La langue française

Connard, conneau

Sommaire

  • Définitions du mot connard, conneau
  • Étymologie de « connard »
  • Phonétique de « connard »
  • Évolution historique de l’usage du mot « connard »
  • Citations contenant le mot « connard »
  • Images d'illustration du mot « connard »
  • Traductions du mot « connard »

Définitions du mot connard, conneau

Trésor de la Langue Française informatisé

Connard, conneau, connaud, conno(t),(conno, connot) subst. masc.,vulg. Triple idiot. Je me demande un peu! ... Où qu'il peut percher son connard qui va lui racheter des telles ordures? (Céline, Mort à crédit,1936, p. 616).Quand il rentrera l'autre guignol! ... on fera les connos et puis c'est tout! (Céline, Mort à crédit,1936p. 671). 1reattest. a) 1280 conart lecture jugée possible par A. Långfors ds Romania t. 58, p. 288 (Clefs d'amors, éd. Doutrepont, 1315 : covart; var. B. Cornart); xives. (J. Le Senechal, Cent Ballades, éd. G. Raynaud); b) av. 1896 conneau (Verlaine, Correspondance, t. 3, p. 251); de con, suff. -ard*, -eau*. Le mot est peut-être dû à une altération de cornard* (cf. bon(n)e pour borne). Fréq. abs. littér. Con(n)ard : 12.

con(n)ard,(conard, connard) -

Wiktionnaire

Nom commun

connard \kɔ.naʁ\ (pour une femme, on dit connasse ou connarde)

  1. (Vulgaire) (Injurieux) Insulte désignant quelqu’un qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par manque d’intelligence, de savoir-vivre ou de scrupules.
    • On cria haro sur un figurant qui n’y pouvait mais, un connard qui n’avait pas compris ; quant aux gros, aux puissants, aux politicards, on n’y toucha pas— (Georges Perec, La Disparition, Gallimard, Paris, 1969)
    • De se foutre en l'air, connard !
      Hé quoi, pas même damné, pensais-je, revenant assez vite à moi-même...
      — (Maurice Clavel, Le tiers des étoiles, 1972)
    • Connard ! Tu t'étonnes d'avoir la chiasse ? Boire l'eau de la voierie à un robinet rouillé... Ici ! — (Paul Smaïl, Casa, la casa, 1998)
    • «  Je suis un imbécile, ai-je songé. Maintenant c'est sûr, je suis vraiment empoisonné. Quel connard ! »
      - Connard ! s'est exclamée sa voix qui résonnait de chaque côté de mes oreilles. Connard ! Tu as merdé !
      — (Rodolfo Enrique Fogwill & Isabelle Gugnon, Muchacha punk, 2006, page 130)
    • — Eh, connard, tire tes sales paluches de là ou je me fâche ! — (Retour vers le futur, 1985)
    • Il fallait l'avouer, les connards de prolos, les neuneus de cassos, il y avait des jours où j'en avais plein le dos ! — (Frédéric Jacob, Vers un Eden..., TheBookEdition, 2011,)
    • Moyennant quoi rien ne réfrénait sa connardise que le manque d'imagination. Il ne faisait de doute pour personne que le connard n’était pas réformable. — (François Bégaudeau, Vers la douceur, Gallimard, 2009, page 59)
    • Le gérant, un peu jaloux, s'abstient de féliciter Pierre et lui dit :
      — Alors, ces connards de Frouzes se sont calmés !
      Pierre, qui n'apprécie pas cette remarque raciste, répond du tac au tac :
      — Il n'y a pas de connards de Frouzes dans ce magasin, mais il y aurait eu deux connards de Suisses si nous n'avions pas éliminé les fauteurs de troubles.
      — (Michel Wirz, Les Dernières noces alchimiques, Mon Petit Éditeur, 2014, page 191)

Adjectif

connard \kɔ.naʁ\

  1. (Péjoratif) Con, insupportable, méprisable.
    • C’était qu’une bande de petits morveux, des petits batailleurs, bien ragoteurs, bien enragés, bien connards. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, Paris, 1936)
    • Fini, la Denise Lesur, grande dadaise en communiante, pouffiasse qui se traîne au bras d'une copine excitée et connarde. — (Annie Ernaux, Les Armoires vides, Gallimard, 1974)
    • L'Eugène avait la haute condescendance connarde d'un petit chef, en s'adressant à Jérémie. — (Jean Amila, Au balcon d’Hiroshima, Gallimard, 1985)

Nom commun

conneau \kɔ.no\ masculin

  1. (Vulgaire) Connard.
    • Ce conneau est givré ! lâcha Cauvert au plus grand des matons qui s'étaient rués dans la cellule. — (Jérôme Harlay, Le Sel de la guerre, éditions Belfond, 2008)
    • Pourquoi qu’on devrait payer pour ce conneau qu’a tout fait foirer ? — (Alexis Salatko, China et la grande fabrique, 2008)
    • Mais c’est ma fourche ! Je croyais que ces conneaux de jeunes me l’avaient piquée. T’es venu me la rapporter ? — (Daniel Hernandez, Les cathédrales du vin: Polar en terres vinicoles, éditions Mare Nostrum, 2017)

Nom commun

conneau \kɔ.no\ masculin

  1. (Vulgaire) Connard.
    • Ce conneau est givré ! lâcha Cauvert au plus grand des matons qui s'étaient rués dans la cellule. — (Jérôme Harlay, Le Sel de la guerre, éditions Belfond, 2008)
    • Pourquoi qu’on devrait payer pour ce conneau qu’a tout fait foirer ? — (Alexis Salatko, China et la grande fabrique, 2008)
    • Mais c’est ma fourche ! Je croyais que ces conneaux de jeunes me l’avaient piquée. T’es venu me la rapporter ? — (Daniel Hernandez, Les cathédrales du vin: Polar en terres vinicoles, éditions Mare Nostrum, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « connard »

