prov. evocatio ; du lat. evocationem, de evocare, évoquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de évocation - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin evocatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « évocation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évocation evɔkasjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « évocation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évocation »

  • Au sein même de la communauté, la crise d’Oka reste un « sujet délicat » dont plusieurs ne veulent pas parler, explique Al Harrington, un Mohawk de l’Ontario qui habite à Kanesatake depuis 13 ans. Non seulement il y a des divisions entre les clans, mais pour plusieurs qui souffrent de choc post-traumatique, l’évocation de la crise d’Oka ramène des souvenirs douloureux. « Chaque fois qu’un hélicoptère vole bas, les gens ont peur », raconte le père de famille. Le Devoir, La crise d'Oka, 30 ans plus tard: entre fierté et frustration | Le Devoir
  • Virton et Westerlo avait lancé diverses procédures judiciaires, mais les Campinois se sont retirés après la dernière journée de D1B par manque d’intérêt sportif. Virton a poursuivi mais la demande d’évocation a donc été jugée non fondée. Le Soir, Division 1B: Virton débouté par la Commission d’évocation, son match contre le Beerschot annulé - Le Soir
  • Les amoureux du folklore pourront tout de même se plonger dans l'ambiance du Doudou. Samedi à 20 heures pour la descente de la Châsse ou dimanche à midi pour le Lumeçon, des évocations seront en effet diffusées en direct sur Télé MB. On parle bien ici d'évocation. Des acteurs du folklore, des autorités communales et religieuses seront ainsi réunis en comité restreint pour des cérémonies inhabituelles. À situation exceptionnelle… , Mons: Une évocation du Doudou à suivre sur Télé MB - DH Les Sports+
  • Règlements, articles de presse, interviews et textes littéraires ponctuent la déambulation dans le centre-ville. Une évocation vivante et savoureuse des années 1950 au Havre ! , Des visites pour découvrir Le Havre, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 15 ans | 76actu
  • L’album présente de nombreux points positifs. D’abord, il évite le sentimentalisme larmoyant, préférant la nostalgie et l’évocation sensible d’un passé douloureux et complexe. Il nous emmène jusqu’en Espagne et fait sentir la différence d’ambiance entre les deux plus grandes villes du pays : Madrid (fief de Franco, où on célèbre encore l’anniversaire de sa mort) et Barcelone (la républicaine), capitale de la Catalogne (rappelons-nous les récentes velléités d’indépendance de la région). Passionnés de BD, les auteurs savent y faire pour intégrer des détails émouvants tout au long des 71 pages (avec de nombreuses anecdotes qui donnent vie à ce monde de la BD). Mais ils s’adressent aussi à ceux qui conservent des souvenirs populaires plutôt que politiques. Si la mort d’un footballeur du Real Madrid à la veille d’un choc avec le Barça (son éternel rival sur la scène ibérique) ne me disait rien, l’évocation du match de coupe d’Europe des clubs champions à l’origine (pas celui de l’apogée, Glasgow 1976, les poteaux carrés, on s’en souvient) de ce qu’on appelle l’épopée des verts, m’a donné la chair de poule. De ce match, je n’avais souvenir que du résultat et j’ai dû voir les buts aux infos à la télé le lendemain. Ici, un personnage raconte le cours du match et c’est comme si on était debout, en tribune, à hurler pour pousser les joueurs vers le but adverse. Alep et Deloupy ancrent ainsi leur récit (et probablement la série, puisqu’elle comporte trois précédentes aventures : L’introuvable (2009), Faussaires (2008 pour la première partie, 2010 pour la deuxième et 2016 pour l’intégrale) et Lucia au Havre (2013), par des références évocatrices telles que la légende footballistique (c’est quand même un Français, et pas n’importe lequel, qui entraîne actuellement le Real Madrid, en disant que c’est le plus grand club du monde, se référant ainsi à son palmarès européen). LeMagduCine, Le collectionneur (Alep/Deloupy)... Que collectionne-t-il ? | LeMagduCine
