La langue française

Coussinet

Sommaire

  • Définitions du mot coussinet
  • Étymologie de « coussinet »
  • Phonétique de « coussinet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coussinet »
  • Citations contenant le mot « coussinet »
  • Images d'illustration du mot « coussinet »
  • Traductions du mot « coussinet »
  • Synonymes de « coussinet »

Définitions du mot « coussinet »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUSSINET, subst. masc.

A.− AMEUBL. Petit coussin (cf. ce mot A). Coussinet de velours noir à franges d'or (Sand, Beaux MM. Bois-Doré,t. 1, 1858, p. 228).Gosses (...) se disputant n'importe quoi et se bombardant avec les coussinets (Montherl., Bestiaires,1926, p. 563):
1. ... une dame d'un âge moyen (...) se tenait ensevelie dans un grand fauteuil compliqué d'édredons, de coussins et de coussinets de toutes proportions. O. Feuillet, Le Roman d'un jeune homme pauvre,1858, p. 82.
Loc., vx. Jeter son coussinet sur qqc. Avoir envie d'acheter ou d'obtenir quelque chose; ,,expression née de l'usage de retenir sa place en y mettant un coussinet`` (Hautel t. 1 1808).
P. ext., MODES. Petit coussin destiné à avantager le corsage, la poitrine ou les reins d'une femme.
P. métaph. :
2. ... alors adieu le théâtre et vive une liberté protégée de tout heurt par des coussinets de billets de cent sous. Queneau, Loin de Rueil,1944, p. 152.
B.− Emplois techn., souvent synon. de coussin. Élément rappelant la destination, la forme, la consistance d'un petit coussin.
1. Élément servant de protection, de support à une partie du corps humain ou animal. Entre le joug et le front des bœufs il y a un petit coussinet de cuir brodé de fleurs rouges et d'arabesques éclatantes (Hugo, Rhin,1842, p. 137):
3. Équilibré sur ses béquilles, sa jambe coupée que prolonge la culotte, posée au coussinet de la jambe de bois (...), le tortillard se rend à ses occupations... Courteline, Les Femmes d'amis,Le Tortillard, 1888, p. 101.
2. Dispositif servant de protection, de support ou d'appui.
a) MÉCAN. ,,Bague en deux pièces, réalisée en métal antifriction, servant d'intermédiaire entre un arbre tournant et le palier qui le guide en rotation`` (Dew. Technol. 1973). Coussinets de laminoir, de paliers; coussinets transversaux, graissés; usure des coussinets; ajuster, serrer le coussinet sur son tourillon :
4. ... la grosse tête [de bielle motrice] est généralement formée d'un cadre rectangulaire allongé dans lequel sont insérés deux coussinets de bronze qui embrassent le tourillon. A. Herdner, Construction et conduite des locomotives à vapeur,1887, p. 70.
b) CH. DE FER. Pièce de fonte sur laquelle reposent les rails. Coussinets de joints. Le rail peut être fixé à la traverse soit directement, soit par l'intermédiaire d'un coussinet (Bricka, Cours ch. de fer,t. 1, 1894, p. 280).
c) ARCHIT. Partie renflée dans un chapiteau ionique, formant le milieu de la bande qui, des deux côtés de la colonne, s'enroule en volute. (Quasi-)synon. oreiller (cf. Noël 1968).
C.− P. anal. Ce qui rappelle l'aspect extérieur, la forme d'un petit coussin.
MÉD. Masse molle, bourrelet de chair. Le Raquin était gras, la face ronde et rose, des coussinets de chair au front, dessus les yeux (Rolland, C. Breugnon,1919, p. 216).
Coussinet des phalanges. ,,Petites lésions indolores, de nature fibreuse, développées dans le derme du dos des deuxièmes articulations des doigts`` (Lar. méd. 1970).
Coussinet adipeux de l'orbite. ,,Graisse qui remplit les espaces intramusculaire et périmusculaire de l'orbite`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Une espèce de coussinet, sur lequel le globe de l'œil s'appuie et se meut sans se blesser (Cuvier, Anat. comp.,t. 2, 1805, p. 424).
Prononc. et Orth. : [kusinε]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1285 coussinet « petit coussin » (Castelain de Couci, éd. J. E. Matzke et M. Delbouille); 1676 archéol. (Félibien Dict.); 1863 ch. de fer (Littré). Dér. de coussin*; suff. -et*. Fréq. abs. littér. : 25. Bbg. Archit. 1972, p. 93. − Gottsch. Redens. 1930, p. 236.

