La langue française

Ciment

Sommaire

  • Définitions du mot ciment
  • Étymologie de « ciment »
  • Phonétique de « ciment »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ciment »
  • Citations contenant le mot « ciment »
  • Images d'illustration du mot « ciment »
  • Traductions du mot « ciment »
  • Synonymes de « ciment »

Définitions du mot ciment

Trésor de la Langue Française informatisé

CIMENT, subst. masc.

I.
A.− BÂTIMENT
1. Mélange pulvérulent.
a) Vx. Poudre de tuiles ou de briques pilées qui, mélangée à de la chaux, entre dans la composition des mortiers.
Loc. Bâtir à chaux et à ciment.
b) Usuel. Mélange pulvérulent, de couleur grise, composé principalement de chaux et de silice, obtenu par cuisson, qui, gâché avec de l'eau, forme une pâte plastique, durcissant tant sous l'eau qu'à l'air, utilisée comme liant ou comme matière première. Ciment naturel, artificiel, (de) portland; ciment romain; sac de ciment; faire du ciment :
1. Les bétons obtenus par l'emploi de ciments à très forte dose de laitier sont maigres, ils se mettent assez difficilement en place (...). Certains ciments moulus extrêmement fins peuvent cependant faire exception. J. Cléret de Langavant, Ciments et bétons,1953, p. 85.
SYNT. Ciment alumineux, blanc, hydraulique, magnésien, métallurgique, sursulfaté; ciment à prise rapide, lente; ciment de haut-fourneau, de laitier; four, usine à ciment. Gale du ciment (Méd. Biol. t. 2 1971, s.v. gale).
2. P. méton.
a) Pâte plastique obtenue en gâchant la poudre de ciment avec de l'eau. Ciment expansif, enduire de ciment :
2. Je pensai qu'il valait bien mieux murer la porte de Monsieur Poulard, pour lui ôter la tentation de s'en servir (...). Le poilu gâchait le ciment, me portait les briques, et je les posais une à une, bien proprement : une couche de ciment, une couche de briques, en priant la Madone que ça voulût bien coller avant le matin. Mille, Barnavaux et quelques femmes,1908, p. 58.
SYNT. Ciment prompt; mortier, pâte de ciment; coulis, lait, laitance de ciment.
b) Matériau dur obtenu après la prise. Une dalle de ciment armé de trois à cinq centimètres d'épaisseur (Les Gds courants de la pensée mathématique,1948, p. 489):
3. Le bœuf et le cheval, attelés côte à côte, tiraient de toute la force de leurs muscles (...). Le lourd véhicule ne bougeait pas. La glaise, déjà sèche, le retenait comme s'il eût été scellé dans du ciment hydraulique. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,1868, t. 2, p. 213.
B.− [P. anal.]
1. [De fonction] Pâte malléable ayant la propriété de durcir au bout de quelque temps.
a) ART DENT. Pâte utilisée lors des obturations ou des reconstitutions. Ciment provisoire, définitif; fausse dent en ciment :
4. S'il s'agit d'une obturation cristalline : ciment, amalgame, la surface de jonction devra être importante. A. Marmasse, Dentisterie opératoire,Paris, Baillère, t. 2, 1958, p. 187.
b) ORFÈVR. Pâte qui, une fois durcie, enserre la pièce sur laquelle travaille le ciseleur. Mettre en ciment, mise en ciment; ciment-diamant.
SP. Ciment-neige. ,,Corps chimique dont les cristaux répartis uniformément sur la neige humide provoquent un durcissement presque instantané`` (Gautrat Ski 1969).
2. [De consistance]
