Béton : définition de béton


Béton : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BÉTON1, subst. masc.

A.− Matériau de construction à grande résistance, obtenu par liaison d'agrégats divers (pierres, sable, etc.) au moyen de pâtes faites de ciment, chaux, etc., et d'eau :
1. La voie romaine est une œuvre d'ingénieur et de topographe. Cet assemblage de mortier, pierre et béton, pétri à chaux et à sable, est le prototype de nos routes modernes : ... Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 236.
Béton armé :
2. Londres est ma mascotte; tout ce que j'en ai reçu m'a porté bonheur. Ce que cette ville sera demain? Elle va changer : basse, elle va s'élever, grâce à l'acier et au béton armé; ... Morand, Londres,1933, p. 331.
SYNT. (variétés, suivant la nature de l'agrégat ou du liant entrant dans la compos. du béton). Béton activé, aéré, alumineux, asphaltique, bitumeux, caverneux, cellulaire, colloïdal, dur, gras, hydraulique, hydrocarburé, léger, maigre, pompé, poreux, précontraint, réfractaire.
P. métaph. Symbole de la solidité, de la résistance, de la contrainte :
3. Je ne pouvais plus : l'humiliation la plus étrange ne m'aurait pas arraché un cri sincère... Va! c'est une habitude comme une autre... J'étais scellée vive, dans un béton inexorable... Bernanos, Madame Dargent,1922, p. 8.
4. ... Mademoiselle Meunier a lentement poursuivi ses recherches [de sténochorégraphie], établissant son ingénieux système sur un solide béton... A. Meunier, La Danse classique,1931, préf. de Ch. Bouvet.
Au fig.
1. SP. Faire, jouer le béton (cf. bétonner).
2. Arg. des casernes :
5. Un béton = un Fort. Ex., la chanson : « Avec tous les minis que la Pompe me défère / Un bon béton m'est assuré ». Car, à la sortie, les bétons de l'Est étaient pour les « Fines ». R. Mulot, Notes manuscrites sur l'arg. de Saint-Cyr en 1903-05,1918-19.
Hommes du béton. Soldats qui servaient dans les ouvrages fortifiés de la ligne Maginot.
B.− P. anal., PHYS. NUCL., gén. au plur. Matériaux qui contiennent beaucoup d'hydrogène et qui sont, de ce fait, utilisés comme absorbeurs de neutrons (cf. Charles 1960). Bétons lourds. Bétons qui contiennent, en plus des bétons ordinaires, de la baryte SO4Ba, des limonites, de la magnétite Fe3O4et diverses ferrailles (Charles 1960). Bétons spéciaux. Bétons contenant de la baryte ou du carbure de bore pour augmenter le taux d'absorption des neutrons (Charles , 1960).
PRONONC. : [betɔ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1165-70 betun « mortier, ciment » (B. de Sainte-Maure, Troie, éd. Constans, 22421 dans T.-L. : De fort betun e de ciment, Que ja desci qu'al finement N'en charra tant com monte uns peis ... fu l'uevre levee, Que merveilles fu esgardee); 1418 becton (Reg. Consul. de Lyon, I, 136 dans Gdf. Compl.); 1547 betum (J. Mart., Archit. de Vitr., p. 20, ibid.); 1671 béton (Pomey). Betun, empr. au lat. bitumen « bitume » (v. bitume) avec prononc. médiév. de la finale médio-lat. -um, -un (cf. dicton, factoton); béton par conformation de l'écriture à la prononc. et infl. du suff. -on*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 60.
BBG. − Termes techn. fr. Paris, 1972, pp. 28-29.

BÉTON2, subst. masc.