Wiktionnaire

Nom commun

coussinet \ku.si.nɛ\ masculin

  1. Petit coussin.
    • Il connaît les masures où les femmes s’installent de bon matin devant leur coussinet posé sur l’appui de la fenêtre, pour gagner quelques sous à leur travail de dentelle avant les autres et fatigantes besognes de la journée. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 35)
  2. (Technique) Pièce mécanique molle (en étoffe rembourrée, en cuir, en bois, ou en métal tendre, etc.), destinée à éviter un frottement ou à favoriser un glissement.
    • L’ajustage des parties frottantes demande des précautions, notamment celui des coussinets sur les arbres et essieux. On doit leur donner un peu de jeu, surtout à l’entrée, afin d’éviter le pincement qui se produirait si l’axe venait à chauffer et à se dilater. Ils doivent, par contre, être très-exactement retenus dans leur chape ou palier. — (Jules Gaudry, Traité élémentaire et pratique de la direction, de l’entretien et de l’installation des machines à vapeur fixes, locomotives, locomobiles et marines, première partie (tome I), Victor Dalmont, Éditeur, Paris, 1856.)
    • Le banc d’étirage se compose d’une table en fonte C sur laquelle sont montés de distance en distance des supports munis de coussinets. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914.)
  3. (En particulier) (Chemin de fer) Pièce de fonte sur laquelle reposent certains rails.
  4. (Architecture) Partie renflée en forme de coussin formant le milieu de la bande qui, des deux côtés de la colonne, s’enroule en volutes, dans un chapiteau de l’ordre dorique.
  5. (Zoologie) Partie située sous les pattes et directement en contact avec le sol chez certains animaux, comme les chats, les chiens, les loups, les renards, etc. ; callosités nuptiales chez les batraciens.
    • Kazan et Louve Grise atteignirent bientôt des forêts dévastées par la flamme, que les vents d’est, venant de la Baie d’Hudson, avaient attisée, et où toute trace de vie, tout vestige vert avaient disparu. Les doux coussinets de leurs pattes ne foulaient plus que des souches roussies, des bûches carbonisées et un sol noirci. — (James-Oliver Curwood, Kazan, 1914, traduit de l’anglais américain par P. Gruyer et L. Postif, Hachette, 1937, page 211)
  6. (Botanique) Partie se situant sous le bourgeon ou plus précisément sous le pétiole (on parle de « coussinet foliaire » ou de « bourrelet de pétiole » ou de « pulvinus » chez les scientifiques[1]), sorte de cicatrice laissée par la chute des feuilles, qui a souvent la forme d’un bourrelet saillant.
  7. (Mécanique) Organe de forme tubulaire interposé entre un arbre et son logement pour faciliter le mouvement de rotation.
    • Au fur et à mesure du dépeçage, ils avaient découvert que le joint de culasse était fendu, les soupapes et les filtres encrassés, la chaîne de distribution détendue, la pompe à huile striée de profondes rayures probablement causées par des morceaux de régule arrachés des coussinets. — (Laurent Vercamer, La Dernière Sentinelle, vol. 1, chap. 4, Éditions Édilivre, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUSSINET. n. m.
Petit coussin. Il s'emploie surtout en termes d'Arts pour désigner Toutes sortes de dispositifs en étoffe rembourrée, en cuir, en bois ou en métal, etc., destinés à éviter des frottements ou à favoriser un glissement. Il se dit particulièrement, en termes de Chemins de fer, d'une Pièce de fonte sur laquelle reposent certains rails. Il se dit aussi, en termes d'Architecture, dans un chapiteau de l'ordre dorique, de la Partie renflée en forme de coussin formant le milieu de la bande qui, des deux côtés de la colonne, s'enroule en volutes.

Littré (1872-1877)

COUSSINET (kou-si-nè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des kou-sinè-z élastiques ; coussinets rime avec traits, succès, paix) s. m.
  • 1Petit coussin. Coussinet de selle, de cuirasse. Perrette sur sa tête ayant un pot au lait Bien posé sur un coussinet, La Fontaine, Fabl. VII, 10.

