La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « compagnonnage »

Compagnonnage

Variantes Singulier Pluriel
Masculin compagnonnage compagnonnages

Définitions de « compagnonnage »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPAGNONNAGE, subst. masc.

I.
A.− Souvent péj. Relations de compagnons, entre deux ou plusieurs hommes ou entre un homme et une femme. Vivre sur un pied d'égalité et de compagnonnage avec les paysans (E. et J. de Goncourt, Renée Mauperin,1864, p. 247):
1. Il s'était parfois demandé si ce compagnonnage amoureux dont il se contentait avec ses maîtresses n'était pas une forme assez incomplète de l'amour. R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 218.
B.− Fait d'avoir (quelqu'un) pour compagnon, d'être le compagnon (de quelqu'un) :
2. Le sage empereur [Marc-Aurèle] (...) traînait avec lui le sot collègue [Vérus] qu'il s'était donné (...) il ne se révolta pas une fois contre cet assommant compagnonnage. E. Renan, Marc-Aurèle et la fin du monde antique,1881, p. 469.
P. métaph. Je souffrais nuit et jour du compagnonnage de son souvenir [d'Albertine] (Proust, Albertine disparue,1922, p. 135).
II.− P. méton.
A.− Vx. Temps pendant lequel un ouvrier, après son apprentissage, doit travailler comme compagnon chez un maître avant de devenir maître lui-même.
B.− Association de solidarité entre ouvriers d'un même corps de métier; réunion des ouvriers en différentes associations. Le Compagnonnage est encore debout en France dans le peuple (Balzac, Hist. des Treize,1833, préf., p. 6).
P. anal. :
3. Si rien ne change, d'ici à quelques années, il se formera entre les intelligences libérales un compagnonnage plus étroit que celui de toutes les sociétés clandestines. À l'écart de la foule, un mysticisme nouveau grandira. Flaubert, Correspondance,1853, p. 349.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. compagnonnique. Relatif au compagnonnage, aux associations entre ouvriers (cf. Romains ds Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃paɳ ɔna:ʒ]. Ds Ac. 1798 s.v. compagnonage. Ds Ac. 1835-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1. 1719 « temps pendant lequel un ouvrier travaillait comme compagnon » (P. Helyot, Hist. des Ordres Religieux, 6epartie, chap. 23, p. 180); 2. 1752 « association d'ouvriers compagnons » (Trév.). Dér. de compagnon*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 45.

compagnonnage « réunion de gens de métier en difficulté; association » (Baldinger 1950, p. 159)

Wiktionnaire

Nom commun - français

compagnonnage \kɔ̃.pa.ɲɔ.naʒ\ masculin

  1. Temps pendant lequel un jeune homme qui avait fini son apprentissage travaillait chez un maître, avant de pouvoir travailler pour son propre compte.
  2. Réunion des gens de certains métiers en différentes associations.
    • Les mœurs des compagnonnages furent longtemps fort remarquables par leur brutalité ; avant 1840, il y avait constamment des bagarres, souvent sanglantes, entre groupes de rites différents. — (Sorel, Réflexions sur la violence, Chapitre VI, « La moralité de la violence », 1908, page 268)
    • Mon père était mort dès avant la guerre. De lui, il ne restait plus dans notre cellule que sa canne de compagnonnage accrochée à la corniche de la grande armoire, et, au mur, son portrait agrandi. — (Jean Guéhenno, Journal d’un homme de 40 ans, Grasset, 1934, réédition Le Livre de Poche, pages 221-222)
    • Entre eux, les tondeurs sedanais font des assemblées. Après avoir bien réfléchi et discuté avec les maîtres depuis avril, le 1er août 1750 ils décident d’engager la « cloque », c’est à dire la grève générale des sept cents compagnons, et de « muleter » les jaunes de cinquante livres d’amende selon la tradition du compagnonnage auquel ils semblent appartenir. — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
    • (Figuré) Nine, c’est un peu comme la mère de ce compagnonnage, où les loups sourient aux dévorants. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 191)
  3. Mode de vie axé sur la vie de groupe et la solidarité.
    • Tant les membres des groupes jihadistes que ceux des gangs accordent une grande importance à l'amitié, au compagnonnage. La meute devient la famille, le clan. — (Maria Mourani, Machine Jihad, Montréal, éditions de l'Homme, 2021, p. 217)
  4. Accompagnement.
    • La relation est toujours possible, car la foi reconnaît le Christ comme compagnon de route, interlocuteur privilégié, maître de sagesse, vrai chemin de vie. Si l'être humain se pense souvent sans ce compagnonnage, le ressuscité ne conçoit par l'histoire sous un autre mode que l'accompagnement. — (Bruno Chenu, Disciples d'Emmaüs, Bayard, Paris, 2003, page 87)
  5. (Jardinage) Association de plantes dont l’une au moins favorise l’autre par sa présence.
    • C’est ainsi que Johanna commence à observer les associations qu’elle croise dans la nature pour en faire des bases de réflexion. Elle détaille les mécanismes de cohabitation, de compagnonnage, de protection, puis parcourt les catalogues de pépiniéristes spécialisés proposant des plantes adaptées à son sol acide — mais fertile — et à son climat continental. — (Brigitte Lapouge-Déjean, Sur la bonne pente, Les 4 saisons n° 238, septembre-octobre 2019 (ISSN 1962-5790))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPAGNONNAGE. n. m.
Temps pendant lequel un jeune homme qui avait fini son apprentissage travaillait chez un maître, avant de pouvoir travailler pour son propre compte. Il se dit aussi de la Réunion des gens de certains métiers en différentes associations. Interdire le compagnonnage. Il y a différentes sortes de compagnonnage.

