Empreindre : définition de empreindre


Empreindre : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EMPREINDRE, verbe trans.

A.− [Le suj. désigne l'agent; le compl. locatif est introduit par sur ou dans] Littér., rare. Marquer par pression une forme (sur quelque chose). Empreindre des pas sur la neige. Empreindre une marque (Ac.). Ce jardin où les pas légers de Noun semblaient encore empreints sur le sable (Sand, Indiana,1832, p. 271):
1. Car pour l'empreindre mieux j'ai frappé par trois fois Dans un triple métal votre triple effigie... Régnier, Les Jeux rustiques et divins,1897, p. 167.
[Le compl. d'obj. désigne une réalité abstr.] Tu diras que le dernier degré de l'art littéraire est d'empreindre l'idée dans l'image (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 424).
B.− Au fig.
1. Littér. Marquer quelque chose de quelque chose. Comme la nature sait empreindre ses ouvrages d'une majesté qui appelle à-la-fois le respect et l'admiration (Crèvecœur, Voyage,t. 2, 1801, p. 81).Avant de diverger sur les pays qu'ils devaient empreindre d'un caractère plus marqué de civilisation (Michelet, Chemins Europe,1874, p. 185).
Plus usuel au part. passé. Empreint de mélancolie, de joie, de tendresse, de dignité, d'orgueil. Les beaux ouvrages ne vieilliraient jamais s'ils n'étaient empreints que d'un sentiment vrai (Delacroix, Journal,1854, p. 156):
2. ... et, de la cuisine, elle continuait à l'entretenir d'une façon aimable, un peu détachée et surtout empreinte de politesse. Roy, Bonheur d'occasion,1945, p. 246.
2. Emploi pronom. à sens passif
a) [Le suj. désigne la marque] Se marquer (de quelque chose). Une sorte de gravité solennelle s'est empreinte partout (Hugo, Préf. Cromw.,1827, p. 4).Une gravité où il y avait de l'ombre s'empreignit sur son visage (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 59).
b) [Avec un compl. en de désignant l'agent] Être marqué (de quelque chose). Il existe des âmes écrevisses (...) empirant sans cesse, et s'empreignant de plus en plus d'une noirceur croissante (Hugo, Misér.,t. 1, 1862p. 194).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃pʀ ε ̃:dʀ ̥], (j')empreins [ɑ ̃pʀ ε ̃]. Conjug. a) [ε ̃] : ind. prés. j'empreins, tu empreins, il empreint; impér. sing. empreins; part. passé empreint, empreinte. b) [ε ɳ] : ind. prés. empreignons, empreignez, empreignent; ind. imp. j'empreignais, tu empreignais, il empreignait, etc.; ind. passé simple j'empreignis, etc.; impér. plur. empreignons, empreignez; subj. prés. que j'empreigne, etc.; subj. imp. que j'empreignisse; part. prés. empreignant. c) [ε ̃:dʀ ̥] : ind. fut. et cond. prés. j'empreindrai(s). Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1213 « marquer la forme d'un corps dur sur une matière plus souple » (Faits des Romains, éd. Flutre et Vogel, p. 584, 15); 2emoitié xiiies. fig. (Fabliaus, ms. 7218, fo125 ds La Curne : Quant de ceste [amor] se sent emprient). Du lat. class. imprimere « appuyer sur, imprimer » (de premo, préf. in-). Fréq. abs. littér. Empreindre : 26. Empreint : 336. Fréq. rel. littér. : Empreint : xixes. : a) 852, b) 484; xxes. : a) 275, b) 276.

Empreindre : définition du Wiktionnaire

Verbe

empreindre \ɑ̃.pʁɛ̃dʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’empreindre)

