La langue française

Coussin

Définitions du mot « coussin »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUSSIN, subst. masc.

A.− Cour., AMEUBL. Pièce souple, en tissu (souvent rectangulaire ou ronde) remplie de rembourrage et servant à supporter ou à soutenir le corps. Siège garni de coussins; mettre un coussin derrière son dos, sous ses reins; mettre un coussin sous les coudes de qqn. Un petit fauteuil en planches de sapin sans coussin (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 169).Le divan classique s'y trouvait avec ses oreillers et ses coussins de pied (Balzac, Déb. vie,1842, p. 394):
1. [La campagne] ... c'est (...) une chaise longue sur l'herbe, de grands coussins frais en cretonne, (...) le sommeil à l'ombre... Colette, Sept dialogues de bêtes,1905, p. 147.
SYNT. a) Coussins brodés, lamés d'argent. b) Coussins charnus, moelleux, mous, somptueux. c) Coussin de coton, cretonne, cuir, dentelle, laine, matière plastique, toile, velours; coussins bourrés de laine, capitonnés. d) Le/les coussin(s) d'une banquette, d'un fauteuil; un amas, un empilement, une pile de coussins. e) Empiler, entasser des coussins; arranger, caler des coussins; s'agenouiller contre/sur, s'appuyer contre/sur, s'asseoir sur, se vautrer dans des coussins; allongé parmi, calfeutré entre, enfoncé dans, étendu au creux des coussins; retomber nonchalamment sur des coussins; avoir le visage caché dans des coussins.
Coussin pneumatique. Gonflé d'air. Une infirmière qui voulait, pour le soutenir, placer derrière son dos un coussin pneumatique (Maurois, Disraëli,1927, p. 333).
Spéc. Pièce de garniture des sièges d'une voiture, d'un compartiment de chemin de fer constituée par la carcasse, la matelassure et la couverture sur laquelle on s'assied.
P. anal. Amoncellement (de choses souples) jouant le rôle de coussin. Elle (...) allongea sous Christine un coussin de manteaux (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 224).
P. métaph. Il ne dépendrait que de moi de croire que la nature a plus d'une fois mis des coussins pour m'épargner les chocs trop rudes (Renan, Souv. enf.,1883, p. 374).
B.− Emplois spéc. [P. anal. de destination, de forme, de consistance]
1. Dispositif servant de protection à une partie du corps. MÉD. ,,Pièce d'appareil employée par les chirurgiens, surtout dans les pansements des fractures`` (Privat-Foc. 1870). Synon. coussinet.
2. Dispositif ou élément de dispositif servant de protection, de support ou d'appui à un objet.
a) MARINE
Corps qui sert à garantir d'autres corps de l'effet de frottement, ou, en d'autres cas, à adoucir ces frottements, généralement en bois tendre de peuplier ou de sapin (d'apr. Bonn.-Paris 1859). Ensemble des pièces de bois (ventrières) installées sur les flancs d'un navire en construction et destiné à l'empêcher de basculer d'un bord à l'autre (d'apr. Gruss 1952).
b) RELIURE (en dorure). Petite planche garnie de coton, d'ouate; on y tend une peau de veau dégraissée et on y place les feuilles d'or (d'apr. Chabat t. 1 1875).
c) DENTELLERIE. Métier à dentelle formé d'une boîte carrée rembourrée extérieurement. Synon. carreau :
2. Il aurait alors remarqué comment le sort travaille, imitant lentement la navette des dentellières, nous criblant d'épingles et nous maintenant sur ses genoux, comme leur coussin. Cocteau, Les Enfants terribles,1929, p. 142.
d) FOREST. ,,Terrain préparé pour recevoir et prévenir la casse dans l'abattage des grands arbres`` (Forest. 1946). Coussin d'abattage. ,,Plaque de fer mince employée pour empêcher les coins d'écraser le bois trop tendre`` (Forest. 1946).
e) CH. DE FER. Synon. de coussinet (cf. ce mot B 2 b) :
3. Coussins taraudés au « millième » sur le pourtour des ballasts... Voilà! ... Les rivets en « irido-bronze » ... Prodigieux à l'usure marine! ... Céline, Mort à crédit,1936, p. 520.
3. RADIO, fam. ,,Élément musical choisi à l'avance pour combler les trous éventuels d'un programme ou assurer certaines transitions`` (Radio 1972). Synon. tampon.
4. Dispositif rappelant la consistance du coussin et impliquant un effet de sustentation et de pression.
MÉCANIQUE
a) Coussin d'air. Masse d'air comprimé créée sous certains véhicules ou sous certaines charges à déplacer, pour les soulever à faible hauteur au-dessus du sol ou de l'eau et permettre une translation avec une réduction de frottement (d'apr. Dew. Technol. 1973). Véhicule sur coussin d'air.
b) Coussin de presse à souder. Pièce élastique gonflable par un fluide (air comprimé) ou en caoutchouc, qui transmet et répartit la pression nécessaire à l'opération de soudage (d'apr. Rama 1973). Les coussins et les poches à gaz se font en caoutchouc souple (Graffigny, Industr. caoutchouc,1928, p. 138).
5. Ce qui rappelle le caractère ventru, souple d'un coussin.
a) BOT. Végétation en coussin. ,,Touffes hémisphériques, isolées, de plantes généralement ligneuses à rameaux très serrés`` (George 1970). Coussin de sable, de varech. Synon. coussinet.
b) MÉD. Coussin de Landerson. ,,Formation développée en continuité avec la bordure épithéliale de certaines vésicules thyroïdiennes, à l'intérieur desquelles elle détermine une proéminence`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Un coussin de graisse.
Rem. On rencontre le verbe trans. coussiner. Garnir de coussins. P. métaph. Je vous fais grâce des meubles empire, des grands fauteuils d'osier coussinés de brochures et de revues scientifiques (Colette, Cl. Paris, 1901, p. 26).
Prononc. et Orth. : [kusε ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1remoitié xiies. cuisin (Voyage de Charlemagne à Jérusalem, éd. P. Aebischer, 289); ca 1160 coissin (En., éd. J. Salverda de Grave, 7459); ca 1178 cousin (Renart, éd. M. Roques, I, 988). Du b. lat. coxinus « coussin », dér. du lat. impérial coxa « cuisse » (le coussin étant d'abord destiné aux bancs et aux chaises) peut-être sous l'infl. de pulvinus « coussin » (cf. Bambeck Boden, p. 157). Fréq. abs. littér. : 856. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 892, b) 1 381; xxes. : a) 1 349, b) 1 327.
DÉR.
Coussinière, subst. fém.Étoffe, garniture recouvrant un coussin. Une taie d'oreiller s'appelait pour elle une coussinière, une ombrelle était une ombrette, la chaufferette (...) une banquette (A. Daudet, N. Roumestan,1881, p. 62).Tous les fauteuils avaient des coussinières de dentelle (Giono, Bonheur fou,1957, p. 102).Le mot n'est pas attesté ds les dict. 1resattest. mil. xvies. couissinière (Notice sur un livre de comptes de l'église de Fouines [Aude] ds R. Lang. rom., t. 42, p. 271); 1608 cuissinière (Dict. fr. lat., Morillon, éd. à Lyon ds FEW t. 2, p. 1263 b); mot du domaine occitan (Mistral); dér. de couissin (coussin), suff. -ière*.
BBG. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 404. − Piron (M.). Les Belgicismes lex. In : [Mél. Imbs (P.)]. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1973, t. 11, no1, p. 299.

