La langue française

Empoisonnement

Définitions du mot « empoisonnement »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPOISONNEMENT, subst. masc.

A.− Domaine concr.
1. Fait d'intoxiquer ou d'être intoxiqué par absorption d'un poison.
a) [Subi par une pers.]
DR. Attentat à la vie (de quelqu'un) au moyen de substances toxiques. Tentative d'empoisonnement. Les princes de l'Italie étaient de petits tyrans qui, d'ordinaire, avaient usurpé le pouvoir par des assassinats, des empoisonnements, ou, du moins, par des violences et des trahisons (Taine, Philos. art,t. 1, 1865, p. 168).À la cour du Grand Mongol, où les empoisonnements et les distributions « d'eau d'opium », les disparitions mystérieuses étaient quotidiens (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 13):
1. Quant aux projets d'empoisonnement, elle les invente. Robert ne saurait vouloir assassiner Anne-Marie d'abord et la rabaisser ensuite. Pourquoi se servirait-il du poison quand il n'a qu'à attendre pour reparaître aux Escures et tout avoir? Pourrat, Gaspard des Montagnes,1931, p. 81.
MÉDECINE
[Avec compl. prép. par désignant le moyen] Intoxication capable de provoquer la mort ou d'altérer la santé (d'un organisme). Empoisonnement par le curare, l'arsenic, la belladone; les champignons ont causé l'empoisonnement de plusieurs personnes. Synon. intoxication.Un matin (...) elle [Félicité] le trouva [le perroquet] mort (...). Elle crut à un empoisonnement par le persil (Flaub., Trois contes,Cœur simple, 1877, p. 37).Cette forme de polynévrite s'observe dans les intoxications ou les empoisonnements par sel d'arsenic (Quillet, Méd.1965, p. 364):
2. ... il y aurait vraiment à faire avec le concours des spécialistes une enquête sur les effets de l'empoisonnement par la ciguë. Goncourt, Journal,1889, p. 1056.
[Sans compl.] Symptôme, effet d'empoisonnement. Les empoisonnements localisés (...) constituent de précieux moyens d'analyse physiologique (C. Bernard, Introd. ét. méd. exp.,1865, p. 165).Quant à Monsieur le Marquis, il était souffrant, oui, souffrant, oh! une simple grippe intestinale, un petit empoisonnement (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 232).
P. méton., vx. Substance capable de provoquer un empoisonnement. Préparer des empoisonnements. Synon. poison.Ce ci-devant abbé Reniant (...) ne se livrait point par amour du gain à ces fabrications cachées de remèdes, qui pouvaient être des empoisonnements (Barb. d'Aurev., Les Diaboliques,Paris, Gallimard, 1874, p. 252).Depuis quelques temps, heureusement, il y a une tendance à réagir contre ces empoisonnements cachetés [les vins falsifiés], achetables aussi chez les épiciers et couverts d'étiquettes mirobolantes (L. Daudet, Homme et poison,1925, p. 133).
b) P. anal. L'empoisonnement de l'atmosphère, des rivières. Synon. pollution.L'empoisonnement de l'atmosphère par la radioactivité, et par suite la destruction de toute vie sur terre, est entré dans le domaine des possibilités techniques (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 190).
2. P. ext. Exhalation de mauvaises odeurs. Empoisonnement des égouts, des canivaux. Synon. puanteur, pestilence.Des parfums de savons, descendus des loges y coupaient (...) l'empoisonnement des haleines (Zola, Nana,1880, p. 1206).
B.− Au fig.
1. [Avec une idée de dégradation] Marc (...) restait stupéfait, anéanti, de l'empoisonnement, de l'état de mensonge et d'erreur dans lequel croupissait la population (Zola, Vérité,1902, p. 165).S'il est un résultat durable de la psychanalyse en ces matières, c'est qu'il existe un empoisonnement par l'oubli moral comme il est un empoisonnement par l'obsession coupable (Mounier, Traité caract.,1946, pp. 706-707).
2. [Avec une idée d'avilissement] Empoisonnement des esprits, des cœurs. Synon. corruption.Que « le petit Beaumontais » ait publié les ignobles et lâches articles que vous savez, ces délations, ces calomnies ramassées dans la boue, il y a là un crime, l'empoisonnement sournois d'un peuple (Zola, Vérité,1902, p. 107).Comme nous nous comprendrions mieux, aujourd'hui!... l'empoisonnement par l'argent (...). Sans la guerre, j'étais foutu (...) J'en étais arrivé à croire que tout s'achète (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 820).
3. Pop., fam. Ennui, embêtement, tracasserie. N'avoir que des empoisonnements. Synon. emmerdement (pop.), soucis, tracas.Quel empoisonnement! je vais être terriblement en retard. Vous verrez que le patron m'aura juste fait appeler pendant ce temps-là (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 9):
3. MmePradonet racontait de vagues choses de sa vie quotidienne, le propriétaire qui était discourtois, le chat qui était foirard, la clientèle enfantine qui avait du goût pour la mystification et la chapardise; bref, tous les petits empoisonnements d'une vie tranquille. Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 93.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃pwazɔnmɑ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. 1175 « poison » (Jean Le Nevelon, La Venjance Alixandre, éd. des Elliott Monographs, 1535); 1230 « action d'empoisonner » (Gaidon, 159 ds T.-L.); 2. 1853 « corruption de l'esprit, du cœur » (Champfl., Souffr. profess. Delteil, p. 177 : l'empoisonnement du cœur); 3. 1890 « ennui, souci » (Goncourt, Journal, p. 156 : empoisonnement de la vie). Dér. de empoisonner*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 219. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 299, b) 555; xxes. : a) 346, b) 170. Bbg. Rog. 1965, p. 110.