a) GÉOL., PÉDOL. Substance actuellement solide, qui s'est infiltrée à l'état liquide entre les éléments de certaines roches ou de certains sols. Ciment volcanique. Ciment siliceux, calcaire ou ferrugineux (A. de Lapparent, Abr. de géol.,1886, p. 126).
b) HISTOL. Substance qui unit les cellules épithéliales.
3. Arg. Tabac à priser.
II.− P. métaph. ou au fig.
A.− Ce qui rapproche, unit :
5. L'attention à la santé, au bonheur et à la valeur d'un être, non pas permanente, mais toujours retrouvée au sortir de ce qui n'est pas elle, cette attention est une sorte de ciment qui se glisse dans tous les interstices d'une vie, en lie les éléments plus ou moins disparates, lui donne la cohésion et par suite la solidité. Montherlant, Les Lépreuses,1939, p. 1458.
B.− Ce qui est solide, durable. Dur comme du ciment :
6. ... quant à la forme [du Dictionnaire de M. Littré] c'est du granit et du ciment. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 6, 1863-69, p. 247.
Loc. [En parlant d'une personne] Fait, bâti à chaux et à ciment. D'une constitution robuste.
C.− Ce qui a la couleur du ciment. Un visage de ciment (J. de La Varende, La Sorcière,1954, p. 79).
Prononc. et Orth. : [simɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1165-70 constr. (B. de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 14920); 2. p. ext. 1680 désigne toute pâte servant de lien (Rich.); 3. av. 1593 fig. « lien ce qui rapproche » (Amyot ds Lar. 19e). Du lat. class. caementum (dér. de caedere « tailler, casser ») qui a ensuite pris le sens de « mortier » (Genèse, 11, 3) parce que les Romains mêlaient des éclats de pierre au mortier; cf. Vitruve ds TLL s.v., 96, 35; -i- de la syllabe initiale, prob. p. dissimilation (Fouché, p. 455). Fréq. abs. littér. : 307. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 274, b) 230; xxes. : a) 381, b) 718.
DÉR. 1.
Cimentaire, adj.a) Inus., bât. Qui est propre au ciment. Mélange cimentaire. b) Histol. Qui caractérise le ciment qui unit les cellules épithéliales. Fibrilles cimentaires (P.-J. Teissier dsNouv. Traité Méd.,fasc. 2, 1920-24, p. 304).[simɑ ̃tε:ʀ]. 1reattest. 1877 (Littré Suppl.); du rad. de ciment, suff. -aire1*.
2.
Cimenterie, subst. fém.a) Fabrique de ciment. b) Fabrication du ciment. Laitier de cimenterie. Le sidérurgiste apporte tous ses soins au traitement des laitiers qu'il destine à la cimenterie (J. Cléret de Langavant, Ciments et bétons,1953, p. 81). [simɑ ̃tʀi]. 1reattest. 1953, id.; de ciment, suff. -erie*.
3.
Cimentier, subst. masc.Celui qui fabrique du ciment. Le cimentier « vérifie » la qualité hydraulique des laitiers qu'il reçoit et les « sélectionne » avant de les faire entrer en fabrication (J. Cléret de Langavant, Ciments et bétons,1953, p. 80).P. ext. Celui qui emploie du mortier de ciment. [simâtje]. 1resattest. fin xves. judeo-fr. cymentier (Ancienn. des Juifs, Ars. 5083, fo24dds Gdf. Compl.); 1680 cimentier (Rich.); de ciment, suff. -ier*; cf. b. lat. caementarius « celui qui construit avec des moellons » puis plus généralement « maçon » (TLL et Mittellat. W. s.v.). Fréq. abs. littér. : 2.
4.
Cimentifié, adj.Rare. Qui a acquis certaines propriétés du ciment (cf. J. Cléret de Langavant, Ciments et bétons, 1953, p. 95).1reattest. 1953 id.; de ciment, suff. -ifié, forme participale des verbes en -ifier*.
BBG. − Dub. Dér. 1962, p. 61 (s.v. cimenterie).Gohin 1903, p. 370.

