La langue française

Spasmodique

Sommaire

  • Définitions du mot spasmodique
  • Étymologie de « spasmodique »
  • Phonétique de « spasmodique »
  • Citations contenant le mot « spasmodique »
  • Traductions du mot « spasmodique »
  • Synonymes de « spasmodique »

Définitions du mot « spasmodique »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPASMODIQUE, adj.

A. −
1. MÉD., PATHOL. [En parlant d'un état, d'un phénomène physique] Qui est de la nature du spasme, qui est provoqué, marqué, affecté par des spasmes, des contractions musculaires. Synon. moins usité spastique.Convulsions. (...) elles consistent ordinairement en des mouvemens spasmodiques, irréguliers, partiels, dans une sorte de tremblement involontaire des muscles de la face (Nélaton,Pathol. chir., t. 1,1844, p. 12).Mes étouffements tendent à prendre un nouveau caractère: spasmodique (...). Mon larynx se contracte, comme pris dans un poing qui serre (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 1005).
Démarche spasmodique. ,,Démarche des malades atteints de paraplégie spasmodique. Les membres inférieurs sont raidis, les cuisses et les genoux rapprochés, les pieds (...) ne sont portés l'un devant l'autre que par l'oscillation du tronc`` (Garnier-Del. 1958). Au niveau des membres inférieurs, des phénomènes de contracture peuvent entraîner une démarche hésitante et spasmodique (Quillet Méd.1965, p. 356).
2. [En parlant d'une manifestation émotive] Qui s'exprime de manière subite, brutale, en s'accompagnant parfois de spasmes; qui trahit un grand bouleversement physique et moral. La femme fondit en larmes et (...) sa litanie désolée s'éteignit dans l'étouffement de longs sanglots spasmodiques (E. de Goncourt, Élisa, 1877, p. 247).Un élément dangereux, quelque chose de déchaîné par instants, à côté d'une intellectualité constante (...): des crises spasmodiques de passion jointes à cette énergie continue de pensée abstraite (Bourget, Disciple, 1889, p. 68).
PATHOL. Rire spasmodique. Rire nerveux, brusque et entrecoupé. Ses lèvres tremblaient, (...) sur son échine convulsive couraient des frissons nerveux. Enivrée, folle, secouée de trépidations et de rires spasmodiques, elle jetait des poignées d'or (Gautier, Rom. momie, 1858, p. 317).
P. méton., rare. [En parlant d'une pers. ou d'une partie du corps] Qui est affecté de spasmes sous l'effet d'une forte émotion. Mirlababi appartient sans doute à cette race des femmes qui aiment (...) si fanatiquement l'amour qu'elles s'y précipitent (...) dans la contraction intolérable de tout leur être. Inertes alors, spasmodiques (...), fermées par la frénésie sans contrôle de leur don total, elles épouvantent le mâle (Arnoux, Crimes innoc., 1952, p. 226).
B. − P. anal. [En parlant du mouvement d'une chose, d'un phénomène lumineux ou sonore] Qui est agité de secousses ou sujet à de grandes variations d'intensité. Clartés, lueurs spasmodiques. L'œuf ascendant et spasmodique du lait qui bout accomplit sa crue en quelques soulèvements obliques (Proust, Guermantes 1, 1920, p. 76).La vaste nuit (...) irrégulièrement traversée, secouée de crépitements spasmodiques et brefs, ébranlée par des cloches (Arnoux, Roi, 1956, p. 48).V. étincellement ex. de Gide.
C. − Au fig. [En parlant notamment d'un mode d'action] Qui se manifeste par accès soudains, violents, sans régularité. Synon. coupé, entrecoupé, haché, heurté, inégal, irrégulier, momentané, saccadé, sporadique; anton. constant, continu, égal, incessant, ininterrompu, permanent, persistant, régulier, uniforme.La thèse transformiste (...) nous représente l'évolution comme un processus d'exception, intermittent, spasmodique (...). La vie ne change que par accident, son régime normal est la constance (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét., 1936, p. 74).On n'a d'abord conçu la guerre générale que sous une forme « spasmodique », c'est-à-dire déployant d'emblée son maximum d'intensité (Beaufre, Dissuasion et strat., 1964, p. 122).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. J'ai horreur du spasmodique: (...) quelle ahurissante façon de se tuer en se frappant d'une métaphore (Gide, Journal, 1942, p. 141).
Prononc. et Orth.: [spasmɔdik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1721 (Trév.). Du lat. sc. spasmodicus, du gr. σ π α σ μ ω ́ δ η ς « convulsif, spasmodique » (de σ π α ́ σ μ α « spasme, convulsion ») (v. NED; l'angl. spasmodic est att. dep. 1681). Fréq. abs. littér.: 73.
DÉR. 1.
Spasmodicité, subst. fém.,méd. Caractère de ce qui est spasmodique. L'hémiplégie qui était flasque au début passe à la spasmodicité. (...) elle entraîne une gêne fonctionnelle considérable, accompagnée souvent de phénomènes douloureux de contracture (Quillet Méd.1965, p. 338).− [spasmɔdisite]. − 1reattest. 1906 (G. Dromard, Essai de classification des troubles de la mimique chez les aliénés in Journ. de psychol., 3eannée, p. 12 ds Quem. DDL t. 29); de spasmodique, suff. -ité*.
2.
Spasmodiquement, adv.a) Méd. [À propos d'une partie du corps] De manière spasmodique, sous l'effet de contractions musculaires. Il gisait sur le dos, il gémissait, ses mains s'ouvraient et se crispaient spasmodiquement (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 559).b) [À propos de manifestations émotives] D'une manière subite, brutale, en s'accompagnant parfois de spasmes. Il ne se tend, il ne s'anime, mais alors avec une violence inouïe qui l'ébranle spasmodiquement (...) que lorsque la conversation touche la politique (Arnoux, Solde, 1958, p. 92).c) P. anal. [À propos du mouvement d'une chose, d'un phénomène lumineux ou sonore] Avec des secousses, de fortes variations d'intensité. Lettres de feu: « Les cigarettes L. L... n'irritent pas la gorge ». (...) le ciel, spasmodiquement, nous enseigne: Citroën (Morand, New-York, 1930, p. 163).Des coups de feu éclatent (...) par rafales (...). Une mitrailleuse aboie spasmodiquement (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 164).− [spasmɔdikmɑ ̃]. − 1reattest. 1832 (Raymond); de spasmodique, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Adjectif

spasmodique \spas.mɔ.dik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Relatif au spasme ; qui tient du spasme ; qui est accompagné de spasmes.
    • Cette affection est caractérisée par une sensibilité exagérée de l'œil à la lumière; de là une contraction spasmodique de l’iris, quelquefois avec occlusion complète de la pupille, de sorte que les personnes nyctalopes voient très-bien pendant la nuit, mais cessent de voir pendant le jour. — (Dr Rouault, « De l'emploi de la belladone dans les maladies des yeux », dans le Journal des connaissances médico-chirurgicales, n° 3 du 1er février 1857, p. 57)
    • Le traitement par l’obturation canulaire et l'application de l’emplâtre vinrent à bout assez rapidement de la sténose spasmodique, qui, se joignant à la sténose vraie, se produisait quand on décanulait cette enfant. — (Annales des maladies de l'oreille, du larynx du nez et du pharynx, vol. 36, part. 2, éd. G. Masson, 1910, p. 58)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPASMODIQUE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui a rapport au spasme, qui tient du spasme, qui est accompagné de spasme. Affection spasmodique. Bâillement spasmodique.

Littré (1872-1877)

SPASMODIQUE (spa-smo-di-k') adj.
  • 1 Terme de médecine. Qui appartient aux spasmes, qui est caractérisé par des spasmes. Mouvement spasmodique. L'usage des odeurs produit ces affections spasmodiques, Beaumarchais, Barbier, II, 15.
  • 2Qui est employé contre les spasmes et convulsions ; on dit plus souvent antispasmodique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spasmodique »

Irrégulièrement dérivé de σπασμώδης, qui vient de σπασμὸς, spasme, et εἶδος, forme

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1721) Du grec ancien σπασμώδης, spasmôdês (« convulsif »)[1] qui nous donne spasmoïde, avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spasmodique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spasmodique spasmɔdik

Citations contenant le mot « spasmodique »

