La langue française

Cordier, cordière

Définitions du mot « cordier, cordière »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORDIER, IÈRE, adj. et subst.

I.− Adjectif
A.− Relatif à la fabrication ou à la vente des cordes. Industrie cordière.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, Guérin 1892, Lar. 20e.
B.− PÊCHE. Chalutier cordier ou, p. ell., cordier. ,,Petit vapeur employé pour la pêche au congre, à la raie, aux squales, aux poissons plats, etc., au moyen de cordes de fonds munies de milliers d'hameçons`` (d'apr. Gruss 1952). L'Eurvin, premier cordier à vapeur (ayant un tonnage de 167 tx), fut construit en 1879 (Boyer, Pêches mar.,1967, p. 13).Pêcheur cordier (Littré).
II.− Emplois subst.
A.− [Pour désigner des pers.] Subst. masc. et fém. Celui, celle qui fabrique et/ou vend des cordes. Le cordier de Corbigny, quand il est occupé à boire, ne se dérange pas pour vendre 6 m 50 de corde! (Renard, Journal,1904, p. 907).
B.− [Pour désigner une chose] Subst. masc., MUS. Pièce de bois, généralement en ébène, fixée au bas des instruments de la famille du violon, et sur laquelle sont attachées les cordes. On sait que dans un violon, la table et l'âme sont faites en Épicéa (...) les chevilles, la touche, le cordier et le bouton en Ébène (Plantefol, Bot. et biol. végétale,t. 1, 1931, p. 160).
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀdje], fém. [-djε:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1240 « celui qui fabrique des cordes, des cordages » (ds Delb. Rec. d'apr. DG); 1284, sept. Watier le Cordier, dame Maryen le Cordiere (Test. Jakemon de Blandaing, A. Tournai ds Gdf. Compl.); 2. 1470 mar. (Arch. S.-Inf. G 520 ds Gdf.); 3. 1875 mus. (H. de Parville, Journal officiel, 18 févr., p. 1296, 3ecol. ds Littré). Dér. de corde*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 30. Bbg. Kemna 1901, p. 51.

Wiktionnaire

Adjectif

cordier \kɔʁ.dje\ masculin (pour une femme on dit : cordière)

  1. Relatif à la fabrication ou au commerce de cordes.
  2. (Au féminin) Qualifie une vache grasse propre à la consommation humaine.

Nom commun 1

cordier \kɔʁ.dje\ masculin (pour une femme on dit : cordière)

  1. Celui qui fabrique ou vend des cordes.
    • Les cordiers constituent une profession peu estimée dans de nombreuses villes : c’est un ancien métier de lépreux, il est surveillé dans les ports de mer comme Nantes puisque de la solidité des cordages dépend la survie des matelots. — (Anne Béroujon, Peuple et pauvres des villes dans la France moderne, Armand Colin, 2014)

Nom commun 2

cordier \kɔʁ.dje\ masculin

  1. (Musique) Dispositif situé au bas de la table d’un luth,ou d’un violon,et où sont attachées les cordes de l’instrument.
    • Le cordier du violon retient les quatre cordes à leur base ; celui de la guitare comporte six, ou douze encoches .
    • Le cordier, qui se remarque sur les rebecs et sur les vielles, n’existe plus sur la viole angevine, où les cordes sont attachées à la table comme pour la guitare. — (Les Tendances nouvelles, Volumes 36 à 51, 1980)

Nom commun

cordière \kɔʁ.djɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cordier)

  1. Artisane qui fabrique ou vend des cordes.
    • Le cimetière est plein de marchands qui négocient entre les tombes, de femmes cordières, cirières, qui étalent, sur les mausolées, des étuis divers, des bijoux de deuil. — (Jean Teulé, Je, François Villon, page 37, Julliard, 2006)
  2. (Désuet) Épouse d’un cordier.
    • En 1542, d’après notre chronologie, la cordière aurait eu vingt ans, et cet âge ne concorde pas avec celui qu’elle se donne (pas encore seize ans) lors de sa première aventure amoureuse. — (Jean Larnac, Louise Labé, la Belle Cordière de Lyon (1522?-1566), page 193, Firmin-Didot et cie, 1934)

Nom commun

cordière \kɔʁ.djɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : cordier)

  1. Artisane qui fabrique ou vend des cordes.
    • Le cimetière est plein de marchands qui négocient entre les tombes, de femmes cordières, cirières, qui étalent, sur les mausolées, des étuis divers, des bijoux de deuil. — (Jean Teulé, Je, François Villon, page 37, Julliard, 2006)
  2. (Désuet) Épouse d’un cordier.
    • En 1542, d’après notre chronologie, la cordière aurait eu vingt ans, et cet âge ne concorde pas avec celui qu’elle se donne (pas encore seize ans) lors de sa première aventure amoureuse. — (Jean Larnac, Louise Labé, la Belle Cordière de Lyon (1522?-1566), page 193, Firmin-Didot et cie, 1934)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORDIER. n. m.
Celui qui fabrique ou qui vend des cordes.

Littré (1872-1877)

CORDIER (kor-dié ; l'r ne se lie jamais ; au plu riel, l's se lie : les cordiers et les cordes, dites : les kor-dié-z et les cordes) s. m.
  • 1Fabricant de cordes.
  • 2 Terme de pêche. Celui qui pêche avec des cordes garnies d'hameçons.

    Adj. Bateau cordier, celui qui va à cette pêche. Pêcheur cordier.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il puet estre cordier à Paris qui veut, c'est à savoir faisierres de cordes de toutes manieres de fil, Liv. des mét. 41.

XVe s. … Cy est uns homs, Voire deux meurdriers et larrons… Donnez-leur l'ordre du cordier [pendez-les], Deschamps, Poésies mss. f° 235, dans LACURNE.

XVIe s. Faire comme le cordier, gagner sa vie à reculons, Oudin, Curios. franç.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CORDIER. Ajoutez :
3 Terme de luthier. Point d'attache des cordes du violon. L'autre partie [des cordes du violon], beaucoup plus courte ou partie accessoire, va du chevalet au cordier, qui lui sert de point d'attache, De Parville, Journ. offic. 18 févr. 1875, p. 1296, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CORDIER, s. m. artisan qui a le droit de fabriquer & vendre des cordes & cordages de chanvre, d’écorce de tilleul, de lin, de crin, &c. en qualité de membre de la communauté de ce nom. Les statuts de cette communauté sont datés de 1394. Il n’y a point d’art qui en exigeât de meilleurs & de plus rigoureusement prescrits ; car on ne sent que trop combien il est important dans la marine d’avoir de bons cordages : mais aussi ces reglemens ne pourroient guere être faits que par un physicien très-habile, & qui auroit étudié la fabrique à fond. Je dis pourroient, car il n’y en a de faits que ceux qui augmentent les droits d’apprentissage, & qui ne méritent que le nom de vexations. Il y a des visites ordonnées aux jurés, un chef-d’œuvre prescrit au récipiendaire, quatre ans d’apprentissage, deux jurés annuels, &c. avec tout cela les Cordiers sont dans le cas de beaucoup d’autres ouvriers ; ils travaillent comme ils le jugent à propos.

Cordier, terme de riviere, bateau servant à la pêche avec les cordes ou lignes : terme de pêche usité dans le ressort de l’amirauté de Tuet, Treport & ailleurs. Voyez les art. Cordes, (Pêche.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cordier »

(1240) Dérivé de corde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Corde ; provenç. cordier ; portug. cordoeiro ; ital. cordajo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cordier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cordier kɔrdje

Évolution historique de l’usage du mot « cordier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cordier »

  • Accès par la rue Bellecordière , Lyon : Nous avons visité la Cité Internationale de la Gastronomie ! - 7detable.com
  • Le 13 octobre 1972, l'avion qui était censé relier Montevideo à Santiago s'est écrasé dans la cordière des Andes à plus de 3600 m d'altitude. Seize des quarante-cinq passagers ont survécu en avouant avoir mangé ceux qui étaient décédés. , Quand la faim justifie les moyens : le cannibalisme de survie | ECHOSCIENCES - Grenoble

Traductions du mot « cordier »

Langue Traduction
Anglais ropemaker
Espagnol fabricante de cuerdas
Italien cordaia
Allemand seiler
Chinois 制绳器
Arabe ropemaker
Portugais ropemaker
Russe ropemaker
Japonais ロープメーカー
Basque ropemaker
Corse ropemaker
Source : Google Translate API

Synonymes de « cordier »

Source : synonymes de cordier sur lebonsynonyme.fr

Cordier

Retour au sommaire ➦

Partager