Wiktionnaire

Nom commun

ciment \si.mɑ̃\ masculin

  1. (Construction) (Histoire) Mélange de briques pulvérisées et de chaux dont on faisait un mortier [2].
    • Si un édifice se renverse, n’essayez pas de le maintenir debout en jetant sur les murs une couche de ciment, mais empêchez-le de s’écrouler en renforçant la base. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • D’autre part, ces moellons de diverse taille, sont liés par un ciment […]. Le ciment, dit-il, est composé de chaux, de sable et d’eau ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Mon père montra une très fine ligne grise, qu’il gratta du bout de l’ongle. Des paillettes s’en détachèrent ; il les brisa entre ses doigts et les examina un instant.
      « Ce n’est pas du ciment sous-marin, dit-il. Et d’autre part, la proportion de sable est trop forte. »
      — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 244-245)
  2. (Construction) Liant à prise hydraulique, destiné à la fabrication du béton hydraulique.
    • L'utilisation des additions minérales dans les bétons en remplacement au ciment est une pratique courante depuis de nombreuses années. — (Paco Diederich, Contribution à l’étude de l’influence des propriétés des fillers calcaires sur le comportement autoplaçant du béton, thèse de doctorat de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier, 17 décembre 2012)
    • Par ailleurs, le pays souffre d'une grave pénurie de ciment, qui engendre en parallèle une hausse des prix du secteur du bâtiment. — (Afrique magazine, n° 269 à 274, éd. Groupe Jeune Afrique, S.A., 2008, p. 50)
  3. (Familier) Ce béton lui-même.
    • Seul, sur la place, le débit de tabac flamboyait, projetant dans la nuit une vaste lueur tango dont les reflets moiraient le ciment des trottoirs […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • La barrière de ciment qui entourait les pelouses était facile à franchir. — (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • Les fers du ciment armé apparaissaient ça et là dans la maçonnerie ; […]. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
  4. (Figuré) Ce qui lie des choses ou des êtres ensemble.
  5. Débris de poterie broyés.
    • La Pate des grès-cérames est essentiellement composée d'argile plastique dégraissée par du sable, du silex, ou des fragments de poterie cuite (que l'on nomme ciment). — (Louis Figuier, Les industries du verre, Éd. Combet et Cie, Paris 1873)
    • On mêle dans la pâte argileuse destinée à faire les fourneaux et les réchauds, une certaine quantité de ciment de poteries grossièrement concassé. — (Alexandre Brongniart, Traité élémentaire de minéralogie, tome1, Éd. Deterville, 1807)


Forme de verbe

ciment \sim\

  1. Troisième personne du pluriel de l’indicatif présent de cimer.
  2. Troisième personne du pluriel du subjonctif présent de cimer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CIMENT. n. m.
Mélange de briques pulvérisées et de chaux dont on fait un mortier. Faire du ciment. Bassin enduit de ciment. Ciment armé, Ciment soutenu par une armature intérieure qui est ordinairement en métal. Ciment romain, Ciment formé de calcaire argileux calciné et qui durcit sous l'action de l'air ou de l'eau. Ciment hydraulique, Ciment formé d'un mélange de chaux, de sable et de lave pilée, qui durcit sous l'action de l'eau.

Littré (1872-1877)

CIMENT (si-man) s. m.
  • 1Poudre de tuiles et de briques pilées, qu'on mêle avec de la chaux, pour lier les pierres des murs et des autres bâtiments.

    Ciment romain, sorte de mortier, ainsi nommé bien que les Romains ne l'aient jamais connu, qui possède à un degré supérieur toutes les propriétés des chaux hydrauliques, c'est-à-dire qu'il acquiert presque instantanément, à l'air et à l'eau, dureté et imperméabilité. Le ciment de Vassy, qui est le ciment romain le plus renommé, provient d'un calcaire argileux et magnésien, dur, d'une couleur bleu-cendre, que l'on trouve immédiatement au-dessus du liais, et que l'on calcine dans des fours à chaux ordinaires. Ce ciment est naturellement hydraulique : aussi s'en sert-on dans les constructions où l'on craint l'action de l'humidité.

    Ciment hydraulique ou pouzzolane, nom donné à un produit volcanique provenant des débris de laves poreuses ou dures.

    Par extension. Ce nid qu'avec tant d'art, Au même ordre toujours architecte fidèle, à l'aide de son bec maçonne l'hirondelle ! Comment, pour élever ce hardi bâtiment a-t-elle, en le broyant, arrondi son ciment ? Racine L. Relig. I.

    Fig. D'un ciment éternel ton église est bâtie, Boileau, Lutr. VI.

    Fig. Cela est fait à chaux et à ciment, cela est solidement établi.

  • 2 Fig. Ce qui sert de lien, de moyen d'union. La vertu est le meilleur ciment qui puisse lier les amis ensemble. L'unité de principes et de législation, ciment des agglomérations humaines.