    Fig. et familièrement. Mettre son coussinet sur quelqu'un ou sur quelque chose, s'emparer de quelqu'un ou de quelque chose ; locution tirée de l'usage de retenir sa place en y mettant son coussinet. Celui-ci [Maisons], qui voulait circonvenir le prince [duc d'Orléans], ne trouva pas Canillac suffisant ; il jeta son coussinet sur moi, Saint-Simon, 359, 238.

  • 2 Terme de bourrelier. Petit coussin qu'on met sur le garrot des chevaux de carrosse, de peur qu'ils ne s'y blessent.

    Rouleau de paille nattée que les couvreurs attachent sous leurs échelles.

    Petit sac garnissant les genouillères des bottes.

    Terme de graveur. Petit oreiller rond fait de cuir sur lequel on appuie et tourne la planche de cuivre, lorsqu'on grave avec le burin.

    Dans une machine électrique, petit coussin en cuir de buffle, enduit d'un amalgame d'étain, sur lequel frotte le plateau circulaire de verre.

  • 3 Terme de vétérinaire. Coussinet oculaire, amas de tissu adipeux qui entoure la face postérieure de l'œil.

    Coussinet plantaire, la partie du dessous du pied des monodactyles qui compose la fourchette molle ou de chair.

  • 4 Terme de botanique. Petite excroissance de la tige sur laquelle repose la base du pétiole des feuilles, dite aussi corps calleux.
  • 5 Terme de mécanique. Morceaux de bois ou de métal creusés en demi-cylindres, entre lesquels tournent les tourillons ou collets d'un axe.
  • 6 Terme d'architecture. Ornement du chapiteau ionique, qui sert à former les volutes, entre l'ove et l'abaque.

    Pierre placée à la partie supérieure d'un pied-droit, et dont le lit inférieur est horizontal, tandis que celui de dessus est taillé en coupe.

  • 7Pièce de fonte qui, portant un rail de chemin de fer, sert d'intermédiaire entre lui et le support proprement dit.
  • 8 Terme d'artillerie. Coin de bois sur lequel on appuie le mortier pour le pointer.
  • 9Coussinet des marais, un des noms vulgaires de la plante vaccinium oxycoccos, dit aussi canneberge et airelle des marais.

HISTORIQUE

XVe s. Mieux amassent [aimeraient] à gogo Gesir sur molz coussinès, Orléans, Chanson.

XVIe s. Le duc de Parme y succeda le mesme jour, et le dernier du mois envoia saisir le logis de Cheles, mais les mareschaux de camp du roy y aians mis leur coissinet et mieux soustenus que les estrangers, les pousserent jusques au passage du marais, D'Aubigné, Hist. III, 238. Voudriez-vous mettre vostre coussinet sur une haquenée qu'on a chevauché à dos et qui a les genoux tout escorchez ? D'Aubigné, Conf. IV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUSSINET, subst. m. en Architecture, est selon Vitruve, un oreiller ou balustre, à quoi ressemblent les parties latérales du chapiteau ionique antique, & dont les côtés sont dissemblables. V. Chapiteau.

On appelle aussi coussinet, la pierre qui couronne un pié-droit, & dont le lit de dessous est de niveau, & celui de dessus incliné pour recevoir le premier voussoir ou la retombée de l’arc d’une voûte. (P)

Coussinet, voyez Chevet.

Coussinet à Mousquetaire, (Art milit.) étoit un coussinet que le soldat portoit autrefois sous sa bandouilliere, à l’endroit où se posoit le mousquet. (Q)

Coussinet, en terme d’Argenteur, est une espece d’oreiller couvert de bazanne, sur lequel on met l’argent pour le couper plus aisément. Cet oreiller ou coussinet est représenté sur la table de la figure 4. de la vignette de la Planche de l’Argenteur.

Coussinet, en termes de Bottier, est un petit sac plein de crin & piqué, qui se met dans les genouillieres des bottes, pour empêcher les incommodités qu’elles peuvent causer.

Coussinet, terme de Bourrelier, c’est une partie du harnois des chevaux de carrosse, composée de deux petits coussins de toile B, garnis de bourre & de crin, & recouverte d’une grande plaque de cuir à-peu-près quarrée. Le coussinet pose sur le garrot du cheval. L’usage du coussinet est de soûtenir par deux bandes de cuir l’anneau de fer en forme de boucle, où aboutissent les reculemens, le poitrail, & les traits ; & par deux autres bandes appellées montans, de soûtenir le poitrail, & empêcher qu’il ne baisse trop & n’embarrasse le cheval dans sa marche.

Le coussinet sert aussi à assujettir le surdos, & ainsi à contenir toutes les parties du harnois. Voyez la fig. 1. & 2. Pl. du Bourrelier.

Coussinet, (Couvreur.) rouleau de paille nattée, que ces ouvriers attachent sous les piés de leurs échelles, pour les empêcher de glisser ; ces échelles en sont appellées échelles à coussines.

Coussinet, (Doreur.) Le coussinet des Doreurs est un morceau de bois bien uni, sur lequel est posé un lit de crin, ou de bourre, ou de feutre, & par-dessus une peau de mouton ou de veau, bien tendue & attachée avec de petits clous. Ce coussinet est entouré de deux côtés d’un morceau de parchemin de six doigts de haut, pour empêcher que le vent ne jette à terre l’or qu’on met dessus. Voyez la figure 6. Pl. III. du Doreur.

Coussinet, en termes de Gravure en Taille-douce, c’est une espece de petit coussin que l’on fait de peau, rempli de sablon d’Etampes ; il doit avoir six à sept pouces de diametre, & deux à trois pouces d’épaisseur. Il sert pour poser la planche de cuivre, & lui donner tous les mouvemens nécessaires. Voyez Pl. II. de la Gravure & la fig. 14. de la Pl. I. qui en fait voir l’usage.

Coussinets, (à la Monnoie.) sont les lames ou bandes d’acier, sur lesquelles sont gravés en creux les moltés de légende de la tranche. Voyez Marque sur tranche.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coussinet »

Diminutif de coussin ; namurois, cosinè.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) → voir coussin et -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coussinet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coussinet kusinɛ

Évolution historique de l’usage du mot « coussinet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coussinet »

  • Si Dieu vous demande de porter une charge, il vous donne toujours un coussinet. De Massa Makan Diabaté / Une hyène à jeûn
  • Néanmoins, point positif, la présence d’un petit coussinet fort agréable sous le casque permet d’éviter le mal de crâne après plusieurs heures de jeu. L’arceau, réglable, permet d’adapter le GXT 488 selon la taille de votre tête et ne bougera pas, même en cas de mouvement un peu brusque. LaProvence.com, Gaming | Matériel : le casque GXT 488, une entrée de gamme parfaite pour les joueurs Playstation | La Provence
  • Après qu’il a été souligné que les coussinets de chiens ressemblent à des koalas, de plus en plus de gens se sont mis à photographier les pattes de leurs amis quadrupèdes et à inonder de ces clichés les réseaux sociaux. , De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos - Sputnik France
  • Nos petits félins sont de remarquables chasseurs. Ce talent, ils le doivent à des armes redoutables : leurs griffes rétractiles. Toutefois, une griffe trop longue peut pénétrer dans le coussinet : on parle alors de griffe incarnée du chat. Wamiz, Que faire en cas de griffe incarnée chez le chat ? - Soigner son chat - Wamiz
  • Bien qu'ils soient faits pour être résistants, les coussinets sont un endroit sensible chez le chien car ils sont exposés à divers problèmes potentiels du fait de leur contact avec le sol : coupures, brûlures, engelures, épillets... Découvrez de quoi les coussinets sont faits, ainsi que leur importance pour le confort de votre toutou et des conseils pour les entretenir, les soigner et prévenir les petits bobos. Binette & Jardin, Coussinets du chien : rôle, comment en prendre soin ?
  • La marche digitigrade : marche sur les orteils. De nombreux prédateurs se déplacent sur les coussinets des orteils, les talons toujours levés, ce qui leur donne puissance, vitesse et furtivité. National Geographic, Les créatures terrestres en mouvement | National Geographic
  • Les voitures fonctionnent grâce à des interactions entre diverses pièces métalliques. Afin de réduire les frottements entre ces dernières, des bagues en matériau tendre et adapté sont intercalées entre elles, dont le coussinet de bielle. Auto moto : magazine auto et moto, Qu’est-ce qu’un coussinet de bielle ?

Images d'illustration du mot « coussinet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coussinet »

Langue Traduction
Anglais pad
Espagnol almohadilla
Italien tampone
Allemand pad
Chinois
Arabe ضمادة
Portugais almofada
Russe подушечка
Japonais パッド
Basque pad
Corse pad
Source : Google Translate API

Synonymes de « coussinet »

Source : synonymes de coussinet sur lebonsynonyme.fr
Partager