La langue française

Conchier

Définitions du mot « conchier »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONCHIER, verbe trans.

Vulgaire
A.− Souiller d'excréments. Le singe en question (...) couchait dans le lit de Powel, qu'il conchiait toutes les nuits (E. et J. de Goncourt, Journal,1875, p. 1046).
Emploi pronom. Coquoz était faible de l'anus. (...) chaque fois qu'on lui demandait un effort, il se conchiait (Cendrars, L'Homme foudroyé,1945, p. 29).
B.− Au fig. :
Ils [les critiques] n'ont produit aucun ouvrage et ne peuvent faire autre chose que conchier et gâter ceux des autres comme de véritables stryges stymphalides. T. Gautier, Mllede Maupin,t. 2, 1836, p. 33.
Conchier sur qqc.Je conchie sur mes souvenirs (Flaubert, Correspondance,1855, p. 78).
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé conchié au sens fig. de « repoussé, rejeté ». C'est lui [Verlaine] que le répugnant auteur des « Rougon-Macquart », enragé de se sentir conchié des jeunes, a voulu choisir pour se l'opposer démonstrativement à lui-même, afin qu'éclatassent les supériorités infinies du sale négoce de la vacherie littéraire sur la Poésie des Séraphins (Bloy, Journal, 1896, p. 225).
Prononc. : [kɔ ̃ ʃje]. Étymol. et Hist. Mil. xiies. « souiller » (Psautier de Cambridge, 105, 37 ds T.-L. : conchïee est la terre de sanc [polluta]), noté comme ,,bas et peu usité`` par Trév. 1704. Du lat. concacare « souiller d'excréments ». Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Verbe

conchier \kɔ̃.ʃje\ (transitif ou avec la préposition sur) 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se conchier)

  1. (Vulgaire) (Injurieux) Couvrir d’excréments.
    • Les vitres de la porte-fenêtre étaient conchiées et entoilées par des dynasties d'insectes et d'araignées. — (Jean Echenoz, Envoyée spéciale, 2016, Éditions de Minuit)
    • Dès que le vieux se fut dissimulé sous la poussière, le visage protégé par un sac, un morceau de roseau coincé entre les lèvres pour pouvoir respirer à son aise, ils posèrent culotte, et conchièrent la cache d’abondance en échangeant des plaisanteries douteuses. — (Serge Brussolo, « L'enfant des ordures et l'ogresse des forêts », dans Le Roi Squelette, Éditions Bragelonne, 2014)
  2. (Vieilli) Manifester son mépris ou sa profonde indifférence, outrager.
    • J’ai bien l’honneur chez moi, dans ce livre, à cette place, de dire que très sciemment je conchie l’armée française dans sa totalité. — (Louis Aragon, Traité du style, 1927)
    • Eh bien non ! rien de tout cela ne m’attendrit plus. Le temps en est passé ! Je conchie sur mes souvenirs. — (Gustave Flaubert, Correspondance, Librairie de France, 1923, p. 208)
    • L’amour ne vous dit rien
      À part bien sûr celui
      De la Patrie hélas
      Cette idée dégueulasse
      Qu’à mon tour je conchie.

      — (le chanteur Renaud, La médaille)
    • C’est cet homme qui peste contre les 35 heures depuis longtemps, qui sollicite la loi Macron qui plaît tant à la droite et déplaît tant à ceux de gauche qui sont restés de gauche, qui ne moufte pas quand le peuple qui vote non au référendum sur l’Europe libérale en 2005 voit son parti appeler à l’union sacrée avec l’UMP pour envoyer les députés et les sénateurs conchier le vote du peuple et passer outre. — (Michel Onfray, « Anti-Manuel », journal Le Point, no 2 218 page 46, 12 mars 2015)
  3. (Pronominal) (Vulgaire) (Désuet) Se souiller d’excréments.
    • […], il s'est réveillé et m'a demandé de lui passer le bassin. Histoire d'être un peu gentille, je lui ai dit : « C'est bien la première fois que je vois un nouveau-né réclamer le bassin. » Il m'a répondu : « C'est le cerveau qui commande le cul. Avec un cerveau comme le mien, vous ne voudriez pas que je me conchiasse !... »
      Il a de ces réparties !... J'en suis restée bouche bée — mon bassin à la main.
      — (Pierre-Maurice Richard, Eugène, une fantaisie de la nature, Éditions Londreys, 1989, chap. 4)