Littré (1872-1877)

COMPAGNONNAGE (kon-pa-gno-na-j') s. m.
  • 1Temps pendant lequel un compagnon devait travailler chez son maître après son apprentissage.
  • 2Association entre compagnons.

    Association entre ouvriers de même métier, en vue de se prêter des secours mutuels.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « compagnonnage »

Compagnon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de compagnon, avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « compagnonnage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
compagnonnage kɔ̃paɲɔnaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « compagnonnage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « compagnonnage »

  • Dans son discours, Mathieu Klein a, une nouvelle fois, rendu hommage à son mentor, Michel Dinet, avec qui il a fait ses premiers pas au conseil général. « Sans son compagnonnage et sa bienveillance, je sais que je ne serais pas parvenu au point où j’en suis dans mon engagement ». Puis, le président du conseil départemental a exprimé sa gratitude à ses collègues de l’assemblée. « J’ai appris grâce à vous l’amour des territoires. Ensemble, on peut accomplir de grandes choses. L’exercice d’un mandat local est fait de difficultés quotidiennes que nous devons résoudre et de grands projets pour faire grandir nos territoires… Le lien entre le Département et les territoires est un lien fusionnel et un moteur puissant pour leur développement ». , Politique | Le président du Département tire sa révérence
  • Pendant mille ans, leur monde fut interdit aux femmes. Symbole d’excellence de l’artisanat, les compagnons du Devoir et du Tour de France ont ouvert leurs portes aux femmes il y a quinze ans seulement. Et leur intégration dans cette institution exigeante est un parcours d’obstacles. Par des portraits intimistes de jeunes femmes qui se sont lancées dans l’aventure du compagnonnage, nous découvrons dans ce numéro de “Reportages découverte” des métiers manuels variés, longtemps exclusivement masculins, dont le point commun, s’agissant des Compagnons, est une exigence de perfection. Les coulisses de la Télévision, “Reportages découverte” : « Les compagnonnes du devoir », samedi 13 juin sur TF1
  • C’est dans sa maison de La Mouline, à Saint-Maurice-de-Sorgues, que Thibaud Zezula a implanté le siège de son entreprise de plomberie Voda énergies. Après avoir grandi à Saint-Jean-d’Alcapiès, à 30 ans à peine et fort de dix ans de compagnonnage, il présente déjà un parcours de vieux briscard ! Après deux ans d’apprentissage à Troyes, il entame son tour de France et c’est à Angers qu’il présente son chef-d’œuvre et devient Compagnon du devoir. Il reprend alors sa route formatrice dans l’Hexagone et à l’étranger. Suivra une parenthèse de quatre mois où, troquant son chalumeau pour le bâton de pèlerin, il arpentera le chemin de Compostelle, de Strasbourg à Saint-Jacques. Puis retour en Aveyron, à Laissac, où il exerce pendant trois ans à la SARL Durand. C’est là qu’il concourt pour son patron et obtient, en février 2019, le titre de meilleur artisan de France. Gagnant de la première édition, il est chargé de réaliser le trophée pour l’édition suivante. Mais l’idée de voler de ses propres ailes lui tenait à cœur depuis longtemps et c’est grâce à une double opportunité qu’il concrétise son projet et précipite son retour au pays. Tout d’abord, la rareté de l’offre en plomberie dans le secteur et ensuite l’achat du camping de La Mouline qui sera géré par sa compagne. midilibre.fr, Un compagnon s’installe au village - midilibre.fr
  • Pourtant façonné par trente ans de compagnonnage, le maire sortant de Nancy a-t-il, malgré lui (ou pas ?), épuisé tous les charmes d’une alchimie montrant ses limites avec le soutien conjugué de LREM et de LR qui a déporté la liste sur la droite, l’éloignant des lisières chères à un certain André Rossinot ? , Elections municipales | Municipales 2020 : la fin du rossinisme
  • Le conteur Patrick Fischmann rameute quarante années d’expérience pour réveiller notre sentiment de compagnonnage à l’égard de toutes les espèces vivantes. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Reconstituer le grand cercle des vivants
  • Ouverte fin novembre, la Maison du compagnonnage n’est pas un centre de formation mais un lieu d’hébergement pour les Compagnons du devoir et du Tour de France en mission sur le littoral. Ce week-end, ils seront à la disposition du public pour leur présenter leurs métiers. La Voix du Nord, La nouvelle Maison du compagnonnage de Bourbourg ouvre ses portes au public
  • L’humour perd un de ses francs-tireurs. Ne faisant pas mystère de son compagnonnage à gauche, Bedos savait remettre tous les puissants à leur place, même ses plus proches. L'Humanité, Hommage. Bedos, la vie comme un direct du gauche | L'Humanité

Images d'illustration du mot « compagnonnage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « compagnonnage »

Langue Traduction
Anglais companionship
Espagnol compañerismo
Italien compagnia
Allemand gesellschaft
Chinois 友谊
Arabe الرفقة
Portugais companhia
Russe общение
Japonais 交際
Basque laguntasuna
Corse cumpagnie
Source : Google Translate API

Synonymes de « compagnonnage »

Source : synonymes de compagnonnage sur lebonsynonyme.fr

Compagnonnage

Retour au sommaire ➦

Partager