Vx. Premier lait d'une femme qui vient d'accoucher. Synon. colostrum.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixesiècle.
Région. Nom vulgaire du colostrum des vaches (cf. J. Humbert, Nouv. gloss. genevois, 1852, p. 46).
PRONONC. : [betɔ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1585 betton (Cholières, 9eMatinee, p. 317 dans Hug. : Ils appellent colostrum le betton, c'est à dire le premier laict d'une nouvelle accouchée); 1611 beton « id. » (Cotgr.). Dér. du m.fr. bet, de même sens, 1379 (Jean de Brie, Bon Berger, p. 89, Liseux dans Gdf.), d'orig. obscure. Deux faits sont à peu près assurés : 1. l'a.fr. beter « se figer, se cailler » (fin xiies. Aliscans dans T.-L.), le m.fr. bete « congélation » (1309 L. Delisle, Mél. de Paléogr. et de bbg., Paris, 1880, p. 413, cité par A. Thomas, p. 331, v. bbg.) et le m.fr. bet sont à rattacher au même étymon; les réserves émises par FEW t. 1, p. 330 du point de vue sém. et géogr. sont écartées de manière convaincante par Jud, v. bbg.; 2. l'étymon frq. *bēost [ags. beost, all. biest, de même sens] (FEW, loc. cit. d'apr. Bugge dans Romania, t. 3, p. 145), satisfaisant du point de vue sém., présente des difficultés insurmontables du point de vue phonét., ne pouvant notamment expliquer la forme wallonne bèt, bè (Haust) en désaccord avec le passage en wallon de -st- à -ss- (lat. festa > fiesse), Jud, loc. cit. Constatant qu'à l'exception des formes du département de la Creuse, la voyelle tonique des formes suppose un en syll. entravée, Jud mentionne un rapprochement possible entre un rad. *bitt- postulé par les formes de bet et le rad. de *bitumen (béton*, « mortier »); il remarque un rapport sém. possible entre béton « mortier » et béton « colostrum » à partir de la notion « masse gluante et tenace ».
BBG. − Bise (G.). Gloss. du fr. région. dans la Haute-Broye fribourgeoise. Archivum romanicum. 1939, t. 23, p. 293. − Jud (J.). Beton, bet, beter. In : [Mél. Duraffour (A.)]. Paris-Zürich-Leipzig, 1939, pp. 194-203. [Cr. Gardette (P.). Fr. mod. 1940, t. 8, p. 275]. − Thomas (A.). Nouvèles variétés étimolojiqes. Romania. 1915/17, t. 44, pp. 330-332.

Béton : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

béton \be.tɔ̃\ masculin

  1. Matériau de construction fabriqué grâce à un mélange d'agrégats divers (gravier, sable, etc.), d'un liant (argile, bitume, chaux, ciment) et éventuellement d'eau.
    • La plupart des portes et fenêtres des tours du château, du côté de la cour, sont couronnées par des linteaux en béton. Ces pierres factices ont beaucoup mieux résisté aux agents atmosphériques que les pierres de grès ; elles sont composées d’un mortier parfaitement dur, mêlé de cailloux concassés de la grosseur d’un œuf, et ont dû être façonnées dans des caisses de bois. […], j’ai retrouvé une assez grande quantité de ces blocs de béton dans les restaurations extérieures des murailles des Visigoths entreprises au XIIe siècle. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Ça et là, ce sont des magasins, des entrepôts, des chais, ou bien le cube de béton d'une cave coopérative, sévère comme un blockhaus. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ils avaient tamisé du sable pour recueillir le plus fin qui servirait à faire le mortier. Les débris étaient retamisés sur un tamis aux mailles plus grosses qui laissaient passer les gravillons. Il ne restait plus que la caillasse qui servirait à faire le béton. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 158.)
    • L'utilisation des additions minérales dans les bétons en remplacement au ciment est une pratique courante depuis de nombreuses années. — (Paco Diederich, Contribution à l’étude de l’influence des propriétés des fillers calcaires sur le comportement autoplaçant du béton, thèse de doctorat de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier, 17 décembre 2012)
    • Le temps était humide, il pleuvait presque en permanence et Lozach' se demandait comment il allait pouvoir couler du béton dans ces conditions. — (René Henry, Un Malouin à la Légion: Souvenirs, 2008)
  2. (En particulier) Matériau de construction fabriqué grâce à un mélange de sable ou gravier, de ciment et d'eau.
  3. (Par extension) La ville, les immeubles et tours, l'environnement urbain donnant une sensation d'oppression.
    • Faut pas en vouloir aux mariolles
      Y z’ont pas eu d’éducation
      À la Cour Neuve y a pas d’école
      Y a qu’des prisons et du béton.
      — (Renaud, Adieu minette)
  4. (Familier) Par métaphore, en parlant de la solidité, de la résistance ou de la dureté de quelqu'un ou de quelque chose.
    • Un contrat en béton.
    • Cet avocat, c'est du béton.
    • Ce biscuit est tout sec, c'est du béton.
    • Les fayots, c’est du vrai béton, j’ai l’estomac comme une falaise[...] — (Pierre Perret, Les colonies de vacances)
    • Un alibi en béton

Nom commun 2

béton \be.tɔ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Belgique) (Suisse) Colostrum.

Verbe

béton \be.tɔ̃\Note : Ce verbe ne s'utilise qu'à l'infinitif.

