La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « éternellement »

Éternellement

[etɛrnɛlœmɑ̃]
Ecouter

Définitions de « éternellement »

Éternellement - Adverbe

  • De manière infinie dans le temps.

    Elle était heureuse simplement, sans réflexion et sans autre désir que celui de voir son bonheur durer éternellement.
    — Isabelle Eberhardt, Yasmina
  • De façon incessante, constamment.

    Il [le marquis Brisacier] parlait éternellement sans rien dire, et renchérissait dans ses habits sur les modes les plus outrées.
    — Antoine Hamilton, Mémoires de Grammont 7

Expressions liées

  • Dieu existe éternellement
  • Durer éternellement
  • Fumer éternellement sa pipe, ressasser éternellement la même chose
  • La perfection éternellement recommencée du cercle
  • Pour éternellement (pour toujours.)
    Laisse-moi te toucher avant que nous nous séparions pour éternellement
    auteur
  • Se reprocher éternellement quelque chose, se souvenir éternellement de quelque chose
  • Une mer éternellement agitée, la banquise éternellement glacée du pôle

Étymologie de « éternellement »

Du français éternel et de son féminin éternelle, avec le suffixe -ment. Comparable au provençal eternalmen, à l'espagnol et à l'italien eternalmente.

Usage du mot « éternellement »

Évolution historique de l’usage du mot « éternellement » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « éternellement » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « éternellement »

Citations contenant le mot « éternellement »

  • Il n'est d'éternellement neuf que l'éternellement vieux.
    Charles-Ferdinand Ramuz
  • La sagesse des vieux est éternellement ténébreuse ; les actions des jeunes sont éternellement transparentes.
    Yukio Mishima — Confessions d'un masque
  • Tout ce qui n'est pas éternel est éternellement démodé.
    C.S. Lewis
  • Emmanuel Macron a promis de ne pas recourir à l’impôt pour financer les quelques 500 milliards d’euros liés à la crise sanitaire. Mais la dette de l’État va bondir de 20 % et approcher les 3000 milliards d’ euros. Un bombe à retardement pour les générations futures, car il est à craindre que les taux ne restent pas éternellement proche de zéro. Et mécaniquement des hausses d’impôt seront à craindre à terme.
    Jean Castex, mission impossible - Le journal du Gers
  • Merci d’avoir cru en moi et de m’avoir offert ce trophée. Je serai éternellement reconnaissant. J’ai grandi et j’ai beaucoup appris durant cette expérience. Le public m’a porté et je ne l’oublierai jamais !
    MYTF1 — Abi, gagnant de The Voice 2020 : “Je serai éternellement reconnaissant envers le public” - The Voice | TF1
  • Les symphonies de la nature ne connaissent pas de point d’orgue. Le monde n’est jamais silencieux ; son mutisme même répète éternellement les mêmes notes, selon les vibrations qui nous échappent.
    Albert Camus — L’Homme révolté
  • Pour vous, Monsieur, rien n’est encore perdu et nous vous adjurons de mettre un fond à votre tonneau des Danaïdes où, depuis plus d’un demi-siècle, vous ne cessez de jeter le meilleur de vous-même et de votre pensée dans des flots d’encre, car on a souvent comparé à ce tonneau percé que les malheureuses Danaïdes, pour un crime d’ailleurs intolérable à imaginer (sur cinquante, quarante-neuf d’entre elles avaient égorgé leurs maris le soir de leurs noces), furent condamnées à remplir éternellement ; on a comparé, dis-je, leur vain travail à celui du journaliste, et quoique vous ne soyez capable d’aucun meurtre, vous aussi vous subirez ce châtiment de travailler longtemps pour rien, votre travail au jour le jour n’étant assuré d’aucune durée. Vos amis vous demandent de rétablir cette situation.
    Émile Henriot — Réponse au discours de réception de Robert Kempf
  • Je m’y soumettrai sans doute, il vaut mieux mourir que de vivre coupable. Déjà, je le sens, je ne le suis que trop ; je n’ai sauvé que ma sagesse, la vertu s’est évanouie. Faut-il vous l’avouer, ce qui me reste encore je le dois à sa générosité. Enivrée du plaisir de le voir, de l’entendre, de la douceur de le sentir auprès de moi, du bonheur plus grand de pouvoir faire le sien, j’étais sans puissance et sans force ; à peine m’en restait-il pour combattre, je n’en avais plus pour résister ; je frémissais de mon danger sans pouvoir le fuir. Eh bien ! il a vu ma peine et a eu pitié de moi. Comment ne le chérirais-je pas ? je lui dois bien plus que la vie.Ah ! si en restant auprès de lui je n’avais à trembler que pour elle, ne croyez pas que jamais je consentisse à m’éloigner. Que m’est-elle sans lui ? ne serais-je pas trop heureuse de la perdre ? Condamnée à faire éternellement son malheur et le mien ; à n’oser ni me plaindre, ni le consoler ; à me défendre chaque jour contre lui, contre moi-même ; à mettre mes soins à causer sa peine, quand je voudrais les consacrer tous à son bonheur : vivre ainsi n’est-ce pas mourir mille fois ? voilà pourtant quel va être mon sort. Je le supporterai cependant, j’en aurai le courage. Oh ! vous, que je choisis pour ma mère, recevez-en le serment !
    Pierre Choderlos de Laclos — Les Liaisons dangereuses

Traductions du mot « éternellement »

Langue Traduction
Anglais eternally
Espagnol eternamente
Italien eternamente
Allemand ewig
Chinois 永恒地
Arabe إلى الأبد
Portugais eternamente
Russe вечно
Japonais 永遠に
Basque betiko
Corse eternamente
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.