La langue française

Décor

Définitions du mot « décor »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCOR, subst. masc.

A.− Ensemble de ce qui sert à orner, parer, embellir, etc. (Quasi-)synon. décoration (v. ce mot A), ornement, parure.
1. Ensemble des ornements* (peintures, dorures, lambris, tableaux, meubles, etc.) employés pour orner un édifice, un appartement. Salle d'attente (...). Comme décor, quelques attributs de guerre et de vénerie (Reybaud, Paturot,1842, p. 244).L'ameublement et le décor des appartements (Goncourt, Journal,1895, p. 736):
1. Le décor contrastait fort avec l'aspect extérieur, si modeste, de la maison. Tout ici n'était que miroirs, dorures, verres filés, meubles étranges et chantournés, vitrines encastrées dans les murs et d'où s'échappaient des reflets irisés; ... Druon, Les Grandes familles,t. 1, 1948, p. 62.
Loc., au fig. [P. réf. à l'aspect ornemental du décor et p. oppos. à l'utilitaire, au sérieux] Être un décor, faire décor. Elle avait un certain charme mondain (...) mais aucune séduction réelle et profonde (...) une agitée, toute en dehors, d'une élégance un peu tapageuse. (...) c'était un décor... pas un logis (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Porte, 1887, p. 1075).(C'est) pour le décor (péj.). L'éditeur, ne perdant ni ne gagnant rien avec moi, me publie pour le décor. Je suis un objet de luxe, un bibelot (Bloy, Journal,1902, p. 109).
2. En partic. Ensemble des dessins, peintures qui ornent certains objets (faïences, porcelaines, céramiques, etc.) ou certains meubles. L'art de peindre appliqué aux décors des devants de cheminées et des stores (Huysmans, Art mod.,1883, p. 188).Le décor du marli est formé de feuilles en rinceaux avec alternances de palmettes (G. Fontaine, Céram. fr.,1965, p. 34):
2. Nombreux sont les meubles, tout spécialement les sièges, où le décor floral est le seul motif employé. Les fleurs sont généralement stylisées; elles peuvent former des gerbes, des bouquets, des guirlandes, des chutes; elles se mêlent aussi à des branchages. Plus encore que la rocaille, les fleurs sont d'un emploi constant dans le décor, soit en marqueterie (...), soit en sculpture en plein bois (...), soit en bronze. J. Viaux, Le Meuble en France,1962, p. 95.
P. anal. [À propos de pers.] :
3. Le parallèle avec l'art guaicuru se fonde sur d'autres rapprochements : nulle part, ailleurs que dans les deux régions, le décor facial et corporel n'a atteint un semblable développement, ni un pareil raffinement. Les tatouages maori sont bien connus. (...) complexité du décor mettant en œuvre, des hachures, des méandres et des spirales (...) même tendance à remplir entièrement le champ facial, même localisation du décor autour des lèvres... C. Lévi-Strauss, Anthropol. struct.,1958, p. 282.
Rem. 1. Décor a pu s'employer comme synon. de décoration (v. ce mot B). C'est un monsieur décoré, mais qui a eu des malheurs, à ce qu'il paraît, car il ne porte jamais son décor (Balzac, L'Envers de l'hist. contemp., L'Initié, 1848, p. 359). 2. Dans l'arg. de la franc-maçonnerie, au plur., il désigne les insignes servant à marquer les grades. Attesté ds Lar. 19e-Lar. encyclop., Delvau 1867, Guérin 1892 et Mellor 1971.