Verbe

conchier \Prononciation ?\

  1. Souiller d’excréments, enfoirer, emmerder, compisser
    • Orgeau tos biens conchie et soille — (Gautier de Coinci, Miracle de Nostre Dame, manuscrit 2163 français de la BnF)
  2. Déshonorer, outrager.
    • Trop somes lié quant conchier
      Poons un moine et espier
      — (De Monacho in Flumine Periclitato, dans Chronique des Ducs de Normandie, édition de F. Michel, tome III, page 514)
  3. Tromper, duper, baiser, enculer.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « conchier »

(XIIe siècle) Du latin concacare (« souiller d’excréments ») → voir con- et chier.
Cum-cacare selon d'autres sources :"Le mot, du latin "cum-cacare", fait le bonheur des polémistes depuis Aragon."[BibliObsHebdo-20170714]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin concacare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « conchier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conchier kɔ̃ʃie

Évolution historique de l’usage du mot « conchier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conchier »

  • Eh ben oui, on peut conchier l'islam, ce que je fais, mais comme le christianisme aussi Et comme l'athéisme, d'ailleurs, ne vous gênez pas . C'est la liberté d'opinion, la laïcité, et les lois de la République. L'Obs, Deux enquêtes ouvertes après des menaces de mort contre une ado qui a critiqué l’islam
  • Cum cacare comme étymologie de conchier d'accord. Mais quelle est celle de compisser ? La même j'imagine par imitation. A ce propos, il semble que ce verbe pisser si utile et d'usage très variée n'ait pas de source attestée d'où l'on puisse l'en faire découler, du moins à ma connaissance. Aidez-moi. Bibliobs, Il ne faut pas "conchier" l'Europe, dit Macron. Conchier?
  • À ce niveau, dévoyer les mots, c’est conchier les choses. Quand Édouard Philippe s’enveloppe dans le CNR alors qu’il détruit avec une froide méthode tous les acquis sociaux du CNR, il conchie l’histoire politique de la Résistance. Et voilà finalement la marque de ce gouvernement : c’est un gouvernement de conchieurs. Quand Attal et Montchalin osent que le suicide d’Anas n’est pas politique, ils conchient son lit de douleur, et peut-être sa tombe. Partout des conchieurs dans les palais. Buzyn ferme des lits « pour améliorer la qualité des soins » — conchie les malades. Vidal décuple les frais d’inscription des étudiants étrangers « pour mieux les accueillir » — conchie les étudiants étrangers. Pénicaud défait le code du travail « pour protéger les salariés » — conchie les salariés. Le Monde diplomatique, Le moment Potemkine, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 13 décembre 2019)
  • Les organisateurs de ce système mortifère n’ont alors qu’une seule option : conchier, discréditer, neutraliser, réduire à peu la population autochtone historique pour la remplacer par un nouveau gros contingent de chair à exploiter. Plusieurs avantages : on les paye beaucoup moins, ils sont manipulables à souhait puisqu’ils se foutent des « acquis sociaux » en déliquescence et des luttes passées. AgoraVox, Les enjeux géopolitiques de l'immigration : vers un changement de population  ? (2/2) - AgoraVox le média citoyen
  • Sachant que sa légitimité ne tient qu’aux performances économiques qu’il est capable d’exhiber, le parti communiste se répand en compliments à son propre endroit, louant sa capacité à ériger une dictature prospère, pour mieux conchier le système occidental, dont le pluralisme politique est continuellement méprisé dans sa propagande officielle. Et enivré par ses succès économiques, il ne cesse de répéter que son système pourrait guider tous les peuples vers la joie et l’ « harmonie », le leitmotiv du gouvernement ! Mais Roth relève à juste titre que « le parti communiste qui proclame aujourd’hui le miracle chinois est le même que celui qui, il n’y a pas si longtemps, a infligé les ravages de la Révolution culturelle et du Grand bond en avant ». Le scalpel de l'histoire, Chine et Droits de l’homme: un grain de sable dans la machine – Le scalpel de l'histoire

Images d'illustration du mot « conchier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « conchier »

Langue Traduction
Anglais conch tree
Espagnol árbol de concha
Italien conchiglia
Allemand muschelbaum
Chinois 海螺树
Arabe شجرة المحارة
Portugais árvore de concha
Russe раковина
Japonais 巻き貝の木
Basque konkurtsoa
Corse arbulu di cunchiglia
Source : Google Translate API

Synonymes de « conchier »

Source : synonymes de conchier sur lebonsynonyme.fr

Conchier

Retour au sommaire ➦

Partager