La langue française

Bourrelet, bourlet

Sommaire

  • Définitions du mot bourrelet, bourlet
  • Étymologie de « bourrelet »
  • Phonétique de « bourrelet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bourrelet »
  • Citations contenant le mot « bourrelet »
  • Traductions du mot « bourrelet »
  • Synonymes de « bourrelet »
  • Antonymes de « bourrelet »

Définitions du mot « bourrelet, bourlet »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOURRELET, BOURLET, subst. masc.

I.− Cylindre de tissu ou de matière souple rempli de bourre.
A.− Vieilli. Cylindre de tissu rempli de bourre, fermé en rond et formant coussin. Bourrelet (bourlet) de cuir, bourrelet à bassin (Ac. 1798-1932), un bourrelet de chaise percée (Besch. 1845).
Spéc. Coussin permettant de porter un fardeau sur la tête. Mettre un bourrelet sur sa tête pour porter des fagots (Besch.1845).
B.− Usuel. Longue gaine de tissu remplie de bourre (ou p. ext., bande de feutre, caoutchouc, mousse plastique) qui, ajustée à une ouverture, sert à isoler de l'air et du bruit un appartement ou à amortir un choc. Mettre des bourrelets aux portes, aux fenêtres. [La chambre verte] − austère, glaciale, sans feu, sans tapis, sans bourrelets aux portes (Theuriet, La Maison des deux barbeaux,1879, p. 26).
C.− COSTUME
1. Vieilli. Bandeau rembourré, puis coiffure à bandeau protégeant des chocs la tête des jeunes enfants. Bourrelet de jonc, d'osier tressé, de paille, de velours (cf. bourrer ex. 2) :
1. Il avait sur la tête une espèce de coiffure cerclée et fermée par le haut; mais il était difficile de distinguer si c'était un bourrelet d'enfant ou une couronne de roi, tant les deux choses se ressemblent. Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 102.
Au fig. Quitter le bourrelet. Quitter l'enfance protégée, perdre le maintien en tutelle.
2. Couronne de tissu garni de bourre, diversement disposée sur les coiffures. Turbans bourrelets (L'Œuvre,9 déc. 1941).
COST. ANC. Coiffure féminine plus ou moins brodée et enrichie des xiveet xves. Partie du chaperon enroulée sur la tête à la manière d'un turban. Mod. Rond d'étoffe porté sur l'épaule par certains magistrats, les docteurs et licenciés, rappelant leur chaperon d'autrefois. Tortil d'étoffe aux couleurs du chevalier qui entourait le tymbre du casque dans les tournois. BLAS. Cet objet représenté dans les ornements de l'écu.
3. Rouleau de tissu fixé sous les vêtements pour élargir les hanches et gonfler la jupe (notamment aux xvieet xviies.). Ornement au bas d'une robe. Belle jupe noire à bourrelet (J. de Lacretelle, Les Hauts ponts,1935, p. 112).Des paniers à bourrelets munis d'un gros bourrelet qui faisait évaser la jupe (E. de Goncourt, La Maison d'un artiste,1881, p. 328).
II.− [P. anal. de forme]
A.− Protubérance, saillie, renflement circulaire ou non :
2. Le directeur attend. Tous ses plis du cou se joignent pour ne former qu'un bourrelet unique, un épais rond de cuir, où siège, de guingois, sa tête. Renard, Poil de carotte,1894, p. 141.
3. Les chaînes de montagnes représentent les rides ou les bourrelets, formés par des portions, ou zones, de l'écorce terrestre soumises à de puissants efforts de plissements. M. Boule, Conf. de géol.,1907, p. 61.
SYNT. a) (Domaine de l'anat.). Bourrelet de chair, de graisse (chez les pers. grasses et les nourrissons) et absol. bourrelet, gaine qui efface les bourrelets; bourrelets de peau, d'une cicatrice, cicatrice formant bourrelet. b) (Domaine de la géogr.). Bourrelets de dunes, gros bourrelets de neiges amoncelées (Dusaulx, Voyage à Barège, t. 1, 1796, p. 238). Le bourrelet de terre que la charrue venait de retourner (Maupassant, Contes et nouvelles, t. 1, Le Père Amable, 1886, p. 212).
B.− Emplois spéc.
1. SC. DE LA NATURE, etc.
