Détremper : définition de détremper


Détremper : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉTREMPER1, verbe trans.

A.− [Le compl. d'obj. désigne une substance solide] Amollir en imprégnant de liquide ou d'humidité; délayer en mélangeant avec un liquide. Détremper qqc. (avec/dans qqc.); détremper qqc. en le mouillant (cf. tremper). Une fine averse d'automne Mouille et détrempe les terrains (Lorrain, Griseries,1887, p. 26).Ses souliers plats, l'eau les avait détrempés (Pourrat, Gaspard,1930, p. 241):
1. Pour procéder sûrement dans le traitement des obstructions, il faut commencer par délayer et détremper la matière épaisse qui les forme, et sur-tout si on a affaire à un tempérament sec, bilieux et échauffé. Geoffroy, Manuel de méd. pratique,1800, p. 286.
Souvent à la forme passive Chaux éteinte détrempée à l'eau. Une femme (...) avec un chapeau détrempé par les pluies (Zola, Nana,1880, p. 1360).De tous ces journaux détrempés par la buée du bain, il fit une boule qu'il jeta loin de lui (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 561).
Emploi pronom. à sens passif. Le plâtre est à écarter. Il se détrempe et tombe sous les gouttières (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 143).
P. anal. et au fig. [L'idée dominante est celle de ramollissement] Es-tu de force, Ou si d'avoir pleuré t'a détrempé le cœur! (Verlaine, Œuvres compl.,Sagesse, Paris, Gallimard, 1962 [1881], p. 244).La mère déjà si faible (...) brisée, détrempée par les larmes (A. Daudet, Évangéliste,1883, p. 194).
B.− Spécialement
1. ART CULIN. Délayer de la farine avec une substance liquide pour obtenir une pâte. Détremper de la farine :
2. ... mettez sur le tour huit onces de belle farine; faites-en une fontaine, et mettez au milieu quatre gros de levure, que vous délayez avec le quart d'un verre de lait. Vous y joignez deux onces de beurre, deux jaunes, un grain de sel, les amandes et le sucre à l'orange. Détrempez le tout... Les Gdes heures de la cuis. fr., Carême, 1833, p. 148.
Rem. Pour Mont. 1967 et Lasnet 1970, le terme n'est utilisé que si le liquide employé est de l'eau.
Au fig. [L'idée dominante est celle de délayage] :
3. Ces romans [de M. Paul Perret], d'une grande médiocrité, dorment dans les caves des éditeurs. Je ne connais rien de plus gris, de plus insignifiant. Imaginez les romans de George Sand détrempés à grande eau. Zola, Doc. littér.,La Critique contempor., 1881, p. 267.
2. PEINT. Détremper une couleur. La broyer généralement avec de l'eau puis la délayer avec un agglutinant (colle, gomme, blanc d'œuf...), de manière à en augmenter l'adhérence. Souvent au passif. Couleur qui est détrempée avec de la colle, à l'eau. Teinture d'ocre jaune détrempé dans de la colle de peau (Viaux, Meuble Fr.,1962, p. 22).
Emploi pronom. passif. La céruse déjà déposée se détrempait de nouveau (Manuel fabr. coul.,t. 1, 1884, p. 103).
C.− P. ext.
1. [Le compl. d'obj. désigne une substance liquide] Diluer par addition d'un autre liquide :
4. Dans cette espèce d'asthme, où le sang trop épais et visqueux engorge les vaisseaux du poulmon, (...) on détrempera le sang en faisant boire abondamment soit du petit-lait, soit de l'eau de veau ou de poulet, ... Geoffroy, Manuel de méd. pratique,1800, p. 136.
En partic., vieilli [Le compl. d'obj. désigne une liqueur] Diluer, étendre, couper par addition d'un autre liquide.
Emploi pronom. à sens passif. Une liqueur d'hysope qui se détrempe si on veut, mais que les hommes boivent pur (Giono, Regain,1930, p. 149).
2. [Le compl. d'obj. désigne une pers.; le suj. désigne un agent atmosphérique (pluie, neige, humidité...)] Imprégner d'eau, d'humidité; pénétrer d'humidité, mouiller en profondeur. Cf. tremper1.L'eau grêlait, (...) et venait, (...) détremper nos personnes et notre nourriture (Barbusse, Feu,1916, p. 122).
À la forme passive. Cependant à jeun et faible, détrempée par le temps humide (Michelet, Journal,1860, p. 553).
P. hyberb. La pluie de novembre vous détrempera les os (Queneau, Enf. du limon,1938, p. 133).
Prononc. et Orth. : [detʀ ɑ ̃:pe], (je) détrempe [detʀ ɑ ̃:p]. Ds Ac. 1694 et 1718, s.v. destremper; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1155 puisun... de venim tote destempree (Wace, Brut, 8271 ds Keller, p. 55 a). Du lat. impérial distemperare « mélanger, délayer ». Fréq. abs. littér. : 19.
DÉR.
Détrempage, subst. masc.,rare. Action de détremper (supra A). Il nous faut évoluer en empoignant un piquet que le détrempage du sol a fait pencher de travers (Barbusse, Feu,1916, p. 183).En partic., chim. L'empâtage, connu aussi sous le nom de détrempage, trempe, brossage, a pour but de dissoudre toutes les matières solubles (Wurtz, Dict. chim.,t. 1, 1ervol., 1869, p. 590). [detʀ ɑ ̃pa:ʒ]. 1reattest. dernier quart xives. (Taillevent, Le Viandier, éd. Pichon et Vaucaire, 79); rare av. 1869 (Wurtz, loc. cit.); du rad. de détremper, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 1.

DÉTREMPER2, verbe trans.

MÉTALL. [Le compl. d'obj. désigne l'acier ou un obj. en acier] Faire perdre en partie ou totalement sa trempe à l'acier ou a un objet en acier en le chauffant au rouge pour ensuite le laisser refroidir lentement. Anton. tremper2*.Il n'est pas à conseiller de détremper les couteaux [à betteraves] avant de les affûter (Saillard, Betterave,1923, p. 215):
1. Le chauffeur prenait le bout de fer dans le fourneau; le frappeur le plaçait dans la clouière, qu'un filet d'eau continu arrosait pour éviter d'en détremper l'acier; ... Zola, L'Assommoir,1877, p. 536.
En emploi pronom. à sens passif. Lorsqu'on prend un acier trempé et qu'on le porte à 700o, l'acier se détrempe (Champly, Nouv. Encyclop. prat.,t. 2, 1927, p. 28).On a soin de jeter de l'eau dans le trou de mine pour (...) empêcher le fleuret de se détremper (Bourde, Trav. publ.,1928, p. 107).
P. métaph. :
2. ... cette trop justement critiquée « soumission à la volonté de Dieu » qui risquerait d'amollir, de détremper, le bel acier de la volonté humaine brandie contre toutes les puissances de ténèbres et d'affaiblissement! Teilhard de Chardin, Le Milieu divin,1955, p. 99.
Au fig. [L'idée dominante est celle de perte de qualité, de force, de résistance] Rendre plus faible, priver de sa vigueur. Anton. tremper2(fig.).Le malheur, ... m'a − pour un temps − trempé, puis peut-être détrempé faute d'avoir été pratiqué judicieusement (Verlaine, Corresp., t. 3, 1889. p. 52).Il était détrempé par la souffrance (Rolland, J. Chr.,Buisson ard., 1911, p. 1411):
3. La première [de deux femmes supérieures] avait su résister à cette vie tiède et relâchante [de province], qui dissout la plus forte volonté, détrempe le caractère, abolit toute ambition... Balzac, Œuvres diverses,t. 3, 1850, p. 229.
Rem. On rencontre ds la docum. une attest. d'un homogr. construit à partir de tremper et du préf. dé- avec valeur privative pour signifier « perdre son humidité ». Cf. détremper1. Sous l'action des éléments combinés, (...) la goutte qui distend, le rayon qui contracte, les fibres du lin commencent à se détacher les unes des autres, à se dissocier, au fur et à mesure que la matière agglutinante se détrempe et se sèche davantage (Pesquidoux, Chez nous, 1923, p. 251).
Prononc. et Orth. : [detʀ ɑ ̃pe], (je) détrempe [detʀ ɑ ̃:p]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. Av. 1468 espée destrempée (Chastellain, Chronique, éd. Kervyn de Lettenhove, III, 347); 1547 au fig. « amollir » (Amyot, Hist. Aethiop. L. V, 53 vo); 1572 un trait ... dont elle avait détrempé la pointe (Yver, 554 ds Littré). Dér. de tremper*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 8.

Détremper : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

détremper \det.ʁɑ̃.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Délayer ou plonger un solide dans un liquide.
    • Pour réchampir les moulures, on broie les couleurs à l'huile de noix et on détrempe à l'essence; on applique deux couches généralement plus foncées que le fond. — (Eugène Aucamus, Menuiserie serrurerie, plomberie, peinture et vitrerie, Paris : chez P. Vicq-Dunod & Cie, 1898, p. 297)
    • Détremper de la farine avec des œufs et du lait.
    • Au Moyen-Âge, on détrempait du vermillon avec de la glaire battue pour obtenir un pigment rouge vif.
    • Ces fruits trop mûrs détremperont la pâte de ta tarte.

Verbe 2

détremper \det.ʁɑ̃.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Métallurgie) Débarrasser un métal de la trempe, en le faisant rougir au feu et en le laissant refroidir peu à peu.
    • Détremper de l’acier.
    • Détremper un couteau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Détremper : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉTREMPER. v. tr.
Délayer dans quelque liquide. Détremper de la farine avec des œufs, du lait. Détremper quelque chose dans du vin. Détremper de la chaux. Détremper des couleurs.

Détremper : définition du Littré (1872-1877)

DÉTREMPER (dé-tran-pé) v. a.
  • 1Amollir ou délayer avec un liquide. Détremper de la farme avec du lait, de la chaux avec de l'eau. On détrempait l'Eucharistie en quelque liqueur, Bossuet, Comm. Et trop souvent pour détremper leur miel, Pleurs douloureux leur servent de rosée, Millevoye, Abeilles d'amour.

    Fig. L'on m'envoya chercher, un de ces jours passés, Pour détremper un peu l'humeur mélancolique D'un homme dès longtemps au lit paralytique, Regnard, Fol. amour. II, 7.

  • 2Se détremper, v. réfl. Être délayé, amolli. Les couleurs se détrempent.

    Fig. Cette armée victorieuse de l'Asie, après s'être détrempée dans les délices l'espace de trente-quatre jours, Vaugelas, Q. C. 285.

HISTORIQUE

XIIIe s. Que de la santé [elle] fu à tel point destrempée, Berte, LXXXII. Sa tainture avoit destrempée, Et au miex qu'il pot atrempée, Ren. 11993. Li murs ne doit pas faire faute Por engin qu'on saiche getier ; Car l'en destrempa le mortier De fort vin-aigre et de chaus vive, la Rose, 3850. Et leur assiet [la fortune] comme marastre Au cuer un dolereux emplastre Destrempé, non pas de vin aigre, Mais de povreté lasse et maigre, ib. 4915.

XIVe s. Dont a mainte couleur de fin or destrempée, D'argent et de vernis en i ot mainte ouvrée Et d'asur et de geules ; n'i espargna riens née, Baud. de Seb. XI, 326.

XVe s. Ils detrempent un peu de leur farine et d'eau…, Froissart, I, I, 34. Festin qu'on destrempe d'eau N'est point beau ; Faut de vin que tu le mouilles, Basselin, XXIX.

XVIe s. Comme si quelqu'un destrempoit du bon vin d'eau boueuse et amere, Calvin, Instit. 245. Tout cela destrempe et relasche cette soudure fraternelle, Montaigne, I, 208. Ils sacrifioient aux muses pour destremper par leur doulceur cette furie martiale, Montaigne, III, 253. Et menez m'amie ici Pour detremper [tempérer] mon souci, Yver, p. 552. Puis deliant doucement sa langue detrempée au miel le plus savoureux, ib. p. 643. Il avoit du poison qu'il gardoit pour une telle occasion, et l'ayant destrempé dedans une coupe…, Amyot, Flamin. 41. Les Scythes, en beuvant et yvrongnant ensemble, font parfois sonner les chordes de leurs arcs, comme si cela servoit à rappeler et retenir la vigueur de leur courage, laquelle s'escouleroit et se destremperoit autrement par la volupté qu'ilz prenent, Amyot, Démétr. 24. Le païs estoit si detrempé que l'on ne pouvoit quasi marcher, Carloix, IV, 32. Cest humeur sereux est gardé pour delayer et destremper le sang trop gros, Paré, Introd. 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « détremper »

Étymologie de détremper - Littré

Dé… préfixe, et tremper ; provenç. destemprar, destrempar ; espagn. destemplar ; ital. distemperare. Dans l'ancien français, destremper a aussi le sens de déranger ce qui est bien tempéré ; d'où l'anglais distemper, maladie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de détremper - Wiktionnaire

 Dérivé de tremper avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « détremper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
détremper detrɑ̃pe play_arrow

Conjugaison du verbe « détremper »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe détremper

Évolution historique de l’usage du mot « détremper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « détremper »

  • Pour un entretien simple et régulier, on peut mélanger 1l d’eau chaude avec 10 gouttes de liquide vaisselle, et en imprégner légèrement un chiffon. Puis, on frotte la surface de notre matelas, sans trop le détremper. Une fois l’opération effectuée, on passe une serviette-éponge pour enlever le surplus d’humidité. Il ne reste qu’à laisser sécher à l’air libre.Pour des marques incrustées, le savon de Marseille est un bon remède, naturel et peu onéreux. Après en avoir passé sur les taches énergiquement, on laisse agir quelques minutes avant de rincer avec modération. Incontournable du ménage, le vinaigre blanc sera un parfait allié pour faire disparaître les traces de sang ou d’aliments sucrés. Pour les taches de café, on optera pour l’alcool à 90°, quand un mélange d’eau oxygénée et de bicarbonate de soude s’attaquera à merveille aux auréoles jaunes dues à l’urine. , Comment nettoyer un matelas - Elle Décoration
  • La pluie n’en finit plus de détremper la terre, de noyer les vitres. On regarde interminablement les lents mouvements des vaches, une cour de ferme déserte, les murs délabrés assortis à la grisaille d’un paysage ingrat. À l’intérieur, les gens sont tristes et inquiets. Le Figaro.fr, Satantango: lamento hongrois
  • « Lorsqu’on tuait le cochon à la fin de l’année, l’estomac de l’animal récupéré était installé sur le saloir afin de la conserver. Le printemps est là, la nature le réveille, c’est le moment de cueillir quelques herbes dans la campagne (pissenlits, rouelles, coquelicots, épinards), tout ce qu’il faut pour faire un bon farci. Il est donc décidé que l’on va farcir l’Ase. La veille, on a récupéré l’estomac que l’on a mis à détremper dans de l’eau tiède afin qu’il retrouve la souplesse et qu’il se dessale. On a ébouillanté les herbes ». millavois.com, Gastronomie. L’Ase farci (estomac de porc farci)
  • Une des parades les plus connues pour éviter les pâtes ramollies consiste à précuire la pâte avant d’y déposer les fruits. C’est ce qu’on appelle la cuisson à blanc. L’objectif étant de pouvoir garnir le fond de tarte d’une préparation fluide ou humide en évitant de le ramollir ou de le détremper, d’une préparation déjà cuite, ou d’une préparation qui, trop fragile, ne résisterait pas à la cuisson.Le problème, c’est qu’une pâte seule, surtout lorsqu’elle est feuilletée, à tendance à gonfler. Pour éviter cela, il est recommandé de protéger la pâte à l’aide d’une feuille de papier sulfurisé et d’étaler par dessus, une couche de légumes secs, de riz, de noyaux d’abricots ou de billes de cuisson en silicone, prévues à cet effet. Femme Actuelle, Comment éviter que le jus des fruits ramollisse la pâte à tarte et l’empêche de cuire ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Pour réaliser un clafoutis dans les règles de l'art, le secret consiste à ne pas dénoyauter les cerises, et cela pour au moins trois bonnes raisons. La première est que l'on renforce ainsi le goût de la cerise à la cuisson en apportant un léger parfum qui rappelle le kirsch, la deuxième est que l'on évite de détremper le clafoutis avec le jus qui s'écoule des fruits et la troisième est que l'on gagne du temps en évitant la séance de dénoyautage qui peut être fastidieuse. Mais les cerises d'aujourd'hui sont en général bien charnues et fermes et se dénoyautent assez facilement. Le Point, Quel vin boire avec un clafoutis aux cerises - Le Point

Images d'illustration du mot « détremper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « détremper »

Langue Traduction
Corse imbullighjà
Basque beratu
Japonais 浸す
Russe впитывать
Portugais absorver
Arabe نقع
Chinois 浸泡
Allemand einweichen
Italien bagnare
Espagnol sumergir
Anglais soak
Source : Google Translate API

Synonymes de « détremper »

Source : synonymes de détremper sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « détremper »


Mots similaires