La langue française

Perpétuellement

Sommaire

  • Définitions du mot perpétuellement
  • Étymologie de « perpétuellement »
  • Phonétique de « perpétuellement »
  • Citations contenant le mot « perpétuellement »
  • Traductions du mot « perpétuellement »
  • Synonymes de « perpétuellement »
  • Antonymes de « perpétuellement »

Définitions du mot « perpétuellement »

Trésor de la Langue Française informatisé

PERPÉTUELLEMENT, adv.

A. − Indéfiniment, éternellement. Changer, couler, remuer, varier perpétuellement. Tous les corps célestes se montrent perpétuellement les mêmes, avec leurs grosseurs, leurs couleurs, leurs mêmes diametres, leurs rapports de distance (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p.72):
1. Que l'ancêtre, c'est-à-dire l'homme qui le premier a été enseveli dans le tombeau, soit honoré perpétuellement comme un dieu et que ses descendants réunis chaque année près du lieu sacré où il repose, lui offrent le repas funèbre. Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p.133.
B. − P. exagér. Sans cesse, constamment, en permanence. Être perpétuellement tourmenté. Les lieux élevés se dégradent perpétuellement par les actions alternatives du soleil, des eaux pluviales, et par d'autres causes (Lamarck, Philos. zool., t.1, 1809, p.78).Quand la passion le domine (...) il n'y a pas moyen de lui faire entendre raison. Il est perpétuellement amoureux, tantôt de l'une, tantôt de l'autre, mais toujours au même degré (Dumas fils, Ami femmes, 1864, v, 3, p.185).À gauche un rideau de peupliers; leurs cimes se balançaient dans la brume, perpétuellement, d'un air lamentable (Flaub., Bouvard, t.2, 1880, p.54):
2. D'abord, du moment que rien n'était commencé, je pouvais être inquiet (...) car mon heure pouvait sonner dans quelques minutes. Il fallait partir en effet de ceci que j'avais un corps, c'est-à-dire que j'étais perpétuellement menacé d'un double danger, extérieur, intérieur. Proust, Temps retr., 1922, p.1035.
Fréquemment, habituellement. Mentir perpétuellement. On y entend perpétuellement du bruit. Ils sont perpétuellement en désaccord (Ac.).S'il ne resta pas trois heures sur sa tombe pendant les premiers jours, il y alla perpétuellement par la pluie, le vent, le soleil, l'hiver, l'été (Balzac, Annette, t.4, 1824, p.215).
Prononc. et Orth.: [pε ʀpetɥ εlmɑ ̃]. Ac. 1694 et 1718: -pe-; dep. 1740: -pé-. Étymol. et Hist. Mil. xiies. «indéfiniment, éternellement» (Psautier de Cambridge, éd. Fr. Michel, 144, 2: perpetuelment); 1585 p.exagér. «sans cesse» (Noël du Fail, Contes d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t.2, p.214:... et grondant perpetuellement contre la biennee et instituee jeunesse). Dér. de perpétuel*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 686. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 887, b) 873; xxes.: a) 1010, b) 1084.

Wiktionnaire

Adverbe

perpétuellement \pɛʁ.pe.tɥɛl.mɑ̃\

  1. D’une façon perpétuelle.
    • Tous les animaux sont perpétuellement en guerre : chaque espèce est née pour en dévorer une autre. — (Voltaire, Dictionnaire philosophique: Guerre.)
    • Les Féroë se dressent dans une des régions les plus tourmentées du globe, perpétuellement balayées par des dépressions atmosphériques. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Par extension) Habituellement, fréquemment.
    • Ils sont perpétuellement en querelle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PERPÉTUELLEMENT (per-pé-tu-è-le-man) adv.
  • D'une façon perpétuelle. Tous les animaux sont perpétuellement en guerre : chaque espèce est née pour en dévorer une autre, Voltaire, Dict. phil. Guerre.

    Par extension, habituellement, fréquemment. Ils sont perpétuellement en querelle.

HISTORIQUE

XIIe s. [L'âme ne sera] … del cors partie, S'en bien n'est prise, qu'en torment Ne seit mais perpetuaument, Benoit de Sainte-Maure, II, 6255.

XIIIe s. Jou Salehedins, soudans de Babylone, lais et donne à tousjours perpetuelment à l'hospital de St Jehan d'Acre mil besans d'or, Chr. de Rains, 110.

XIVe s. Pour ce que ce soit chose ferme et estable perpetuelment, Lett. de remiss. Bibl. des chart. 5° série, t. I, p. 83.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « perpétuellement »

Dérivé de perpétuel, par son féminin perpétuelle, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Perpétuelle, et le suffixe ment ; prov. perpetualment ; ital. perpetualmente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « perpétuellement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
perpétuellement pɛrpetyɛlœmɑ̃

Citations contenant le mot « perpétuellement »

  • Celui qui a des ennuis ne peut pas les prendre perpétuellement au sérieux. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • Le manque de logements abordables à Montréal et ailleurs dans la province n'est pas le seul problème en matière d'habitation au Québec, selon le chroniqueur urbain Samuel Descôteaux-Fréchette. Il déplore que les quelques logements abordables qui existent ne restent pas accessibles bien longtemps. Il propose toutes sortes de pistes pour favoriser la création de logements perpétuellement abordables, c'est-à-dire dont les prix n'augmenteront pas de façon importante pendant plusieurs années. Radio-Canada, Pour des logements perpétuellement abordables | Le 15-18
  • Et le chemin vers l'acceptation de soi est long, d'autant plus lorsque notre enveloppe est soumise perpétuellement au regard des autres et à leurs jugements. @[email protected], comme de nombreuses autres utilisatrices, l'écrit d'ailleurs très bien en légende de ses photos, aimer son corps n'est pas tâche facile, c'est un travail de longue haleine. Et c'est aussi OK de ne pas réussir à s'aimer comme on le voudrait chaque jour. Marie Claire, #Plusde70kgetsereine : quand Twitter devient lieu d'acceptation de soi - Marie Claire
  • Les maraîchers proposent des abonnements annuels ou trimestriels et sont perpétuellement à la recherche de nouveaux adhérents prêts à sauter le pas vers une alimentation plus naturelle. , Economie | Les Jardins de Popote : une culture éthique agréée Qualité MOSL
  • Tu resteras perpétuellement gravée dans nos pensées et notre mémoire. Nous ne t’oublierons jamais. La Presse de Tunisie, MEMOIRE: Radhia OUERGHI épouse LOUHIBI | La Presse de Tunisie
  • L’usage du terme « équilibre » nourrit la vision d’une « éthique de l’équilibre » où les repères majeurs de ce qui fait l’humanité de l’être humain sont eux-mêmes perpétuellement changeants, où il n’y a plus d’interdits fondamentaux mais des repères toujours mouvants. Il doit rester des références éthiques intangibles. La Croix, P. Bruno Saintôt : « Il doit rester dans la loi des références éthiques intangibles »
  • Mais pourquoi personne n’en parle ? Bien que les langues commencent à se délier dans notre beau milieu littéraire, il n’en demeure pas moins que les victimes vivent perpétuellement avec la peur d’être bannies si jamais elles exposent au grand jour les abus dont elles font l’objet. Le Journal de Montréal, Le milieu littéraire est pourri | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « perpétuellement »

Langue Traduction
Anglais perpetually
Espagnol perpetuamente
Italien perennemente
Allemand ständig
Chinois 永久地
Arabe على الدوام
Portugais perpetuamente
Russe бессрочно
Japonais 永久に
Basque etengabe
Corse perpetuamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « perpétuellement »

Source : synonymes de perpétuellement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « perpétuellement »

Partager