La langue française

Concevable

Sommaire

  • Définitions du mot concevable
  • Étymologie de « concevable »
  • Phonétique de « concevable »
  • Évolution historique de l’usage du mot « concevable »
  • Citations contenant le mot « concevable »
  • Traductions du mot « concevable »
  • Synonymes de « concevable »
  • Antonymes de « concevable »

Définitions du mot concevable

Trésor de la Langue Française informatisé

CONCEVABLE, adj.

A.− [En parlant d'une idée, d'une relation, d'un processus, etc. saisissable par l'intelligence] Qui peut être saisi par la pensée (cf. concevoir II A). La sensibilité est discontinuité. Elle est faite d'instants ou éléments isolés les uns des autres et sans lien concevable ni perceptible (Valéry, Suite,1934, p. 42):
1. Le fini est connu préalablement; mais il est connu tout seul : le fini est connu directement par les sens ou la conscience; l'infini est invisible, insaisissable; il n'est que concevable et compréhensible; il échappe aux sens et à la conscience et ne tombe que sous l'entendement... Cousin, Hist. de la philos. du XVIIIes.,2, 1829, p. 453.
PARAD. Sensible, perceptible, intelligible, imaginable, expérimentable, explicable.
[L'accent est mis sur l'aspect virtuel, possible de l'obj. à concevoir (cf. également envisageable, pensable)] . Comment se peut-il que l'affaire de la liberté et du libre arbitre ait excité tant de passion et animé tant de disputes sans issue concevable? (Valéry, Regards sur le monde actuel,1931, p. 51).Entre les deux formules administratives concevables pour tenter de résoudre ce dilemme (J. Chazelle, La Diplom.,1962, p. 71):
2. ... satisfaire aux demandes et nécessités sociales. Sous cet aspect, la gestion des affaires publiques peut être interprétée comme un processus ayant pour éléments principaux la détermination et la formulation des problèmes à résoudre, la discussion des solutions concevables, la mise en œuvre du dispositif choisi. J. Meynaud, Les Groupes de pression en France,1958, p. 12.
[Souvent précédé de loc. restrictives ou négatives, ou associé à son contraire inconcevable] L'abolition des contrôles n'est concevable que si l'erreur ou même l'échec sont suivis de sanctions rapides et lourdes (B. Chenot, Les Entr. nationalisées,1956, p. 123).Personne ne peut, enfin, nier que rien ne serait concevable sans le labeur acharné des colons qui fit jaillir du pays les richesses de la nature (De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 549).Il n'est pas concevable qu'une organisation collective puisse exister sans avoir de services à rendre (L'Univers écon. et soc.,1960, p. 5002).
B.− P. ext. Qui peut être facilement imaginé, compris. (cf. concevoir II B). J'aurais donné un mois de mes appointements pour qu'il trouvât son lit bassiné. Et cela est concevable; on conviendra qu'un homme à moitié gelé, (...) ne se trouve (...) pas dans une situation d'esprit favorable (A. Dumas Père, Comment je devins auteur dramatique,1833, introd., p. 26).Il était concevable que des paroles rapides, jetées le pied sur l'étrier, n'eussent pas été fidèlement transcrites (A. France, Vie de Jeanne d'Arc,t. 2, 1908, p. 286).
[En parlant d'un sentiment et p. ext. d'un comportement; souvent précédé d'un adv. d'intensité] Une curiosité, une jalousie assez, bien, très concevable. Schmucke écoutait ce compte dans une stupéfaction très concevable, car il était financier comme les chats sont musiciens (Balzac, Le Cousin Pons,1847, p. 225):
3. Vallombreuse s'était avancé jusqu'au milieu de la chambre, suspendant ses pas, retenant son haleine, pour ne pas déranger ce gracieux tableau qu'il contemplait avec un ravissement bien concevable... T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 336.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. concevabilité. Qualité de qui est concevable (cf. Bergson, L'Évolution créatrice, 1907, p. 80). Attesté ds Littré et Guérin 1892 avec la mention ,,néol.``, puis ds Nouv. Lar. ill., ds Lar. 20eavec la mention ,,peu us.`` et ds Quillet 1965.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃s(ə)vabl̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1547 « perceptible » (Budé, Instit. du Prince, édit. J. Foucher, ch. 28 ds Hug.), attest. isolée; 2. 1647 « que l'esprit peut concevoir » (Corneille, Heraclius, V, 8). Dér. du rad. de concevoir*; suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 208. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 94, b) 119; xxes. : a) 219, b) 608.

