La langue française

Enrouement

Sommaire

  • Définitions du mot enrouement
  • Étymologie de « enrouement »
  • Phonétique de « enrouement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « enrouement »
  • Citations contenant le mot « enrouement »
  • Traductions du mot « enrouement »
  • Synonymes de « enrouement »

Définitions du mot enrouement

Trésor de la Langue Française informatisé

ENROUEMENT, subst. masc.

Altération de la voix, caractérisée par un changement anormal de hauteur, de timbre et de tonalité, et causée par une inflammation du larynx. Enrouement chronique, passager; sirop contre l'enrouement. 5ejour; enrouement, toux fréquente, expectoration abondante (Bretonneau, Inflamm. tissu muqueux,1826, p. 158).Il sera aisé d'éliminer (...) le simple enrouement d'une laryngite aiguë (Bory dsNouv. Traité Méd.,fasc. 8, 1925, p. 285):
La mère a eu pendant notre séjour un de ses grands enrouements, mais qui s'est dissipé au bout de vingt-quatre heures. Mérimée, Lettres à la comtesse de Montijo,t. 2, 1839-70, p. 91.
P. anal. Son enroué. Les forêts approfondies par l'enrouement des cors (Giono, Chron.,Noé, 1947, p. 196).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃ ʀumɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Ac. 1878 a une var. enroûment. Étymol. et Hist. xves. enrouement (Gloss. F. Lat., fol. 51 vods DG). Dér. du rad. de enrouer*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 33.

Wiktionnaire

Nom commun

enrouement \ɑ̃.ʁu.mɑ̃\ masculin

  1. État de celui qui est enroué.
    • Un soir, à l'insu du brigadier, sa fille est entrée chez l'instituteur, le sourire aux yeux, les lèvres plus rouges que ces tablettes de sucre écarlate — des coquelicots — qu'on suce contre les enrouements. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • L’opéra a été mauvais, grâce à M. Solas et aux chœurs qui faisaient à qui chanterait le plus faux ; la partie aurait été équilibrée sans un enrouement qui a permis a notre ténor blackboulé d’avoir le dessus ; mais trêve de compliments, M. Solas nous faisait ses adieux. — (Al Galliner (Perpignan) du 11 décembre 1881)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENROUEMENT. n. m.
État de celui qui est enroué.

Littré (1872-1877)

ENROUEMENT (an-rou-man) s. m.
  • Altération particulière de la voix et de la toux, qui les rend sourdes et voilées. Ces Rochefoucauld furent toute la nuit dans leur jardin pendant le feu, et le lendemain l'abbé de Marsillac et ses sœurs étaient dans un enrouement et une tousserie pitoyable, Sévigné, 619.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ENROUEMENT. Ajoutez : - HIST. XIVe s. Frere, ce dist Guillaumes qui parla bassement, En faignant son langaige, com par esruement…, Ciperis, dans Hist. litt. de la France, t. XXVI, p. 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENROUEMENT, s. m. (Medecine.) Ce terme est ordinairement employé pour signifier la maladie même, dont il n’est proprement qu’un symptome. Cette maladie est une espece de fluxion catarrheuse, qui a son siége dans le larynx, la trachée artere, & principalement dans les parties qui constituent l’organe de la voix.

Ces parties étant engorgées ou enduites d’une trop grande quantité d’humeurs pituiteuses, c’est-à-dire de la mucosité naturelle trop épaissie, ont leurs surfaces inégalement tuméfiées, mal unies, ensorte qu’elles rendent les collisions de l’air rudes, & sur-tout les vibrations de la glotte lourdes, lentes, très-peu & desagréablement sonores, d’où résulte le symptome dont il s’agit, l’enrouement, mot qui vient du Latin ravis, dont on a formé raucitas, raucedo, voix rauque.

Ce défaut peut aussi être produit par le relâchement des muscles qui servent à tendre les cordes vocales qui forment les bords de la glotte, & par le desséchement ou la trop grande tension de ces mêmes cordes. Voyez Voix.

Pour ce qui est du traitement de cette maladie, si la cause est catarrheuse, il est le même que celui du catarrhe en général, de l’enchifrenement dont il a été fait mention ci-devant, & du rhume : voyez Catarrhe, Enchifrenement, Rhume. Si le relâchement des muscles du larynx qui cause l’enrouement, dépend de la fibre lâche en général, les remedes contre ce vice universel conviennent aussi contre le particulier dont il est ici question : voyez Fibre, Leucophlegmatie. Si ce relâchement est un effet de la paralysie, il n’est pas susceptible d’une cure particuliere : voyez Paralysie. Le desséchement & la roideur de la glotte n’est pas ordinairement un vice propre à cette partie ; il tient à celui des solides en général, qui est de la même nature : on peut de plus employer la vapeur des décoctions de plantes émollientes, reçûe dans la bouche ouverte & dirigée vers la trachée-artere par de fréquentes inspirations, par lesquelles l’air chargé de cette humidité médicamenteuse est souvent appliqué au parties viciées. Si la tension spasmodique, hystérique ou mélancholique, ou de toute autre espece, produit l’enrouement, il ne peut être traité que par les remedes propres contre les maladies dont il est un symptome : voyez Spasme, Hystéricité, Mélancholie, Manie, &c. La voix devenue rauque, par un accès de colere, se guérit par le repos du corps & de l’esprit, ou par les anodyns. (d)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « enrouement »

Enrouer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de enrouer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enrouement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enrouement ɑ̃rumɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « enrouement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enrouement »

  • Sans vouloir inquiéter inutilement, la Fondation contre le cancer rappelle que toute anomalie persistante requiert la consultation d’un médecin. Qu’il s’agisse d’un enrouement ou d’une toux, de difficultés à avaler, de problèmes pour uriner, d’une perte anormale de sang, de l’apparition spontanée d’hématomes, de sang dans les urines, les selles, les expectorations, d’une modification subite de la poitrine (rétraction de la peau, écoulement, rougeur…), de modification ou d’apparition d’une tache pigmentée sur la peau, de blessure dans la bouche ou sur la peau qui ne guérit pas, de perte de poids, fatigue ou fièvre persistante sans cause précise… , Dépistage du cancer : toute anomalie persistante requiert la consultation d’un médecin - La Libre
  • Des mots pour les mauxL’enrouement est un trouble de la voix appelé « dysphonie »Le « larynx » est un organe du cou qui contient les « cordes vocales ».Le larynx peu se fermer en haut par « l’épiglotte » www.pourquoidocteur.fr, Enrouement de l’adulte : une dysphonie le plus souvent d’origine virale - Pourquoi Docteur
  • Ayant vécu longtemps en Egypte, Mourad Asmar maîtrise de nombreux genres musicaux arabes, tout comme il interprète merveilleusement les chansons d’Oum Kalthoum en plus de la chanson marocaine moderne et populaire. Il est aussi connu pour la manière ravissante avec laquelle il interprète les chansons de Naïma Samih qu’il adore. D’ailleurs il possède quasiment le même enrouement de la voix que celui de cette dernière au point qu’à l’entendre chanter, on dirait qu’il s’agit de Naïma Samih. Maroc Local et Nouvelles du Monde, Mourad Asmar lance une nouvelle chanson - Maroc Local et Nouvelles du Monde
  • Lorsque la voix se brise à chaque début de phrase, ou qu’il est impossible de prononcer un mot, on parle d’extinction de voix, ou d’enrouement. Ce trouble peut avoir deux origines : une affection du larynx ou un dysfonctionnement des cordes vocales. Santé sur le net, Extinction de voix : Définition et symptômes - Santé sur le net
  • Après une soirée trop tabagique, une journée durant laquelle on a beaucoup parlé ou chanté, ou parce que l'on a pris un coup de froid, on se réveille avec une inflammation du larynx ou des cordes vocales. Cet enrouement peut aussi être dû à un encombrement par du mucus, par des glaires accumulées dans la partie arrière du nez et de la gorge de manière temporaire, en raison d'un rhume, ou de façon chronique, à cause d'une rhinite, d'une allergie ou d'un reflux gastro-œsophagien. Pleinevie.fr, Voix enrouée au réveil : nos solutions - Pleine vie
  • Thym + jus de citron + miel : un classique qui marche bien contre l'enrouement également. Topsante.com, Laryngite : 5 façons de la soigner avec du miel - Top Santé

Traductions du mot « enrouement »

Langue Traduction
Anglais hoarseness
Espagnol ronquera
Italien raucedine
Allemand heiserkeit
Chinois 嘶哑
Arabe بحة في الصوت
Portugais rouquidão
Russe охриплость
Japonais しわがれ声
Basque hoarseness
Corse arruidez
Source : Google Translate API

Synonymes de « enrouement »

Source : synonymes de enrouement sur lebonsynonyme.fr
Partager