Wiktionnaire

Nom commun

empoisonnement \ɑ̃.pwa.zɔn.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’empoisonner ou résultat de cette action.
    • Quelques observations d’empoisonnement à la suite d'injection vaginales avec de l’eau de Goulard, de l'usage de collyres à base de plomb, montrent que l'absorption se fait par les diverses muqueuses. — (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, page 257)
    • Et tout le village bientôt, à des degrés variant selon la constitution et la force de résistance de chacun, fut en proie à des malaises étranges, symptômes inexplicables d’empoisonnement. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le travail de Nathalie Jas touche à l’histoire des empoisonnements en milieu professionnel et à domicile, ainsi qu’à l’histoire de la phytopharmacie et de la phytopathologie. — (Christophe Bonneuil, Gilles Denis & Jean-Luc Mayaud, Sciences, chercheurs et agriculture : Pour une histoire de la recherche agronomique, 2008, page 30)
    • (Par analogie)L’empoisonnement d’une région par les gaz asphyxiants.
    • (Figuré) L’empoisonnement des esprits. — L’empoisonnement des mœurs.
  2. (Nucléaire) Ralentissement de la réaction nucléaire causé par la présence d’un absorbeur de neutrons.
    • L’empoisonnement du cœur par les produits de désintégration se poursuit et il est difficile d’accroître davantage la puissance à cause du faible excédent de réactivité disponible, qui est à ce moment-là nettement inférieur au niveau réglementaire. — (Grigori Medvedev, La Vérité sur Tchernobyl, Éditions Albin Michel, 1990, ISBN 978-2226040312)
  3. (Informatique) Attaque informatique consistant à corrompre les données d’un système afin de modifier son comportement.
    • L’empoisonnement du cache DNS ou pollution de cache DNS est une technique permettant de leurrer les serveurs DNS afin de leur faire croire qu’ils reçoivent une requête valide alors qu’elle est en fait frauduleuse. Une fois que le serveur DNS a accepté ces requêtes (une fois qu’il a été empoisonné), il met ces informations dans son cache, rendant ainsi vulnérables tous les utilisateurs de ce serveur. — (Wikipédia)
  4. (Familier) Ennui, embêtement, emmerdement.
    • J’avais déjà suffisamment d’empoisonnements comme ça, vous comprenez, depuis que j’étais arrivé, et même depuis que j’avais reçu cette lettre du notaire […] — (Claude Simon, Œuvres, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2006, p. 56)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMPOISONNEMENT. n. m.
Action d'empoisonner ou Résultat de cette action. L'empoisonnement est un crime capital. L'empoisonnement par les champignons. Par analogie, L'empoisonnement d'une région par les gaz asphyxiants. Fig., L'empoisonnement des esprits. L'empoisonnement des mœurs.

