La langue française

Clair-obscur

Définitions du mot « clair-obscur »

Trésor de la Langue Française informatisé

CLAIR-OBSCUR, subst. masc.

A.− PEINT. Art de distribuer dans un tableau les nuances de la lumière contrastant avec un fond sombre. Clair-obscur rembranesque; clair-obscur des tableaux flamands. Rembrandt a puisé dans la science du clair obscur les effets à la fois doux et chauds de ses peintures (Michelet, L'Oiseau,1856, p. 314):
1. C'est le véritable secret de la peinture de clair-obscur que d'enlever à chaque objet sa personnalité physique, sa pesanteur propre et son contour net, pour le dissoudre dans le grand corps du tableau dont il ne constitue alors avec ses voisins que des éminences plus ou moins fortes, des détails plus ou moins soulignés. Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 65.
Spéc. Ce qui est peint sans mélange d'autres couleurs que du blanc et du noir, ou du blanc avec une seule couleur, comme les camaïeux.
P. ext. Lumière tamisée, diffuse, crépusculaire. Deux bougies éclairaient la table, tout en laissant la chambre dans le clair-obscur (Balzac, Ursule Mirouët,1841, p. 114):
2. ... nous n'allions ni du côté du soleil couché ni du côté de la lune levante. Quelque chose de vague, de fuyant, d'indécis, de clair-obscur et de clairsemé, composait cette vue et ce moment; ... Sainte-Beuve, Volupté,t. 1, 1834, p. 197.
SYNT. Le demi-jour, la pénombre du clair-obscur; le clair-obscur d'un boudoir, de la cathédrale.
B.− Au fig.
1. Atmosphère douce, intime, propre à la rêverie, aux sentiments tendres :
3. ... ce silence, ce clair-obscur, cette solitude faisaient du bien à l'âme qui pouvait s'y livrer à une seule pensée, comme dans un cloître où l'on se recueille, ou comme dans la coite maison où l'on s'aime. Balzac, Sur Catherine de Médicis,La Confidence des Ruggieri, 1837, p. 303.
2. Partie de l'âme caractérisée par la vie inconsciente et mystérieuse de ce qui échappe à la raison (empreintes du passé, rêves, intuitions du cœur ou de l'esprit). Voici une œuvre [les Possédés de Dostoïevsky] où dans un clair obscur plus saisissant que la lumière du jour, nous pouvons saisir la lutte de l'homme contre ses espérances (Camus, Le Mythe de Sisyphe,1942, p. 151):
4. Dans son état d'esprit, la joie de vivre lui semblait grossière; elle cherchait le clair-obscur mélancolique de l'âme, et elle se figurait qu'elle l'aimait. Il faisait trop jour en Christophe. R. Rolland, Jean-Christophe,Les Amies, 1910, p. 1116.
5. Tout ce que Joubert dit sur la poésie est incomparable. Il faudra pour retrouver cette familiarité avec la ligne serpentine de la pensée et avec son clair-obscur attendre Mallarmé et Valéry. A. Thibaudet, Hist. de la litt. fr. de 1789 à nos jours,1936, p. 70.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc. clair-obscuriste, peu usité. Peintre qui utilise le procédé du clair-obscur. C'est à Rembrandt qu'il était réservé de puiser des trésors dans le clair-obscur. « Celui-là est le clair-obscuriste par excellence, » disait David à son élève Auguste Couder (Ch. Blanc, Gramm. des arts du dessin, 1876, p. 556).
Prononc. et Orth. : [klε ʀ ɔb̭sky:ʀ]. Ds Ac. 1694-1798 s.v. clair; ds Ac. 1835-1932 sous une vedette indépendante. Au plur. des clairs-obscurs. Étymol. et Hist. 1596 [d'apr. Brunot; 1578 d'apr. Cioranescu 16e] chiar obscuro (B. de Vigenère, Les Tableaux [...] de Philostrate l'Ancien, p. 118 ds Brunot t. 6, p. 687); 1655 le clair et l'obscur (Poussin, Lett. à M. de Chantelou, p. 443, ibid., p. 693); 1668 clair-obscur (R. de Piles, Art de peint., p. 55 [trad. du lat.], ibid.). Calque du subst. ital. chiaroscuro (fin xve-début xvies. Léonard de Vinci ds Batt.), chiaro e scuro (Castiglione, ibid.). Fréq. abs. littér. : 139. Bbg. Gohin 1903, p. 376.

