La langue française

Décapité

Définitions du mot « décapité »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCAPITÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de décapiter*.
II.− Emploi adj.
A.− Qui a eu la tête coupée. Certaines tribus sauvages honorent les têtes de leurs ennemis décapités (Montherl., Lépreuses,1939, p. 1467).
Emploi subst. Arnim (...) fait intervenir un miracle : la tête du décapité est recollée par un bourreau expert en arts de sorcellerie et tout finit bien (Béguin, Âme romant.,1939, p. 267).
B.− P. anal. Dont on a détruit la partie supérieure. Ces vieilles tours, minées à leur base par le temps (...) décapitées à leurs sommets de la flèche qui les élevait jadis dans le ciel (Lamart., Tailleur pierre,1851, p. 394).Une étroite masure en démolition, déjà décapitée de ses étages (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 946).
C.− Au fig. Qui a perdu la partie importante ou essentielle. Le Concordat supprima l'évêché. La pauvre ville décapitée [Tréguier] n'eut pas même un sous-préfet (Renan, Souv. enfance,1883, p. 6).Notre armée décapitée de ses chefs respectés (Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. 121).
Fréq. abs. littér. : 188.

Wiktionnaire

Nom commun

décapité \de.ka.pi.te\ masculin (pour une femme on dit : décapitée)

  1. Celui qui a subi le supplice de la décapitation.
    • Dès la fin du XIIe siècle, dans le récit arthurien, le décapité ramasse sa tête, la remet en place ou la garde à la main et puis s’en va. Départ lourd de menaces puisque, au préalable, il avait promis de revenir […] — (Francis Dubost, « La Vie paradoxale : la mort vivante et l’imaginaire fantastique au Moyen Âge », dans Francis Gingras (directeur), Une étrange constance: les motifs merveilleux dans les littératures d’expression française du moyen Âge jusqu’à nos jours, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 2006, page 18)
    • Du 5 mars au 25 mars 1794, les inhumations ordinaires y furent faites ; pendant cette période, les décapités étaient encore portés à la Ville-l’Evêque et Hébert et Clotz furent les derniers décapités qu'on y enterra, le 24. — (Collectif, G.Lenôtre : Le grand historien de la petite histoire, J.-C. Lattès, 2013)
    • Par les étranges domestiques de la décapitée, nous avons déjà une idée de ses activités. La gredine appartenait à une bande internationale. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Grimpe-la en danseuse, Éditions Fleuve Noir, 1997)

Adjectif

décapité \de.ka.pi.te\

  1. Dont la tête est séparée du corps.
    • Qu’aperçoivent-ils ? Quatre têtes qui sont alignées sur la rampe comme si ces demoiselles étaient décapitées. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, pages 361-362.)

Forme de verbe

décapité \de.ka.pi.te\

  1. Participe passé masculin singulier de décapiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCAPITER. v. tr.
Trancher la tête à un condamné à mort avec une épée, une hache et aujourd'hui avec la guillotine. Il fut condamné à être décapité pour crime de parricide. Par extension, Décapiter un arbre, Lui enlever la partie supérieure. Fig., Décapiter une société, une compagnie, un corps, Détruire ce qui en est la tête, ce qui en fait l'honneur et la force.

Littré (1872-1877)

DÉCAPITÉ (dé-ka-pi-té, tée) part. passé.
  • 1À qui on a coupé la tête après condamnation. Le roi Charles 1er condamné et décapité.
  • 2 Par extension, dont on a coupé la tête. Tous les limaçons décapités ne produisent pas des opercules ; mais le nombre de ceux dont la coquille reste ouverte est pour l'ordinaire fort petit, Bonnet, 1er mém. Reprod. limaçons.
  • 3 Fig. et néologisme. Privé de ce qui forme la tête, le chef. La république décapitée de ses plus habiles et de ses plus vertueux citoyens.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCAPITÉ. Ajoutez :
4 S. m. Chez les escamoteurs, le décapité parlant, tête qui est censée coupée et qui répond aux questions des spectateurs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décapité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décapité dekapite

Citations contenant le mot « décapité »

  • Un eunuque décapité, ça n'a ni queue ni tête. De Grégoire Lacroix (dit Corbin) / Les euphorismes de Grégoire
  • Un jeune homme a été décapité dimanche dans la région de Kasserine, dans le centre de la Tunisie. « Il est probable qu'un groupe terroriste soit derrière l'attaque », a indiqué le substitut du procureur général au tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Dali. leparisien.fr, Tunisie : un jeune homme décapité dans une attaque qualifiée de «terroriste» - Le Parisien
  • Selon le parquet, le 17 octobre, au lendemain de l'assassinat de Samuel Paty, décapité en pleine rue par une jeune Tchéchène radicalisé, le prévenu avait tweeté à l'adresse d'Eric Fassin : "Je vous ai mis sur ma liste des connards à décapiter le jour où ça pétera". Le tweet avait été repéré via la plate-forme Pharos et le mis en cause avait déclaré regretter les faits, selon Le Télégramme. LCI, Bretagne : quatre mois avec sursis pour avoir menacé le sociologue Eric Fassin de le décapiter | LCI
  • "Mon mari, mon fils, mon beau-frère, tous décapités" par les groupes armés jihadistes qui sèment la terreur dans le nord du Mozambique depuis trois ans. Rabia Ali, grand-mère aux yeux hagards, dit son grand chagrin d'un ton monocorde. Courrier picard, "Tous décapités": l'effroi des survivants des attaques jihadistes au Mozambique
  • Le premier de nos concitoyens décapité sur le sol français par un terroriste islamiste n'était pas Samuel Paty. Il était chef d'entreprise, s'appelait Hervé Cornara et a été tué le 26 juin 2015. Nous étions alors en guerre contre Dae'ch. Cinq ans plus tard, l'islamisation des mœurs au sein de la société française a conduit des parents d'élèves, des responsables religieux et associatifs à dénoncer au nom de la charia l'enseignant Samuel Paty. La condamnation n'a même pas été prononcée par un tribunal islamique, tant elle est intériorisée par ceux qui considèrent que les lois de leur religion l'emportent sur les lois françaises. La décapitation pour blasphème était la suite logique et les partisans de la charia ont trouvé parmi eux un exécuteur. Valeurs actuelles, Les entreprises seront-elles les prochaines victimes du terrorisme islamiste | Valeurs actuelles
  • Elles montrent deux incidents similaires : dans les deux cas, on voit un homme âgé en civil, décapité par un ou plusieurs soldats identifiés comme azerbaïdjanais (langue parlée, écussons sur l’uniforme, équipement…). Les images sont difficiles à vérifier : aucun élément dans ces vidéos ne permet de comprendre où et quand la scène se serait déroulée. On ne voit pas de paysage ou de bâtiment distinctif et les personnes ne disent rien qui puisse aider à déterminer les circonstances de l’exaction. , Haut-Karabakh : deux vidéos de décapitations attestent de crimes de guerre contre des civils arméniens

Traductions du mot « décapité »

Langue Traduction
Anglais beheaded
Espagnol decapitado
Italien decapitato
Allemand enthauptet
Chinois 斩首
Arabe مقطوع الرأس
Portugais decapitado
Russe обезглавлен
Japonais 頭を下げた
Basque burua moztu
Corse decapitatu
Source : Google Translate API

Décapité

Retour au sommaire ➦

Partager