Wiktionnaire

Nom commun

coussin \ku.sɛ̃\ masculin

  1. Sorte de sac cousu de tous les côtés composé de tissu ou de cuir et rempli de plume, de bourre ou de crin, etc., pour s’appuyer, pour s’asseoir, pour poser les pieds ou bien simplement pour décorer.
    • Coussin de drap, de velours de soie, etc.
    • Coussin de canapé.
    • Coussins de chaise longue.
    • Coussin de voiture.
    • S’étendre sur des coussins.
    • Je n’ai jamais beaucoup souffert. Il ne dépendrait que de moi de croire que la nature a plus d’une fois mis des coussins pour m’épargner les chocs trop rudes. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 211.)
  2. (Technique) Tout dispositif qui rappelle la forme d’un coussin et qui sert, en général, à éviter les frottements, comme dans un collier d’attelage, une machine électrique, etc.
  3. (Baseball) (Québec) Base.
    • Après qu’Angel Pagan eut été retiré en tentant de voler le troisième coussin, […] — (En bref - Piniella suspendu et mis à l’amende, Le Devoir, 4 juin 2007)
  4. (Marine) Pièce de bois tendre pour préserver les barres.
  5. (Marine) Palier en filin destiné à protéger une amarre, ou une voile contre l'usure due au frottement.
  6. Planchette de bois dont l’une des faces est rembourrée et que les doreurs utilisent pour poser les feuilles d’or qu’ils doivent couper.
  7. Boite carrée dont l’extérieur est rembourré et sert de métier à dentelle.
    • Le coussin est aussi nommé carreau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUSSIN. n. m.
Sorte de sac cousu de tous les côtés et rempli de plume, de bourre ou de crin, etc., pour s'appuyer, pour s'asseoir ou pour poser les pieds. Coussin de drap, de velours de soie, etc. Coussin de canapé. Coussins de chaise longue. Coussin de voiture. S'étendre sur des coussins. En termes d'Arts, il désigne Tout dispositif qui rappelle la forme d'un coussin et qui sert, en général, à éviter les frottements, comme dans un collier d'attelage, une machine électrique, etc.