  1. (Verlan) Tomber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Béton : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÉTON. n. m.
T. de Maçonnerie. Espèce de mortier fait de chaux, de sable et de gravier, dont on se sert principalement pour les constructions hydrauliques, parce qu'il a la propriété de se durcir dans l'eau. Béton armé, Mode de construction qui consiste à incorporer une armature métallique dans une masse de béton.

Béton : définition du Littré (1872-1877)

BÉTON (bé-ton) s. m.
  • Mortier fait de chaux, de sable et de gravier.

HISTORIQUE

XIVe s. Qui ont mis aucuns fumiers, terres et autres betuns ez place de la ville de Dijon, Du Cange, betunium.

XVe s. Un tombereau chargié de gravois et autres betuns, Du Cange, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « béton »

Étymologie de béton - Wiktionnaire

(Nom) Attesté en ancien français, vers 1165, sous la forme betun (« mortier ») ; du latin bitumen (« bitume »).
(Verbe) (Verlan) De tomber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de béton - Littré

On peut croire que béton tient au provençal batum, mastic, enduit, et qui est une autre forme de betum, bitume ; espagnol, betun, bitume. Alors betun, betunium, qui veut dire gravois et immondices, en dériverait, parce que le béton ruiné devient gravois. Mais le béton ne contient pas de bitume ; et, tout mortier se durcissant, devrait-on y chercher le sens de ce qui se durcit, se caille, se coagule ; et par là nous serions conduits à l'ancien verbe beter qui a ce sens (voy. BÉTON 2). L'incertitude reste entre ces deux explications.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « béton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
béton betɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « béton »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « béton »

  • Le process de fabrication du béton est internalisé à 100 %, ce qui permet au client final de disposer d’une traçabilité totale et d’une sécurisation du process qualité. , Avec le groupe Pigeon, achetez votre béton et votre mortier en ligne ! | Le Journal de Vitré
  • A Paris, des tulipes de béton évasées sur 10 m de côté forment un péristyle lemoniteur.fr, A Paris, des tulipes de béton évasées sur 10 m de côté forment un péristyle
  • À Arras, l’abattage de 47 chênes pour agrandir le parking des Rosati est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Les habitants de ce quartier n’en peuvent plus du béton L'Avenir de l'Artois, Les habitants de l’entrée Nord d’Arras n’en peuvent plus du béton
  • Fibre de béton en acier Verre béton Fibre Fibre synthétique Béton Autres , Part du marché Béton renforcé de fibres (FRC) 2020, croissance des fabricants, ventes, analyse de la croissance de l’industrie et prévisions 2026 – InFamous eSport
  • Dans les dernières recherches sur les adjuvants pour béton, nos experts ont fourni les dernières tendances de croissance industrielle en fonction des besoins du client. De plus, ce rapport de recherche vous permet de capturer des statistiques perspicaces tout en ayant une compréhension claire du marché mondial des adjuvants pour béton. De plus, il vous permet de garder une longueur d’avance sur la concurrence dans l’environnement industriel. Le rapport sur le marché des adjuvants pour béton est évalué comme une étude intelligente et systématique qui vous permet de renforcer votre point de vue lié à plusieurs facteurs tels que la croissance du marché des adjuvants pour béton, les tendances futures, la situation actuelle et les perspectives à venir pour des segments distincts. Thesneaklife, Adjuvants pour béton Taille du marché 2020-26: SIKA AG, GCP Applied Technologies Inc., RPM International Inc. – Thesneaklife
  • Vous connaissez l'expression "quand le bâtiment, va tout va". Donc évidemment nous sommes tributaires de l'activité des chantiers. Nous fabriquons du ciment, du béton, du granulats et nous sommes complètement impliqués dans les transitions écologiques, numériques et solidaires. Par exemple, on supprime l’utilisation de combustibles fossiles dans nos usines qui sont remplacés par les déchets des métropoles qu’on alimente. France Bleu, Le relance éco : le cimentier isérois Vicat laisse béton Paris
  • Il faut se méfier de ceux qui ont des certitudes, qui ne doutent jamais, des gens en béton : la moindre fêlure dans le mur peut entraîner la chute de toute la maison. De Tahar Ben Jelloun / L'Auberge des pauvres
  • L'architecture n'est plus un caprice, un luxe ou une calamité, elle devient, édifiée dans le béton, l'acier ou les réseaux, notre terre. De Franck Hammoutène
  • Il n’y a rien de coulé dans le béton. De Proverbe québécois

Images d'illustration du mot « béton »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « béton »

Langue Traduction
Portugais betão
Allemand beton
Italien cemento
Espagnol hormigón
Anglais concrete
Source : Google Translate API

Synonymes de « béton »

Source : synonymes de béton sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires