La langue française

Estompe

Définitions du mot « estompe »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESTOMPE, subst. fém.

A.− B.-A. Morceau de peau ou de papier roulé en cylindre et terminé en pointe qui sert à étendre le crayon ou le pastel sur un dessin pour l'estomper. À l'impression on obtient des tons veloutés et puissants tels qu'en produit l'estompe sur le papier (M. Lalanne, Grav. eau-forte,1866, p. 80).Le pinceau, le crayon, l'estompe, le fusain Avec facilité furent tenus par elle (Pommier, Qq. vers pour elle,1877, p. 53).Vous trouverez, dans ma collection (...) des paysages (...) [de Boucher] faits d'une caresse d'estompe d'une modernité qui étonne (E. de Goncourt, Mais. artiste,1881, p. 51).Cf. appliquer ex. 24.
P. méton., vx. Dessin exécuté à l'estompe. Voilà une belle estompe (Ac.1835, 1878).
B.− [P. anal.]
1. Rare. [de forme] Houppette servant à étendre les fards; p. méton. maquillage ainsi obtenu. Le teint éblouissant, relevé encore par la noirceur de leurs sourcils que reliait un léger trait tracé au collyre, et par l'estompe de leurs paupières (Verne, M. Strogoff,1876, p. 67).Près de petites bouteilles remplies de solutions d'encre de Chine et d'eau de rose à l'usage des yeux, des instruments en ivoire, en nacre (...) s'étalaient éparpillés avec des brosses en luzerne pour les gencives, des pinces, des ciseaux, des strigiles, des estompes, des crêpons et des houppes (Huysmans, A rebours,1884, p. 160).Cf. crépi II B citat. de Huysmans.
2. [de fonction, à propos d'un phénomène naturel] Littér. Ombre légère. Une brume a tout à coup voilé les montagnes; elles se sont fondues dans cette estompe d'opale (Barb. d'Aurev., 4eMemor.,1858, p. 110).Le moment où, aux yeux exercés de ceux-là qui vivent en plein air, se révèle dans une nuance infime la première estompe du crépuscule (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 31).
Prononc. et Orth. : [εstɔ ̃:p]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. 1666-99 [éd. 1730] B.-A. (Mémoires de l'Académie des sciences, t. 9, p. 660); 2. 1835 « dessin à l'estompe » (Ac.). Prob. empr. au néerl. stomp « bout, chicot », qui aurait été employé par des peintres néerlandais travaillant en France (NED, s.v. stump; FEW t. 17, p. 246). Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Boulan 1934, p. 141.

Wiktionnaire

Nom commun

estompe \ɛs.tɔ̃p\ féminin

  1. (Beaux-Arts) Petit rouleau pointu, fait de peau, de coton ou de papier, avec lequel on étend le crayon ou le dessin.
    • Il reprit ses crayons de couleur et ses estompes abandonnés depuis dix-huit mois, depuis certains jours de vacances où il avait fait le portrait du capitaine Barbier, fier de son uniforme, le visage monté en couleurs, comme en grande tenue de santé. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 17)
    • Nous avions dégrader les ombres avec tout un attirail d’estompes. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 52.)
    • (Figuré)M'est avis que le major Panizzardi passe l'estompe sur son rôle dont je présume qu'il ne fut pas aussi effacé qu'il le prétend. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Forme de verbe

estompe \ɛs.tɔ̃p\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de estomper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de estomper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de estomper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de estomper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de estomper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESTOMPE. n. f.
T. de Beaux-Arts. Petit rouleau pointu, fait de peau, de coton ou de papier, avec lequel on étend le crayon ou le dessin. Se servir de l'estompe. Dessin à l'estompe.

