La langue française

Envahi

Sommaire

  • Définitions du mot envahi
  • Étymologie de « envahi »
  • Phonétique de « envahi »
  • Évolution historique de l’usage du mot « envahi »
  • Citations contenant le mot « envahi »
  • Traductions du mot « envahi »
  • Synonymes de « envahi »
  • Antonymes de « envahi »

Définitions du mot envahi

Trésor de la Langue Française informatisé

ENVAHI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de envahir*.
II.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'un territoire, d'une propriété] Occupé par force armée. Autrefois les peuples envahis cédaient la place aux barbares conquérants (Zola, Débâcle,1892, p. 40).
Emploi subst. Personne vivant dans un territoire occupé. Feuillebois recevait le journal des envahis, la « Fidélité ». Précieuse petite feuille! (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 203).Toute une vie souterraine, ignorée, secrète, qui se poursuivait à l'insu des Allemands comme des envahis (Van der Meersch, Invas. 14,1935p. 246).
B.− P. ext. [En parlant d'un espace] Rempli, couvert d'un grand nombre de personnes. Salle de la Paix grouillante, envahie, houleuse, joyeuse (Barrès, Cahiers, t. 5, 1906-07, p. 14):
Toutes les rues perpendiculaires à Delancey Street sont à visiter, mais les plus belles, envahies à l'orientale, grouillantes et désordonnées comme les tombes d'un cimetière hébreu, comme les idées dans un cerveau juif, sont Orchard et Rivington streets. Morand, New-York,1930, p. 86.
Prononc. : [ɑ ̃vai]. Fréq. abs. littér. : 1 148. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 921, b) 1 373; xxes. : a) 2 424, b) 1 901.

Wiktionnaire

Nom commun

envahi \ɑ̃.va.i\ masculin (pour une femme on dit : envahie)

  1. (Didactique) Celui ou celle qui est victime d’une invasion.
    • Il me semble donc que les supériorités, comme les infériorités sociales préexistantes ont dû se maintenir et continuer à subsister respectivement, tant parmi les envahis que parmi les envahisseurs. — (M. Fauché-Prunelle, Recherche des anciens vestiges germaniques en Dauphiné, dans le Bulletin mensuel de l’Académie Delphinale, 1863, vol. 2, p. 279)
    • C’est ce que rappelle Bernard Delpuech, dans un entretien en juillet 1996 :
      « Pour moi, le problème était simple : il y avait un envahisseur et un envahi. Les Afghans étant musulmans, il était naturel que la résistance ait un caractère religieux. […]. »
      — (Jean-Pierre Turpin, La passion de l’Afghanistan: Madera : chronique d’une ONG, 1981-2001, Karthala Éditions, 2001, p. 99)
    • Car loin d’être uniquement des victimes civiles collatérales, les envahis et occupés deviennent des cibles pour l’occupant. — (Annette Becker, Les cicatrices rouges, Fayard, 2010)

Forme de verbe

envahi \ɑ̃.va.i\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe envahir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENVAHIR. v. tr.
Occuper par force, avec violence. Envahir un État, une province. Son armée eut bientôt envahi leur territoire. Fig., Il se sentait envahi par la tristesse. La politique envahit tout. Par extension, il se dit des Choses. Les eaux avaient envahi ce terrain. Les mauvaises herbes envahissent ce champ.

Littré (1872-1877)

ENVAHI (an-va-i, ie) part. passé d'envahir
  • 1Occupé de force. Les pays envahis par l'ennemi. Vois ces murs, vois ce temple envahi par tes maîtres, Voltaire, Zaïre, II, 3. Non, je ne verrai point ma vieillesse réduite à pleurer dans l'exil mes foyers envahis, Masson, Helv. II.

    Par extension. Des sommes immenses envahies retournent aux légitimes et premiers possesseurs, Diderot, Essai sur Claude, I, § 18.

  • 2Occupé, en parlant du feu, de l'eau, etc. qui s'avancent. Les terres envahies par l'inondation.

