La langue française

Indéfiniment

Sommaire

  • Définitions du mot indéfiniment
  • Étymologie de « indéfiniment »
  • Phonétique de « indéfiniment »
  • Citations contenant le mot « indéfiniment »
  • Traductions du mot « indéfiniment »
  • Synonymes de « indéfiniment »

Définitions du mot « indéfiniment »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDÉFINIMENT, adv.

A. − D'une manière indéfinie.
1. [Dans le temps] Accomplir, continuer, différer, prolonger, répéter, retarder, (se) succéder indéfiniment. Dans ces quartiers presque populaires, quelle existence modeste, abjecte, mais douce, mais nourrie de calme et de bonheur, il eût accepté de vivre indéfiniment! (Proust, Swann,1913, p. 319):
1. Cependant il ne faudrait pas ajourner indéfiniment la publication en volume de Mauclair, Schlumberger, Jaloux, Rivière, etc. − quoique au fond, là je sois bien libre. Du Bos, Journal,1923, p. 256.
2. [Dans l'espace] Élargir, éloigner, (s')étendre, rapprocher, rétrécir indéfiniment :
2. Nous ne croyons donc pas nécessaire d'admettre (...) que la rencontre des deux mobiles implique un écart entre le mouvement réel et le mouvement imaginé, entre l'espace en soi et l'espace indéfiniment divisible, entre le temps concret et le temps abstrait. Bergson, Essai donn. imm.,1889, p. 94.
3. [En parlant d'une quantité] Augmenter, diminuer indéfiniment; indéfiniment croissant, décroissant :
3. Or, comme les corps vivans ne croissent pas indéfiniment, mais que la nature a assigné à chacun d'eux des limites qu'il ne peut passer... Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 4.
B. − Spécialement
1. GRAMM. ,,Dans un sens indéfini. Un mot pris indéfiniment`` (Ac. 1878; dict. xixeet xxes.).
2. MATH. Fonction indéfiniment dérivable. Fonction qui peut avoir une suite infinie de dérivées (d'apr. Lar. encyclop. Suppl. 1968).
Prononc. et Orth. : [ε ̃definimɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1505 indefinement ([Le Roy], Le Livre de la Femme Forte, L 3b ds R. Ét. rab. t. 5, p. 166); 1531 [date éd.] indeffiniement (Raoul de Presles, Cité de Dieu, XXI ds Delb. Notes mss); 1607 gramm. (Maupas, [Grammaire françoise], 29 d'apr. FEW t. 4, p. 638a). Dér. de indéfini*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 976. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 413, b) 1063; xxes. : a) 2 155, b) 1 931.

Wiktionnaire

Adverbe

indéfiniment \ɛ̃.de.fi.ni.mɑ̃\

  1. D’une manière indéfinie.
    • La pauvreté de leur vie, […], le frappa : le service machinal, un petit nombre de mouvements et de gestes toujours les mêmes à répéter indéfiniment, par crainte d'abord, puis par habitude. — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • Certains « on dit » circulent, s'amplifient, se font écho à eux-mêmes indéfiniment, sans avoir cependant de substance réelle. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • M'étant proposé l’objet des géomètres, que je concevais comme un corps continu ou un espace indéfiniment étendu en longueur, largeur et hauteur ou profondeur. — (René Descartes, Méthode, IV, 5. - cité par Littré)
  2. (Grammaire) Dans un sens indéfini.
    • On dit, par exemple, qu’un homme a été traité avec honneur : comme il ne s’agit pas de spécifier l’honneur particulier qu’on lui a rendu, on n'y met point d’article ; honneur est pris indéfiniment. — (Charles Pinot, Gramm. P. R. Œuv. t. IX, p. 87, dans POUGENS. - cité par Littré)
  3. Perpétuellement.
    • On ne doit pas être surpris si, dans ces temps éloignés de nous, certains sièges se prolongeaient indéfiniment. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • On peut indéfiniment parler de révoltes sans provoquer jamais aucun mouvement révolutionnaire, tant qu'il n'y a pas de mythes acceptés par les masses ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p.38)
    • La cuisson peut être intermittente ou continue : dans le premier cas on défourne la chaux produite après chaque opération ; dans le second on continue indéfiniment la calcination en retirant la chaux à mesure qu'elle est cuite […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 42)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDÉFINIMENT. adv.
D'une manière indéfinie. Ajourner indéfiniment une affaire, la décision d'une affaire.