Littré (1872-1877)

ESTOMPE (è-ston-p') s. f.
  • 1 Terme de dessin. Petit rouleau fait de peau ou de papier, et terminé ordinairement en pointe, et quelquefois en coupe plate, pour étendre le crayon ou le pastel sur le papier. Dessin à l'estompe.
  • 2Ce dessin même. Voilà une belle estompe.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « estompe »

Allem. stumpf, émoussé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1666) Du néerlandais stomp (« bout »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « estompe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
estompe ɛstɔ̃p

Évolution historique de l’usage du mot « estompe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « estompe »

  • L'infidélité s'installe quand l'amour s'estompe... De Anonyme
  • Le parfum du secret s'estompe à chaque nez qui le renifle. De Robert Blondin / 7ème de solitude ouest
  • L’absence grandit l’être aimé, le pare de qualités que souvent il n’a pas, estompe les défauts qu’il a. De Rex Desmarchais / Le feu intérieur
  • Les souvenirs auxquels je tiens le plus, je ne les vois jamais s’estomper. De Kazuo Ishiguro / Auprès de moi toujours
  • Le matin : le mistral est encore présent au petit jour - ce qui explique une petite fraîcheur - mais il s'estompe progressivement au fil des heures. Coté ciel, c'est toujours un bleu azuréen. LaProvence.com, Trafic en direct | Météo en Provence : le vent tombe ce mardi | La Provence
  • Béton, ferraille, échafaudages… les chantiers du bâtiment font grise mine, et ce manque de couleurs dans le paysage du BTP nuit au secteur tout entier. Mais le sombre nuancier de couleurs peu à peu s’estompe au fil des publications de Thomas Rouzière, illustrateur et auteur de bandes dessinées, qui s’attèle à redorer l’image du BTP. Batiweb, Béton Arty saison 2 : la BD en communication
  • Le déconfinement, l’ouverture des bars et des restaurants et la fin de la limite de circulation des 100 kilomètres n’ont malheureusement pas marqué la fin du coronavirus. Le Covid-19 circule toujours et de nombreux épidémiologistes craignent l’arrivée d’une seconde vague alors que les foyers épidémiques se multiplient un peu partout en France. Malgré un confinement de près de trois mois et la mort de presque 30.000 personnes, la vigilance s’estompe au sein de la population mais aussi chez les politiques. RMC, « Les politiques ne donnent pas l’exemple, c’est ça le problème »: faut-il s’inquiéter d’une deuxième vague de coronavirus?
  • Rappelons en effet qu’il est le jeu le plus vendu de tous les temps et sa popularité ne s’estompe pas. Il y a malheureusement peu de chances que la boîte de céréales soit commercialisée en Europe. , Des céréales « Minecraft » bientôt commercialisées aux Etats-Unis
  • En plus de garantir un résultat immédiat, le botox capillaire promet une tenue allant de 6 à 8 semaines. Passé ce délai, le rendu s’estompe même si les bienfaits du soin continuent d’agir.  Marie France, magazine féminin, Le botox capillaire peut-il vraiment réparer les cheveux très abîmés ? 
  • Une longue interdiction est probablement au coin de la rue et le rêve de la Lazio d’un premier titre de Serie A depuis 2000 s’estompe rapidement. News 24, Zlatan Ibrahimovic se dit «président, entraîneur et joueur» de l'AC Milan après sa victoire sur la Juventus - News 24
  • L'humour offre quelques libertés, mais s'estompe parfois pour laisser place à la déception. « Les blagues, les dessins… Tout ça permet de dédramatiser la situation, car ils foutent le village en l'air », lance l'ancien élu, amer. La défaite du 15 mars dernier, à quelques voix près, n'est pas encore passée. leparisien.fr, À Fresnes-Léguillon, les opposants au nouveau maire font dans la satire - Le Parisien

Traductions du mot « estompe »

Langue Traduction
Anglais fade
Espagnol desvanecerse
Italien dissolvenza
Allemand verblassen
Chinois 褪色
Arabe تتلاشى
Portugais desvaneça
Russe увядать
Japonais フェード
Basque iraungitze
Corse fade
Source : Google Translate API

Synonymes de « estompe »

Source : synonymes de estompe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « estompe »

Estompe

Retour au sommaire ➦

Partager