Wiktionnaire

Adjectif

concevable \kɔ̃s.vabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut se concevoir, se comprendre.
    • Je ne sais comment cela peut se faire, cela n’est pas concevable. - Cela est-il concevable ? - C’est à peine concevable.
    • Ces régimes ne sont concevables que dans le cadre d'entreprises monopolistiques qui peuvent toujours aller chercher plus de revenus en refilant la facture à leurs clients captifs. — (Retraites - Responsabilité collective, Le Devoir.com, 12 aout 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONCEVABLE. adj. des deux genres
. Qui peut se concevoir, se comprendre. Je ne sais comment cela peut se faire, cela n'est pas concevable. Cela est-il concevable? C'est à peine concevable.

Littré (1872-1877)

CONCEVABLE (kon-se-va-bl') adj.
  • Qui peut être conçu, compris. Seigneur, un tel succès à peine est concevable, Corneille, Héracl. V, 8.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « concevable »

Concevoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de concevoir avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « concevable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
concevable kɔ̃svabl

Évolution historique de l’usage du mot « concevable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « concevable »

  • La mort est une surprise que fait l'inconcevable au concevable. De Paul Valéry / Tel quel
  • Au moment où nous concevons le concevable, il commence à résonner en nous et devient inconcevable. De Jean Arp
  • L'originalité de l'un n'est conçue (ou concevable) qu'en étroite collaboration avec l'ignorance de l'autre. De Yvon Boucher / L'Obscenant
  • Le plus noble bonheur de l'homme qui pense, c'est d'avoir exploré le concevable et de révérer en paix l'inconnaissable. De Johann Wolfgang von Goethe / Sentences en prose
  • La possibilité que le oui et le non, le bien et le mal, soient également indifférents à Dieu ne peut être concevable pour des têtes faites comme les nôtres, car enfin Dieu doit bien servir à quelque chose. De José Saramago / Histoire du siège de Lisbonne
  • Le génie abaisse davantage qu'il n'élève ; l'idée du génie empêche d'être simple, engage à montrer l'essentiel, à dissimuler ce qui décevrait : il n'est pas de génie concevable sans art. De Georges Bataille / L'expérience intérieure
  • Pertes & profits. Les malades, les assurances-santé et les gouvernements sont en embuscade, et les laboratoires pharmaceutiques savent qu’ils marchent sur une périlleuse ligne de crête quand ils fixent un prix à leurs traitements – surtout en période de pandémie : trop haut, et c’est être accusé de profiter de la misère du monde ; trop bas, et c’est perdre de l’argent, ce qui est difficilement concevable, que la société soit cotée ou non. Le Monde.fr, Fixer le prix d’un traitement, « un exercice difficile en pleine pandémie de coronavirus »
  • Pour les partisans de Soumaïla Cissé, il n’est pas concevable que les choses en soient toujours au point mort, deux semaines après ces propos du président de la République. « Nous avons appris cette nouvelle avec beaucoup d’espoir. Mais ça fait bientôt 15 jours », a rappelé Abdrahamane Diarra. Depuis le rapt de Soumaïla Cissé, les militants de son parti n’ont cessé d’accuser le gouvernement et en l’occurrence le Président IBK. Afrik.com, Mali : la jeunesse du parti de Soumaïla Cissé promet de multiplier les actions pour exiger la libération son leader
  • Nous étions arrivés au bout des adaptations successives de notre ancienne charte, conçue pour le print, et allions lancer de nouveaux produits sur le numérique, basés sur l’image et le mouvement. Ce n’était pas concevable sous nos anciens habillages. De manière plus centrale encore, ces habillages arrivés en fin de cycle, qui manquaient de dynamisme, étaient incompatibles avec l’innovation majeure que sera la nouvelle plateforme de news AFP. CB News, Marie-Noëlle Vallès (AFP) : « notre logo reste fort, authentique, et sobre » - Image - CB News

Traductions du mot « concevable »

Langue Traduction
Anglais conceivable
Espagnol concebible
Italien concepibile
Allemand denkbar
Chinois 可以想到的
Arabe ممكن
Portugais concebível
Russe мыслимый
Japonais 考えられる
Basque conceivable
Corse imaginable
Source : Google Translate API

Synonymes de « concevable »

Source : synonymes de concevable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « concevable »

Partager