Littré (1872-1877)

INDÉFINIMENT (in-dé-fi-ni-man) adv.
  • 1D'une manière indéfinie. Ajourner indéfiniment une affaire. M'étant proposé l'objet des géomètres, que je concevais comme un corps continu ou un espace indéfiniment étendu en longueur, largeur et hauteur ou profondeur, Descartes, Méthode, IV, 5. La loi porte indéfiniment…, Patru, Plaidoyer 9, dans RICHELET.
  • 2 Terme de grammaire. Dans un sens indéfini. On dit, par exemple, qu'un homme a été traité avec honneur : comme il ne s'agit pas de spécifier l'honneur particulier qu'on lui a rendu, on n'y met point d'article ; honneur est pris indéfiniment, Duclos, Gramm. P. R. Œuv. t. IX, p. 87, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indéfiniment »

Dérivé de indéfini, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Indéfini, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « indéfiniment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indéfiniment ɛ̃defɛ̃ɛ̃

Citations contenant le mot « indéfiniment »

  • L'amour est un acte sans importance, puisqu'on peut le faire indéfiniment. De Alfred Jarry / Le surmâle
  • La succession de chercheurs est comparable à un seul homme qui apprend indéfiniment. De Blaise Pascal / Pensées
  • La diplomatie est l’art de faire durer indéfiniment les carreaux fêlés ! De Charles de Gaulle
  • Le rêve ne peut se nourrir indéfiniment de lui-même. De Maurice Clavel / Qui est aliéné ?
  • Une femme peut parler indéfiniment, preuve qu'elle est prête à tout pour empêcher un homme de dire des âneries ! De Thérèse Amiel
  • L'idéal économique des bourgeois est d'augmenter indéfiniment le nombre des consommateurs. De Jules Barbey d’Aurevilly / Omnia
  • Les Disques Musicor ont annoncé lundi soir « suspendre indéfiniment » leur collaboration avec Alex Nevsky, compte tenu de son admission de « coercition sexuelle ». La Presse, Musicor prend ses distances avec Alex Nevsky
  • La mort est une valeur invariable alors que la douleur est une variable susceptible de croître indéfiniment. De Georg Christoph Lichtenberg
  • Les gens qui prétendent que le temps guérit tous les maux n’ont jamais attendu indéfiniment dans le salon d’un médecin. De Anonyme
  • Notre bonheur. Il ne résiste pas indéfiniment à la cohabitation, aux tracasseries de la vie quotidienne. De Madeleine Gérôme / Jouer sa vie
  • Un métier indéfiniment approfondi mène à tout l'esprit qu'on peut espérer d'avoir. De Paul Valéry
  • Une société, pas plus qu'une femme, ne peut demeurer indéfiniment enceinte : il faut qu'elle accouche ou qu'elle avorte. De René Lévesque
  • Le maire de San Francisco, London Breed, a annoncé vendredi que la ville suspendrait son plan de réouverture « indéfiniment » et prévoit de fermer les centres commerciaux intérieurs et les bureaux non essentiels la semaine prochaine alors que le coronavirus continue de se propager dans tout l’État. News 24, Le maire de San Francisco suspend sa réouverture indéfiniment, ordonne la fermeture des bureaux et des centres commerciaux intérieurs - News 24
  • De plus, la liaison entre Montréal et Windsor en Ontario est aussi suspendue indéfiniment. Le Journal de Montréal, Air Canada suspend indéfiniment plusieurs liaisons régionales au Québec | JDM

Traductions du mot « indéfiniment »

Langue Traduction
Anglais indefinitely
Espagnol indefinidamente
Italien indefinitamente
Allemand unbegrenzt
Chinois 无限期
Arabe إلى أجل غير مسمى
Portugais indefinidamente
Russe бесконечно
Japonais いつまでも
Basque mugagabean
Corse indefinitu
Source : Google Translate API

Synonymes de « indéfiniment »

Source : synonymes de indéfiniment sur lebonsynonyme.fr
Partager