  • Cette production à petit budget mêlera à l'écran des images d'archives, des scènes en 3D et des scènes d'évocation, celles tournées à Longueville. Pour les réaliser, la production a notamment fait appel à des reconstituants de l'association « Les vers de gris », basée à Oissery, près de Meaux. leparisien.fr, Longueville : un film pour raconter l’histoire du train de la mort - Le Parisien
  • Olivier Véran coupé de ses deux enfants : il craque à leur évocation Gala.fr, Olivier Véran coupé de ses deux enfants : il craque à leur évocation - Gala
  • La qualité des morceaux de violon entendus et l’intensité du jeu des comédiens convainquent d’emblée qu’on est dans un authentique film de musique et non dans une simple évocation. La... , Bioéthique : l’examen du projet de loi va reprendre à l’Assemblée le 27 juillet - Bioéthique - Politique - société - famillechretienne.fr
  • La moindre évocation de sa prochaine création mérite donc d'être relevée, et ça tombe bien, car ces derniers jours, Hideo Kojima a posté plusieurs messages intéressants sur les réseaux sociaux. Il a en effet dévoilé des coulisses de la préproduction du jeu, alors que le concept et l'univers sont en cours d'établissement avec Yoji Shinkawa, artiste qu'il côtoie depuis les Metal Gear Solid. Car oui, ce nouveau projet n'en est visiblement qu'à ses balbutiements. GAMERGEN.COM, Kojima Productions : Hideo Kojima tease son prochain jeu avec des artworks, mais il n'est pas près de sortir - GAMERGEN.COM
  • Si la tâche s’avérait très difficile en face de Zineb, Mathieu et bien évidemment de Paul, c’est l’évocation d’un moment douloureux de sa vie qui a créé l’émotion sur le plateau et dans les yeux de Jean-Luc Reichmann qui n’a pas pu retenir ses larmes. LDpeople.com, Jean-Luc Reichmann "12 coups de midi" en pleure, poignantes révélations de Lucia qui parle du décès de sa soeur !
  • L'ex-ministre de la Santé, interrogée sur la crise du coronavirus et les mesures de confinement, s'est montrée très émue mardi sur LCI à l'évocation de la perte d'un de ses proches.  , Roselyne Bachelot, très émue à l’évocation de la perte d’un proche
  • Dans la cité catalane, les haussements d’épaules répondent à l’évocation de la victoire de Louis Aliot, le candidat du RN, au lendemain du second tour de l’élection municipale. Le Monde.fr, « On savait que ça nous pendait au nez » : à Perpignan, la résignation d’une ville passée à l’extrême droite
  • La table de gala du Ritz est dressée, le bar Hemingway est ouvert et le lit est fait, chez Artcurial. Jusqu'à samedi soir, avant la mise en vente à partir de dimanche et pour trois jours, de 1 500 lots d'objets de l'art de la table et de l'art de vivre issus des réserves du Ritz, le palace parisien de la place Vendôme (Ier) est reconstitué en partie sur les Champs-Elysées, dans une évocation simple et élégante. Tout est dans l'assiette ! leparisien.fr, Vente aux enchères chez Artcurial : le Ritz remet le couvert - Le Parisien
  • Pour le Barça, la donne est différente. Décevants depuis de longs mois, les hommes de Quique Setién sont en passe de perdre le titre de champion d’Espagne au profit du Real Madrid. Toujours fragiles derrière et loin d’être au point devant, même si le trio Suarez-Griezmann-Messi semble sur la bonne voie, ils devront se défaire de Naples (1-1 à l’aller) pour accéder au Final 8. Mais Barcelone reste Barcelone, un poids lourd en Europe avec dans ses rangs un génie capable de faire basculer une rencontre sur une inspiration. Et, forcément, l’évocation du Barça ne rappelle pas vraiment de bons souvenirs aux supporters parisiens. RMC SPORT, Ligue des champions: quels seraient le pire et le meilleur tirage pour le PSG?
