Compresse : définition de compresse


Compresse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

compresse \kɔ̃.pʁɛs\ féminin

  1. (Médecine) Morceau de linge simple, ou plié en plusieurs doubles, qu’on applique sur un pansement pour le maintenir ou directement sur une partie blessée ou malade.
    • Elle déchira un des voiles de son sein, dont elle fit une première compresse, qu’elle attacha avec une boucle de ses cheveux. — (François-René de Chateaubriand, Atala, ou Les Amours de deux sauvages dans le désert)

Forme de verbe

compresse \kɔ̃.pʁɛs\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de compresser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de compresser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de compresser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de compresser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de compresser.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Compresse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPRESSE. n. f.
T. de Chirurgie. Morceau de linge simple, ou plié en plusieurs doubles, qu'on applique sur un pansement pour le maintenir ou directement sur quelque partie blessée ou malade. Appliquer une compresse. Mettre une compresse. Serrer la compresse. Mouiller la compresse.

Compresse : définition du Littré (1872-1877)

COMPRESSE (kon-prè-s') s. f.
  • Pièce de linge fin, à demi usé, sans ourlets ni lisières, ordinairement replié plusieurs fois sur lui-même, qu'on applique sur les parties malades, et qui sert à diriger convenablement la compression. Atala fit ma première compresse qu'elle attacha avec une boucle de ses cheveux, Chateaubriand, Atala, 241. Si Mlle de St-Yves était là, elle me mettrait une compresse, Voltaire, Ingenu, 7.

HISTORIQUE

XVIe s. Reunir les playes par le benefice des coustures, compresses et ligatures, Paré, Introd. 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Compresse : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMPRESSE, s. f. terme de Chirurgie, est un linge plié en plusieurs doubles & posé sous le bandage, pour empêcher la plaie de saigner, ou pour y tenir les médicamens appliqués.

Ce mot vient du Latin comprimere, qui signifie presser avec force.

Scultet, dans son Armam. chirug. observe que les anciens faisoient leurs compresses de lin cardé ou de duvet de plume cousus entre deux linges, & les appelloient coussins ou coussinets. Chambers.

Les compresses sont destinées à être placées sur une partie offensée, soit pour y contenir les médicamens, y remplir les vuides, servir d’appui aux bandes, soit pour comprimer quelque partie molle ou dure.

Les compresses doivent avoir les mêmes conditions que les bandes, c’est-à-dire qu’il faut qu’elles soient de linge à demi usé, sans ourlet ni lisiere.

On divise les compresses en simples & en composées : les simples ne sont faites que d’un seul lai de linge, telles que sont les premieres compresses dont on se sert pour les fractures simples de la jambe ou du bras.

Les composées sont de deux sortes, unies ou irrégulieres. Les composées unies sont ployées également : elles sont de différente figure & de diverse grandeur : les irregulieres ou graduées sont égales ou inégales.

Les égales sont celles qui étant de différente grandeur & par degrés, s’appliquent les unes sur les autres, commençant par les plus étroites. Voy. ce que nous en avons dit au sujet de l’anevrisme qui peut se guérir par compression.

Les compresses graduées inégales sont faites d’une seule piece de linge, qui étant ployée plusieurs fois sur elle-même, se trouve plus épaisse d’un côté que de l’autre. Ces sortes de compresses s’employent avec les bandages expulsifs, & sont fort utiles. L’application méthodique des compresses expulsives vuides des sinus, procure le recollement de la peau dilacérée, empêche de faire plusieurs incisions & contr’ouvertures, & évite par-là beaucoup de douleurs aux malades. Voyez Contre-ouverture & Compression.

On appelle aussi les compresses, contentives, unissantes, divisives, &c. Voyez Planche II. figure 12 de Chirurgie, compresse quarrée ; figure 13 & 14, compresses oblongues ; fig. 15. compresse triangulaire pour l’œil, l’aîne, &c. fig. 16, compresse en croix de malte pour les amputations des membres & les extrémités des doigts. On se sert aussi d’une compresse de cette figure pour panser l’extrémité de la verge ; on fait alors un petit trou dans son milieu, pour répondre à l’orifice de l’urethre. Figure 17, compresses longuettes pour les amputations. Fig. 18, compresse fendue ou à deux chefs. Figure 19, compresse à quatre chefs. Planche XXXI. fig. 11, compresse graduée inégale. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Compresse : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « compresse » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « compresse »

Étymologie de compresse - Littré

Lat. compressus, serré, part. passé de comprimere (voy. COMPRIMER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de compresse - Wiktionnaire

(XIIe siècle) De compresser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « compresse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
compresse kɔ̃prɛs play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « compresse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « compresse »

  • 2 Imbibez une compresse de ce jus, essorez rapidement pour éviter qu’elle ne dégouline et posez-la sur la zone lésée, irritée ou blessée. Maxi, Petits maux du quotidien : les bons soins par les plantes - Santé - maximag.fr
  • La compresse étudiée est constituée d'une mousse de polymère, avec des trous circulaires de 0,5 cm. Elle est recouverte d'un film transparent respirant et résistant à l'eau. La mousse est imprégnée d'ions d'oxyde de cuivre. , TecHopital - Des compresses imprégnées de cuivre réduisent les infections du site opératoire après une césarienne
  • Pour soulager les démangeaisons liées à une piqûre de moustique, passez une compresse imbibée d’eau froide ou un glaçon sur le bouton. Effectivement, le froid agit, mais seulement durant une courte durée. Biba Magazine, Piqûres de moustiques : 15 solutions naturelles pour les soulager
  • Les profils de compression ont été enrichis de nombreuses options permettant de définir très précisément ce qui peut être supprimé et ce qui doit être gardé. On peut aussi s'en tenir aux profils par défaut qui compressent déjà efficacement les PDF. MacGeneration, PDF Squeezer 4 compresse encore mieux les PDF | MacGeneration

Images d'illustration du mot « compresse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « compresse »

Langue Traduction
Corse comprimi
Basque konpresa
Japonais 圧縮する
Russe компресс
Portugais comprimir
Arabe ضغط
Chinois 压缩
Allemand kompresse
Italien comprimere
Espagnol comprimir
Anglais compress
Source : Google Translate API

Synonymes de « compresse »

Source : synonymes de compresse sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires