La langue française

Convulsif

Définitions du mot « convulsif »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONVULSIF, IVE, adj.

A.− [En parlant de manifestations physiques d'un être animé ou d'un comportement d'animé]
1. Usuel. Caractérisé par des convulsions, accompagné de convulsions (v. ce mot A 1).
a) [Qualifie le corps, une partie du corps, un organe] Agité de convulsions; qui agit de manière convulsive. Doigts convulsifs; face convulsive. Son cœur convulsif, seule chose qui bougeât dans la pièce (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 183):
1. Le délire ne connut plus de bornes lorsque le père Théodose, étant monté dans la chaire, rendit compte des miracles du Saint (...). Et cela se termina dans une crise de véritable démence, tous les fidèles debout, hurlant, tendant leurs mains ouvertes et convulsives. Zola, Vérité,1902, p. 184.
[En parlant d'une pers., d'un animal] Les perdrix se défendent, convulsives et, les ailes battantes, éparpillent leurs plumes (Renard, Poil Carotte,1894, p. 7):
2. Faire subir à Josiane ce qu'on appellerait aujourd'hui une vivisection, l'avoir, toute convulsive, sur sa table d'anatomie, la disséquer vivante (...), la déchiqueter en amateur pendant qu'elle hurlerait, ce rêve charmait Barkilphedro. Hugo, L'Homme qui rit,t. 2, 1869, p. 32.
b) [Qualifie des activités conscientes ou des mouvements inconscients du corps] Brusque, involontaire et plus ou moins violent. Geste, sanglot convulsif; grimace convulsive. Synon. partiel spasmodique.Le vol convulsif d'un aigle ivre, aveugle et ensanglanté (Maeterl., Trésor humbles,1896, p. 95).Son pied gauche battait le sol d'un mouvement convulsif, la jambe de son pantalon tremblait (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 562):
3. ... un tremblement nerveux, interrompu çà et là par quelques soubresauts convulsifs, l'agitait presque continuellement. Sue, Les Mystères de Paris,t. 8, 1842-43, p. 292.
SYNT. Bond, effort, frémissement, mouvement, spasme, sursaut, tremblement, tressaillement convulsif; battement (de cœur, des paupières), pincement (des lèvres...), serrement convulsif; gesticulation convulsive; sommeil, réveil convulsif; caresse, ivresse, convulsive; transports convulsifs; cri, râle, ricanement convulsif; plainte, toux convulsive; faire qqc. d'une façon, d'une manière convulsive; pas convulsif, marche convulsive; parole, voix convulsive.
c) P. méton. [En parlant d'attitudes ou de modifications psychol.] Accompagné de mouvements brusques ou violents qui dénotent une vive émotion (cf. convulsion A 2). Colère, joie convulsive; désespoir convulsif. Leurs membres nus s'étreignaient avec une passion convulsive (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 293).Il semblait gai, d'une gaieté convulsive, égarée (Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1234).
[En parlant de pers.] Qui a des mouvements convulsifs, brusques, saccadés. Nerveux et souple (...) leste, vif et élancé, convulsif dans ses gestes (Vigny, Serv. et grand. milit.,1835, p. 157).Un énergumène convulsif (...), suant, hors-souffle (Arnoux, Roi d'un jour,1956, p. 273).
[En parlant de collectivités] Une île silencieuse au sein de la ville convulsive (Duhamel, Confess. minuit,1920, p. 169).
2. MÉDECINE
a) Vx. Qui détermine des convulsions. L'émétique est convulsif. Synon. mod. convulsivant.
Rem. Ce sens est attesté ds Ac. 1798-1878 et ds les dict. gén. du xixes.; mais le dict. de méd. de Nysten note déjà en 1814 : ,,inusité dans ce dernier sens``.
b) Relatif aux convulsions (v. ce mot A 1 spéc.); accompagné de convulsions. Accès convulsif; fièvre convulsive; formes convulsives d'une maladie :
