La langue française

Baroquerie

Sommaire

  • Définitions du mot baroquerie
  • Phonétique de « baroquerie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « baroquerie »
  • Citations contenant le mot « baroquerie »
  • Images d'illustration du mot « baroquerie »
  • Traductions du mot « baroquerie »
  • Synonymes de « baroquerie »

Définitions du mot baroquerie

Trésor de la Langue Française informatisé

BAROQUERIE, subst. fém.

,,Caractère de ce qui est baroque; goût du baroque`` (Littré).
Rem. Est signalé comme néol. dans Guérin 1892.
Produit du baroque (en tant que doctrine esthétique, ex. 2, ou de ce qui est baroque, bizarre, ex. 1) :
1. ... le DrGraux, a réuni, en plusieurs volumes, les fausses nouvelles de la Grande Guerre; celles-ci témoignent de l'agitation des esprits, qui embrouille les ondes collectives et les encombre de parasites, de baroqueries. L. Daudet, Les Universaux,1835, p. 34.
2. Saint-Pierre, sur la place du Chapelet [à Bordeaux] (...) La façade est moins plate qu'il n'appartiendrait à une église française. Il y a (...) des bas-reliefs (...) représentant des anges. Cette baroquerie n'est point désagréable. Stendhal, Mémoires d'un touriste,t. 3, 1838, p. 85.
1reattest. 1835 (supra ex. 1); dér. de baroque*, étymol. II, suff. -erie*. Seule transcr. dans Littré : ba-ro-ke-rie.
BBG. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 313.

Wiktionnaire

Nom commun

baroquerie \ba.ʁɔ.kʁi\ féminin

  1. Caractère de ce qui est baroque, goût du baroque. (Fromentin, les Maîtres d’autrefois, page 397)
    • Ainsi, par exemple, baroquerie a un sens construit linguistiquement renvoyant aux propriétés vues comme hors norme désignées par baroque. — (Le gré des Langues, Numéros 15 à 16, 1999)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BAROQUERIE (ba-ro-ke-rie) s. f.
  • Caractère de ce qui est baroque, goût du baroque, Fromentin, les Maîtres d'autrefois, p. 397.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « baroquerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baroquerie barɔkœri

Évolution historique de l’usage du mot « baroquerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « baroquerie »

  • Debargue assimile le métier de musicien à « un métier de chercheur ». Il s’est plongé dans les documents des classes de maître avec Scott Ross. « Cela a été la vraie rencontre durant mon travail. Alors que Kirkpatrick, dans ses travaux, nous explique un peu comment voir, comment faire et comment penser, Scott Ross est capable d’une certaine acidité, mais toujours au service de la musique, de la recherche de ce qui est le mieux, de ce qui sonne le mieux. On sort de la baroquerie, de la poussière. » Le Devoir, Lucas Debargue, pianiste chercheur | Le Devoir
  • Pierre après pierre, voici que naît la Galerie intérieure : Versailles sans les glaces, vingt mètres de long, une galerie que coiffe bientôt une terrasse majestueuse. Le facteur, qui se souvient avoir été pâtissier, sculpte, pétrit, malaxe, s’amuse avec son palais comme avec une meringue. Tout cela semble aller de soi. En 1899, il entreprend l’édification d’une mosquée, entraperçue des années plus tôt dans un livre d’images orientales. Donner corps à l’image, incarner le songe : tel est, en somme, l’art « naïf » de ce facteur solitaire. De gigantesques modèles réduits – ici un chalet suisse, là un château médiéval – transforment ce palais diluvien en concentré d’architecture, susceptible de faire divaguer le premier venu, à commencer par son auteur, comme obnubilé par l’ailleurs. Du reste, l’affaire Dreyfus, le passage au nouveau millénaire, les premières automobiles et le cinéma naissant n’ont guère de prise sur cet autodidacte qui sculpte et qui grave, qui œuvre dans son repaire de Solitude, qui entremêle les règnes végétal et animal, qui échafaude une baroquerie organique que seuls Angkor Vat ou la Sagrada Família semblent à même de concurrencer. La presse fascinée s’enthousiasme (Le Matin, Daily Telegraph), tandis que des touristes sidérés, venus du Japon, d’Australie ou des États-Unis, visitent cet édifice titanesque dont la pierre spongieuse, gravée de mille et une maximes (« Heureux l’homme libre, brave et travailleur »), vient à disparaître sous la profusion nacrée des coquillages. En 1904, le littérateur Émile Roux-Parassac adresse au facteur un poème élogieux : « Ton idéal. Ton palais/C’est de l’art, c’est du rêve et c’est de l’énergie… » « Palais idéal » : quoi de plus évident pour baptiser cette songerie utopiste, ivre de rêves et d’absolu ? Le millésime 1906 du livre d’or dénombre 5 000 curieux tandis que Ferdinand Cheval, assiégé par l’avidité, parvient à faire valoir que le droit de chaque reproduction photographique et de vente de l’image soit dorénavant reconnu au propriétaire du bien foncier photographié. Une première. Le Journal Des Arts, Vie et mort du facteur Cheval - 21 janvier 2019 - L'ŒIL - n° 720

Images d'illustration du mot « baroquerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « baroquerie »

Langue Traduction
Anglais baroque
Espagnol barroco
Italien barocco
Allemand barock
Chinois 巴洛克式
Arabe الباروك
Portugais barroco
Russe барокко
Japonais バロック
Basque barrokoa
Corse baroccu
Source : Google Translate API

Synonymes de « baroquerie »

Source : synonymes de baroquerie sur lebonsynonyme.fr
Partager