Wiktionnaire

Nom commun 1

clair-obscur \klɛ.ʁɔp.skyʁ\ masculin

  1. (Peinture) Imitation de l’effet que produit la lumière en éclairant les surfaces qu’elle frappe et en laissant dans l’ombre celles qu’elle ne frappe pas.
    • L’art, la science du clair-obscur. Les clairs-obscurs sont bien traités dans ce tableau.
  2. (Par extension) Les effets mêmes de la lumière sur les corps qu’elle frappe.
    • Le cercle de lumière projeté par la lanterne l’éclairait faiblement, et il ressemblait, dans cette zone de clair-obscur, à ces sombres statues de chevaliers, toujours debout à l’encoignure de quelque tombe noire sous les chapelles gothiques. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le soleil décline à toute vitesse, laissant bientôt place à une lumière crépusculaire semblable à un voile délicat imprégné de fraîcheur, un clair-obscur qui leur épargne la peine d’allumer les lampes. — (Imane Humaydane Younes, Mûriers sauvages)
  3. Parties d’un dessin, d’une peinture où l’on voit à travers l’ombre les formes et les couleurs.

Nom commun 2

clair-obscur \Prononciation ?\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Zoologie) Une espèce d’insecte lépidoptère (papillon) de nuit de la famille des noctuidés (Noctuidae), cosmopolite.
    • La chenille du clair-obscur se nourrit sur des liserons et des ipomées dont la patate douce.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLAIR-OBSCUR. n. m.
T. de Peinture. Imitation de l'effet que produit la lumière en éclairant les surfaces qu'elle frappe et en laissant dans l'ombre celles qu'elle ne frappe pas. L'art, la science du clair-obscur. Des clairs-obscurs. Les clairs-obscurs sont bien traités dans ce tableau. Peinture, dessin en clair-obscur, de clair-obscur, Tableau, dessin fait sans mélange d'autres couleurs que du blanc et du noir, ou du blanc avec une seule couleur, comme les camaïeux. Il se dit quelquefois des Effets mêmes de la lumière sur les corps qu'elle frappe. Un sculpteur, un architecte doivent avoir égard aux effets du clair-obscur. Il signifie aussi Parties d'un dessin, d'une peinture où l'on voit à travers l'ombre les formes et les couleurs.

Littré (1872-1877)

CLAIR-OBSCUR (klê-rob-skur, au pluriel comme au singulier) s. m.
  • 1 Terme de peinture. En général, manière de traiter les jours et les ombres. On dit d'un peintre qu'il entend bien le clair-obscur, lorsqu'il détache bien ses figures, par une heureuse disposition des ombres et de la lumière. Les Italiens ignoraient l'art de la perspective et du clair-obscur, Voltaire, Mœurs, 121.

    Un dessin au clair-obscur, ou, simplement, un clair-obscur, dessin dont les ombres sont de couleur brune et les jours rehaussés de blanc.

  • 2Effet de la lumière, éclairant les surfaces qu'elle frappe, et laissant dans l'ombre celles qu'elle ne frappe pas. Ajoutez à cela le clair-obscur du soleil et des ombres, Rousseau, Hél. II, 3.