    Fig. La république romaine envahie par le luxe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « envahi »

Du participe passé du verbe envahir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « envahi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
envahi ɑ̃vai

Évolution historique de l’usage du mot « envahi »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « envahi »

  • Les Américains veulent envahir car ils n'ont pas d'histoire. De Jean-Luc Godard / Hollywood contre Billancourt
  • La philosophie est comme la Russie : pleine de marécages, et souvent envahie par les Allemands. De Roger Nimier / Le hussard bleu
  • A la perte de ceux qu'on aime, c'est moins leur vie qui nous échappe que leur mort qui nous envahit. De Jean Rostand
  • L’orage A envahi le ciel, l’éclair S’est fait d’un grand cri bref, Et les richesses de la foudre se répandent. De Yves Bonnefoy / Les Planches courbes
  • Si Hitler avait envahi l’enfer, je me serais débrouillé pour avoir un mot gentil pour le Diable. De Winston Churchill / Les plus grandes batailles, Andrew Nagorski, 2007
  • L'audiovisuel a envahi le monde des arts plastiques exactement comme il est devenu assourdissant dans notre vie quotidienne. Il est temps de s'interroger sur le retour au silence. De Paul Virilio / Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • Le cerveau de l'imbécile n'est pas un cerveau vide, c'est un cerveau encombré où les idées fermentent au lieu de s'assimiler, comme les résidus alimentaires dans un colon envahi par les toxines. De Georges Bernanos / La France contre les robots
  • Je cherche un être à envahir. De Henri Michaux
  • Plus la terre se peuple plus la vacuité l'envahit. De Robert Marteau / Mont-Royal
  • Quand les femmes sont déprimées, elles mangent ou font du shopping. Les hommes envahissent un autre pays. De Elayne Boosler
  • Quand j’écoute trop Wagner, j’ai envie d’envahir la Pologne. De Woody Allen / Meurtre mystérieux à Manhattan
  • On ne lutte pas contre l'amour, on se laisse envahir. Avant qu'il ne soit trop tard. Tout de suite. De André Mathieu / Complot
  • Les responsabilités nous envahissent, c'est vrai. Mais, sans elles, qu'est-ce qu'on s'ennuie. De François Mitterrand
  • Affronter un bavard est une épreuve, certes. Mais que faire de celui qui vous envahit pour vous imposer son mutisme ? De Amélie Nothomb / Les Catilinaires
  • La Bourse de commerce, le musée parisien de François Pinault, a finalement annoncé son ouverture pour 2021, et déjà la faune de l’art contemporain a envahi ce quartier des Halles qu’elle ignorait. Une très sérieuse galeriste anglo-saxonne prend ses marques devant l’institution. Et une artiste radicale berlinoise erre au sein de la colonnade. Perdue dans ses sous-sols en béton, une art advisor tout droit débarquée de Miami en profite pour prendre la pause pour son Instagram. Elle a sans doute rendez-vous avec le collectionneur croisé dans les escalators... Mais est-ce vraiment le célèbre architecte en charge de la Bourse, Tadao Ando, devant la colonne Médicis, dernier vestige de la Renaissance? À moins que tous ces rôles ne soient joués par la mannequin et performeuse Lily McMenamy... Numéro Magazine, Quand le milieu de l'art envahit les Halles à Paris | Numéro Magazine
  • C'est une algue verte invasive qui prolifère sous l'effet de la chaleur. Le canal Saint Martin à Saint-Quentin dans l'Aisne en est envahi. Difficile de pêcher mais aussi de naviguer dans de telles conditions. France 3 Hauts-de-France, A Saint-Quentin, le canal est envahi par une algue verte

Traductions du mot « envahi »

Langue Traduction
Anglais invaded
Espagnol invadido
Italien invaso
Allemand eingedrungen
Chinois 入侵
Arabe غزت
Portugais invadiu
Russe вторгся
Japonais 侵入した
Basque inbadituetan
Corse invaditu
Source : Google Translate API

Synonymes de « envahi »

Source : synonymes de envahi sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « envahi »

Partager