a) ANAT. Ébauche de certains organes chez l'embryon. Bourrelet anal, hépatique; bourrelets digitaux, génitaux (Méd. Biol. t. 1, 1970). Bourrelet roulé ou corne d'Ammon (dans le cerveau). Bourrelet de Hutchke (dans l'oreille interne). Bourrelet glénoïdien. ,,Bourrelet marginal en forme d'anneau fibro-cartilagineux, appliqué sur le pourtour de la cavité glénoïde ou l'omoplate et destiné à augmenter la profondeur de cette cavité`` (Méd. Biol. t. 1, 1970; cf. G. Gérard, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 134.Bourrelet cotyloïdien. Sur le pourtour de la cavité cotyloïde de l'os iliaque (G. Gérard, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 84.).
b) BOT. ,,C'est le nom donné, d'une manière générale, aux divers renflements ou saillies, de formes et de grosseurs variables, qui résultent d'une accumulation de sève qui s'est plus ou moins lignifiée`` (É.-A. Carrière, Encyclop. horticole, 1862, p. 65). Bourrelet naturel, accidentel. Il se développe un bourrelet à l'endroit de la greffe (Ac.1835-1932).
c) PATHOL., vieilli. Enflure qui survient autour des reins, à une personne attaquée d'hydropisie. Il est hydropique, il a le bourrelet (bourlet). Le bourrelet (bourlet) est déjà formé (Ac.1798-1878).
d) MÉD. VÉTÉR. Renflement demi-cylindrique de l'extrémité inférieure du membre, qui est la matrice de la corne unguéale et qui s'insinue dans la dépression que présente le bord supérieur de la muraille (Littré-Robin 1865). Le bourrelet sécréteur de la corne, au niveau de la partie antérieure des sabots (E. Garcin, Guide vétér.,1944, p. 170).
2. Techn. diverses
a) ARM. Bourrelet d'un canon. Saillie circulaire que l'on observait à la bouche des anciens canons. Saillie circulaire des douilles de projectiles ou des étuis de cartouches. Bourrelet de la cartouche (F. Gorgeu, Machines-outils,1928, p. 274).
b) CH. DE FER. Saillie du bandage d'une roue servant à guider le wagon sur le rail. Synon. boudin (Lar. 19e-20e).
c) MAR. Cordage tressé ou garniture de bois fixée à la coque des embarcations en certains points pour les protéger contre les chocs et les frottements. Bourrelet de défense (Gruss1952).Bourrelet d'étambrai. ,,Collier en bois ou en métal adapté sur le pont autour d'un étambrai ou trou de mât`` (Gruss 1952).
d) TECHNOL. Rebord roulé d'une plaque de métal. Faîtières à bourrelets (E. Robinot, Vérification, métré et pratique des travaux du bât.,t. 4, 1928, p. 42).
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [buʀlε]. Fér. 1768 transcrit respectivement bour-relè (bourrelet) et bourlè (bourlet). 2. Forme graph.Ac. 1798 et 1835 admet bourrelet ou bourlet (cf. aussi le reste des dict. hist., de Fér. 1768 à DG. noter que Fér. Crit. t. 1 1787 propose également d'écrire bourelet). Ac. 1932 enregistre bourrelet (cf. aussi Lar. 20eet Lar. encyclop., Rob. et Dub.). Rob. et Lar. encyclop. mentionnent encore bourlet à titre hist. Cette forme est déjà signalée comme vieillie dans DG et au xixes. elle n'est guère empl. que dans la lang. poétique (cf. Lamartine, Jocelyn, 1836, p. 786, et La Chute d'un ange, 1838, p. 993; Béranger, Chansons, t. 2, Les Deux cousins, 1829, p. 243).
Étymol. ET HIST. − 1. 1386 « sorte de couronne faite de bourre qui servait de base aux coiffures des femmes au Moy. Âge » (17eCpte roy. de Guill. Brunel, fo23 dans Gay); 1680 « coiffure des enfants pour les protéger des chocs » (Rich.); 1752 « coussinet en rond pour porter un fardeau sur la tête » (Trév.); 2. p. anal. « se dit de tout ce qui est allongé et bombé » a) 1578 bourlet autour du corps (H. Estienne, Dial. du lang. franç. ital., I, 271 dans Hug.); b) 1835 « bande de feutre que l'on fixe aux ouvertures d'un appartement » (Ac.). Dér. de bourre* (suff. -et*) par l'intermédiaire du dér. a. fr. bourrel; cf. bourreau1*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 226. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 383, b) 277; xxes. : a) 310, b) 297.