4. ... quelques symptômes révélateurs du désordre profond : grande crise hystérique, convulsive ou syncopale, crises de somnambulisme, extases... Mounier, Traité du caractère,1946, p. 385.
P. métaph. L'anarchie, cette mort convulsive des nations (Lamart., Corresp.,1830, p. 62).Un accès convulsif de la vanité nationale (Bernanos, Gde peur,1931, p. 259).
B.− P. anal. ou p. métaph.
1. [En parlant de phénomènes naturels] Qui semble violent, intense ou dangereux. Flamme, houle convulsive; océan, orage convulsif; la lutte convulsive des éléments. Synon. partiel paroxystique; synon. spasmodique.Un torrent très-tapageur et très-convulsif (Gautier, Italia,1852, p. 23).Les détonations convulsives du combat (Hugo, Quatre-vingt-treize,1874, p. 63):
5. La gerbe d'essence crépitante avançait pas à pas, et la frénésie des miliciens était multipliée par ses flammes bleuâtres et convulsives qui envoyaient gigoter sur les murs des grappes d'ombres affolées. Malraux, L'Espoir,1937, p. 97.
[En parlant de choses immobiles] Qui semble résulter d'une violence, de convulsions. Arbre, ciel, sol convulsif; formes convulsives. Synon. convulsé II B 1.Des hauts talus plantés de hêtres convulsifs (Heredia, Trophées,1893, p. 139).
2. Ce qui est fait de crises, de manifestations, de violence (cf. convulsion B 2 et 3).
a) Dans le domaine individuel.La notion d'une vie passionnée et convulsive (Artaud, Théâtre et double,1938, p. 146).
Spéc., dans le domaine de la création artistique. Ce style ému et convulsif dont il [Michelet] a le secret (Sainte-Beuve, Cahiers,1869, p. 125).La grandeur convulsive du style de Michel-Ange (Faure, Esprit formes,1927, p. 104).La beauté sera convulsive ou ne sera pas (Breton, Nadja,1928, p. 155):
6. ... des auditeurs qui ne voyaient, dans les sublimes élans de son génie [de Beethoven] que les mouvements convulsifs d'une imagination en délire... H. Berlioz, Souvenirs de voyages,1869, p. 160.
b) Dans le domaine des réalités hist., soc.Désordres convulsifs; époque convulsive. Synon. agité, violent.Le gouvernement populaire n'est qu'une tyrannie convulsive (Constant, Princ. pol.,1815, p. 12).Les luttes convulsives de tribune (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 2, 1863, p. 255).Il en est de ces heures convulsives de l'histoire comme des tempêtes sur la mer (Maeterl., Sag. et Dest.,1898, p. 59).À l'autocratie ou même au césarisme convulsif (Faure, Esprit formes,1927, p. 225).
Emploi subst. (avec valeur de neutre), rare. [Le mouvement] va à l'arbitraire et au convulsif (Alain, Propos,1924, p. 603).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃vylsif], fém. [-i:v]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1. 1546 « caractérisé par, en proie à, des convulsions » (Rabelais, Tiers Livre, XXVI, éd. Marty-Laveaux, II, p. 130 : couillon convulsif); 1602 rotement convulsif (J. Lavardin, Epist. de S. Hierosme ds R. Hist. litt. Fr., t. 8, p. 498); 2. 1587 « qui produit des convulsions » venin convulsif (J. du Chesne, Le Grand Miroir du Monde, L. V, p. 180 ds Hug.). Dér. du rad. de convulsion*; suff. -if*. Fréq. abs. littér. : 528. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 186, b) 762; xxes. : a) 459, b) 548.
DÉR.
Convulsivant, ante, adj. et subst. mas.a) Adj. , méd. Qui provoque des convulsions. Poison convulsivant (L. Daudet, Homme et poison,1925, p. 60).L'injection de substances convulsivantes, comme la strychnine (P. Chauchard ds Rob.Suppl.1970).b) Subst. masc. ,,Substance pouvant provoquer des convulsions`` (Lar. méd. 1970). Seule transcr. ds Littré : kon-vul-si-van, fém. van-t'. 1reattest. 1875 (Henneguy, Ét. action des poisons, p. 38 ds Littré); de convulsif, dés. -ant des part. prés. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Gohin 1903, p. 363.

Wiktionnaire

Adjectif

convulsif masculin singulier

  1. Qui se caractérise par des convulsions, qui s’accompagne de convulsions.
    • Une maladie convulsive.
  2. (Par extension) Qui a le caractère brusque, nerveux et saccadé des convulsions.
    • Immobile, attentif seulement à me pénétrer de cette indiscrète émotion, j’avais au cœur des battements si convulsifs, si précipités, si distincts, que j’appuyais les deux mains sur ma poitrine pour en étouffer autant que possible les palpitations incommodes. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 81)
    • Yasmina était alors retombée sur son banc, secouée par des sanglots convulsifs... — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Bert, avec l’obstination convulsive de l’instinct, s’étaya contre les parois, jusqu’à ce que le ballon piquât du nez. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 252 de l’éd. de 1921)
    • Le convoi approche maintenant d’Aix-en-Provence. La nuit est sombre et un froid mistral ratisse violemment la contrée, par rafales convulsives. Une météo sévère très dissuasive pour un émeutier. — (Thierry Nélias, L'Adieu à l'Empire: Napoléon, de Leipzig à l'île d'Elbe, Librairie Vuibert, 2016)
  3. (Figuré) Agité, violent.
    • La beauté sera convulsive ou ne sera pas. — (André Breton, Manifeste du surréalisme, 1924)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONVULSIF, IVE. adj.
Qui se fait avec convulsion. Mouvement convulsif. Toux convulsive. Rire convulsif.

Littré (1872-1877)

CONVULSIF (kon-vul-sif, si-v') adj.

Terme de médecine.

  • 1Qui peut donner des convulsions. Des causes convulsives. Toujours troublé de fureurs convulsives, De mon plancher ébranler les solives, Rousseau J.-B. Épît. I, liv. I, Aux muses.
  • 2Qui se fait avec convulsions ; qui est accompagné de convulsions. Toux convulsive. Si j'excellais en l'art où je m'applique, Et que l'on pût tout réduire à nos sons, J'expliquerais par raison mécanique Le mouvement convulsif des frissons, La Fontaine, Quinquina, I.

    Par extension, accompagné de violents mouvements musculaires. Leurs maladies [des enfants] sont pour la plupart de la classe des convulsives, Rousseau, Ém. I. Tous ses mouvements étaient convulsifs, Fénelon, Tél. XX. J'errais à grands pas par la chambre sans savoir ce que je faisais, avec des exclamations interrompues et dans un mouvement convulsif dont je n'étais pas le maître, Rousseau, Hél. V, 5.

    Fig. …La paix convulsive et souvent assassine Nous prépare aux horreurs de la guerre intestine, Arnault, Marius à Mint. I, 3. Dans les deux gouvernements dont j'ai d'abord parlé on manque de mouvement ; dans la démocratie il est continuel et souvent convulsif, Condillac, Études hist. I, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « convulsif »

Voy. CONVULSÉ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé du radical de convulsion avec le suffixe -if.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « convulsif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
convulsif kɔ̃vylsif

Évolution historique de l’usage du mot « convulsif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « convulsif »

  • La beauté sera convulsive ou ne sera pas. André Breton, Nadja, Gallimard
  • L'identité sera convulsive ou ne sera pas. Max Ernst, Écritures, Gallimard A. Breton dans Nadja
  • Le sénateur communiste Fabien Gay, en charge du dossier« plan social TUI France » au Sénat et aux Ministères de l’Économie et du Travail, est intervenu dans l’assemblée générale pour apporter son soutien aux salariés. Il a ancré la bataille des salariés de TUI France dans la bataille générale contre les licenciements et les baisses de salaires. En effet, la bataille des salariés de TUI France s’ancre dans un contexte social et économique convulsif : partout, on veut faire payer la crise aux salariés. Des voies commencent à s’élever contre ce plan de misère, comme à TUI France, ou les salariés ont compris qu’ils fallaient s’organiser tous ensemble pour instaurer un rapport de force. Révolution Permanente, Tourisme. À TUI France, la riposte s'organise !
  • De simples tics l’idéal serait à parvenir à en faire presque des tocs. La différence entre tic et toc quoique secondaire d’un certain point de vue, apparaît ici essentiel le tic étant un geste convulsif (tel un réflexe nerveux incontrôlé) pour lequel la volonté n’intervient pas, alors que le toc « Trouble Obsessionnel Compulsif » concerne l’association de réactions compulsives à une obsession incitant à l’adoption répétitive de manœuvres destinées à calmer l’angoisse née de cette obsession. , Pérégrinations hebdomadaires: vivement les tocs ! | NewsMada
  • Le positif survient au milieu d’un litige convulsif pour la garde de ses enfants avec son ex-partenaire. Après avoir regardé la vidéo controversée d’avril dernier, Colate Vallejo-Nágera a demandé à l’artiste de subir un test psychologique pour déterminer si elle était capable de prendre soin de son fils de huit ans, Andrea Nicolás. Le chanteur a présenté ces preuves lors d’une audience virtuelle devant le juge le 1er juin. Breakingnews.fr, Paulina Rubio teste positif pour la consommation de marijuana après avoir subi un test volontaire
  • Cet exode massif n’a pas d’équivalent dans l’histoire à part les mouvements de masse des peuples provoqués par l’effondrement de l’Empire romain. Cela vient nourrir le caractère convulsif de la crise. Et il n’y a pas de solution à ce terrible cauchemar tant que le système pourri qui l’a créé continue d’exister. Lénine disait que le capitalisme est « une horreur sans fin ». Le début du XXIe siècle montre à quel point il avait raison. Révolution : Tendance marxiste internationale, Perspectives mondiales 2020 - Révolution : Tendance marxiste internationale
  • Exemple la semaine dernière avec un entrefilet découvert dans la presse espagnole. Il associe le duo gagnant du clic convulsif : sexe et faits divers. lindependant.fr, De choses et d’autres - La voleuse de sex-toys - lindependant.fr
  • A la maison, ce sera peut-être l’occasion de déballer cet achat convulsif datant de 2014. Car cela fait six ans que la machine à coudre ramenée d’un magasin d’électroménager attend qu’on ouvre son emballage. Si cela se trouve elle est toute rouillée. Je n’ose aller voir. De toute manière, pour les ourlets et autres retouches, notre voisine Élisabeth a toujours répondu présente. lindependant.fr, De choses et d’autres - À nos actes masqués - lindependant.fr
  • On a vu un show d’Hélène Ségara. On voulait les mêmes robes. En fait, on s’est retrouvés à jouer ensemble un concert privé, il y a quelques mois, et on a pris beaucoup de plaisir. On s’est dit pourquoi pas en refaire une. Juste l’envie d’un show convulsif comme on l’a toujours fait. Sans l’obligation de rentabilité qui peut exister quand on fait une tournée ou qu’on sort un album. , Lille: « Juste l’envie d’un show convulsif… avec les robes d’Hélène Ségara », annonce Marcel et son Orchestre

Traductions du mot « convulsif »

Langue Traduction
Anglais convulsive
Espagnol convulsivo
Italien convulso
Allemand krampfhaft
Chinois 抽搐的
Arabe متشنج
Portugais convulsivo
Russe судорожный
Japonais けいれん
Basque aztoratu
Corse convulse
Source : Google Translate API

Synonymes de « convulsif »

Source : synonymes de convulsif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « convulsif »

Convulsif

Retour au sommaire ➦

Partager