La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cravache »

Cravache

Définitions de « cravache »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRAVACHE, subst. fém.

A.− [Instrument]
1. Badine courte et flexible, terminée par une mèche, dont les cavaliers se servent pour stimuler ou corriger leur cheval. Cravache de cuir; pommeau de cravache; frapper qqn de sa cravache. Synon. houssine, jonc, stick.L'amazone relevée sur le bras et la cravache au poing (A. Daudet, Rois en exil,1879, p. 33).Le timbre cuivré du général (...) cinglant comme un coup de cravache (Martin du G., J. Barois,1913, p. 384).Mon oncle regagnait l'écurie en faisant siffler sa cravache (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 78):
... l'air, s'engouffrant dans les casaques des jockeys, les faisait palpiter comme des voiles; à grands coups de cravache, ils fouaillaient leurs bêtes pour atteindre le poteau, c'était le but. Flaubert, L'Éducation sentimentale,t. 2, 1869, p. 6.
SYNT. Cravache élégante, longue; manche, mèche de cravache; battre, chasser, frapper à coups de cravache; donner un coup de cravache à qqn, sur la figure de qqn.
2. À la cravache
a) En utilisant une cravache. Il la ramena trois fois à l'éperon, à la cravache (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 184).
b) Être à la cravache
TURF. Être à une faible distance l'un de l'autre (d'apr. France, 1907). Synon. être à une encolure.Être frappé à coups de cravache pour fournir le maximum d'effort (d'apr. Delesalle, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., 1896, p. 81).
Fig. [En parlant d'une pers.] Vivre en épuisant ses dernières finances. La nouvelle du jour est le mariage d'une demi-mondaine très décatie, mais fort riche, avec un club-man très titré, mais fortement à la cravache depuis le krack (Gil Blas,juin 1887ds Fustier, Suppl. dict. Delvau, 1889, p. 526).
c) Fig. [Avec une nuance d'autorité brutale] Mener qqn à la cravache. Jenny m'appartint ou, plutôt, força à la cravache, ma timidité et mon indétermination (Arnoux, Écoute,1923, p. 121).
B.− P. méton. [Avec un adj. épithète qualificatif] Cavalier. Fine cravache. Il [Gunman] le savait bien (...) qu'il engraissait (...) et qu'on lui préférerait encore souvent (...) de médiocres cravaches, quelque avorton de vingt-cinq kilos (Vialar, Éperon arg.,1952, p. 198).
Prononc. et Orth. : [kʀavaʃ]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1790 (Encyclop. méthod., Manufactures, arts et métiers, t. 3, p. 136). Empr. à l'all. Karbatsche « id. » (carabatschste en 1615 d'apr. Kluge), lui-même empr. au polon. kar(a)bacz ou au russe karbač et ceux-ci à leur tour au turc qĭrbāc̆ « fouet » (FEW t. 19, p. 95 a, s.v. qĭrbāč ). Fréq. abs. littér. : 193. Bbg. Colomb. 1952/53, pp. 273-275. − Jänicke (O.). Zu den slavischen Elementen im fr. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 442. − Lammens 1890, pp. 91-92.

Wiktionnaire

Nom commun - français

cravache \kʁa.vaʃ\ féminin

  1. (Équitation) Tige flexible ayant la forme d’une badine, dont se sert le cavalier pour frapper sa monture.
    • Tous les Hollandais portent une cravache, fatuité de peuple maritime. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, page 185)
    • Elle se tint devant moi, sa cravache à pommeau d’écaille entre les dents, les joues livides, les yeux injectés et m’éclaboussant de lueurs sanglantes ; puis elle fit entendre un ou deux éclats de rire convulsifs qui me glacèrent. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 223)
    • La cravache ou la gaule est aussi nécessaire pour le travail de la haute école que pour celui du dressage, car elle doit servir à exagérer la puissance de l’écuyer pour stimuler le cheval […]. — (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l'écuyer et de l'homme de cheval, p.238, Lebègue & Cie à Bruxelles & Dumaine à Paris, 1865)
    • Il avait une cravache à la main, des houseaux aux jambes ; une jaquette courte faisait saillir son torse vigoureux. — (Jules Mary, La Pocharde, 1898, chap. 1, Paris : chez H. Geoffroy, 1904-1905, page 5)
    • Le châtiment habituel, vingt-cinq coups d'une cravache en cuir, appliqués sur les fesses, était confié à deux gardiens S.S. vigoureux qui maniaient la cravache à tour de rôle. — (Livre blanc anglais n° 2 - « Documents concernant les traitements infligés en Allemagne aux nationaux allemands », 1939)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRAVACHE. n. f.
Fouet d'une seule pièce, qui a la forme d'une badine et dont on se sert ordinairement quand on monte à cheval. Donner des coups de cravache. À coups de cravache se dit figurément à propos d'une Autorité brutale, qui se fait obéir par force.

Littré (1872-1877)

CRAVACHE (kra-va-ch') s. f.
  • Sorte de fouet de cavalier, formé d'une badine courte et flexible. Des coups de cravache. Descendez, reprit l'étudiant irrité de cette apparente résistance, descendez, ou je vous coupe la figure avec ma cravache, Ch. de Bernard, un Homme sérieux, § 24. Si je tenais le polisson qui a écrit ce billet, je lui donnerais cinq cent dix-neuf coups de cravache à travers la figure, Reybaud, Jér. Paturot, I, 14.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CRAVACHE. Ajoutez :

Terme de turf. Être à la cravache, être à distance de cravache. Au dernier tournant, Gladius et Revigny apparaissaient de front ; au puits, Gladius était à la cravache, Journ. offic. 30 mai 1872, p. 3564, 1re col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cravache »

Espagn. corbacho ; de l'allemand provincial Karbatsch, s. f., qui vient lui-même du slave : bohémien, karabác, fouet ; polonais, korbaez ; russe, korbatsch.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’allemand Karbatsche, lui-même issu du turc par l’intermédiaire des langues slaves.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cravache »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cravache kravaʃ

Évolution historique de l’usage du mot « cravache »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cravache »

  • L'éditeur du Point devrat faire attention à ses collaborateurs. La cravache est une attaque à l'intégrité d'un être vivant. Un noble cheval. Ou un citoyen ordinaire. Comme moi. Or, un Français, si on lui assène un coup de cravache répond par deux voire plus. Comme moi. Et ce n'est pas pour redresser les poils d'un fol. Le Point, Sébastien Le Fol – La politique française a besoin d'un coup de cravache - Le Point
  • Sur ses images partagées sur les réseaux sociaux et transmises à la gendarmerie de Fréthun, où elle a porté plainte, on y voit un homme, gérant d’un centre équestre du Dunkerquois, tentant de passer des obstacles. Puis frapper sa monture avec une cravache à plusieurs reprises : sur la croupe, le flanc et au niveau de la tête. Ce que réfute d’ailleurs l’homme. « En treize ans d’équitation, je n’ai jamais vu ça dans ce club et ailleurs. J’ai déjà utilisé une cravache, mais jamais aussi violemment. Il y a d’autres méthodes pour faire passer des obstacles », explique-t-elle. À noter que l’association Brigitte Bardot se serait portée partie civile pour appuyer la plainte de la jeune femme. LA VDN, Elle filme un cavalier en train de cravacher violemment un cheval et porte plainte
  • En Pro-Am, Manu Collard cravache pour remonter sur la tête au volant de la Mercedes-AMG GT3/GetSpeed. Le Français est 2e et tourne plus vite que la Porsche/Frikadelli de Klaus Abbelen. , VLN 1, H+3 : Jensen et BMW aux commandes… | Endurance info

Images d'illustration du mot « cravache »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cravache »

Langue Traduction
Anglais whip
Espagnol látigo
Italien frusta
Allemand peitsche
Chinois 鞭子
Arabe سوط
Portugais chicote
Russe кнут
Japonais ホイップ
Basque greba
Corse whip
Source : Google Translate API

Synonymes de « cravache »

Source : synonymes de cravache sur lebonsynonyme.fr

Cravache

Retour au sommaire ➦

Partager