La langue française

Dilection

Sommaire

  • Définitions du mot dilection
  • Étymologie de « dilection »
  • Phonétique de « dilection »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dilection »
  • Citations contenant le mot « dilection »
  • Traductions du mot « dilection »
  • Synonymes de « dilection »

Définitions du mot « dilection »

Trésor de la Langue Française informatisé

DILECTION, subst. fém.

A.− Amour tendre, purement spirituel, que l'on porte à un être, que l'on a choisi ou que l'on préfère. Ô fils le plus aimé qui retrouvait son père; Fils de dilection qui remontait aux cieux (Péguy, Myst. charité,1910, p. 71):
Pour lui [saint Thomas d'Aquin], comme pour les cisterciens, il est naturel que l'homme aime Dieu plus que soi-même. Cet amour par lequel l'homme préfère Dieu à tout le reste n'est pas encore la charité, il est la dilection naturelle que la charité viendra parfaire et accomplir. Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,1932, p. 79.
P. ext. Préférence que l'on a, parfois en secret ou inconsciemment, pour quelqu'un ou pour quelque chose. Monseigneur Charlot témoignait à cette dame une dilection spéciale (France, Orme,1897, p. 63).Une profonde dilection pour la poésie (Valéry, Variété V,1944, p. 177).
B.− HIST. Formule qu'employaient certains princes, notamment l'Empereur du Saint-Empire et le Pape, en écrivant à certains princes. Salut et dilection (cf. Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 3, 1821-24, p. 220).
Prononc. et Orth. : [dilεksjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1170 (Alex. de Paris, Alexandre, in Elliot Monographs, III, 6146). Empr. au lat. chrét.dilectio, -onis « amour ». Fréq. abs. littér. : 61.

Wiktionnaire

Nom commun

dilection \di.lɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. (Théologie) Amour pieux.
    • Or quel est le caractère très spécial de la mystique de l’Orient ? c’est le calme dans la foi, l’amour brûlant sur lui-même, la dilection sans éclat, ardente mais enfermée, mais interne. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Par extension) (Littéraire) Amour pur et spirituel.
    • Il se rêvait le guérisseur de toutes les souffrances, l’apôtre aux enseignements de dilection. — (Albert t’Serstevens, Un apostolat, Motifs, 2018 [1919], page 26.)
  3. (Par extension) (Littéraire) Grand attrait ; préférence que l’on a pour quelqu’un ou quelque chose.
    • Dans cette demeure hospitalière, il avait fixé sa dilection sur une jeune fille légèrement vêtue qui faisait prospérer l’établissement et que sa précocité de virtuose désignait à l’enthousiasme. — (Léon Bloy, Exégèse des Lieux Communs, 1902)
    • Une profonde dilection pour la poésie. — (Paul Valéry, Variété V, 1944)
    • Nous savions tous que le président avait une dilection pour le poirier. — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 152)
    • Défie-toi de ta dilection assez basse pour le sieur de Musset. C’est un coco des plus malfaisants et une assez sinistre brute. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 89)

Nom commun

dilection féminin

  1. Dilection.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DILECTION. n. f.
T. de Théologie. Amour pieux. La dilection du prochain.

Littré (1872-1877)

DILECTION (di-lè-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1 Terme de dévotion. Tendresse qui chérit. La dilection du prochain. Rien ne lui est cher [à Dieu] que ces enfants de sa dilection éternelle, que ces membres inséparables de son fils bien-aimé, rien ne lui coûte pour qu'il les sauve, Bossuet, Duch. d'Orl. Il n'y a rien de plus noble dans l'Évangile que cette loi de dilection [aimez vos ennemis], Fléchier, Serm. I, 232. Qui êtes-vous vous-même, qu'un enfant de dilection, et l'ouvrage des miséricordes du Seigneur ? Massillon, Av. Dél. de la convers.
  • 2Titre ou qualité qui se donnait en Allemagne aux électeurs. On disait Sa Dilection, comme on dit Sa Grandeur pour un évêque.

    J'ai écrit à Votre Dilection, disait l'empereur d'Allemagne.

    Salut et dilection, forme de salut qu'employaient le pape et l'empereur d'Allemagne en écrivant à certains princes.

HISTORIQUE

XIVe s. Charles par la grace de Dieu roy de France, à noz amez et feaulx, salut et dileccion, Bibl. des Chartes, 2e série, t. III, p. 58.

XVe s. Le bien commun [il] doit sur touz preferer, Son peuple avoir en grant dilection, Deschamps, Des vertus du prince.

XVIe s. Il [Dieu] est esmeu par la pure et gratuite dilection qu'il nous porte, à nous recevoir en grace, Calvin, Instit. 387. Ce qui est occasion de rompre tant la dilection fraternelle que la concorde publique, Lanoue, 69. Ne retirant point du tout nostre dilection de leurs personnes, encores que leurs erreurs et meschancetez soyent condamnées de nous, Lanoue, 76.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dilection »

Provenç. dilection ; espagn. dileccion ; ital. dilezione ; du latin dilectionem, de dilectum, supin de diligere, chérir, de di… préfixe, et legere, choisir (voy. LIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Emprunté du latin chrétien dilectio, -onis (« amour »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin dilectionem, accusatif de dilectio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dilection »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dilection dilɛksjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dilection »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dilection »

  • La peur est une récréation de la volonté, la dilection des faibles. De Maurice Bedel / Jérôme 60¡ de latitude nord
  • Esprit curieux. Daho ne surfe pas que sur des tubes, effleure la paroi de différentes vagues de l’intérieur, calquant les chansons dans un fusain rock plus sombre et moins détaillé. Les morceaux se plient sous sa voix douce, très à l’aise avec cette fluidité de la métrique anglaise, comme libérée des saccades du phrasé français. Dans les années 90, le natif d’Oran avait vécu à Londres et New York, et n’a jamais démenti sa dilection pour la pop et le rock anglophone. On se souvient ainsi du mini-album Résérection, summum de son anglophilie enregistré avec le groupe Londonien St Etienne, en 1995, et probablement l’une de ses plus belles pochettes. Dès son «Tour Martien» en 1989, Daho reprenait sur scène Femme fatale du Velvet Underground, Mellow Yellow de Donovan, Peggy Sue de Buddy Holly, puis plus tard Syd Barrett, Bowie… Libération.fr, Disquaire Day : Daho sain et «Surf» - Culture / Next
  • Ennemi des schèmes abstraits, ami des contours exacts, le rhétoricien redoublait sa dilection pour l'expression précise par une mimesis du réel : à ses heures, Marc Fumaroli pratiquait assidûment la photographie, genre numérique du miroir, captation oculaire de la chose telle qu'elle est. Expert en traits oratoires, il pouvait essuyer ceux de ses amis. Un jour où, en Corse, il sortait de l'eau avec son tuba en s'étant éraflé la poitrine sur des rochers, Jean d'Ormesson l'accueillit sur la rive en disant : « Vous êtes Mazo de la Roche ? » Mais il faut connaître les best-sellers d'autrefois pour en saisir la pointe, servie avec pétillement à un ami. Ces temps s'effacent. Marc Fumaroli entre dans le mastaba de mots qu'il a édifié à l'encre violette. Quand le corps disparaît, la statue prend vie. Cet être de croisades survivra dans l'éther tel un roi caché des incunables. Vixit et scripsit. Il a vécu et il a écrit. Le Point, Marc Fumaroli, le dernier professeur, est mort - Le Point
  • Le Sacré Cœur, où se rencontrent les trois façons d’aimer de Jésus, est le centre à partir duquel s’unifient l’amour divin et l’amour humain. D’un côté, en ce Cœur, l’homme aime parfaitement Dieu et ses frères. Et d’un autre côté, en ce même Cœur, Dieu, dans la personne du Fils éternel, se livre aux hommes d’une façon incompréhensible et inimaginable ! Ainsi, le Sacré Cœur nous met devant les yeux les implications de la double nature du Christ, à la fois divine et humaine. Le Cœur de Jésus nous révèle à nous-mêmes : nous sommes les destinataires de la dilection divine et capables, en notre frère aîné, d’aimer de façon divine. Et en même temps, il porte au jour l’intensité de l’Amour que Dieu nous porte. Double révélation : de notre dignité et de la qualité de l’amour divin pour nous, puisque le Cœur de Jésus bat au même rythme que celui du Père. Comme on le voit, l’identité de Jésus, envisagée à partir de son Cœur, nous délivre de nombreux enseignements sur le mystère de la foi. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Le Sacré-Cœur de Jésus, un abrégé des mystères divins
  • Nous vivons depuis cinquante ans sous le régime de la dilection pour l'“autre”. Le discours politico-médiatique nous rabâche sans relâche l'inquiétante résurgence de la xénophobie dans notre société mais oublie son autre versant, pourtant beaucoup plus prégnant chez nos élites : la xénophilie. Les xénophobes considèrent l'“autre” comme fondamentalement mauvais, les xénophiles comme intrinsèquement bon. Valeurs actuelles, Haine de soi, communautarisme, repentance : le cocktail Molotov français | Valeurs actuelles
  • Pour ce nouveau téléconcert intimiste, tourné chez lui en Belgique, dans le Hainaut , depuis son jardin à contre-jour, Jawhar dévoile en exclusivité pour « L’Obs », un nouveau titre baptisé « Malguit ». Une musique folk inébriante, pleine de rondeur et de dilection, à écouter au casque, en fermant les yeux. L'Obs, Téléconcert : le Tunisien Jawhar offre son titre inédit « Malguit » à contre-jour dans la campagne belge
  • Le Michelin a une dilection particulière pour la ville rose, le cassoulet, la saucisse fraîche, l'oie et le canard, sans parler des cavistes riches en crus locaux. De Pierre Lambinon, formé par Alain Ducasse à Monaco et à Londres, chef inventif élevé à la seconde étoile, le guide loue la fougue et la créativité, «incapable de proposer deux fois le même menu». Pas de cassoulet aux haricots tarbais, mais une kyrielle de plats personnalisés et un festival d'amuse-bouches savoureux. Slate.fr, Qui seront les chefs trois étoiles de demain? | Slate.fr
  • «Ce n’est pas grave d’aimer le football»: Hervé Mathoux et Laurent Kouchner ont eu raison de demander leur avis à un certain nombre de personnalités sur leur dilection pour le foot. Le Figaro.fr, «Non, ce n’est pas grave d’aimer le football!»

Traductions du mot « dilection »

Langue Traduction
Anglais dilection
Espagnol dilección
Italien dilezione
Allemand verdünnung
Chinois 方向
Arabe تمدد
Portugais dilecção
Russe dilection
Japonais 方向転換
Basque dilection
Corse diletazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « dilection »

Source : synonymes de dilection sur lebonsynonyme.fr
Partager