  • Du coup, les militaires ont décidé de monter au créneau. On compte dix uniformes au gouvernement sur 22 ministres, et 2 500 autres disséminés dans la haute administration. Pour soutenir celui qui leur a permis de revenir massivement au pouvoir, certains hauts gradés distillent des menaces contre le Congrès, la presse ou la Cour suprême, jusqu’à l’évocation d’un coup de force par l’influent général Heleno, conseiller du président à la Sécurité. Challenges, Brésil: Jair Bolsonaro s’accroche au pouvoir - Challenges
  • Certaines photos ont un puissant pouvoir d’évocation et il suffit d’un regard pour qu’elles vous fassent d’une certaine manière revivre. Webdo, Nostalgies : Chez Zeitoun, le roi des dattes farcies
  • L’évocation du « monde d’après » discute l’hégé-monie culturelle, politique et économique néolibérale régnant depuis quarante ans, et des propositions très diverses sont formulées, instituant des formes de débat et de dissensus dans l’espace public. Il faut ajouter à ces multiples paroles ou écrits des actions concrètes et des pratiques locales de solidarité et d’entraide, qui sont autant de propositions silencieuses, en actes, pour un autre monde. Politis.fr, « L’évocation du “monde d’après” discute l’hégémonie néolibérale » par Olivier Doubre | Politis
  • Les trois forment le visage d'une France populiste complètement à côté de ses pompes qui de reculades en reculades, de crises en crises, de rébellions en rébellions, dessine le visage d'un pays perdu à lui-même où la peur de l'avenir se conjugue avec la glorification d'un passé prestigieux dont on chercherait désespérément l'écho à travers l'évocation de personnalités aux comportements aussi troubles que rances. Slate.fr, Onfray, Raoult, Zemmour, le trio de choc d'une France à côté de ses pompes | Slate.fr
  • Tout commence par un plan sur un écran de télévision des années 50. Une voix invite à entrer dans le programme « Paradox Theater ». En une transition traversant le poste, THE VAST OF NIGHT devient l’épisode d’une série « à la » LA QUATRIÈME DIMENSION. Que le récit se déroule dans la ville de Cayuga, du nom de la société de production de Rod Serling, entérine la filiation. Vers la fin des années 50, Cayuga fête le début de la saison de basketball lycéen. Fay (Sierra McCormick), opératrice de téléphone et Everett (Jake Horowitz), animateur radio, vont tous deux recevoir des témoignages apeurés : un objet étrange stationnerait dans le ciel… Autoproduit, tourné pour moins d’un million de dollars, refusé par tous les festivals avant d’atterrir à Slamdance et d’y être repéré notamment par Steven Soderbergh, THE VAST OF NIGHT aurait pu sombrer dans l’exercice de style de petit malin, stérile à force de révérence. En quelques minutes, il s’impose au contraire comme un film de points de vue : des personnages, du metteur en scène et du spectateur. Tous sont ici engagés par la mise en scène et s’entremêlent dans la mécanique du récit. Dans le premier acte, une longue discussion sur le futur entre Fay et Everett ouvre une piste passionnante : la SF d’une époque deviendra la réalité d’une autre. Une simple constatation, vecteur immédiat de connivence entre le film et le spectateur, que le réalisateur Andrew Patterson nourrit en tenant le public au creux de sa main pendant 90 minutes. Déployant de très longs plans, certains à la discrète inertie – Fay à sa console d’opératrice, passant d’appel en appel pendant près de 10 minutes sans coupe –, d’autres d’une virtuosité ostensible – un plan-séquence très EVIL DEAD dans l’âme où la caméra parcourt les rues de Cayuga pour passer de Fay à Everett –, le réalisateur offre à son premier long un écrin visuel qui le sort immédiatement de la reconstitution pour préférer hybrider modernité et classicisme dans un grand élan de célébration du pouvoir d’évocation de la série B. À ce titre, Patterson joue de la connaissance qu’a chacun de tout un genre et de la « culture OVNI » – incroyable séquence où un témoin raconte son histoire en off, sur un écran noir, laissant le spectateur projeter ses propres images mentales. Plus fétichistes que frimeurs, les choix de mise en scène, et notamment un travail remarquable sur le son et ses textures, servent avant tout le récit et l’ambiance, tout en réclamant l’attention du public. Une vraie proposition de cinéma, qui ne sacrifie pas la générosité sur l’autel de sa maîtrise. Cinemateaser.com, THE VAST OF NIGHT : chronique - cinemateaser