Croisement étymologique : visiblement formé (XXe siècle ?) de con et suffixé en -ard, mais dérive par déformation du mot plus ancien cornard dans son acception d’injure[1].
Autre proposition d’étymologie : (XIIIe siècle) De l’ancien français conart (« sot »), du latin cunnus[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « connard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
connard kɔnar

Évolution historique de l’usage du mot « connard »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « connard »

  • La société est bien foutue. Ils mettent des uniformes aux connards pour qu'on puisse les reconnaître. De Albert Dupontel / Bernie
  • Le progrès est une pure notion technique, et il est toujours confisqué par des connards ou des canailles qui en font le pire. De Daniel Pennac / Lire - Mai 1995
  • Je suis un fan de Mötley Crüe. Je pense que Tommy Lee et Nikki Sixx peuvent se comporter comme de vrais connards la plupart du temps, mais c’est aussi ce qui arrive quand on est une rock star. Les gars veulent agir comme des connards et ils le font – et ce n’est pas grave, j’aime toujours leurs chansons. Cependant, on ne peut pas plus voler leurs fans qu’ils ne peuvent voler les nôtres. MetalZone, Le guitariste de Steel Panther : "Nikki Sixx est un conn*rd" mais j'aime toujours Mötley Crüe
  • "Sous un pseudonyme qui ne trompe personne, le gendre du Président de la République m’insulte sur les réseaux sociaux (« connard »). Pas très élégant. En espérant que LREM se ressaisisse dans le cadre des municipales du Touquet afin que l’on ait un débat digne de notre station". C'est le message qu'a envoyé le député Daniel Fasquelle, candidat LR à la mairie du Touquet, ce 18 juin, sur Twitter, à l'attention d'Antoine Choteau. Public.fr, Brigitte Macron : après un violent clash, son gendre s'excuse et c'est très drôle !
  • Jan-Erik Lönnqvist a de son côté voulu savoir si les connards étaient en fait davantage attirés par les Mercedes. Il a opté pour une approche visant à vérifier si certaines personnalités étaient préférentiellement attirées par ces véhicules et/ou enclins à s’essuyer les bottes sur le code de la route, et ce quels que soient leurs revenus. Le Temps, Les connards conduisent-ils des Mercedes, ou bien les Mercedes transforment-elles en connard? - Le Temps
  • Dans sa plainte, consultée par l'AFP, puis dans une interview, le jeune garçon raconte avoir tenté de voler un scooter avec un ami, avant de prendre la fuite à la vue de quatre agents. Rattrapé, il assure avoir été mis au sol et menotté. Il aurait subi trois à quatre coups de pieds au visage et un à l'arrière du crâne, tout en étant traité de "connard". Selon la plainte, les forces de l'ordre auraient attendu "plus d'une heure" avant de prévenir les pompiers, malgré "d'intenses douleurs" et des "vomissements". lejdd.fr, Violences policières, racisme : le point sur les nouvelles accusations qui visent les forces de l'ordre
  • Oui mon conneau, glisse toi tranquille dans ton lit, fais pas de vague ? Prends les pilules pour la nuit. AgoraVox, La course à la productivité conduit à la déshumanisation des salariés : l'exemple de Lidl et celui de Free... - AgoraVox le média citoyen
  • XAVIERLEBG !!!!!! conneau! Vive le sport. ladepeche.fr, Tour de France : la vidéo de l'abandon de Thibaut Pinot dans les Alpes - ladepeche.fr
  • Frêle et asthmatique, Émile sera ainsi régulièrement tiré du lit en pleine nuit pour muscler ses biceps ou effectuer des «missions» l’obligeant à parcourir plusieurs kilomètres dans le noir. Ce faisant, il découvrira aussi peu à peu l’étrange univers de son père, dont le principal objectif est désormais d’éliminer le général de Gaulle. Pire encore? La date de cet assassinat a déjà été fixée et André Choulans a décidé que son «conneau de fils» allait prendre part au complot. Le Journal de Montréal, Profession du père | Le Journal de Montréal
  • Quand on voit un Moscovici qui bave, qui n’en peut plus d’envie d’être ministre,(un peu à mon tour,m... !) qu’en a rien à foutre de la France, du peuple, qui ne pense qu’à sa g....C’était pour ça qu’il était pote avec DSK le goret...loupé, conneau ! AgoraVox, Le Nibar et le Nichon : les drôles d'affaires de Thierry Gaubert et de son associé - AgoraVox le média citoyen
  • Parmi les insultes les plus utilisées, il y a « con » et toutes ses déclinaisons, « connard », « connasse », « conneau » ; « abruti », « emmerdeur », « enculé », salaud », « salope ». En fait, l’emploi de ce vocabulaire est lié à une situation où le stress est présent, ce qui explique que ce sont souvent les mêmes termes qui reviennent. Pour « con » on notera que dans le Sud, il est aussi une ponctuation sans valeur insultante (« eh con !). Atlantico.fr, Dictionnaire des gros mots : 5 injures clefs pour se faire plaisir en insultant son voisin | Atlantico.fr

Images d'illustration du mot « connard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « connard »

Langue Traduction
Anglais asshole
Espagnol estúpido
Italien stronzo
Allemand arschloch
Chinois 混蛋
Arabe الأحمق
Portugais idiota
Russe мудак
Japonais 下衆野郎
Basque gilipollas
Corse stancu
Source : Google Translate API
Partager