3. SPECTACLES. Ensemble des peintures et accessoires qui figurent le lieu où se passe l'action (théâtrale, cinématographique, télévisée); en partic., au plur. éléments (toile, portants, praticables, etc.) qui servent à composer cet ensemble. Les deux 1ersactes (...) joués dans le même décor (Balzac, Corresp.,1840, p. 80):
4. Sur l'estrade, entre les rideaux de velours rouge, une grotte se creusait. Le décor était fait d'une soie tendue à grands plis cassés, imitant des anfractuosités de rocher (...). Le plancher, accidenté, montant en forme de tertre, se trouvait recouvert de la même soie, où le décorateur avait représenté un sable fin constellé de perles et de paillettes d'argent. Zola, La Curée,1872, p. 543.
SYNT. Décor + adj. : décor abstrait, peint; décor de + subst. : décor de l'opéra, de théâtre; subst. + du/des décor(s) : pose du/des décor(s); verbe + décor(s) : enlever, poser le(s) décor(s).
Expr. synt., spéc. Décor naturel. Environnement naturel utilisé tel quel pour son caractère pittoresque. Six mois de tournage au moins sont prévus, entièrement en décors naturels près de Vérone et Venise (Cahiers du cinéma,t. 3, no16, oct. 1952, p. 51).Décor panoramique. Environnement généralement peint en trompe-l'œil, auquel l'opérateur de cinéma fait effectuer une rotation. Si l'on veut que le sujet reste au centre de l'écran tout en donnant l'impression qu'il se meut, il faut naturellement déplacer le fond, réaliser un décor panoramique. Le fond est dessiné sur une bande de papier (R. Ménager, Le Dessin animé à la portée des amateurs,1948, p. 54).P. ext. Décor sonore. (Quasi-)synon. fond sonore.Le décor sonore, la suggestion musicale venaient s'ajouter à l'atmosphère lumineuse (A. Levinson, Les Visages de la danse,1933, p. 250).
P. compar. Le Nil bleu, le ciel outremer et les verdures d'un vert livide; tout était immobile. Ça avait l'air d'un paysage peint, d'un immense décor de théâtre (Flaub., Corresp.,1850, p. 177).
P. métaph. La vie est un décor où il y a peu de praticables. Le bonheur est un vieux châssis peint d'un seul côté (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 793).La flamme a dévoré tout le factice, tout le décor, tout le carton peint de leurs caractères (Martin du G., J. Barois,1913, p. 436).
Au fig. [P. réf. au fait que le décor est (gén.) artificiel] (Quasi-)synon. apparence, illusion, masque.Il n'y a pas que l'apparence, que le décor... (Barrès, Cahiers, t. 3, 1904, p. 295).Le monde effrayant de la réalité, là où cesse Maya, où cesse l'illusion des sens, où s'évanouit ce décor de la vie qui nous cache le vrai (Green, Journal,1941, p. 111).
Expr. synt. Changement de décor. Changement de circonstances, de situation (cf. Hugo, L'Année terrible, 1872, p. 44). Changer le décor. Changer la situation (cf. Hugo, Rhin, 1842, p. 98).
Loc. (Connaître, voir) l'envers du décor. C'est l'envers du décor. Ce qui est derrière, l'apparence illusoire :
5. Pour la foule de Marrakech, comme pour celles qui partout ailleurs regarderaient les images sans connaître l'envers du décor, Churchill et de Gaulle apparaissant côte à côte cela signifiait que, bientôt, les armées alliées marcheraient ensemble à la victoire... De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 215.