HISTORIQUE

XIIIe s. Bien l'atacha à fort ciment, Ren. 20192. Et si est sa meson couverte D'une grant piere d'aymant ; Li mur entor sont à cimant, Rutebeuf, II, 31.

XIVe s. Tuit ensemble se tiennent comme poix à ciment, Girart de Ross. V. 4601. Tant soit par eau, ou par ciment, Ou autre sorte infiniment, Tousjours seroit ce y mescompter Et tousjours besoigne à refaire, Traité d'alch. 531.

XVIe s. À telle cause est appellé ciment de paste, comme l'autre de fonte, pour sa qualité refondante toutes les fois qu'on s'en veut servir, De Serres, 768. Ces cimens resistent à l'eau dès incontinent estre posés, De Serres, 768. L'Estat, c'est à dire la domination, ou bien l'ordre certain en commandant et obeissant, est l'appuy, le ciment et l'ame des choses humaines, Charron, Sagesse, I, 51.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CIMENT, s. m. (Architect.) dans un sens général, est une composition d’une nature glutineuse & tenace, propre à lier, unir, & faire tenir ensemble plusieurs pieces distinctes.

Ce mot vient du Latin cæmentum, dérivé de cado, couper, hacher, broyer. M. Felibien observe que ce que les anciens architectes appelloient cæmentum, étoit toute autre chose que ce que nous appellons ciment. Par ciment, ils entendoient une espece de maçonnerie, ou une maniere de poser leurs pierres, ou bien la qualité même des pierres qu’ils employoient ; comme lorsqu’ils faisoient des murs ou des voûtes de moilon ou de blocage. En effet il y avoit une coupe de pierres propres pour ces sortes d’ouvrages, pour lesquels on ne les faisoit point quarrées ni uniformes : de sorte que cæmenta proprement étoient des pierres autres que ce qu’on appelle pierres de taille.

Le mortier, la soûdure, la glue, &c. sont des sortes de ciment. Voyez Mortier, Soudure, Glue, &c. Le bitume qui vient du Levant fut, dit-on, le ciment qu’on employa aux murs de Babylone. Voyez Bitume.

Un mêlange de quantités égales de verre en poudre, de sel marin, & de limaille de fer, mêlés & fermentés ensemble, fournit le meilleur ciment que l’on connoisse. M. Perrault assûre que du jus d’ail est un excellent ciment pour recoller des verres & de la porcelaine cassée.

En termes d’Architecture, on entend particulierement par ciment, une sorte de mortier liant, qu’on employe à unir ensemble des briques ou des pierres, pour faire quelque moulure, ou pour faire un bloc de briques, pour des cordons ou des chapiteaux, &c.

Il y en a de deux sortes : le chaud qui est le plus commun ; il est fait de résine, de cire, de brique broyée, & de chaux, bouillies ensemble. Il faut mettre au feu les briques qu’on veut cimenter, & les appliquer toutes rouges l’une contre l’autre avec du ciment entre deux.

On fait moins d’usage du ciment froid : il est composé de fromage, de lait, de chaux vive, & de blanc d’œuf.

Le ciment des Orfevres, des Graveurs, & des Metteurs-en-œuvre, est un composé de brique mise en poudre & bien tamisée, de résine, & de cire : ils s’en servent pour tenir en état les ouvrages qu’ils ont à graver, ou pour remplir ceux qu’ils veulent ciseler.

Le ciment des Chimistes[1] est une masse composée, ou une poudre mouillée dont ils se servent pour purifier l’or & en séparer les métaux impurs qui y sont mêlés. Voyez Or & Purification.

