Duperie : définition de duperie


Duperie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DUPERIE, subst. fém.

A.− Action de duper. Synon. tromperie, supercherie.C'était une œuvre de scélératesse exquise, une duperie colossale dont la ville, l'état, sa femme et jusqu'à Larsonneau, devaient être les victimes (Zola, Curée,1872, p. 466).Promettre ce qu'on sait bien ne pouvoir tenir, c'est vraiment duperie de goujat (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 82).
B.− P. méton.
1. Au sing. État de celui qui est dupe. J'ai été dupe à Nancy parce que je n'étais pas assez méfiant. J'avais la naïveté et la duperie d'un cœur honnête, je n'étais pas assez coquin (Stendhal, L. Leuwen,t. 2, 1836, p. 297).
2. Au sing. ou au plur. Cas de duperie. C'est une duperie que de s'efforcer d'être bon. Il faut naître bon, ou ne s'en mêler jamais (Renard, Journal,1896, p. 338).
Prononc. et Orth. : [dypʀi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1690 dupperie « action de duper » (Fur.). Dér. du rad. de duper*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 219. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 294, b) 190; xxes. : a) 395, b) 340.

Duperie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

duperie \dy.pʁi\ féminin

  1. Action de duper ou état de celui qui est dupé.
    • Cette affaire n’est qu’une duperie.
    • Prendre tant de peine pour si peu de résultat, c’est une duperie.
    • — Et ce beau feu de travail qui vous prend par accès ?
      — Il dure un peu, flambe extraordinairement vite et fort, et puis s’éteint. Cela durera quelques années encore, après quoi, l’illusion ayant cessé, la jeunesse étant loin, je verrai nettement qu’il faut en finir avec ces duperies.
      — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 164)
    • Nous vivons depuis mai 1958 sur la plus grande duperie de l’histoire et depuis octobre 1962 sur la plus grande imposture. La cause du mal c’est la volonté tenace, bien que supérieurement camouflée, du Général de Gaulle. Il faut donc dénoncer à la masse, sans subterfuges et sans faux-fuyants, le responsable du mal dont meurent la République et la Liberté. — (Édouard Lebas, Combat, 17 mars 1963)
    • Si la course matérielle aux armements est condamnable, cette espèce de course aux duperies et aux déformations morales est encore plus répugnante. — (Jean-Louis Allard, Jacques Maritain, a Philosopher in the World, 1985)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Duperie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DUPERIE. n. f.
Action de duper ou État de celui qui est dupé. Cette affaire n'est qu'une duperie. Prendre tant de peine pour si peu de résultat, c'est une duperie.

Duperie : définition du Littré (1872-1877)

DUPERIE (du-pe-rie) s. f.
  • 1Ce qui fait qu'on est dupe. C'est une franche duperie. Regardant le pur amour du bien public comme une duperie ou comme une jactance, Marmontel, Mém. XI. À ce risque fatal, je vis, je me confie ; Et dût ce noble instinct, sublime duperie, Sacrifier en vain l'existence à la mort, J'aime à jouer ainsi mon âme avec le sort, Lamartine, Harm. IV, 11.
  • 2État de dupe. Pour voir jusqu'où va la duperie des hommes avec nous, Marivaux, Marianne, 1re part.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « duperie »

Étymologie de duperie - Littré

Duper.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de duperie - Wiktionnaire

(Date à préciser) Construit avec le verbe duper et le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « duperie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
duperie dypri play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « duperie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « duperie »

  • Il dénonce de nouveau l’impact de l’installation d’éoliennes en forêt en citant l’exemple de celles qui ont été installées à Herbitzheim : « L’impact sur la forêt y est plus important qu’annoncé ». Il réclame d’ailleurs que les porteurs du projet fassent connaître « les informations des études d’impact, afin que d’autres parties prenantes puissent en prendre connaissance ». Quant à la démarche de concertation préalable, il considère que « c’est une duperie. Certains habitants risquent de ne pas revenir au moment de la véritable enquête publique ». , Encadré | Début de résistance de plusieurs habitants
  • « L’incarcération à perpétuité est la seule solution. Avec la période de sûreté maximale qui n’est que de 22 ans, hélas. Hélas… », a insisté le magistrat, invitant la cour d’assises spécialement composée à « mettre un terme définitif à ce carnage ». S’il note que l’administration pénitentiaire décrit un détenu poli, courtois et apprécié des surveillants, son comportement relève, à ses yeux, de la « duperie », « un jeu de cache-cache qu’il utilise depuis des années pour continuer à commettre des atrocités ». , Terrorisme : « Chef de guerre », « djihadiste intégral »… Réclusion criminelle à perpétuité requise contre Tyler Vilus
  • « L’aide alimentaire n’est qu’une magouille, une duperie, parce que les ayant-droits sont laissés en rade. La majorité des personnes ciblées à Touba sont dans le camp du régime. C’est pour cela que nous nous sommes retirés du processus, depuis longtemps ». SeneNews.com, Cheikh Abdou Bara Dolly : « L’aide alimentaire est une duperie…Seul le camp du régime a été servi à Touba »
  • C'est une duperie que de s'efforcer d'être bon. Il faut naître bon, ou ne s'en mêler jamais. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • L'avenir d'un couple est creux. C'est une duperie qui engendre l'accoutumance et la dépendance. De Jean-Claude Clari / Le mot chimère a deux sens
  • Tout exercice du pouvoir aujourd'hui est un vol et une duperie où l'on se floue soi-même. De Gérard Mendel / Quand plus rien ne va de soi
  • Si les passions et les rêves ne pouvaient pas créer des avenirs nouveaux, la vie ne serait qu'une duperie insensée. De Henri René Lenormand / Le Temps est un songe
  • L'immoralité, c'est la révolte contre un état de choses dont on voit la duperie. De Ernest Renan / Dialogues et fragments philosophiques
  • La passion peut se comparer à la loterie : duperie certaine et bonheur cherché par les fous ! De Stendhal / Le Rouge et le noir
  • Paix. Dans les affaires internationales, période de duperie entre deux périodes de combats. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • Tout art de la guerre repose sur la duperie. De Sun Tzu / L'art de la guerre
  • C'est être médiocrement habile, que de faire des dupes. Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, Réflexions et Maximes
  • Les hommes ne vivraient pas longtemps en société s'ils n'étaient les dupes les uns des autres. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes

Images d'illustration du mot « duperie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « duperie »

Langue Traduction
Corse ingannu
Basque iruzurra
Japonais 欺くこと
Russe обман
Portugais decepção
Arabe الخداع
Chinois 欺骗
Allemand täuschung
Italien inganno
Espagnol engaño
Anglais deception
Source : Google Translate API

Synonymes de « duperie »

Source : synonymes de duperie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « duperie »



mots du mois

Mots similaires