La langue française

Déballé

Définitions du mot « déballé »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉBALLÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de déballer*.
II.− Emploi adj.
A.− [Correspond à déballer A; en parlant du contenu d'un emballage] Extrait de son emballage. Puis les provisions déballées, dans la cabane le feu allumé, des pommes de terre dans un pot de fonte (Goncourt, Journal,1889, p. 1032).
Emploi subst., spéc. [En parlant de marchandises] Au déballé. Vendu au déballage (cf. vente au déballage*). L'entassement de corbeilles, de caisses, de légumes, de fruits au déballé qui faisaient pressentir les intestins énormes de la bête (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 318).
B.− Au fig.
1. [Correspond à déballer A] Fam. Des Adam et Ève du paradis terrestre, Monsieur, sans liquette et sans honte, tous leurs avantages et toute leur nature déballés (Arnoux, Rhône, mon fleuve,1944, p. 129).
En partic. [En parlant d'une pers.] Libéré, dégagé de ses entraves :
1. Et nous voilà ensemble, autour de ce même âge de notre moment, au milieu de l'horizon complet, libres, déballés; décollés de la terre, regardant derrière et devant. Claudel, Partage de midi,1reversion, 1906, I, p. 991.
2. [Correspond à déballer B; en parlant de l'apparence d'une pers.] Fam. Ouvert. Il attendait de lui une attitude secrète, plutôt que cet air cordialement déballé (Malraux, Espoir,1937, p. 526).
Rem. Sandry, Carrère, Dict. arg. mod., 1953 et Lar. encyclop. mentionnent l'emploi de cet adj. pour signifier, le premier : ,,ennuyé, anxieux``, le second : ,,démoralisé, découragé, abattu``. Cf. déballement C.
3. [Correspond à déballer C; dans le domaine de l'expression le plus souvent orale] Dévoilé, étalé au grand jour. Je crois bien qu'il se serait jeté sur moi pour me sommer d'avoir à ramasser « toute cette saloperie déballée » (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 259).
Emploi subst. Au déballé :
2. ... je vais quand même vous dire tout ce que je pense, entre nous, au déballé (...) parce qu'on en a gros sur l'estomac dans la zone et qu'il faut qu'on le dégorge à celui qui doit l'entendre. (Lettre au maréchal Pétain). P. Miche dsLe Pilou,7 févr. 1941.
Fréq. abs. littér. : 38.

Wiktionnaire

Forme de verbe

déballé \de.ba.le\

  1. Participe passé masculin singulier de déballer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉBALLER. v. tr.
Extraire d'une balle, d'un paquet, d'une caisse, etc., ce qu'ils contiennent. Déballer des marchandises. On n'a pas encore déballé mes livres.

Littré (1872-1877)

DÉBALLÉ (dé-ba-lé, lée) part. passé.
  • Marchandises déballées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déballé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déballé debale

Citations contenant le mot « déballé »

  • A peine sont-ils déballés que certains cadeaux sont déjà échangés ! C'est presque une tradition, dès le lendemain de Noël, vous êtes nombreux à vous presser dans les boutiques pour changer qui un bijou, qui un livre ou un jeu par exemple. C'était le cas ce samedi à Auxerre.   France Bleu, Auxerre : à peine déballés, les cadeaux de Noël sont déjà échangés

Traductions du mot « déballé »

Langue Traduction
Anglais unpacked
Espagnol desempaquetado
Italien disimballato
Allemand unverpackt
Chinois 开箱
Arabe تفريغ
Portugais desempacotado
Russe распакованный
Japonais 開梱
Basque paketatu gabea
Corse sballatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « déballé »

Déballé

Retour au sommaire ➦

Partager