Littré (1872-1877)

COUSSIN (kou-sin) s. m.
  • 1Sorte de sac rempli de plumes, de crin ou de bourre, et qui sert à supporter quelque partie du corps dans le repos. Coussin de canapé. Une pitié qui leur a fait porter des coussins sous les coudes des pécheurs, Bossuet, Comet. Son menton sur son sein descend à double étage ; Et son corps ramassé dans sa courte grosseur Fait gémir les coussins sous sa molle épaisseur, Boileau, Lutr. I. Sur des coussins il endort la mollesse, Bernard, Art d'aimer, III. Sur les coussins où la douleur l'enchaîne, Quel mal, dis-tu, vous fait ce roi des rois ? Béranger, Octavie.

    Coussin de carrosse, espèce de traversin qu'on pose sur les banquettes du carrosse.

  • 2Partie du collier qui s'applique contre l'épaule de l'animal attelé.
  • 3Synonyme de coussinet, dans la machine électrique.
  • 4 Terme de relieur. Planche garnie de bourre et de peau pour couper l'or.

    Sac de cuir rempli de sable sur lequel on lie les pièces qu'on veut ciseler.

  • 5Coussin de canon, gros billot de bois posé sur le derrière de l'affût et qui soutient la culasse.

    Terme de marine. Coussin d'amure, tissu de bitord qu'on met sur le plat-bord du vaisseau, afin d'empêcher que la ralingue de la voile ne s'y coupe, ou sur le beaupré pour recevoir le frottement de certaines manœuvres.

    Nom de morceaux de sapin ou de peuplier qu'on met sous les écubiers.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ne coute ne coissin, linceul ne oreiller, Berte, XXXVIII. Tuit se tesent parmi la sale, Et Tybert defferma sa male, Et dist au roi : Sire, or escoute, Lai le coissin, si pren la coute, Ren. 18006.

XIVe s. Et de prendre auquetons de soie ou bouquerant Et coittes [couettes] et coussins moillies par avant, Guesclin. 20162.

XVe s. Lors en moillant de larmes mon coessin, Je regrectay ma dure destinée, Orléans, Bal. 67.

XVIe s. Fournissant les licts de coettes, cuissins, oreillers, materas, De Serres, 881.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COUSSIN. Ajoutez :
6 Coussin ou carreau, nom, suivant les pays, du métier de la dentelle à fuseaux, lequel est une boîte carrée, garnie et rembourrée extérieurement, Ch. Blanc, l'Art dans la parure, p. 290.
7 Sel de coussin, nom, dans la Seine-Inférieure, du sel qui provient de morues pêchées à Terre-Neuve, et qui est employé comme engrais ; on le nomme ainsi parce qu'il a servi de coussin aux lits de morues, Primes d'honneur, Paris, 1869, p. 10.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUSSIN, s. m. On donne en général ce nom à un amas de quelque substance molle, compressible, élastique, & renfermée dans une espece de sac ou de toile ou d’étoffe, destiné à soûtenir doucement un corps.

* Coussin (Art militaire.) bloc de bois placé au-derriere de l’affut, sur lequel la culasse du canon est soûtenue.

Coussin, (Marine.) c’est un tissu de menue corde à deux fils ou à trois, qu’on met sur les cercles des hunes, autour du grand mât, sur le mât de beaupré & ailleurs, pour empêcher que les voiles qui portent sur ces endroits, ne se coupent & s’usent contre les bois par un trop dur frottement. (Z)

Coussins d’amures, (Marine.) c’est un tissu de bitord que l’on met sur le plat-bord du bord, à l’endroit où porte la ralingue de la voile, afin d’empêcher qu’elle ne se coupe. (Z)

Coussin sous le beaupré, voyez Clamp.

Coussin, en termes d’Argenteur, est un sac de cuir rempli de sable, sur lequel on lie les piés de chandelier, ou autres pieces, qu’on veut ciseler. Voyez, Planche de l’Argenteur, fig. 1. un ouvrier qui ciselle une piece attachée sur un coussin.

Coussin, en termes de Batteur-d’or, est une planche fourrée de bourre, & recouverte de peau, pour couper l’or quand les lames ont acquis une certaine grandeur : ce qui se fait en répandant sur ce coussin du brun de plâtre pulvérisé, pour donner du jeu à l’or & prise au roseau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coussin »

Du bas latin coxinus, lui-même dérivé de coxa (« cuisse ») avec le suffixe -inus : « objet rembourré que l’on place à l’origine sous les cuisses ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Namurois, cosin ; génev. coissin ; bourguig. côssin ; Berry, coissin, cuissin, cossin ; espagn. coxin ; ital. cuscino ; angl. cushion ; d'un diminutif culcitinum, dérivé du latin culcita (voy. COUETTE). Il y a aussi dans les langues romanes : ital. cóltrice, lit de plume ; provenç. cousser, cosser, même sens. L'allemand Kissen, qui signifie coussin, vient des langues romanes, d'après les germanistes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « coussin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coussin kusɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « coussin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coussin »

  • Un simple coussin qui peut paraître sans importance, joue un rôle primordial dans votre décoration. Club de Mediapart, Après avoir été confiné, une pièce conviviale avec des coussins devient la priorité ! | Le Club de Mediapart
  • L’amour est un coussin douillet et une épée posée sur la gorge. De Shan Sa / Alexandre et Alestria
  • Je préférerais m'asseoir sur un potiron et le posséder bien à moi que d'être à plusieurs sur un coussin de velours. De Henry David Thoreau / Walden
  • Famille : Les harengs. Les grands marrants. La fleur. Le fer ou engin. L’oncle. La tente. Les coussins. De Pef / Dictionnaire des mots tordus
  • 1 Décalquez les gabarits agrandis qui composent le fond des coussins et découpez-les sur le tracé. Reportez-les au crayon à papier sur l’envers des tissus en faisant attention au sens des gabarits. Coupez les pièces de tissu à 2 cm du tracé. Recoupez à 1 cm le bord des morceaux qui se superposent aux autres. Epinglez toutes les formes sur le tissu Beige clair. Bâtissez, puis cousez les bords sur le fond à petits points glissés en formant un petit rentré. Repassez légèrement. Marie Claire, DIY déco : tutoriel pour coudre des coussins en patchwork - Marie Claire
  • Le rapport d’étude de marché mondial coussin oreiller est une recherche complète qui fournit des informations sur la taille du marché coussin oreiller, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2025. Ce rapport comprend également l’étude globale de la part de marché coussin oreiller avec tous ses aspects influençant la croissance du marché. Le rapport sur le marché mondial coussin oreiller est fourni pour les marchés internationaux ainsi que les tendances de développement, l’analyse du paysage concurrentiel et l’état de développement des régions clés. Les politiques et plans de développement sont discutés ainsi que les processus de fabrication et les structures de coûts sont également analysés. Ce rapport est une analyse quantitative exhaustive de l’industrie coussin oreiller et fournit des données pour l’élaboration de stratégies visant à accroître la croissance et l’efficacité du marché coussin oreiller. , Tendances mondiales du marché coussin oreiller, analyse concurrentielle, croissance, revenus et prévisions jusqu’en 2020-2026 – InFamous eSport
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Film de coussin dair actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Instant Interview, Marché mondial des Film de coussin d’air 2020: analyse de l’industrie et profils détaillés des principaux acteurs clés FP International, Sokufol, Wessex Packaging, Green Light Products, Bingjia Technology – Instant Interview

Images d'illustration du mot « coussin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coussin »

Langue Traduction
Anglais cushion
Espagnol amortiguar
Italien cuscino
Allemand kissen
Chinois 坐垫
Arabe وسادة
Portugais almofada
Russe подушка
Japonais クッション
Basque kuxin
Corse cuscinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « coussin »

Source : synonymes de coussin sur lebonsynonyme.fr

Coussin

Retour au sommaire ➦

Partager