  • Un de ses amis et cadet d’âge, le doyen du mouvement national Sid Ali Abdelhamid, aujourd’hui âgé de 99 ans, nous a livré un témoignage éloquent contenu également dans sa récente œuvre autobiographique intitulée Ce que j’ai vécu écrite avec la collaboration de l’auteur journaliste de talent Hamid Tahri. Écoutons-le dans cette poignante évocation : «Quand nous étions à l’école La Chabiba notre camarade de classe Abderrahmane Aziz excellait dans l’interprétation du Nachid avec une voix et un timbre exceptionnels, à l’émerveillement de tous.» Ce fût les prémices naissantes de la découverte d’un don lyrique et musical chez le jeune Abderrahmane Aziz attiré également par le théâtre qu’il fréquenta pour se découvrir une véritable vocation de comédien qui lui fit rejoindre l’Opéra d’Alger pour intégrer la prestigieuse troupe du célèbre Mahieddine Bachtarzi pendant les années quarante. El Watan, Casbah d’El Djazaïr de Abderrahmane Aziz : Pour un Centenaire de la mémoire et contre l’oubli | El Watan
  • Alfred Bernardin est amoureux de Trouville depuis sa plus tendre enfance. C’est là que vivait sa grand-mère chez qui il y passait toutes ses vacances. L’évocation de ces souvenirs d’enfance, embuent les yeux d’Alfred. Surtout qu’ouvrir sa première affaire à la place de madame Choisnel chez qui il achetait ses petits pains au chocolat, c’est tout un symbole. , À Trouville-sur-Mer, Alfred Bernardin crée "Sandy's" et propose le véritable hot-dog new yorkais | Le Pays d'Auge
  • Mango Francique, Mango Jean Marie, Mango fil, Mango blan…, ils sont nombreux, les membres de la tribu. D'ici là on vous voit saliver à l'évocation de ces fruits qui caressent nos palais et qui sont abondants particulièrement durant l'été. La mangue se retrouve donc ce mois de juillet au cœur d'un concours de photo sur Instagram. “D'emblée je dois vous dire qu'on n'a pas trouvé mieux que ce fruit pour marquer les esprits en lançant cette série de concours mensuels visant à faire la promotion de notre culture”, confie Samuel Daméus, gourou charismatique de Faces of Haiti, l'équipe derrière l'initiative. Le Nouvelliste, Ticket | La mangue vedette d'un concours de photo
  • Côte d'Ivoire : Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Katinan retient la non-évocation de la jurisprudence du tiers monde KOACI, Côte d'Ivoire : Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Katinan retient la non-évocation de la jurisprudence du tiers monde - KOACI
  • Depuis son évocation en 2014, la suite tant attendue du hit vidéoludique The Last of Us ne cesse de faire fantasmer la communauté des joueurs, avec des bandes-annonces toujours plus percutantes. Et de réelles avancées revendiquées pour une meilleure représentativité des personnages gay et LGBT. Après une extension (Left Behind, 2014) qui révélait l'homosexualité de l'héroïne, à l'E3 2018, une nouvelle bande-annonce nous montrait l'ado orpheline Ellie (qui a désormais 19 ans) en plein baiser passionné avec une autre jeune femme. Le buzz fut immédiat, mais, au-delà de ce coup de théâtre qui peut aussi bien dénoter une réelle prise de position qu'une manœuvre commerciale pour séduire la communauté LGBT, The Last of Us Part II est-il à la hauteur de son phénoménal prédécesseur ? Petit rappel. Sorti en 2013, The Last of Us, premier du nom, a fait l'effet d'un véritable séisme dans l'univers du jeu vidéo, avec des ventes à plus de 20 millions de copies à ce jour et des critiques dithyrambiques. Au-delà des chiffres records, c'est avant tout un scénario poignant qui avait bouleversé les joueurs et la presse : celui du quinquagénaire Joël et de la jeune Ellie, survivants errant dans un monde ravagé par une épidémie extrêmement virulente, transformant les humains en espèce de zombies hostiles et mortels. Une épopée sur la survie, la violence et l'impact décisif de nos choix. Le Point, « The Last of Us Part II » : que vaut la suite du jeu phénomène ? - Le Point
  • La première évocation de cette ville d’Akko si convoitée de Galilée par la Bible intervient au Livre des Juges : « Asher ne déposséda pas les habitants d’Akko, ni les habitants de Sidon, ni ceux d’Ahlab, d’Akzib, de Helba, d’Afiq et de Rehob. Les Ashérites habitèrent au milieu des Cananéens habitant le pays, puisqu’ils ne les avaient pas dépossédés » (Jg 1, 31-32). Mais, qui était Asher ? Ce personnage fameux est le huitième fils de Jacob avec Léa. Son nom passera à la postérité pour être à l’origine d’une des douze tribus d’Israël après la sortie d’Égypte. Lorsque Josué partagea le pays de Canaan conquis par ses troupes, la tribu d’Asher hérita de 22 villes et villages dont Akko. Certaines de ces villes résistèrent et ne furent pas dépossédées comme Akko, ainsi que le souligne le récit biblique. Cette coexistence perdurera de nombreux siècles jusqu’aux affrontements avec les Assyriens, puis les Perses. Enfin, les successeurs du conquérant Alexandre prendront possession de ce port convoité en lui donnant le nom de Ptolémaïs en l’honneur de Ptolémée Philadelphe qui contribuera à l’extension de la ville et à sa large renommée. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Les lieux de la Bible : Akko, sur la route de saint Paul
  • Selon un porte-parole de l’entreprise cité par Sam Mobile, la lettre « Z » a été retenue par Samsung pour son évocation naturelle d’une charnière ; du mécanisme de pliage, « tout en délivrant une sensation dynamique, pleine de jeunesse ». On comprendra que l’entreprise espère cibler avec ses nouveaux produits la « génération Z », autrement dit les millenials. Clubic.com, Le prochain smartphone pliant de Samsung s'appelera le Galaxy Z Fold 2
  • Dans la foulée de ses félicitations, celui qui aura été maire de Corbeil-Essonnes pendant onze ans a assorti son propos d'une rapide évocation de l'abstention lors de cette élection au déroulement inédit. Elle a atteint ici près de 66 % au second tour. S'il ne veut pas polémiquer « sur la représentativité des nouveaux élus », Jean-Pierre Bechter pointe, sur la base de ce chiffre, qu'« assumer la gouvernance de la ville est un exercice qui d'emblée semble difficile et compliqué ». Ce que ne conteste par Bruno Piriou, conscient d'une perte de confiance en l'action politique de la part des abstentionnistes. leparisien.fr, Corbeil-Essonnes : un passage de relais en douceur entre Jean-Pierre Bechter et Bruno Piriou - Le Parisien
  • L’été s’annonce, les robes s’envoleront le long des terrasses, des jeunes gens éclateront de rire à ton évocation. Causeur, Cher et regretté bac de français - Causeur
  • Voyage littéraire et poétique. L’association Le temps du costume roussillonnais propose un voyage littéraire et poétique dans le square Bir-Hakeim, tous les vendredis de juillet et août à 18 h. Au programme textes littéraires et poésies en français sur Perpignan et le Pays catalan. Premier rendez-vous ce vendredi 10 juillet avec l’évocation de Perpignan au siècle des Lumières, du temps du comte de Mailly. Trois airs inédits composés par le comte d’Aguilar seront rejoués. lindependant.fr, L’AGENDA DU JOUR - lindependant.fr
  • Un haut-fonctionnaire reconnaît qu'un haut-commissaire au Plan, c'est une évocation très forte. Mais il est persuadé qu'ils n'y arriveront pas. Bercy voudra aussi son plan de relance. Le Premier ministre aussi voudra son plan. Haut-commissaire au Plan, plan Marshall, grenelle... Ce registre-là est inépuisable.  RTL.fr, Haut-commissariat au Plan : "Un gros lot de consolation" pour Bayrou, selon Bost
  • paru le 19 juin aux éditions Coop Breizh : Ce roman biographiqe centré sur un personnage qui a vécu à Brest est une évocation sensible de l’univers de la Marine dans la première moitié du XIXe siècle. On y découvre la vie et les batailles à bord des frégates. 7seizh.info, Le Chevalier de Fréminville - marin, savant et travesti. - 7seizh.info
  • Difficile de ne pas penser à la Cité des Doges à l’évocation de ce bourg situé au nord de la Dordogne, sorte d’île encerclée par la Dronne que domine l’abbaye Saint-Pierre. SudOuest.fr, Dordogne : Brantôme, c’est Venise dans le Périgord vert
  • Dans la presse étrangère, la présentation du nouveau ministre de la Justice, âgé de 59 ans, passe presque systématiquement par l’évocation de son physique : une “silhouette massive”, un “ogre”, un “bulldozer”, sans oublier de mentionner son célèbre surnom d’“Acquitator”, octroyé suite aux acquittements obtenus en cascade. Courrier international, La notoriété d’Éric Dupond-Moretti, “plus célèbre avocat de France”, dépasse les frontières
  • “C’était l’amour au premier regard”, raconte Anne*, sa voix débordant de bonheur à l’évocation de ce souvenir. Elle a rencontré Anthony il y a deux ans, alors qu’elle était de passage aux États-Unis pour rendre visite chez un ami qu’elle connaissait depuis son séjour au Nebraska. Depuis, les deux amoureux entretiennent une relation à distance et ont pris l’habitude de se voir tous les deux ou trois mois, que ce soit en Belgique, aux États-Unis, ou dans un autre pays du monde. “La dernière fois, nous nous sommes rendus tous les deux en Finlande. Nous sommes rentrés fin février. C’est la dernière fois que nous nous sommes vus”, explique la jeune femme. Car entre-temps, l’épidémie de coronavirus a sévèrement frappé l’Union européenne, puis les États-Unis. Des restrictions ont été imposées d’abord aux frontières américaines puis à celles européennes, limitant à chaque fois les voyages notamment aux “besoins essentiels” et aux “membres de la famille”. N'étant pas intégrés dans ces exceptions, les couples binationaux non mariés ne peuvent toujours pas se rejoindre dans les différents États membres de l’UE, à l’exception du Danemark. , "Je suis triste, elle me manque", "Personne ne veut se battre pour nous" : des couples binationaux, séparés à cause de la fermeture des frontières, témoignent - La Libre
  • Pendant près de vingt ans, personne ne s’est douté de ce qui se passait entre les murs d’une maison d’Arques, aux rideaux toujours fermés. Lors de l’audience, l’évocation des faits a été pénible pour les deux victimes présentes à l’audience sur les huit au total, dont sept enfants. La Voix du Nord, Une famille arquoise a vécu dans la terreur pendant près de vingt ans, le père condamné
  • Des tensions étant nées fin 2017 à l’évocation de ce projet, les associés avaient bien parlé dissolution, « mais sans qu’il n’y ait eu aucun accord », avance Me Nicolas Stoffel, le conseil d’Alain. « La véritable demande de dissolution date de janvier 2020, bien après les faits ! La réalité est que Jean-François Guillaume a agi contre le Gaec, dans son propre intérêt », poursuit l’avocat, évaluant le préjudice total à 116.000€. « Il a voulu se réapproprier des terres et des biens qui sont la propriété de la société. » , Economie | Le maire de Ville-en-Vermois et son frère s'affrontent au tribunal pour des problèmes agricoles
  • À l’approche du bicentenaire de la naissance de Charles Baudelaire en 2021, Bernard Yslaire auteur de la saga culte « Sambre », se lance dans une évocation des « Fleurs du Mal ». La première partie de son travail paraît aujourd’hui sous forme d’un cahier de travaux préparatoires d’une très, très grande beauté. Le Telegramme, Des cahiers Baudelaire en BD et tirage limité - A lire - Le Télégramme
  • Un ersatz ? Un peu plus, en réalité. C’est que la société Spectaculaires-Allumeurs d’images, à la manœuvre depuis plus de dix ans pour concevoir ces vingt minutes d’évocation tour à tour historiques, poétiques, botanistes parfois, et toujours artistiques, ces tableaux joueurs et ces architectures de lumière, a fini par constituer un patrimoine d’images où il est aisé de piocher. , Spectacle | Même sans Rendez-vous, la place Stan prendra des couleurs
  • Qui est le nouveau ministre de la Justice ? Petite évocation à partir de la lecture de l’un de ses livres. Contrepoints, « Le droit d’être libre » d’Éric Dupond-Moretti | Contrepoints
  • Rachida Dati est apparue très émue dans l'émission «Clique» de Canal + à l'évocation des violences policières et de ses souvenirs familiaux.  , Rachida Dati, émue aux larmes à l'évocation des violences policières et de son histoire familiale
  • VIDEO – Édouard Philippe au bord des larmes à l'évocation d'un proche disparu Gala.fr, VIDEO – Édouard Philippe au bord des larmes à l'évocation d'un proche disparu - Gala
  • On ne peut penser sans mots. Notre esprit est ainsi fait que la formation d'une idée et l'évocation d'un mot qui la montre, sont un seul et même acte. De Jacques Folch-Ribas / La Chair de pierre
  • L’art recèle toujours des évocations de la condition mortelle. De Mark Rothko

Traductions du mot « évocation »

Langue Traduction
Corse evocazione
Basque aipamena
Japonais 喚起
Russe воскрешение в памяти
Portugais evocação
Arabe استحضار
Chinois 招魂
Allemand evokation
Italien evocazione
Espagnol evocación
Anglais evocation
Source : Google Translate API

Synonymes de « évocation »

Source : synonymes de évocation sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires