La langue française

Engueulée

Sommaire

  • Définitions du mot engueulée
  • Phonétique de « engueulée »
  • Évolution historique de l’usage du mot « engueulée »
  • Citations contenant le mot « engueulée »
  • Traductions du mot « engueulée »
  • Antonymes de « engueulée »

Définitions du mot engueulée

Trésor de la Langue Française informatisé

ENGUEULER, verbe trans.

Populaire
A.− Emploi trans. Dire des injures à quelqu'un; le réprimander, lui adresser des reproches d'une manière violente et souvent grossière. Engueuler avec véhémence; engueuler furibondement, vertement; se faire engueuler; engueuler comme du poisson pourri. Il faut avant tout : défendre la justice, engueuler l'autorité, − et ahurir les bourgeois (Flaub., Corresp.,1867, p. 130):
... vous allez me faire des reproches, me dire des choses très désagréables. En un mot, monsieur, vous allez m'engueuler. Simplement pour développer en vous les vertus agressives, l'élocution de combat. Duhamel, Le Combat contre les ombres,1939, p. 42.
B.− Emploi pronom. à valeur réciproque. Échanger des propos injurieux; discuter avec véhémence et souvent avec grossièreté. Ils s'engueulaient à pleins tuyaux et encore plus fort que chez nous (Céline, Mort à crédit,1936, p. 197).Il passe sa vie à discuter et à s'engueuler aussi bien avec ses adversaires qu'avec ceux de son bord (Aymé, Uranus,1948, p. 166).
Rem. On rencontre ds la docum. les dér. a) Engueulatif, ive, adj., néol. d'aut. Qui donne lieu à des engueulades. Résultat de tes négociations engueulatives (Malraux, Espoir, 1937, p. 505). b) Engueuleur, euse, subst. Personne qui engueule, qui a le goût, l'habitude d'engueuler. Ecoutez les imprécations de Saint-Simon, le plus grand engueuleur de notre histoire (L. Daudet, Rech. du beau, 1932, p. 141).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃gœle] ou p. harmonis. vocalique [ɑ ̃gøle] (cf. Passy 1914 à titre de var.); (j')engueule [ɑ ̃gœl]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. Av. 1581 engueulé « mal embouché, enclin à mal parler » (Tournebu, Les Contens, scène IX ds Ancien Théâtre français, p. 180 : Voyez-vous ce vilain, comme il est engueulé); [1754, nom injurieux Madame Engueule ou Les Accords Poissards, titre de pièce de Boudin ds Sain. Lang. par., p. 14]; 1783 « invectiver » (d'apr. Esn.). Dér. de gueule*; préf. en-*; suff. *; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 228. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4, b) 316; xxes. : a) 338, b) 590. Bbg. Mat. Louis-Philippe 1951, p. 86, 89, 95, 251. − Sain. Lang. par. 1920, p. 14, 104, 477.

Wiktionnaire

Forme de verbe

engueulée \ɑ̃.ɡœ.le\

  1. Participe passé féminin singulier de engueuler.
    • J’ai entendu la surveillante qui t’a engueulée hier parce que tu chantais. — (Arnould Galopin, Les Enracinées (Lettres et dessins de détenues), Arthème Fayard, 1903)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENGUEULER. v. tr.
Invectiver grossièrement, longuement et bruyamment. Ces deux charretiers se sont engueulés. Il est bas.

Phonétique du mot « engueulée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
engueulée ɑ̃gœle

Évolution historique de l’usage du mot « engueulée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « engueulée »

  • 
A toi, l’autre directrice, qui m’a engueulée le premier jour de rentrée par que j’étais en retard (coeur sur toi).
 Club de Mediapart, A toi, l'enseignant.e | Le Club de Mediapart
  • Sylvie Meyer, 53 ans, mère de deux jeunes fils, séparée de son mari depuis un an, qui travaille dans une entreprise de caoutchouc, où le patron lui demande de faire des heures supplémentaires et de surveiller les autres salariés, ce qu’elle accepte. Jusqu’à ce jour où, après que son patron l’a engueulée et humiliée, elle se révolte.   France Inter, 10 idées de lectures pour cet été, d'après les critiques du "Masque & la Plume"
  • On l’y voit, assise sur les quais de Seine en compagnie de son frère, Marcel. Tous deux semblent profiter du soleil en pique-niquant, quand soudain, ils se rendent compte qu’il ne reste qu’un seul morceau de pain. La caméra s’arrête donc sur chacun de leur visage et l’image ralentit pour laisser place à une altercation musclée avec, en fond sonore, des bruitages dignes de la saga culte de Quentin Tarantino, « Kill Bill ». « Je me suis engueulée avec mon frère », écrit Suzanne Lindon en légende de la vidéo. , Sandrine Kiberlain : sa fille Suzanne se bat sur les quais de Seine avec son aîné Marcel pour une vidéo spectaculaire - Elle
  • Ça lui a valu d’être engueulée comme du poisson pourri par un camionneur blogueur (un super moment de radio que vous pouvez écouter dans la section « balados » du site de QUB radio ).    Le Journal de Montréal, Rapides et dangereux | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « engueulée »

Langue Traduction
Anglais yelled at
Espagnol gritado
Italien urlò a
Allemand angeschrien
Chinois 大叫
Arabe صرخ في
Portugais gritou com
Russe накричал на
Japonais に怒鳴った
Basque oihu egin zuen
Corse si gridò
Source : Google Translate API

Antonymes de « engueulée »

Partager