La langue française

Luciférien

Sommaire

  • Définitions du mot luciférien
  • Étymologie de « luciférien »
  • Phonétique de « luciférien »
  • Citations contenant le mot « luciférien »
  • Traductions du mot « luciférien »
  • Synonymes de « luciférien »

Définitions du mot « luciférien »

Trésor de la Langue Française informatisé

LUCIFÉRIEN, -IENNE, adj. et subst. masc. plur.

I.− Adjectif
A.−
1. Qui est propre à Lucifer (prince des démons dans la tradition chrétienne); qui concerne Lucifer. Synon. satanique.Culte, orgueil, révolte luciférien(ne). Les procès d'hérétiques (...) témoignaient que des croyances et des pratiques lucifériennes étaient répandues parmi les sectaires (...) ces misérables rendaient un culte au prince des démons (Théol. cath.t. 9, 11926, p. 1049).
2. Qui rappelle ou évoque Lucifer. Synon. démoniaque, diabolique.On ne saurait avoir parié contre le christianisme avec plus de sang-froid et de raisonnement que Gide (...). D'où l'aspect luciférien qu'il avait pris aux yeux de ses amis catholiques (Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 181):
Le romantisme avec sa révolte luciférienne ne servira vraiment que les aventures de l'imagination (...). Puisque Dieu revendique ce qu'il y a de bien en l'homme, il faut tourner ce bien en dérision et choisir le mal. La haine de la mort et de l'injustice conduira donc (...) à l'apologie du mal et du meurtre. Camus, Homme rév.,1951, p. 67.
Emploi subst. Durant notre jeunesse, les signes étaient éclatants. Que de convertis dans les Lettres! Autour de Gide le luciférien, quel remous de grâce! (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 389).
B.− Relatif à l'évêque Lucifer de Cagliari, auteur d'un schisme au ivesiècle de notre ère. Évêque, prêtre, schisme, secte luciférien(ne). Le Prædestinatus (...) n'accuse pas Lucifer d'hérésie, mais seulement de schisme. Cet évêque était catholique en tout, mais en rendant les peuples lucifériens (...) et en se séparant de l'Église, il a supprimé de sa foi la charité (Théol. cath.t. 9, 11926, p. 1040).
II.− Subst. masc. plur.
A.− Membres d'une secte qui rendait un culte au démon. Il nous semble (...) prudent de ne pas voir dans les lucifériens autre chose que des cathares; mettons (...) qu'ils ont développé davantage certaines doctrines sur le rôle et les destinées du principe du mal (Théol. cath.t. 9, 11926p. 1052).
B.− Partisans de Lucifer de Cagliari. Si l'on néglige l'opinion très particulière relative à l'origine de l'âme, opinion dont il n'est pas sûr qu'elle ait été partagée par les lucifériens, on est surtout renseigné sur les doctrines de la secte par le dialogue de saint Jérome, et le Libellus precum (Théol. cath.t. 9, 11926p. 1040).
REM.
Luciférianisme, subst. masc.a) Doctrine des lucifériens (supra II A). Dès son apparition en Occident, le luciférianisme, se trouve mêlé au catharisme des néo-manichéens, et l'adoration du diable apparaît, dès l'abord, comme l'une des caractéristiques de l'hérésie (Théol. cath.t. 9, 11926p. 1046).b) Doctrine de Lucifer de Cagliari. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. : [lysifeʀjε ̃], fém. [-jεn]. Étymol. et Hist. I. 1545 subst. « partisan du schisme de l'évêque Lucifer de Cagliari (ives.) » (Calvin, Instit. de la relig. chrét., 1. IV, chap. 19, 4, éd. J. D. Benoit, t. 4, p. 472). II. 1. 1740-55 adj. « qui tient de Lucifer, démoniaque » (Saint-Simon, Mémoires, éd. Chéruel et A. Régnier, t. 11, p. 381 : orgueil luciférien); 2. ca 1896 subst. « hérétiques du Moyen Âge que l'on accusait de rendre un culte à Satan » (Gde encyclop.). I empr. au lat. chrét. Luciférianus « id. » (début ves., Saint Jérôme, Dialogus contra Luciferianos ds Blaise Lat. chrét. p. 18b); dér. du nom de l'évêque schismatique Lucifer de Cagliari (ives.). II dér., au moyen du suff. -ien*, de Lucifer, nom du démon (1288, Jacquemart Gielee, Renart le Nouvel, éd. H. Roussel, 7220), empr. au lat. Lucifer, désignant à l'origine la planète Vénus (substantivation de l'adj. lucifer « qui apporte la lumière, qui donne de la clarté », composé de luci-, issu de lux, lucis « lumière » et de -fer, issu de ferre « porter, apporter »), nom appliqué par les Pères de l'Église au chef des démons, déchu du ciel (ves. ds Blaise Lat. chrét.), d'apr. une interprétation du passage d'Isaïe (14, 12) où ce nom est donné au roi de Babylone, auquel on prédit sa chute (cf. Bible t. 4, col. 407-408; Théol. cath. t. 9, col. 1044-1056). Lat. médiév. luciferianus au sens 1 au xiies. ds Nov. gloss., au sens 2 en 1336 ds Théol. cath. t. 9, col. 1054.

Wiktionnaire

Adjectif

luciférien \ly.si.fe.ʁjɛ̃\

  1. Qui tient de Lucifer, du démon.
    • La duchesse d’Orléans me tourna sur ses frères, et, après quelques discours assez empêtrés, car l’orgueil luciférien souffrait bien d’en venir là, elle me témoigna son inquiétude de la première séance au parlement après le roi. — (Saint-Simon, 402, 246)
    • […] les vivants reproduisaient, par une sorte de singerie luciférienne, les convulsions d’agonie dont ils avaient eu le spectacle. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 193)
    • Certains de vous pensent peut-être : « Mais c'est un blasphème que de dire : Je suis Dieu. » Non, le blasphème luciférien, c'est d'oser dire : « Je ne suis pas Dieu, je suis autre que Dieu, il y a Dieu et moi. » Monstrueuse affirmation d'indépendance et d'autonomie, prétention à posséder l'être en soi-même. Il y a beaucoup moins d'égoïsme et d'orgueil à se dénier toute existence autre que l'Unique Réalité qu'à se considérer comme un être, même pécheur, humilié et plein de remords, existant par soi-même. — (Arnaud Desjardins, Les chemins de la sagesse, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 1999, p. 37)
  2. Relatif au luciférisme.
    • En France, les premières associations de satanistes qualifiés de « lucifériens » semblent se former à la fin du XIXème siècle. Elles consistent dans des réunions où l'ambiance des cercles littéraires se mêle au libertinage et à la culture ésotérique. — (Étude sur le luciférisme contemporain en France, Themys Box (sites.google.com/site/themysbox), consulté le 8 juillet 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

LUCIFÉRIEN (lu-si-fé-riin, riè-n') adj.
  • Qui tient de Lucifer, du démon. La duchesse d'Orléans me tourna sur ses frères, et, après quelques discours assez empêtrés, car l'orgueil luciférien souffrait bien d'en venir là, elle me témoigna son inquiétude de la première séance au parlement après le roi, Saint-Simon, 402, 246.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « luciférien »

(Date à préciser) Dérivé de Lucifer avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « luciférien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
luciférien lysiferjɛ̃

Citations contenant le mot « luciférien »

  • Il va de soi que nous sommes dans l’ivresse, comme nous étions sobres, des ivrognes qui s’ignorent dans les dédales des Casbah et des cités malencontreuses que nous avons bâties à l’emporte-pièce. Le moment est certainement mal choisi pour s’amener à pourfendre les constructions de haute main, sans arriver à faire accepter le bien que nous vouent les imprécations de muftis lucifériens. Lucifer de ses fourneaux bien chauds se seraient bien incommodés de nos protestations à la en veux-tu en voilà, quand bien même dans sa gène, il serait malvenu le verbiage farfelu lorsqu’il (le mufti) se démène hors des limites hasardeuses pour nous imposer sa leçon. La Dépêche de Kabylie, Le luciférien et le mufti - La Dépêche de Kabylie
  • Grâce aux rachats successifs de Pixar, Marvel et Lucasfilm, Disney inonde la planète de ses super-héros. Ces films calibrés de façon industrielle, testés, fruits d’un marketing poussé au paroxysme ont d’autant plus de chance de rencontrer un très vaste public que le groupe présidé par Bob Iger, avec un sens luciférien du commerce, préempte les dates de sorties en salles les plus recherchées pour mettre à mal ses concurrents. A une allure vertigineuse, La Reine des neiges 2 a ainsi franchi depuis sa sortie le 20 novembre, le cap du milliard de dollars de recettes en salles dans le monde. Avant même le retour de l’empereur Palpatine, Disney aura donc produit, cette année, six films qui ont franchi le milliard de dollars de recettes : La Reine des neiges 2, Avengers : Endgame, Le Roi Lion, Aladdin, Toy Story 4 et Captain Marvel, selon le site américain Box-Office Mojo. Seul Dumbo ne s’est pas envolé, malgré ses grandes oreilles. Le Monde.fr, Premières attaques contre l’hégémonie de Disney
  • Le grand acteur fribourgeois régale en chef de troupe luciférien dans «L’Art de la comédie», comédie vertigineuse montée par Julien Schmutz à l’Espace Nuithonie, prochainement à Martigny, Monthey, Yverdon et Bienne Le Temps, La grande magie de Roger Jendly et de sa bande - Le Temps
  • Il faut être vraiment responsable et membre d’une Loge Omerta il faut vraiment être cynique démoniaque diabolique luciférien satanique , Le Mali Nouveau qu’il nous faut : contribution au débat en cours sur la refondation de l’État et des institutions.  | maliweb.net

Traductions du mot « luciférien »

Langue Traduction
Anglais luciferian
Espagnol luciferino
Italien luciferian
Allemand luziferian
Chinois 路西法
Arabe لوسيفيريان
Portugais luciferiano
Russe люцифера
Japonais ルシフェリアン
Basque luciferian
Corse luciferianu
Source : Google Translate API

Synonymes de « luciférien »

Source : synonymes de luciférien sur lebonsynonyme.fr
Partager