La langue française

Diction

Sommaire

  • Définitions du mot diction
  • Étymologie de « diction »
  • Phonétique de « diction »
  • Évolution historique de l’usage du mot « diction »
  • Citations contenant le mot « diction »
  • Traductions du mot « diction »
  • Synonymes de « diction »
  • Antonymes de « diction »

Définitions du mot diction

Trésor de la Langue Française informatisé

DICTION, subst. fém.

Manière de dire.
A.− Vx. [L'accent est mis sur le choix et l'arrangement des mots] S'il m'étoit permis d'exprimer mon opinion sur le style de ce grand homme [Buffon], j'avouerois franchement que de tous ses ouvrages celui dont la diction m'a paru la plus convenable au sujet, c'est son traité sur les minéraux (Delille, Trois règnes nature,1808, p. XVI):
1. En 1694, il [Racine] composa ses quatre cantiques spirituels que le roi lui avait demandés pour Saint-Cyr. Une lettre de lui à Boileau (de Fontainebleau, 3 octobre 1694), qui roule tout entière sur la correction de quelques strophes, nous montre jusqu'à quel point il était minutieux dans ses scrupules de diction poétique. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 507.
B.− Usuel. [L'accent est mis sur la qualité de l'articulation, de la prononciation de mots, de vers, etc.] Diction admirable, charmante, poétique; leçon, professeur de diction. Premier prix de diction au conservatoire (Gide, Si le grain,1924, p. 476).Ce charmant vieil homme a gardé les innocentes petites manies de l'ancien professeur de lettres, et soigne sa diction comme ses mains (Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1033):
2. ... chose étrange, cette femme, si peuple de langue et de ton, eut dans tout ce récit non seulement une langue orthographiée, mais encore la diction d'une admirable comédienne. Goncourt, Journal,1859, p. 628.
3. Je ne pouvais même pas, comme pour ses camarades, distinguer dans sa diction et dans son jeu des intonations intelligentes, de beaux gestes. Je l'écoutais comme j'aurais lu Phèdre, ou comme si Phèdre elle-même avait dit en ce moment les choses que j'entendais... Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 449.
P. anal. [En parlant d'une partition musicale] Qualité de la manière d'interpréter. Un seul d'entre eux [les instruments à vent] se fait entendre aisément au milieu de la masse des cordes : d'abord en raison de la différence d'émission et de timbre, ensuite par l'accent plus senti que l'exécutant chargé d'une partie chantante donne instinctivement à la diction musicale (Gevaert, Orchestr.,1885, p. 111):
4. De la diction noble et passionnée de la main droite, de la vérité de ses accents, dépendent la beauté et l'émotion de cette étude. Cortot, Douze études pour piano op. 25, de Frédéric Chopin,1917, p. 81.
Prononc. et Orth. : [diksjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1176-84 dictïon « mot, expression » (Gautier d'Arras, Eracle, 6287 ds T.-L.); 2. 1549 « manière de dire » (Du Bellay, Deffence, I, 5 ds Hug.). Empr. au lat. class.dictio « action de dire; propos » et « mode d'expression » en lat. impérial, dér. du rad. du supin dictum de dicere « dire ». Fréq. abs. littér. : 136. Bbg. Gohin 1903, p. 295.

Wiktionnaire

Nom commun

diction \dik.sjɔ̃\ féminin

  1. Manière de dire, de prononcer un discours, des vers, etc.
    • Ainsi, sans sa vanité, sans sa prétention, peut-être n’eût-il pas été doué de cette diction sonore, instrument nécessaire à la vie politique actuelle. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • On aurait pu se croire dans un fumoir anglais
      Nous sirotions à deux un breuvage irlandais
      Qui donnait à chacun une diction pâteuse
      Une douce apathie, une indolence heureuse.
      — (François Morel, Fumoir anglais, 2006)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DICTION. n. f.
Manière de dire, de prononcer un discours, des vers, etc. Cet orateur a une diction lourde et traînante. Professeur de diction.

Littré (1872-1877)

DICTION (di-ksion ; en vers, de trois syllabes) s. f.
  • 1Manière de dire, de débiter un discours, des vers. Diction lourde, traînante.
  • 2Manière de dire, eu égard au choix et à l'arrangement des mots. L'on doit avoir une diction pure, La Bruyère, I. [Avant Corneille] Les auteurs aussi ignorants que les spectateurs, la plupart des sujets extravagants et dénués de vraisemblance, point de mœurs, point de caractères, la diction encore plus vicieuse que l'action, Racine, Discours de réception de Th. Corneille. Il [Voiture] fit ces vers espagnols que tout le monde croyait être de Lope de Vega, tant la diction en était pure, Pellisson, Hist. de l'Acad. t. I, p. 278, dans POUGENS. Je corrigerai jusqu'à ce que la force de la diction puisse faire passer l'atrocité du sujet, Voltaire, Lett. d'Argental, 22 juin 1766. Racine qui a mis dans la diction un charme inconnu jusqu'à lui, Voltaire, Lett. Somarokof, 26 fév. 1769. La diction de saint Chrysostome est pure, mais laborieuse, Chateaubriand, Génie, III, IV, 2. On voit que penser traduire Hérodote dans notre langue académique, langue de cour, cérémonieuse, roide, apprêtée, pauvre d'ailleurs, mutilée par le bel usage, c'est étrangement s'abuser ; il y faut employer une diction naïve, franche, populaire et riche comme celle de la Fontaine, Courier, Prospectus d'une trad. d'Hérod. Les écrits corrects et savants de Port-Royal excitaient dans le parti contraire, jusque-là tout empreint de barbarie scolastique, une émulation de délicatesse, un soin scrupuleux de la diction, qui fut, après les ouvrages de génie, le secours le plus utile à la pureté de la langue, Villemain, Dict. de l'Acad. Préface, p. XVII. Ils ont tout du théâtre français, excepté cette grâce admirable de diction qui brille dans Esther ou dans Iphigénie, Villemain, Littér. Tabl. du XVIIIe siècle, 2e partie, 2e leçon.
  • 3Mot. Les synonymes sont plusieurs dictions qui signifient une même chose, La Bruyère, I.

SYNONYME

DICTION, STYLE. La diction est la manière de dire ; le style est la manière d'écrire. Comme dire se prend, en certaines circonstances, pour écrire, diction se prend aussi pour style, et en est le synonyme, sans autre nuance que celle-ci, à savoir que style est d'un usage beaucoup plus général que diction.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils s'arrestent à ceste diction, du tout : laquelle toutesfois ne se rapporte pas au verbe qui est là mis, Calvin, Instit. 291. En ces premiers temps là il y avoit encore beaucoup de dictions grecques meslées parmy le langage latin, Amyot, Marcel. 11.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DICTION, s. f. (Belles-Lett.) maniere de s’exprimer d’un écrivain ou d’un auteur : c’est ce qu’on nomme autrement élocution & style. Voyez Élocution & Style.

On convient que les différens genres d’écrire exigent une diction différente ; que le style d’un historien, par exemple, ne doit pas être le même que celui d’un orateur ; qu’une dissertation ne doit pas être écrite comme un panégyrique, & que le style d’un prosateur doit être tout-à-fait distingué de celui d’un poëte : mais on n’est pas moins d’accord sur les qualités générales communes à toute sorte de diction, en quelque genre d’ouvrages que ce soit. 1°. Elle doit être claire, parce que le premier but de la parole étant de rendre les idées, on doit parler non seulement pour se faire entendre, mais encore de maniere qu’on ne puisse point ne pas être entendu. 2°. Elle doit être pure, c’est-à-dire ne consister qu’en termes qui soient en usage & corrects, placés dans leur ordre naturel ; également dégagée & de termes nouveaux, à moins que la nécessité ne l’exige, & de mots vieillis ou tombés en discrédit. 3°. Elle doit être élégante, qualité qui consiste principalement dans le choix, l’arrangement & l’harmonie des mots ; ce qui produit aussi la variété. 4°. Il faut qu’elle soit convenable, c’est-à-dire assortie au sujet que l’on traite.

L’Eloquence, la Poésie, l’Histoire, la Philosophie, la Critique, &c. ont chacune leur diction propre & particuliere, qui se subdivise & se diversifie encore, relativement aux différens objets qu’embrassent & que traitent ces Sciences. Le ton d’un panégyrique & celui d’un plaidoyer sont aussi différens entr’eux, que le style d’une ode est différent de celui d’une tragédie, & que la diction propre à la comédie est elle-même différente du style lyrique ou tragique. Une histoire proprement dite ne doit point avoir la sécheresse d’un journal, des fastes ou des annales, qui sont pourtant des monumens historiques, & ceux-ci n’admettent pas les plus simples ornemens qui peuvent convenir à l’Histoire, quoique pour le fond ils exigent les mêmes regles. On trouvera sous les mots Histoire, Poesie, &c. ce qui concerne plus particulierement le style propre à chacune ; & sous les mots Élocution & Style, des principes généraux développés, & applicables à toute sorte de diction. Voyez aussi Éloquence, Élégance, &c. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « diction »

Emprunté au latin dictio (« action de dire, d’exprimer, de prononcer ; emploi de la parole, discours ; mode d’expression »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. dictio, dition ; espagn. diccion ; ital. dizione ; du latin dictionem, de dicere (voy. DIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « diction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diction diksjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « diction »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diction »

  • Ce qu’on me reproche, ma diction, mon asexualité, deviennent des qualités. Et ça fait trente-huit ans maintenant. De Fabrice Luchini / Studio ciné live, septembre 2014
  • Le ton est sobre, rassurant, dépourvu de lyrisme ou de pose martiale. La diction est claire, l’éloquence simple. La robe verte, couleur de l’espoir, la broche discrète assortie et le collier à trois rangées de perles appuient le message de courage devant l’adversité.  Le Point, Élisabeth II, génie politique - Le Point
  • Outre les améliorations sur la diction, on note que Siri gère mieux les heures sous iOS 14, alors qu’il s’entête à dire des « AM » et « PM » sous iOS 13. Les deux iPhone sont configurés en région française, mais Siri n’en tenait pas compte avec la version actuelle du système. iGeneration, La voix française de Siri sera plus naturelle avec iOS 14 | iGeneration
  • Costume trop moulé, diction saccadée et voix nasillarde, l'internaute JP Fanguin a fait plus de deux millions de vues sur les réseaux sociaux grâce à son style de jeune Loup de Wall street sans panache. "Est-ce que tu préfères faire pitié et prendre le bus tous les jours ou commencer à faire très rapidement de l'argent avec moi". Le beau gosse connaît la réponse puisqu'il conclut dans un français bancal : "J'crois que la question elle est vite répondu".  , Insolite | Il va trouver un emploi grâce à "La question elle est vite répondue"
  • Les phrases sont ciselées, la diction parfaite, les interventions ca­librées : la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, fait toujours bonne impression. Surtout, elle sait s’y prendre avec les médias. Et pour cause, elle vient du milieu. Cette femme de 67 ans est une ex-figure de la télévision de la fin des années 80. «Première présen­tatrice à la tête d’une émission économique» au Japon, aime à rappeler celle qui briguera un second mandat le 5 juillet. En ­réunion ou en conférence de presse, c’est elle qui commande et elle n’hésite pas à glisser quelques ­piques à ses interlocuteurs qui en restent cois. «Elle connaît parfaitement les méthodes et habitudes des journalistes japonais et les traite de deux manières : elle leur livre des mots-clés simples et faciles à comprendre et elle se montre désa­gréable à l’égard de ceux qui posent des questions qu’elle n’aime pas», analyse l’essayiste politique et historien Masahiro Yamazaki. Libération.fr, A Tokyo, Yuriko Koike, une gouverneure adroite très à droite - Libération
  • Créée sur Canal+ en 1998, la série semble bricolée avec trois bouts de ficelle et le jeu des comédiens est clownesque, mais on ne se lasse pas de la diction brouillonne de Jamel – qui n'avait que 23 ans quand la série a démarré – et de l'absurdité des dialogues. leparisien.fr, «Team USA», «Hanna», «H»… 5 nouveautés à regarder sur les plates-formes - Le Parisien
  • Il alterne les opéras français et italiens, ses deux répertoires de prédilection. Sa diction dans ces deux langues, et notamment en français participent à sa renommée. En 1997, il est applaudi dans le rôle-titre de Werther de Massenet au Capitole de Toulouse avant de chanter deux ans plus tard à Peralada, son premier Don José dans Carmen de Bizet, le début d’une longue série.   France Musique, Roberto Alagna est l'invité du jour

Traductions du mot « diction »

Langue Traduction
Anglais diction
Espagnol dicción
Italien dizione
Allemand diktion
Chinois 指示
Arabe الالقاء
Portugais dicção
Russe дикция
Japonais 辞書
Basque diction
Corse diczione
Source : Google Translate API

Synonymes de « diction »

Source : synonymes de diction sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « diction »

Partager