  1. (Sens propre) Imprimer une figure, un dessin, des traits sur une surface.
    • Empreindre une marque. Empreindre des caractères.
    • Leurs pas s’étaient empreints sur la neige, sur le sable.
  2. (Figuré) Influencer, marquer.
    • Tout en elle était empreint d'un charme presque mystique dont le lieutenant Jacques ne savait s'expliquer la nature. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Le nationalisme déréglé a triomphé. Il a empreint les gouvernants. Pour s'épargner l'opprobre de penser à la paix, bon marché fut fait des hécatombes. — (Joseph Caillaux; Discours de Montpellier in "Ma doctrine", 1926)
    • On n'empreint les hommes que par le cœur. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Ayant la peau fréquemment irritée par le feu du rasoir, j’avais pris l’habitude de poudrer mon visage (et cela dès ma quinzième année) comme s’il s’était agi de le dissimuler sous une espèce de masque et d’achever d’empreindre ma personne d’une impassibilité égale à celle des plâtres. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 183.)
    • Tous semblaient faire partie des terribles épreuves que Dieu infligeait à son peuple, sans qu'aucun, apparemment, n’inspirât le moindre sentiment que ses croyances et pratiques religieuses méritassent quelque investigation, a fortiori fussent empreintes de la moindre légitimité. — (Henry Laurens, John Tolan & Gilles Veinstein, L' Europe et l’Islam: Quinze siècles d’histoire, Éditions Odile Jacob, 2009)
  3. (Pronominal) Se marquer, s’imprégner de quelque chose.
    • Ces prédications avaient quelque chose de solennel qui m’étonnait. Les traits s'en sont empreints si profondément dans mon cerveau, que je ne me les rappelle pas sans une sorte de terreur. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 19.)
    • Vous connaissez le pays, vous savez qu’au déclin de la journée les vallées s’y empreignent d’une couleur très différente du bleu méridional. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 88.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Empreindre : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMPREINDRE. v. tr.
Imprimer une figure, un dessin, des traits sur une surface. Empreindre une marque. Empreindre des caractères. Leurs pas s'étaient empreints sur la neige, sur le sable. Fig., Rome a empreint sur tous ses monuments un caractère de grandeur. La tristesse est empreinte sur son visage. Ce sont des sentiments que la nature a empreints dans le cœur de tous les hommes.

Empreindre : définition du Littré (1872-1877)

EMPREINDRE (an-prin-dr'), j'empreins, nous empreignons, vous empreignez, ils empreignent ; j'empreignais ; j'empreignis ; j'empreindrai ; j'empreindrais ; empreins, empreignons ; que j'empreigne, que nous empreignions, que j'empreignisse ; empreignant ; empreint v. a.
  • 1Produire en relief ou en creux, par la pression sur une surface, une figure, des traits, etc. Il empreignit son sceau dans la cire.
  • 2 Fig. Nous empreignons de notre être composé toutes les choses simples que nous contemplons, Pascal, dans COUSIN. Dieu avait déjà empreint au dedans de lui [le roi] les caractères de la mort, Massillon, Or. fun. Louis XI.
  • 3S'empreindre, v. réfl. Être marqué. Leurs pas s'étaient empreints sur le sable. Image fidèle des libres mouvements de l'esprit humain, cette longue histoire que je vous raconte doit s'élever, s'abaisser, s'empreindre de mille couleurs, ou riantes ou sévères, Villemain, Littér. franç. 18e siècle, 2e part. 3e leçon.

SYNONYME

EMPREINDRE, IMPRIMER. Ces deux mots sont étymologiquement identiques, puisque tous deux reproduisent le verbe latin imprimere, l'un sous l'ancienne forme française, l'autre sous la forme moderne. La différence que l'usage a mise c'est que imprimer est d'un usage plus étendu. On dit également empreindre ou imprimer un sceau dans de la cire, empreindre ou imprimer un caractère ; mais on dit seulement imprimer une étoffe, imprimer un livre. De plus, au figuré, on se sert presque exclusivement de imprimer.

HISTORIQUE

XIIIe s. Dès ce que fui hors d'ignorance, Et que connui qu'estoit honnours, Emprient a vo douce semblance, Dame, en mon cuer loial amours, A. Dinaux, Trouvères artésiens, p. 253. … Cuer qui l'amor Dieu maintient, Quant de ceste [amour] se sent emprient…, Fabliaux mss, n° 7218, f° 125, dans LACURNE.

XIVe s. Très dous pensers en li empraint, Machaut, p. 26.

XVIe s. Car vostre œil qui fait offense Au cœur où vous este emprainte, à la langue fait defense De vous à vous faire plaincte, Saint-Gelais, 188. Les regles de la raison que nature a empreintes en nous, Montaigne, I, 54. La beauté de Stratonice trop vivement empreinte en son ame, Montaigne, I, 92. Un bandeau, sur lequel y avoit des couronnes et des victoires empraintes et portraites de broderie, Amyot, Timol. 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « empreindre »

Étymologie de empreindre - Littré

Provenç. enpremar ; espagn. imprimir ; ital. imprimere ; du latin imprimere, de in, en, et premere, presser. In-prímere, avec l'accent sur pri, donne régulièrement en-preindre. Plus tard d'imprimere on a tiré directement imprimer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de empreindre - Wiktionnaire

(XIIIe siècle) Du latin imprimere (« imprimer, presser sur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « empreindre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empreindre ɑ̃prɛ̃dr play_arrow

Conjugaison du verbe « empreindre »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe empreindre

Évolution historique de l’usage du mot « empreindre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empreindre »

  • De façon plus générale, il tend à débarrasser la démocratie des conflits idéologiques pour l’empreindre d’une « vertu » libérale seule réputée raisonnable : celle des sociaux-démocrates. Camus et Combat, qui renvoyaient dos à dos les « totalitarismes » identiques que seraient le communisme et le fascisme, choisirent résolument cette approche, sans pour autant se lier à quelque parti politique que ce fût, car ils étaient « décidés à supprimer la politique pour la remplacer par la morale », comme l’affirme l’un des premiers éditoriaux. Le Monde diplomatique, Albert Camus rédacteur en chef, par Marie-Noël Rio (Le Monde diplomatique, juillet 2014)
  • Voici venu un autre premier contact avec l’institution judiciaire, contact d’une autre nature, différente de celle que vous avez vécue pendant plus de trois décennies, dans un moment où votre famille, vos amis, tous vos proches et vous-même êtes tout à la joie de votre nomination à l’une des plus hautes fonctions de la plus haute juridiction judiciaire de l’Etat, dont les exigences, et même les contingences, vont dorénavant empreindre votre vie d’une énergie et d’une orientation nouvelles. Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profonde, Cour Suprême : le président rappelle l’obligation de neutralité et d’objectivité des magistrats - Guinée Matin - Les Nouvelles de la Guinée profondeGuinée Matin – Les Nouvelles de la Guinée profonde
  • L'Etat congolais n'existe pas. Quand on tue un policier, c'est l'Etat qu'on tue. Les autorités doivent discipliner les éléments de la police pour les rendre professionnels et la population doit comprendre que c'est pour leur sécurité que la police est là. On ne peut pas s’empreindre à quelqu'un qui vous protège parfois au risque de sa vie. , mediacongo.net - Actualités - Colère de la population contre l'insécurité : deux policiers tués par des habitants à Lubumbashi et Bukavu
  • Conseillère municipale au développement durable puis adjointe à l’environnement, mes collègues élus et moi-même avons tenté d’empreindre chacune de nos actions d’une dimension environnementale. De nombreuses réalisations ont été menées en matière d’économies d’énergie, de sensibilisation au respect de l’environnement, de recyclage et de solidarité. Même notre fête locale s’y est mise et a adopté sans aucune difficulté des gobelets réutilisables. www.herault-tribune.com, ACTUALITÉS : BESSAN - Génération Bessan regroupe tous les horizons de candidats, rencontre avec M-Laure Lledos : Hérault Tribune
  • Tu n’étais pas de ces peoples qui adôôôrent la Corse, une fois par an quand ils viennent y passer leurs vacances. Toi, tu l’aimais vraiment et prenais publiquement fait et cause pour elle et les siens quand ils étaient injustement incriminés. Tu savais me faire rire mais savais aussi empreindre nos échanges de sérieux quand il le fallait. Tu ne cherchais même pas à en tirer quelque avantage : je me souviens d’un soir où tu étais invité au concert d’un groupe corse ; la file d’attente était longue devant l’entrée, je t’ai alors proposé de passer par l’entrée réservée aux VIP et tu m’as dit : “ Non, merci, je suis un spectateur comme les autres, je fais la queue. “ Comme les autres ?...non, pas vraiment. J’ai de la peine et tu vas me manquer. Corse Matin, Guy Bedos : ce que les Balanins retiendront de l'humoriste  | Corse Matin
  • « Le social est l’une de mes plus grandes passions. J’ai toujours été engagée dans le social auprès des paroisses et plus tard à travers la politique. Je suis une femme de terrain. Cet amour pour les autres m’a été transmis par mon père. J’aime m'empreindre de tout ce qui touche à la culture : j’ai fait du théâtre, participé à des récitals de poèmes et pris part à des concerts. D’ailleurs je m’occupe toujours du volet culturel de l’Alliance française de Maurice. Je lis aussi beaucoup de poèmes mais aussi des proses en français comme en anglais. J’aime aussi beaucoup rire, d’ailleurs je ne rate jamais l’occasion de faire de l’humour. » Le Defi Media Group, Marie-France Roussety : «J’aime m’empreindre de tout ce qui touche à la culture» | Defimedia

Traductions du mot « empreindre »

Langue Traduction
Corse impronta
Basque aztarna
Japonais 刻印
Russe отпечаток
Portugais imprimir
Arabe بصمة
Chinois 烙印
Allemand impressum
Italien impronta
Espagnol imprimir
Anglais imprint
Source : Google Translate API

Synonymes de « empreindre »

Source : synonymes de empreindre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « empreindre »


Mots similaires