Ces sortes de cimens sont faits de sels & autres ingrédiens, qui par leur acrimonie rongent & séparent l’argent, le cuivre, ou les autres matieres d’avec l’or. Quelques auteurs distinguent deux sortes de ciment, le commun & le royal : le premier est fait de brique en poudre, de nitre, & de verd-de-gris ; le second, de sel gemme & de sel ammoniac, de chaque une part ; deux parties de sel commun, & quatre de bol, le tout mis en pâte avec de l’urine. Mais Lemort, Lefevre, & quelques autres, ont donné des recettes de bien d’autres compositions. Paracelse a fait un livre tout entier sur les différentes sortes de ciment. Chambers. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ciment »

Provenç. cimen ; espagn. cimento, ciment, cimiento, base ; portug. cimento ; du latin caementum, moellon, de caedere, tailler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin caementum (« pierre concassée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ciment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ciment simɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « ciment »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ciment »

  • Oui : ce seul mot qui cimente tous les mariages n'est peut-être si court que parce qu'on craint la réflexion. De Ad. Dupuis
  • C’est en s’inspirant des vastes marais salants des EAU (nommés « sabkha » en Arabe) que 2 architectes basés à Dubaï ont eu la brillante idée de fabriquer du ciment à partir de saumure. , Des architectes basés à Dubaï créent du ciment grâce à de la saumure | lepetitjournal.com
  • La politique, l'ambition de servir et de se servir sont les plus formidables des ciments et même des aphrodisiaques. De Dick Morris / Entretien avec Christine Okrent
  • […] de toute boue faire un ciment, un marbre, un ciel, un nuage et une joie et une épave. Robert Desnos, Fortunes, Gallimard
  • Le sang humain est le ciment de l’autel de la liberté. De Benoît Gagnon
  • Le meilleur ciment d'un peuple est la bêtise de ceux qui en font partie. De Louis Scutenaire
  • La confiance est le ciment invisible qui conduit une équipe à gagner. De Bud Wilkinson
  • Les destinées humaines sont entre elles soudées d'un ciment de sagesse. De Milan Kundera / La plaisanterie
  • La justice c'est ce ciment si solide qu'il laisse passer l'eau. De Delphine Lamotte
  • La langue est le ciment des actes ; non seulement elle les rend explicites, mais elle en conserve l’empreinte. De André Leroi-Gourhan
  • Les arbres sont des vestiges d'une autre époque, des taches sur l'uniforme cendreux du ciment. De Marc Gendron / Opération New York
  • Les cigares sont souvent une sorte de ciment social dans les familles... La transmission de l’amour du cigare crée des liens entre les générations. De Gwen Martin et Evan Elkin
  • La religion n’est pas affaire de croyance mais un instrument d’unification, un ciment spirituel impliquant une morale du bien et du mal. De Michel Winock / Le Monde Culture et Idées, 17 janvier 2015
  • L'activité des cimenteries, marque de la relance des chantiers, retrouve des niveaux proches de ceux relevés avant la pandémie, selon l'indice de la reprise « Kayrros-EY Consulting » réalisé pour « Les Echos ». Les Echos, BTP : la reprise rapide du ciment | Les Echos
  • Ce rapport sur le marché mondial des retardateurs de ciment est une analyse d’études approfondies dans le but de proposer des solutions pour développer des stratégies d’entreprise à but lucratif. Il fournira en outre une assistance en termes de tendances émergentes et de chances d’évolution au sein de l’entreprise. De plus, le rapport aide à déterminer chacun des obstacles notables au développement et à détecter les tendances au sein des différents secteurs de consommation du marché mondial des retardateurs de ciment. Rassembler des enregistrements historiques et actuels d’actifs fiables exceptionnels et en fonction de tous les facteurs et développements. Thesneaklife, Marché mondial des retardateurs de ciment 2020-2026 MAPEI, GCP Applied Technologies, CEMEX, W. R. Meadows – Thesneaklife