  • Pour réconforter les systèmes digestifs mal-en-point, ce sont les propriétés antispasmodiques de l’herbe aux cure-dents qui vont être sollicitées ! Marie Claire, Les bienfaits de l'huile essentielle de Khella - Marie Claire
  • Après l’annonce, cependant, rien: des fans du monde entier ont commencé la recherche spasmodique et inutile, tandis que le bon Christopher riait sans doute admirablement profitant du plaisir de l’imprévisibilité. Oui, car personne ne s’attendait à ce que la nouvelle bande-annonce de Tenet fasse ses débuts non sur YouTube ou sur d’autres plateformes de streaming, mais sur Fortnite! Urban Fusions, Tenet, la nouvelle bande-annonce de Nolan pour le film arrive ce soir sur Fortnite! | TV
  • Il a aussi été constaté une action expectorante et antispasmodique du trèfle rouge contre la toux spasmodique, la coqueluche, l'asthme et les affections des bronches plus généralement. Binette & Jardin, Le trèfle rouge : plante de la ménopause
  • Le trèfle des prés possède des propriétés phyto-oestrogéniques. Il est donc en mesure de soigner les troubles liés à la ménopause, dont la nervosité et les bouffées de chaleur. C’est également un diurétique, un dépuratif, un cholérétique, un antitussif, ainsi qu’un antispasmodique. Ainsi, il peut notamment contribuer au traitement des toux spasmodiques. Par ailleurs, cette plante a aussi un effet préventif des troubles cardiovasculaires, en particulier chez les femmes. En outre, on peut l’utiliser en cas de diarrhée ou pour rafraîchir les yeux fatigués. En usage externe, le trèfle rouge aide à soigner les problèmes de peau, y compris chez les enfants. Il permet de soulager les individus atteins d’eczéma, de psoriasis, d’ulcères ou de démangeaisons cutanés. Il peut aussi s’avérer utile dans le traitement de la goutte. Presse santé, Découvrez les vertus santé du trèfle rouge ou miel des près
  • Un minuscule filet de voix essaie de s'accrocher au combiné. Il est chaleureux, avenant, mais donne l'impression d'être parfois balayé par le vent. Alors, André vient à la rescousse de Raymonde, l'aide à porter ses mots. Les époux Benoist fonctionnent ainsi depuis 22 ans, lorsqu'une dysphonie spasmodique — une maladie neurologique rare — a atteint et fragilisé les cordes vocales de l'ancienne commerciale, qui a fait ses classes dans le monde des épices, puis de la tisane. Mais voilà, André n'a jamais autant prêté sa voix à son épouse que ces dernières semaines. leparisien.fr, «Je vis dans l’incertitude» : malgré le déconfinement, la difficile reprise des soins - Le Parisien
  • La colite spasmodique, mieux connue sous le nom de "syndrome de l’intestin irritable" ou colopathie fonctionnelle, est davantage un trouble de l’intestin bénin qu’une colite, car il n’y a pas d’inflammation du côlon. Les symptômes altèrent la qualité de vie du patient, mais sont sans gravité. Medisite, Tout savoir sur les colites
  • Parce qu’ils rendent difficiles, voire impossibles, certains gestes de la vie courante, les mouvements anormaux constituent souvent un handicap professionnel et social important. Ils sont parfois l’expression unique d’une maladie, comme le tremblement essentiel (de cause largement méconnue) ou les dystonies, responsables de postures anormales généralisées ou limitées à un groupe de muscles comme le torticolis spasmodique. Mais ces mouvements anormaux peuvent aussi être un symptôme fréquent de pathologies plus courantes du système nerveux central, comme la maladie de Parkinson, ou une séquelle d’accident cérébral ou de traumatisme crânien. Le Figaro.fr, Mouvements anormaux: quand les circuits cérébraux dysfonctionnent

Traductions du mot « spasmodique »

Langue Traduction
Anglais spasmodic
Espagnol espasmódico
Italien spasmodico
Allemand krampfhaft
Chinois 痉挛性的
Arabe متقطع
Portugais espasmódico
Russe спастический
Japonais けいれん
Basque spasmodic
Corse spasmodico
Source : Google Translate API

Synonymes de « spasmodique »

Source : synonymes de spasmodique sur lebonsynonyme.fr
Partager