B.− P. ext. Ce qui entoure quelque chose ou quelqu'un.
1. [Avec un effet ornemental, non délibérément recherché, purement fortuit]
a) [En parlant d'un ensemble naturel] Jamais le décor de septembre ne fut si riant; jamais bleu du ciel ne fut si pur (Goncourt, Journal,1870, p. 618):
6. Oh! parlez-moi d'elle, antres et rochers, Retraites à tous cachées! Parlez, parlez d'elle, ô sentiers fleuris! Bois, ruisseaux, vertes prairies! Ô charmes amers! dans ce frais décor Elle m'apparaît encore. Banville, Les Stalactites,Élégie, 1846, p. 331.
b) [En parlant d'un ensemble artificiel] Cette place Stanislas qui est bien l'un des plus beaux décors du monde (Barrès, Cahiers,t. 9, 1911, p. 120).
2. [Sans effet ornemental] Milieu dans lequel vit un être, cadre dans lequel se produit un phénomène. (Quasi-) synon. ambiance, atmosphère, toile de fond.Ce cimetière de village qui avait été le décor de ses jeunes amours (Maurois, Ariel,1923, p. 33):
7. ... la tentation est si forte (...) de répondre aux actes barbares par une explosion de barbarie! ainsi se fait la chaîne sans fin des violences, dans un décor menteur de justice et de liberté! ainsi les siècles ont forgé le dur anneau que nous voulons rompre pour libérer l'homme de l'iniquité! ... Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 143.
Loc. fam. [Le suj. désigne un véhicule, un conducteur] Entrer dans le(s) décor(s). Quitter sa voie et s'écraser contre un obstacle. Je me cramponnais au volant (...) quand je m'attardais à un détail horrifique, j'évitais de justesse d'entrer dans le décor (Cendrars, Le Lotissement du ciel,1949, p. 74).
Spéc., AVIAT. Chérer/cherrer dans le(s) décor(s). ,,Avancer pleins gaz`` (Esn. Poilu, 1919, p. 200). ,,Faire des excentricités avec son avion`` (A. Dauzat, L'Argot de la guerre, 1918, p. 252).
Prononc. et Orth. : [dekɔ:ʀ]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1536 decore « ce qui convient; bienséance » (Cl. Marot, Cantique I ds Œuvres, éd. C. A. Mayer, t. 3, p. 278, 60) − 1771, avec la mention ,,vieux`` (Trév.); 2. a) 1603 decore « ce qui sert à orner » (J. de Champ-Repus, Poésies diverses, p. 108 ds Hug.), exemple isolé; 1788 décor « ce qui sert à orner un édifice, un intérieur » (Mercier, Tableau de Paris, t. 10, pp. 307-308 ds St. neophilol., t. 36, 1964, p. 321); d'où 1831 « art du décor » (Balzac, Peau chagr., p. 116); b) 1826 théâtre décore (Boulard, Dict. des arts du dessin ds Littré Suppl.); 1833 décors (G. Sand, Lélia, p. 141); 1837 décor (Scribe, Camaraderie, p. 326); d'où 1857 « apparence trompeuse, illusion » (Baudel., Les Fleurs du mal, p. 172); c) 1842 « ensemble naturel, paysage » (Banville, Cariat., p. 40); [1918 rentrer dans le/les décor(s) (sans réf. ds Esn.)]; 1919 (Vélo-Sport, 13 juill. ds Quem. 2es. t. 9); d) 1857 « milieu dans lequel vit, agit un être » (Flaub., MmeBovary, t. 1, p. 72). Au sens 1, empr. au lat. class. decus, decoris « ce qui convient, ce qui est séant »; au sens 2, déverbal de décorer*. Fréq. abs. littér. : 1 590. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 164, b) 1 730; xxes. : a) 3 456, b) 3 616. Bbg. Archit. 1972, pp. 154-155. − Duch. Beauté 1960, p. 91. − Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 207.