    Au plur. Des clairs-obscurs.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CLAIR-OBSCUR. Ajoutez :
3Anciennement, synonyme de grisaille, manière noire. La gravure exécutée au clair-obscur [à la manière noire], N. Gaburri, Lett. du 4 oct. 1732 à P. Mariette, dans J. DUMESNIL, Hist. des amateurs franç. t. I p. 324. Les copies de ces mosaïques exécutées en clair-obscur ou grisaille, J. Dumesnil, Hist. des amateurs ital. p. 129.
4Aujourd'hui, parmi certains artistes et critiques d'art, on nomme clair-obscur les parties d'ombre pénétrées de lumière.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « clair-obscur »

Clair, obscur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de l’italien chiaroscuro
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « clair-obscur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clair-obscur klɛrɔbskyr

Évolution historique de l’usage du mot « clair-obscur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « clair-obscur »

  • Dans le clair-obscur, le silence est encore le meilleur interprète des âmes. De Paul Javor / Sa raison de vivre
  • Connu pour ses portraits de personnalités en clair-obscur, le photographe Stéphane Lavoué expose au port musée de Douarnenez. Durant un an il a chroniqué la vie au port du Guilvinec. France 3 Bretagne, Port-Musée de Douarnenez : les photos de Stéphane Lavoué, entre ombre et lumière
  • Mais c’est surtout la rencontre entre deux hommes, deux sensibilités, amoureux d’un village. Les clichés en clair-obscur du photographe ont inspiré le poète. midilibre.fr, Invitation pour une balade au soleil couchant - midilibre.fr
  • Organiste, pianiste, artiste lyrique, chef de chœur et professeur de chant, passionné par le rapport entre les voix et le corps, Olivier Chabaud mène depuis longtemps une recherche créative autour de la voix, de l’improvisation et du mouvement. Tout naturellement, il explore aussi l’espace et la lumière, ce qui l’amène à retrouver une passion de jeunesse, la photographie ou "l’art de dessiner la lumière". Une exposition de peintures, aura lieu dans l’église d’Entraygues durant tout le mois de juillet : "À la croisée des mondes", ainsi que des photographies argentiques et numériques, couleurs ou noir et blanc, instantanés et mises en scène. Un émerveillement pour les yeux, un hymne à la grâce du mouvement, à la beauté des corps, à l’extase de la lumière, à la profondeur de l’obscurité, à l’intime du clair-obscur, à la pureté des couleurs. La lumière comme autant d’histoires à chuchoter, à crier ou à chanter. Entrée libre. centrepresseaveyron.fr, Du 1er au 31 juillet Olivier Chabaud expose à l’église - centrepresseaveyron.fr
  • Le regard en clair-obscur du célèbre écrivain Aurélien Bellanger sur l’invasion insidieuse d’un virus : compagnon de fortune d’une vie – tantôt individuelle, tantôt collective – qui tangue entre détresse et ordinaire. France Culture, La Quarantaine : podcast et réécoute sur France Culture
  • Pour le sondeur, il faut remonter à la victoire d'Emmanuel Macron pour comprendre la tectonique des plaques à l'œuvre sur le champ politique : « Depuis 2017, on a un système politique en voie de décomposition et recomposition. Ces élections municipales s'insèrent dans ce mouvement-là. Les positions politiques locales ont globalement été maintenues – la plupart du temps en cachant les étiquettes partisanes —, sans que le PS ou LR ne soient vraiment en capacité de se prévaloir d'une victoire. Nous sommes, comme le disait Gramsci, face à un vieux monde qui se meurt. Le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres », résume Fourquet. Le Point, Abstention, poussée verte, LR…. Les résultats des municipales en 10 questions - Le Point
  • Jeux d’ombres et de lumières, clair-obscur, contre-jour, premières publicités au néon… XIXe siècle voit le paysage nocturne évoluer radicalement avec l’apparition de l’éclairage artificiel. La nuit s’illumine au gré des néons éblouissants ou des éclairages tamisés. Le MumA explore avec l’exposition Nuits électriques la perception de l’éclairage artificiel urbain dans la peinture européenne pour la première fois. Inauguration de l’exposition le 3 juillet.  Toutelaculture, L'agenda culture de la semaine du 29 juin - Toutelaculture

Images d'illustration du mot « clair-obscur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « clair-obscur »

Langue Traduction
Anglais chiaroscuro
Espagnol claroscuro
Italien chiaroscuro
Allemand chiaroscuro
Portugais claro-escuro
Source : Google Translate API

Synonymes de « clair-obscur »

Source : synonymes de clair-obscur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « clair-obscur »

Clair-obscur

Retour au sommaire ➦

Partager