Culer : définition de culer


Culer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CULER, verbe intrans.

A.− MARINE
1. [En parlant d'un bateau] Faire marche arrière; marcher par la poupe. Anton. arriver.Promise nef qui soudain cule (Moréas, Cantil.,1886, p. 225).Souvenez-vous de sa fameuse démonstration du virement de bord en culant (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 120).Un grand yacht blanc (...) culait contre ses chaînes, comme un bouchon sous les risées (Giono, Eau vive,1943, p. 300):
Le vent promet de nous venir en aide, et je tiens à en profiter, je veux qu'il fasse culer cette vieille coque, pendant que la mer la soulèvera. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 3, 1868, p. 53.
À culer. De telle manière que le bateau fasse marche arrière.
Brasser (les voiles) à culer. Disposer les voiles pour la manœuvre de marche arrière. (cf. Will. 1831, Bonn.-Paris 1859). Arg. Brasser à culer. Céder, reculer, faire marche arrière devant quelqu'un ou quelque chose (cf. Le Clère 1960). Ce que j'ai dit est dit, je ne brasse jamais à culer (La Landelle, Le Lang. des marins, Paris, Dentu, 1859, p. 244).
Nager (naviguer) à culer. Henderson, (...) se dressant sur son banc, cria à ses hommes de nager à culer (Baudel., Avent. Pym,1858, p. 14).Les Bretons voient la galère nager à culer sur la barre pour atteindre la septième vague (La Varende, Heur. humbles,Phoebé, 1942, p. 132).
2. [En parlant du vent] Tourner de façon à souffler à l'arrière du bateau. Vers dix heures, le vent calme et cule (Gaimard, Voy. Islande,1852, p. 157).
B.− P. ext., vx. [Le suj. désigne un animal ou un véhicule] Reculer. Vous, Marianne, faites un peu culer le cheval (Giono, Batailles ds mont.,1937, p. 88).Au faîte de la rue Lepic, la charrette (...) traînée par un vieux bidet rouge et résigné, cula (Arnoux, Paris,1939, p. 283).
Prononc. et Orth. : [kyle], cule [kyl]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1482 « pousser avec le cul » (G. Flamang, Mystère de Saint Didier, éd. Carmandet, p. 129 ds Gdf.); 1687 mar. (Desroches, Dictionnaire d'apr. Jal1). Dér. de cul*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 4. Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 169, 244.

Culer : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

culer \ky.le\ 1er groupe (voir la conjugaison) intransitif

  1. (Marine) Aller en arrière, ou reculer.
    • Mettre ou brasser les voiles à culer.
    • Sur l’ordre du capitaine, les voiles sont rapidement serrées, et l’ancre, mouillée à l’arrière, va servir aussitôt. Il n’y a pas un instant à perdre. On vire à culer. — (Jules Verne, Le Chancellor, 1875)
    • (Par analogie) Une charrette qui cule.
  2. Toucher le fond, en parlant de la quille d’un bateau.

Verbe 2

culer \ky.le\ 1er groupe (voir la conjugaison) transitif

  1. (Vulgaire) (Rare) Enculer.
    • Pour carboniser les missels, l’Illiade aux cochons, brouter la Vierge, culer Pétrarque, jamais ça plisse ! — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Féerie pour une autre fois, Gallimard, 1954, p. 137)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Culer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CULER. v. intr.
T. de Marine. Aller en arrière, ou reculer. Mettre ou brasser les voiles à culer. On dit aussi, par analogie, Une charrette qui cule. Il signifie encore Toucher le fond, en parlant de la Quille d'un bateau.

Culer : définition du Littré (1872-1877)

CULER (ku-lé) v. n.
  • 1 Terme de marine. Aller en arrière. Mettre ou brasser les voiles à culer. Le navire est masqué par une épouvantable rafale et forcé de culer entre une mer horrible, Presse scientifique, t. II, p. 417.

    Le vent cule, il souffle d'une direction plus d'arrière qu'auparavant.

  • 2 Fig. Reculer en parlant des personnes et des animaux.

    On dit aussi la charrette cula.

HISTORIQUE

XVIe s. Et s'estant culé dedans ledit ruisseau, le renart entroit petit à petit pour faire fuyr toutes les puces du corps en sa teste, Palissy, 87.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Culer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CULER, v. n. (Marine.) c’est aller en arriere : terme peu usité. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « culer »

Étymologie de culer - Littré

Cul ; saintong. chuler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de culer - Wiktionnaire

  1. (Verbe 1) (Date à préciser) Dérivé de cul (« partie postérieure d’un objet ») avec la désinence verbale -er.
  2. (Verbe 2) (Date à préciser) Par aphérèse d’enculer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « culer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
culer kyle play_arrow

Conjugaison du verbe « culer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe culer

Évolution historique de l’usage du mot « culer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « culer »

  • Cette technique consiste à mouiller les ancres l'une après l'autre. On mouille la première puis on laisse culer et au bout de quelques mètres (entre 10 et 20 m), on laisse filer le second mouillage. Ce type de mouillage permet de travailler sur 2 ancres en même temps. Mais il est moins performant que l'empennelage et surtout il existe un gros risque de voir les mouillages s'emmêler… Bateaux.com, Les types de mouillage
  • ma mere ces parele elle etait culer par jean le frere de paul et elle laver dans son lit maurice le cousin de jean ladepeche.fr, Lourdes. Deux frères épousent deux sœurs: et ça dure depuis 70 ans! - ladepeche.fr
  • Bâbord, tribord, voiles et poulies n’ont plus de secret pour vous ? Vous savez sur le bout des doigts ce que signifie affaler, culer ou encore lofer ? Testez-vous grâce à notre quiz interactif et tentez de ne pas vous faire jeter aux requins... www.paris-normandie.fr, QUIZ. Êtes-vous un vrai marin ? Pour l’Armada de Rouen, testez votre vocabulaire de loup de mer !
  • Reculer : Culer Bateaux.com, Vocabulaire nautique, le vrai parler marin
  • A l’approche du point de mouillage, un équipier va pousser la bôme pour arrêter le bateau, voire amorcer une marche arrière. Quand le bateau commence à culer, le barreur déclenche la manœuvre. , Mouiller sans stress en croisière, à la voile ou au moteur - Voile & Moteur

Images d'illustration du mot « culer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « culer »

Langue Traduction
Corse salva
Basque babeskopia
Japonais バックアップする
Russe резервное копирование
Portugais cópia de segurança
Arabe دعم
Chinois 备份
Allemand sichern
Italien backup
Espagnol apoyo
Anglais back up
Source : Google Translate API

Synonymes de « culer »

Source : synonymes de culer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires