La langue française

Girie

Sommaire

  • Définitions du mot girie
  • Étymologie de « girie »
  • Phonétique de « girie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « girie »
  • Traductions du mot « girie »
  • Synonymes de « girie »

Définitions du mot girie

Wiktionnaire

Nom commun

girie \ʒi.ʁi\ féminin

  1. (Vieilli) Plainte hypocrite, jérémiade ridicule.
    • Faire des giries. Quelle girie !
  2. (Au pluriel) Ensemble de manières, de façons dans le langage ou le maintien.
    • M'embêtent-ils avec leurs giries ? dit tout bas Bancroche à son compagnon. — (Charles de Bernard, le Gentilhomme campagnard, 1846, II, § 20.)
    • Les gonzes me suivent et voilà les magnes et les giries avec Lange, le patron de la boîte : tout ça rapport à la police et rapport au prix. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Deuxième partie, ch. VI, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Les sœurs vous traitent plus bas qu’tout. Elles vous insultent ou bien quand une détenue les écoute et va faire ses giries à la chapelle d’vant la sainte Vierge des filles, c’est à s’marrer. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  3. (Désuet) (Rare) Action de tourner.
    • Écoutez-moi; je vais vous donner un conseil : adorez-vous. Je ne fais pas un tas de giries, je vais au but, soyez heureux. — (Victor Hugo, Les Misérables, tome V, Livre sixième, chapitre II, Jean Valjean a toujours son bras en écharpe)
    • En trombe déferlait d’abord le Magnificat pour dégénérer peu à peu en une grêle girie et il n’était pas jusqu’au Regina Cœli qui n’éclatât comme une parade de cirque […] — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 412)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GIRIE (ji-rie) s. f.
  • Terme populaire. Plainte hypocrite, jérémiade ridicule. Faire des giries. Quelle girie !

    Il se dit aussi pour manières, façons dans le langage ou le maintien. M'embêtent-ils avec leurs giries ? dit tout bas Bancroche à son compagnon, Ch. de Bernard, le Gentilhomme campagnard, II, § 20.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GIRIE. Ajoutez :
2Action de tourner. D'abord on les enferme [les puces] dans des boîtes de papier qui tournent au moindre mouvement ; ces giries étonnent la bête, qui apprend à marcher posément, le reste s'ensuit, Extrait de l'International, dans l'Universel du 21 sept. 1869.

Cet emploi de girie au sens d'action de tourner, appuie la conjecture de M. Jaubert, qui le tire du lat. gyrus, cercle, tour.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « girie »

Origine inconnue. Le bourguignon a geyre, grimace. Jaubert, Gloss., écrit gyrie, et le tire du latin gyrus, cercle, tour.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Origine inconnue ;
peut-être du latin gyrus, « cercle, tour » ;
pourrait plus vraisemblablement venir du nom de l'abbé de Giry, de l'Académie française — (explication donnée par sa cousine : Blanche-Joséphine de Corcelle, comtesse Roederer : Notice et souvenirs de famille, Lyon-Claesen, Bruxelles, 1899, p. 205 : « connu par ses ouvrages de piété et par les gémissements un peu trop tendres qui étaient le caractère de son éloquence ».)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « girie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
girie ʒiri

Évolution historique de l’usage du mot « girie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « girie »

Langue Traduction
Anglais girie
Espagnol girie
Italien girie
Allemand girie
Chinois 吉里
Arabe جيري
Portugais menina
Russe girie
Japonais ギリー
Basque girie
Corse girie
Source : Google Translate API

Synonymes de « girie »

Source : synonymes de girie sur lebonsynonyme.fr
Partager