Wiktionnaire

Nom commun

décor \de.kɔʁ\ masculin

  1. (Architecture) Ce qui enjolive, en parlant du papier, de la peinture, des ornements.
    • La porte du pullman de queue, fermée à clef, s'ouvrit : superbement, admirablement vide, la voiture offrait à ses visiteurs impromptus le plus admirable décor de marqueterie en bois de rose — jaune citron et carmin pâle — qui se pût imaginer. — (Pierre-Jean Remy, Orient-Express, vol.2, Albin Michel, 1984)
  2. (Théâtre) (Cinéma) Ensemble des installations, décorations, matériels, dans lesquels les acteurs d’une pièce de théâtre ou d’un film évoluent.
    • Le décor n’est pas encore prêt.
    1. (pluriel) L’ensemble des décorations d’un théâtre.
      • Les décors de cet opéra sont splendides.
  3. (Par extension) Aspect extérieur formé accidentellement par les choses de la nature.
    • […], Henri dégusta, quelques secondes, le spectacle désolant de ces ombres errantes et pataugeantes, semblables à des bêtes d'un autre âge, grouillant dans un décor diluvien. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 9)
    • Ces montagnes formaient à sa demeure un décor magnifique.
  4. (Par extension) (Figuré) (Familier) Tout ce qui entoure la chaussée d’une voie de circulation routière.
    • Aller dans le décor ; rouler dans le décor.
    • – Si on rentre dans les décors on sera bien avancé, patate !
      — (Alphonse Boudard, La Cerise, Plon, Paris, 1963)
  5. (Figuré) Ce qui apparaît à la vue ; apparence.
    • Dans les ombres du beau décor se distinguent vaguement toutes les richesses de la circonstance, les mystères de la génération, les enfers de la jalousie, tous les malheurs classiques des amants, et une foule de monstres sociaux, juridiques, pécuniaires, religieux, gynécologiques, terriblement conséquents avec eux-mêmes, et d'ailleurs fort bien liés entr'eux. — (Paul Valéry, Tel Quel, Gallimard, éd. 1943, p. 185)
    • La politique du Japon rappelle le caractère de ses habitants : aimable et pleine de sollicitude à la face du monde, elle opprime, vole et massacre de l'autre côté du décor. — (Albert Gervais, Æsculape dans la Chine en révolte, Gallimard, 1953, p. 14)
    • Yvon n'a pas perdu de temps pour dégueulasser le décor. Une carcasse de bagnole, des débris variés s'entassent près de l'ancien puits. — (Claude Courchay, Quelqu'un dans la vallée, éd. J-C Lattès, 1997)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCOR. n. m.
T. d'Architecture. Ce qui décore. Il se dit surtout des Peintures, sculptures qui ornent un édifice, un appartement. Il se dit plus généralement au pluriel de la Représentation plus ou moins exacte du lieu où se passe une pièce de théâtre, à l'aide de châssis recouverts de toiles peintes, cartons, etc. Les décors de cet opéra sont d'une grande richesse. Peintre de décors. Il se dit, par extension, de l'Aspect extérieur formé accidentellement par les choses de la nature. Ces montagnes formaient à sa demeure un décor magnifique.

Littré (1872-1877)

DÉCOR (dé-kor) s. m.
  • 1Ce qui décore, en parlant du papier, de la peinture, des glaces des appartements. Un joli décor. Peintre en décor.
  • 2Décoration d'une pièce de théâtre. Le décor n'est pas encore prêt.

    Au plur. L'ensemble des décorations d'un théâtre. Les décors de cet opéra sont splendides.

HISTORIQUE

XVIe s. Francs et loyaux autour d'elle vacquons, C'est son decore [il s'agit de Renée de France]…, Marot, II, 318.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCOR. Ajoutez : - REM. Il a d'abord été écrit décore. Mot que n'ont point encore adopté les lexicographes, bien qu'il soit d'un usage fort commun et d'une grande utilité, ce semble, pour signifier l'espèce d'ornements plus ou moins fragiles, et le genre de peinture et de sculpture plus ou moins grossières, mais à l'effet, qu'on applique aux édifices éphémères et postiches destinés aux fêtes et aux cérémonies publiques, ou dans les lieux de réunions populaires où l'on veut, à peu de frais, éblouir les yeux, Boulard, Dictionn. des arts du dessin, Décore, 1826.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décor »

(Date à préciser) Du latin decor (« convenance », « parure, ornement ») apparenté au verbe impersonnel decere (« il convient », « il sied ») qui a donné décent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. DÉCORER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décor »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décor dekɔr

Évolution historique de l’usage du mot « décor »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décor »

  • Le mystère n'est pas dans un décor, c'est l'homme qu'il hante. De Jean-Claude Clari / Catherine de I à V
  • Le décor n'est-il pas le complément indispensable de l'oeuvre ? De André Antoine / Petit dictionnaire du théâtre
  • Les décorations sont des lettres de change tirées sur l'opinion publique. De Arthur Schopenhauer / Parerga et Paralipomena
  • Quand on ne peut pas changer le monde, il faut changer le décor. De Daniel Pennac / La Petite Marchande de prose
  • Un décor est un grand sentiment dramatique. De Louis Jouvet
  • Un homme décoré ne sera jamais un nudiste sincère. De Léonce Bourliaguet
  • Combien de désirs sont décorés du nom de volontés. De Duc de Lévis / Pensées détachées
  • Tout ce qui n'est pas cru reste décoratif. De Jean Cocteau / Opium
  • Les obus et les décorations tombent au hasard sur le juste et l’injuste. De André Maurois / Les discours du docteur O'Grady
  • Quand on décore un sapin de Noël, on a toujours l'impression qu'il nous faudrait une guirlande de plus ! De Loi de Murphy
  • Les femmes ne prennent pas d’amants pour courir les garçonnières mais pour décorer leurs salons. De Michel Audiard / Les Lions sont lâchés
  • Les titres ne sont que la décoration des sots, les grands hommes n'ont besoin que de leur nom. De Frédéric II / Lettre à Voltaire
  • La jalousie est un bien triste mot L'envers d'un décor immortel. De Les Négresses Vertes / Perpétuellement votre
  • Une décoration sur le veston d’un brave : c’est un ruban... Sur le veston d’un bon à rien : c’est une faveur. De René Dorin
  • La peinture n’est pas faite pour décorer les appartements. C’est un instrument de guerre offensive contre l’ennemi. De Pablo Picasso
  • Afin que le dessinateur réalise un décor fidèle à ses attentes, Philippe Pelaez a pris pour habitude de fournir des dossiers documentaires très détaillés aux illustrateurs avec lesquels il collabore. Pour cet opus, il a par exemple envoyé de nombreuses photos du village à Francis Porcel, le dessinateur espagnol de cette BD. "Lui ne connaît pas du tout Saïx donc je voulais qu’il puisse avoir une idée précise de ce que je souhaitais. Je lui ai transmis tout un tas de photos du village, de la devanture de la boucherie, de la place, de la maison à Cuq-Toulza ainsi que des extraits des films de Claude Chabrol, Que la bête meure et Le boucher, pour qu’il s’inspire de l’acteur Jean Yanne pour le personnage du boucher", poursuit-il. De même, il avait partagé avec lui le film Les 400 coups de Truffaut, qui se passe en partie dans un centre d’observation pour jeunes délinquants afin qu’il s’imprègne là encore de cet univers pour créer l’institut d’éducation surveillé dans lequel est envoyé le héros. ladepeche.fr, Saïx. Une BD avec le Tarn pour décor - ladepeche.fr
  • On préfère souvent n’en retenir que les noms, les chiffres, avec leur lot d’infos et d’intox. Mais le mercato ne se résume pas qu’à une affaire de gros sous enveloppant un gigantesque Monopoly. L’envers du décor - la prospection, les négociations, les coulisses, - est plus méconnu mais n’est pas mal non plus… Le Telegramme, Football. Mercato : l’envers du décor pour le Stade Brestois - Football - Le Télégramme
  • Le style de décor moderne choisi respire l’élégance à travers toutes les pièces de la maison. Le plancher de bois disposé en chevron rend la demeure unique et distinguée.  Salut Bonjour, Une maison de luxe au décor élégant en plein centre-ville de Montréal | Salut Bonjour

Images d'illustration du mot « décor »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « décor »

Langue Traduction
Anglais decor
Espagnol decoración
Italien arredamento
Allemand dekor
Chinois 装饰
Arabe ديكور
Portugais decoração
Russe оформление
Japonais 装飾
Basque dekorazioa
Corse decoru
Source : Google Translate API

Synonymes de « décor »

Source : synonymes de décor sur lebonsynonyme.fr

Décor

Retour au sommaire ➦

Partager