Littré (1872-1877)

EMPOISONNEMENT (an-poi-zo-ne-man) s. m.
  • Action d'empoisonner. L'empoisonnement est un crime capital.

    Au sens actif. L'empoisonnement de Britannicus par Néron. Mes remords ont besoin qu'un prêtre indulgemment Lave en moi le mensonge et l'empoisonnement, Lemercier, Frédég. et Br. V, 1.

    Au sens passif. Les empoisonnements de la Brinvilliers, c'est-à-dire les empoisonnements commis par la Brinvilliers.

    Ensemble des effets produits par un poison introduit dans l'économie.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ele avoit pourveü tout l'empoisonnement, Berte, XCV. Et la maniere de l'empoisonnement fut tele, Joinville, 213.

XIVe s. Quant [Charles le Chauve] l'empire out tenu deux ans paisiblement, Mors fut, venans de Rome, d'ung ampoinsenement Qu'ungs juïf li douna au lieu qu'on dit Nantue, Girart de Ross. V. 192.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EMPOISONNEMENT, s. m. (Jurisp.) c’est l’action de faire prendre à quelqu’un du poison, ce qui est un crime capital : en termes de palais on dit plus communément le crime de poison. Voyez Poison. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « empoisonnement »

Empoisonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1230) Dérivé de empoisonner avec le suffixe -ment. L’usage familier apparaît en 1946.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « empoisonnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empoisonnement ɑ̃pwazɔnmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « empoisonnement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empoisonnement »

  • Alain Flaccus, poursuivi pour empoisonnement par l'athlète montbéliardaise Ophélie Claude-Boxberger sera jugé le 17 décembre devant le tribunal de Montbéliard. France Bleu, Affaire Boxberger : l'audience pour "empoisonnement" aura lieu le 17 décembre
  • Le tribunal de Montbéliard a fixé jeudi au 17 décembre la date de l'audience pour juger Alain Flaccus, accusé d'empoisonnement par l'athlète Ophélie Claude-Boxberger, au coeur d'une rocambolesque affaire de dopage. macommune.info, Affaire Claude-Boxberger: l’audience pour « empoisonnement » aura lieu le 17 décembre 2020 • macommune.info
  • La police antiterroriste britannique a renouvelé son appel pour obtenir des informations concernant l'empoisonnement au Novitchok visant l'ex-agent double Sergueï Skripal à Salisbury, dans le sud de l'Angleterre, survenu il y a plus de deux ans. Le Figaro.fr, Empoisonnement à Salisbury: la police britannique lance un appel à témoignages
  • Frédéric Péchier, l’anesthésiste bisontin mis en examen pour 24 empoisonnements dont neuf mortels, qui a toujours clamé son innocence, a demandé à la justice une modification de son contrôle judiciaire en mars-avril. Il souhaitait aider les médecins du SAMU de Poitiers à soigner les personnes atteintes du COVID-19. Les juges, estimant que cela n’était pas « opportun », ont refusé sa requête. Ils ont ajouté que cette dernière aurait pu créer « trouble à l’ordre public et susciter l’incompréhension des victimes et anciens collègues » du praticien. , Faits-divers - Justice | Affaire Péchier : l'anesthésiste soupçonné d'empoisonnement voulait soigner des malades Covid-19
  • Les avis divergent sur la possibilité de braconnage par empoisonnement. D'abord parce que certains éléphants ont été retrouvés avec leurs précieuses défenses. Pourquoi empoisonner les pachydermes si ce n’est pas pour récupérer leur ivoire? Mais les zones de l’Okavango ne sont pas facilement accessibles, les victimes auraient donc pu échapper à leur braconnier. Franceinfo, Le billet sciences. Plusieurs centaines d’éléphants meurent mystérieusement au Botswana

Traductions du mot « empoisonnement »

Langue Traduction
Anglais poisoning
Espagnol envenenamiento
Italien avvelenamento
Allemand vergiftung
Chinois 中毒
Arabe تسمم
Portugais envenenamento
Russe отравление
Japonais 中毒
Basque intoxikazioak
Corse avvelenamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « empoisonnement »

Source : synonymes de empoisonnement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « empoisonnement »

Empoisonnement

Retour au sommaire ➦

Partager