Wiktionnaire

Nom commun

bourrelet \buʁ.lɛ\ masculin

  1. Coiffure en forme de couronne et remplie de bourre, permettant de porter une charge sur la tête.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Sorte de coussin rempli de bourre ou de crin, fait en rond et vide par le milieu.
    • Bourrelet de cuir.
    • Bourrelet à bassin.
    • Bourrelet d’enfant, espèce de bandeau rembourré dont on entoure quelquefois la tête des enfants pour empêcher qu’ils ne se blessent quand ils tombent.
  3. Rond d’étoffe qui est au haut du chaperon que les docteurs, les licenciés et certains magistrats portent sur l’épaule.
  4. Sorte de gaine étroite et longue, faite de toile et remplie de bourre ou de crin, qu’on adapte aux bords des portes et des fenêtres qui joignent mal, pour empêcher l’air froid et humide de pénétrer dans les appartements.
  5. (Botanique) (Horticulture) Renflement circulaire qui se forme quelquefois à la tige ou aux rameaux d’un végétal ligneux.
    • Il se développe un bourrelet à l’endroit de la greffe.
  6. (Technique) Renflement circulaire d’une pièce métallique quand on en a roulé une extrémité.
    • Le 8 × 27 mm est une cartouche à bourrelet utilisé par le revolver Mle 1892 8 mm.
  7. (Marine) Garniture de protection contre les chocs en forme de boudin disposée devant ou autour d'une embarcation.
    • Bourrelet de défense.
  8. (Chemin de fer) Boudin ou joue de la partie intérieure d’une roue, qui assure le guidage sur la voie ferrée.
  9. (Par analogie) Épaisseur ; renflement.
    • […] et il replia ensuite jusqu’au haut des cuisses, en quintuple bourrelet, son pantalon. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • La planche, debout contre le pilier, était fixée par le bas à une sorte de bourrelet en fer qui faisait le tour du pilier. Ce bourrelet pouvait former une saillie d'environ vingt centimètres, et pour le moment semblait être le soubassement du pilier. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Ce bourrelet s'étend, sans discontinuité, de l'Ouest, qui est à notre gauche, à l'Est qui est à notre droite, en passant derrière Doulaize, village qui est en face de nous. — (Georges Colomb, La bataille d'Alésia, Éditions Marque-Maillard, 1950, p. 262)
  10. (Anatomie) Anneau fibro-cartilagineux disposé sur le pourtour de cavités articulaires pour en faciliter les mouvements.
    • Bourrelet glénoïdien de l’articulation de l’épaule, bourrelet cotyloïdien de l’articulation de la hanche...
  11. (Anatomie) Masse de chair (bourrelet de chair) formant une épaisseur entre deux plis chez les personnes obèses.
  12. (Anatomie) Enflure qui survient au niveau des reins chez une personne hydropique.
  13. (Par analogie) Épaisseur, renflement formé par le tissu adipeux, d'un corps humain ; poignée d’amour
    • C’était un gros homme, court et tassé, très étrange. Il avait un ventre énorme, qui croulait en bourrelets flasques sur des cuisses presque maigres. — (Octave Mirbeau, Le colporteur)
    • Elle était hideuse ainsi. On voyait derrière ses lèvres relevées, débarrassées de rouge, décolorées et molles, ses dents malpropres ; un bourrelet de graisse saillait sous le menton. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 57)
  14. (Zoologie) Épaisseur, renflement d'une partie du corps d'un animal.
    • La partie antérieure de la mâchoire supérieure des ruminants est dépourvue de dents; un bourrelet dur les remplace. Lorsqu’ils pâturent, ils mordent les plantes entre ce bourrelet et les dents de la mâchoire inférieure. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 33)
  15. Gonflement de la jambe à la partie supérieure du sabot d'un ongulé : le bourrelet périoplique.
  16. Renflement.
    • Les pauvres morts d’à côté, sous leurs petits bourrelets de terre, en étaient attristés dans les nuits. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 28.)
  17. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant le bourrelet du même nom dans les armoiries. Habituellement utilisé comme ornement extérieur (voir torque), il est parfois utilisé comme figure de l’écu.
    • De gueules au lion d’or, armé et lampassé d’azur et denté d’argent, issant d’un bourrelet du second et du premier, qui est de la commune de Langenhagen de Basse-Saxe en Allemagne → voir illustration « armoiries avec un bourrelet »