  • Le rapport sur le marché mondial Marbre artificiel de ciment est une avancée solide tirée par l’utilisation dans les principaux marchés en développement. Plus de chances de développement se présenter quelque part dans la fourchette de 2020 et 2029 contrastent avec quelques années en arrière, ce qui suggère le rythme rapide des progrès. Selon le développement financier mondial, la mesure du marché Marbre artificiel de ciment est évaluée à partir de $$ millions de dollars en 2018. Le marché Marbre artificiel de ciment doit dépasser plus de $$ millions US $$ par 2029 à un TCAC de XX% dans la trame de période d’estimation donnée. La Marbre artificiel de ciment scène de marché et la scène marchande ainsi qu’un examen SWOT des principaux vendeurs sont clarifiés. Les acteurs remarquables du marché mondial des Marbre artificiel de ciment sont les suivants MARMIL, Hanex, CXUN, PengXiang Industry, ChuanQi, New SunShine Stone, Leigei Stone, Ordan, Bitto, Meyate Group. INFO DU CONTINENT, Marbre artificiel de ciment Marché || Analyse et prévisions de récupération du COVID-19 2020-2029: MARMIL, Hanex and CXUN - INFO DU CONTINENT
  • Le rapport sur le marché mondial Scléromètre à ciment est une avancée solide tirée par l’utilisation dans les principaux marchés en développement. Plus de chances de développement se présenter quelque part dans la fourchette de 2020 et 2029 contrastent avec quelques années en arrière, ce qui suggère le rythme rapide des progrès. Selon le développement financier mondial, la mesure du marché Scléromètre à ciment est évaluée à partir de $$ millions de dollars en 2018. Le marché Scléromètre à ciment doit dépasser plus de $$ millions US $$ par 2029 à un TCAC de XX% dans la trame de période d’estimation donnée. La Scléromètre à ciment scène de marché et la scène marchande ainsi qu’un examen SWOT des principaux vendeurs sont clarifiés. Les acteurs remarquables du marché mondial des Scléromètre à ciment sont les suivants AFFRI, Anton Paar, Beijing United Test, Buehler, BYK Gardner, EchoLAB, EMCO-TEST Prfmaschinen, Ernst, Hegewald & Peschke Me- und Prftechnik GmbH, INNOVATEST Europe BV, KERN & SOHN, Leader Precision Instrument, MITUTOYO, Newage Hardness Testing, Proceq. INFO DU CONTINENT, Scléromètre à ciment Marché || Analyse et prévisions de récupération du COVID-19 2020-2029: AFFRI, Anton Paar and Beijing United Test - INFO DU CONTINENT
  • Le rapport sur le marché mondial Additif pour ciment est une avancée solide tirée par l’utilisation dans les principaux marchés en développement. Plus de chances de développement se présenter quelque part dans la fourchette de 2020 et 2029 contrastent avec quelques années en arrière, ce qui suggère le rythme rapide des progrès. Selon le développement financier mondial, la mesure du marché Additif pour ciment est évaluée à partir de $$ millions de dollars en 2018. Le marché Additif pour ciment doit dépasser plus de $$ millions US $$ par 2029 à un TCAC de XX% dans la trame de période d’estimation donnée. La Additif pour ciment scène de marché et la scène marchande ainsi qu’un examen SWOT des principaux vendeurs sont clarifiés. Les acteurs remarquables du marché mondial des Additif pour ciment sont les suivants BASF, Dow Chemical, China National Bluestar, Heidelberg Cement, Akzonobel, Kao, WR Grace, USG, Lanxess, Sika. INFO DU CONTINENT, Additif pour ciment Marché || Analyse et prévisions de récupération du COVID-19 2020-2029: Dow Chemical, BASF and China National Bluestar - INFO DU CONTINENT
  • Dans les dernières recherches de l’industrie de l’unité de cimentage, nos experts ont fourni les dernières tendances de croissance industrielle en fonction des besoins du client. De plus, ce rapport de recherche vous permet de capturer des statistiques perspicaces et, en attendant, d’avoir une compréhension claire du marché mondial de l’industrie des unités de ciment. De plus, il vous permet de garder une longueur d’avance sur la concurrence dans l’environnement industriel. Le rapport sur le marché de l’industrie de l’unité de ciment est évalué comme une étude intelligente et systématique qui vous permet de renforcer votre point de vue lié à plusieurs facteurs tels que la croissance du marché de l’industrie de l’unité de ciment, les tendances futures, la situation actuelle et les perspectives à venir pour des segments distincts. Journal l'Action Régionale, Taille du marché de l’industrie de l’unité de ciment 2020-26: NOV, Schlumberger, NESR – Journal l'Action Régionale

Images d'illustration du mot « ciment »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ciment »

Langue Traduction
Anglais cement
Espagnol cemento
Italien cemento
Allemand zement
Portugais cimento
Source : Google Translate API

Synonymes de « ciment »

Source : synonymes de ciment sur lebonsynonyme.fr
Partager