La langue française

Stick

Sommaire

Définitions du mot stick

Trésor de la Langue Française informatisé

STICK, subst. masc.

I.
A. − Canne mince et flexible à l'usage des cavaliers. Stick recourbé; frapper de son stick. Ce demi-joli garçon qui ressemble à un chevrier, hésitant entre le type de Velasquez et le type garçon-coiffeur,la moustache cirée, pincée, le ton sec et cassant, un petit stick en main (Goncourt, Journal, 1857, p. 342).Il avait fini de s'habiller. Il s'inspecta méticuleusement dans un miroir et prit un stick choisi parmi d'autres. Il le plaça sous son bras après un moulinet fort réussi (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 85).
B. − Spécialement
1. COSMÉT. Produit cosmétique présenté sous forme de bâtonnet. Stick de déodorant, de rouge à lèvres. Pensez-y chaque matin: votre toilette n'est pas terminée sans (...) déodorant corporel (...) en atomiseurs, stick (Elle, 7 avr. 1966, p. 218).Un fabricant de produits solaires vient d'avoir l'idée de conditionner sa crème sous forme de stick (Elle1erjanv. 1968ds Gilb. 1980).
2. SPORTS (hockey). Crosse de hockey. (Dict. xxes.).
II. − ARM. Groupe de parachutistes largués du même avion. Un stick de dix hommes. Et tout à l'heure, les avions. Et peut-être les hélicoptères, qui viendront débarquer des sticks de troupes de choc pour boucler le terrain à l'arrière du commando (Paris-Match, 11 janv. 1969, p. 24, col. 1).
Prononc. et Orth.: [stik]. Plur. des sticks. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 306: un stik, des stiks. Étymol. et Hist. 1. 1794-95 stic « bâton, tige de bois ou de métal faisant partie de l'outillage » (Journal des mines, IV, an III, 22 ds Höfler Anglic.), attest. isolée; 2. 1846 « canne mince et souple » (Balzac, Cous. Bette, p. 368); 3. a) 1894 « bâton recourbé servant à propulser la balle ou le palet dans des jeux sportifs » ici, au polo (La Nature, 19 mai, 397a ds Höfler Anglic.); b) 1913 « faute commise au jeu de hockey avec un tel bâton » (Darbou, Dict. pratique des sports ds Petiot); 4. 1928 « bâton de produit de toilette ou de beauté » (Vogue, juin, 50a ds Höfler Anglic.), attest. isolée; 1950 (Paris-Match, 18 nov., 40, ibid.); 5. 1956 parach. (Réalités, juill., 75b, ibid.). Empr. à l'angl.stick « bâton, tige », issu du vieil angl. sticca, utilisé pour désigner toutes sortes d'objets constitués d'un bâton de bois ou ayant la forme d'un bâton, en partic. une canne de marche (1620, NED) une canne de jeu (1674 au billard, 1857 au golf, 1896-97 la faute commise avec cette canne au hockey, ibid.), ou une matière roulée ou moulée de telle sorte qu'elle se présente en forme de bâton (xves. ds NED; spéc. un produit de toilette: shaving stick « bâton de savon à barbe » 1886 ds NED Suppl.2, s.v. shaving, att. en 1903 ds L'Illustration, 12 sept., 8b ds Höfler Anglic.). Fréq. abs. littér.: 15. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1983, t. 47, p. 202. − Bonn. 1920, pp. 146-147. − Humbley 1974 t. 2, p 734. − Lahousse (A.). Le Vocab. de la cosmétol. en fr. contemp. Louvain, 1978, pp. 65-66. − Quem. DDL t. 21.

Wiktionnaire

Nom commun

stick \stik\ masculin

  1. Baguette d’officier.
    • Un lieutenant entrait, le stick sous le bras, et, sans voir Brigitte, s’avançait à grands pas vers Moulay Hassen. — (Robert Brasillach, La Conquérante, Première partie, ch. ier, Librairie Plon, 1943, p. 7)
    • […] un garçon ultra-chic, qui avait perdu un bras vers le début des hostilités, était installé au promenoir, très saoul, muni d’un stick qui n’était autre que l’os de son bras amputé, qu’il lançait parfois à la volée dans la salle et que les spectateurs lui renvoyaient en riant, tout comme lui, aux éclats. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 164.)
    • Il fouette l’air d’un stick en bambou et clame qu’il ne tolérera pas une forte tête dans sa juridiction. — (Patrick Gofman, Cœur-de-Cuir, ch. VIII, Flammarion, 1998, p. 102)
  2. Conditionnement en forme de bâtonnet.
    • Un déodorant en stick.
    • De la colle en stick.
  3. Groupe de parachutistes sautant en une seule fois d’un même avion.
    • Dans la nuit du 7 au 8 juin 1944, le sous-lieutenant Fauquet est largué en Bretagne, avec un stick de deux hommes, à Saint-Esprit en Plédéliac.
    • Calvert cherche à créer chez l’ennemi une confusion et une psychose du parachutiste auxquelles s’ajouteront bien sûr les coups heureux que ne peuvent manquer de porter cinquante-deux sticks essaimés sur dix-neuf zones de saut dans un carré de 60 km de coté entre Ommen et Groningue — (Henri Le Mire, Histoire des parachutistes français, éditeur Albin Michel, 1980)
  4. (Argot) Joint, pétard ; souvent de taille réduite (feuille simple ou 1¼).

Nom commun

stick \stɪk\

  1. Bâton.
  2. Canne.

Verbe

stick \stɪk\ transitif et intransitif

  1. Coller.
    • Stick this note onto the wall, so we can examine it better.
      Colle(z) cette note sur le mur, pour que nous puissions mieux l’examiner.
  2. Coincer.
    • I can’t get it out. It’s sticking.
      Je n’arrive pas à l’enlever. C’est coincé.
    • I can’t move it. It’s stuck.
      Je n’arrive pas à le/la déplacer. C’est coincé.
  3. Enfoncer, introduire dans une fente.
    • Stick this pin onto the board.
      Enfonce(z) cette épingle dans le tableau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

STICK (sti-k') s. m.
  • Canne très mince qu'on tient à la main pour se donner un maintien. Il me semble, monsieur l'avocat, que tout à l'heure vous m'avez arraché mon stick un peu brusquement. - Votre stick ? - Ma canne, si vous voulez, Ch. de Bernard, Le gentilhomme campagnard, I, 6.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « stick »

Angl. stick, bâton.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De l’anglais stick.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du moyen anglais stikke (sens identique) issu de l’anglo-saxon sticca (« pieu ») du proto-germanique *stikkon- (« percer ») de l’indo-européen commun *steyg- (« percer », « trancher » → voir stigmate).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stick »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stick stik

Citations contenant le mot « stick »

  • L'adaptateur secteur qui alimente la mi stick est 5V à 1A,donc pas possible sur un port usb 2.0 à moins d'acheter un câble micro-usb vers 2 ports usb 2.0 mâle pour avoir les 1 A ( sachant qu'en usb 2.0 le max que tu peux tirer en Ampère est 500Ma) https://youtu.be/weyvK_q-aOg?t=161 Frandroid, Xiaomi Mi TV Stick officiellement dévoilée : la clé Android TV à petit prix
  • Le stick en lui même se branche sur une entrée HDMI. On apprend, sans grande surprise, que le Mi TV Stick sera limité à une définition 1080p et à un rafraîchissement maximal de 60 FPS. Pas de 4K au programme donc, ce qui laisse un avantage à la Mi Box S, par exemple. Clubic.com, Xiaomi : le Mi TV Stick dévoilé entièrement via de multiples fuites... photos, vidéo et bench
  • Vaut mieux investir dans le fire stick 4k mieux la Mibox Frandroid, Le Fire TV Stick d'Amazon chute une nouvelle fois sous les 25 euros

Images d'illustration du mot « stick »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « stick »

Langue Traduction
Anglais stick
Espagnol palo
Italien bastone
Allemand stock
Chinois
Arabe عصا
Portugais bastão
Russe придерживаться
Japonais スティック
Basque makila
Corse bastone
Source : Google Translate API

Synonymes de « stick »

Source : synonymes de stick sur lebonsynonyme.fr
Partager