Nom commun

bourlet \buʁ.lɛ\ masculin

  1. (Vieilli) Variante orthographique de bourrelet.
    • Si l’on coupe de même une des principales racines de cet arbre, & qu’on recouvre de terre le chicot, il se formera pareillement entre le bois & l’écorce un bourlet, d’où sortiront de petites racines. Mais si le chicot n’est point recouvert de terre, & qu’il soit à l’air, le bourlet produira des bourgeons. — (Charles Bonnet, Œuvres d’histoire naturelle et de philosophie, 1774)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOURRELET. n. m.
Espèce de coussin rempli de bourre ou de crin, fait en rond et vide par le milieu. Bourrelet de cuir. Bourrelet à bassin. Il se dit également d'une Espèce de gaine étroite et longue, faite de toile et remplie de bourre ou de crin, qu'on adapte aux bords des portes et des fenêtres qui joignent mal, pour empêcher l'air froid et humide de pénétrer dans les appartements. Bourrelet d'enfant, Espèce de bandeau rembourré dont on entoure quelquefois la tête des enfants pour empêcher qu'ils ne se blessent quand ils tombent. Par analogie, il se dit aussi d'un Rond d'étoffe qui est au haut du chaperon que les docteurs, les licenciés et certains magistrats portent sur l'épaule. Il se dit encore d'un Renflement circulaire qui se forme quelquefois à la tige ou aux rameaux d'un végétal ligneux. Bourrelet naturel. Bourrelet accidentel. Il se développe un bourrelet à l'endroit de la greffe. On appelle aussi BOURRELET les Bords d'une pièce métallique quand on en a courbé les extrémités.

Littré (1872-1877)

BOURRELET (bou-re-lè ou bour-lè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au plur. l's se lie : des bou-re-lè-z épais ; bourrelets rime avec traits, succès, jamais) s. m.
  • 1Coussinet rempli de bourre, qui est fait en rond, avec un vide au milieu. Bourrelet pour porter un fardeau. Bourrelet à bassin.

    Bourrelet d'enfant, coiffure rembourrée qui protége la tête des enfants quand ils tombent. Émile n'aura ni bourrelets ni lisières, Rousseau, Ém. II. Des sceptres étaient mes hochets ; Mon bourlet fut une couronne, Béranger, Deux cousins.

  • 2Sorte de gaîne en toile qu'on remplit de bourre ou de crin, et qu'on adapte aux portes et aux fenêtres pour empêcher l'air extérieur de venir refroidir les appartements.
  • 3 Terme de marine. Cordes tressées autour des mâts pour les fortifier, pour tenir les vergues.
  • 4Renflement circulaire qui se forme en certaines circonstances à la tige d'une plante. Le chêne, dans son nœud la retenant [la hache] de force, Et recouvrant le fer de son bourlet d'écorce, Grandissait…, Lamartine, Joc. IX, 354.

    Excroissance au bord ou à la surface d'une coquille.

    Terme de vétérinaire. Partie renflée de la peau de l'extrémité inférieure du membre, au point où commence le sabot.

  • 5Partie arrondie qui règne autour de la bouche d'un canon, de la douille d'une baïonnette.

    Bord d'une plaque de plomb roulé.

  • 6Rond d'étoffe mis au haut du chaperon qui est porté sur l'épaule par les docteurs, les licenciés et certains magistrats.
  • 7 Terme de blason. L'ancienne chevalerie était dans l'usage de porter, aux tournois, sur le casque, un tour de livrée de la couleur qui était propre au chevalier. Ce tour de livrée, conservé dans les ornements de l'écu, est dit bourrelet.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li bourelier puet enplir ses coliers de boure ou de poil ; mais se l'enplist de l'un, il ne le puet parenplir de l'autre ; et se il le feroit, li bouriaus seroit ars et li bourelier seroit en l'amende le roi, Liv. des mét. 221. Face tant que l'en li aporte Cheveus de quelque fame morte, Ou de soie blonde borriaus, la Rose, 13499.

XVe s. Dames à rebrassez colletz, De quelconque condicion, Portant attours et bourrelets Mort saisit sans exception, Villon, Gd Test. La quelle herbe le suppliant fena et amassa en petiz burelez, Du Cange, burellus.

XVIe s. Les compagnons du bourlet [les mignons] esclatent leur lamentations ; mais d'O, Manou, son frere, Antragues, Chasteauvieux murmurent, D'Aubigné, Hist. III, 183. Un fou à bourlet nommé Briandas, Carloix, I, 25. Il n'y a ni bonnet quarré, ny bourlet [au parlement-ailleurs : à l'université] que je ne fasse voler s'ils m'eschauffent trop les oreilles, Sat. Mén. p. 100. Pareillement me faisois mettre un bourrelet sous mes fesses, de figure ronde, rempli de duvet, Paré, XIII, 27. Est aussi necessaire d'avoir un fonds de corbeille d'une torce ou borlet, approprié à recevoir la casse, pour la tenir droitement et fermement, De Serres, 870.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bourrelet »

Diminutif de l'ancien français bourrel, qui signifie amas de bourre (voy. BOURRE 1) ; lequel diminutif ne se montre, ici dans l'historique, qu'au XVe siècle ; auparavant, c'est bourel, bouriaus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1386) Apparaît avec le sens de « couronne faite de bourre qui servait de base aux coiffures des femmes au Moyen-Âge » ; (1680) sens de « coiffure rembourrée pour protéger les enfants des chocs » ; (1752) sens de « coussinet en forme de couronne pour porter un fardeau sur la tête » ; par analogie de forme s’est dit de « tout ce qui est allongé et bombé ».
Dérivé de bourre, par l'intermédiaire de l’ancien français bourrel, avec le suffixe -et → voir bourreau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bourrelet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bourrelet burlɛ

Évolution historique de l’usage du mot « bourrelet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bourrelet »

  • Autre curiosité de Japet : un bourrelet équatorial, sorte de crête montagneuse haute en moyenne de 13 km qui court sur 1.300 km. C’est Toledo Montes, la plus haute et la plus longue chaîne de montagnes du Système solaire. Elle donne au satellite l’aspect d’une noix géante. Certains tronçons de Toledos Montes atteignent l’altitude de 20 kilomètres. Ils sont si hauts que le Soleil les éclaire en permanence, qu’il fasse jour ou nuit sur l’hémisphère concerné. CIELMANIA : le blog de Jean-Baptiste FELDMANN, photographe du ciel, Toledo Montes, la mystérieuse crête équatoriale de Japet
  • Le gras du bourrelet est inoffensif. Peut-être pas très esthétique, mais pas méchant pour notre santé. Il est d'ailleurs assez résistant aux régimes car ce gras superficiel est utile (réserve énergétique, carburant cérébral et musculaire, fabrication des hormones, protection des cellules, stockage des polluants...). L'attaquer à coups de régime ne sert à rien d'autre qu'à déséquilibrer notre balance énergétique interne et à favoriser le développement d'une autre graisse sournoise, la graisse profonde. , Magazine Lifestyle | Bourrelet, graisse, cellulite... Tout ce que vous devez savoir sur le gras
  • Notre organisme contient 10 à 15 kilos de graisse. Chez le nouveau-né, il représente même 30% du poids de son corps ! Chez la femme, on retrouve un à deux kilos de graisse au niveau du bourrelet et un à deux kilos dans le ventre. Le reste se situe dans les fesses, les bras et les cuisses. La répartition de la graisse est différente chez l'homme : le ventre profond et, dans une moindre mesure, le bourrelet, en contiennent deux à trois kilos. Le reste est situé dans les fesses et les cuisses. Femme Actuelle, Bourrelet, ménopause… 5 infos étonnantes à connaître sur le gras : Femme Actuelle Le MAG
  • Alertée, la Métropole s’est engagée à créer un bourrelet afin d’empêcher l’eau de pénétrer dans les fissures. Nice-Matin, La chaussée s'est fissurée à Saint-Jeannet, "des études sont en cours" pour en déterminer la cause - Nice-Matin
  • Stupeur et ricanements. Dès son lancement en 1999, le Fiat Multipla en a pris plein le toit. « Est-ce une voiture ? », « Mais comment en est-on arrivé là ! », « Le designer a-t-il bu ? », « C’est une auto écologique, elle donne envie de rester piéton »… Les flèches moqueuses se concentrent sur son bourrelet central, entre le capot et le pare-brise : « Multipla ou Multi-pli ? ». L'Obs, Voitures mythiques : Multipla, le monospace à bourrelets
  • C’est une constante dans le milieu de l’automobile aujourd’hui : les voitures sont connectées et embarquent de nombreuses technologies d’aide à la conduite. La Honda Jazz Hybrid ne déroge pas à la règle en proposant un large écran central de 9 pouces (5 pouces en entrée de gamme) inspiré par les smartphones, comme sur la petite Honda e. Les ingénieurs ont développé une sorte de petit “bourrelet” en bas du tableau de bord pour reposer son poignet tout en naviguant avec son doigt sur l’écran. Outre cet écran central et le combiné d’instrumentation derrière le volant, lui aussi 100% numérique, la Jazz Hybrid offre une vision panoramique à travers son pare-brise bien plus large à l’avant que sa devancière, améliorant ainsi la visibilité. Autonews Green, Honda Jazz Hybrid (2020) : prix, finitions, technologies… toutes les infos sur la citadine

Traductions du mot « bourrelet »

Langue Traduction
Anglais bead
Espagnol michelín
Italien tallone
Allemand wulst
Portugais arraçal
Source : Google Translate API

Synonymes de « bourrelet »

Source : synonymes de bourrelet sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bourrelet »

Partager