La langue française

Chevalière

Sommaire

  • Définitions du mot chevalière
  • Étymologie de « chevalière »
  • Phonétique de « chevalière »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chevalière »
  • Citations contenant le mot « chevalière »
  • Traductions du mot « chevalière »
  • Synonymes de « chevalière »
  • Antonymes de « chevalière »

Définitions du mot « chevalière »

Wiktionnaire

Nom commun 1

chevalière \ʃə.va.ljɛʁ\ féminin

  1. Anneau large et épais, le plus souvent en or, orné d’un chaton de même métal, sur lequel sont gravées des initiales ou des armoiries.
    • Cependant, il se tortillait sur la banquette et, de sa lourde main ornée d’une chevalière et d’un assez joli brillant, promenait le cul de son verre sur le marbre de la table […] — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Surtout qu’il en porte souvent une autre au petit doigt de la main droite, un genre de chevalière plutôt mastoc, qui n’arrête pas de se retourner quand il improvise et qu’il tripote distraitement lorsqu’il est embarrassé. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 228-229)

Nom commun 2

chevalière \ʃə.va.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : chevalier)

  1. (Noblesse) Celle qui avait reçu l’ordre de la chevalerie.
    • Nous trouvons dans les Hiſtoires des Pays-bas des Chevalereſſes. Hemericourt au Chapitre xx. des Nobles du Pays de Liege, parle d’un Seigneur de Waroux nommé Breton le vieux qui eût ſix garçons tous Chevaliers, & deux filles Chevalereſſes. Humbert de Lexy ſecond fils de ce Seigneur de Waroux eût auſſi quatre filles Chevalereſſes.
      Il y a des Chevalieres de l’ordre de Saint Jean de Jeruſalem, qui ſont Religieuſes.
      A Nivelle on fait Chevalieres les Chanoineſſes apres leur reception, & à S. Quirin de News la premiere fois qu’elles prennent le Surplis c’eſt un Gentilhomme qui le nouë en ſigne de chevalerie.
      — (Claude-François Ménestrier, Les diverses especes de noblesse, & les manieres d’en dresser les preuves, R.J.B. de la Caille, 1682, page 233)
  2. (À notre époque) Membre féminin d’un ordre religieux, militaire ou civil.
    • Les chevalières de la Légion d’honneur — (Les chevalières de la Légion d’honneur, dans Le Petit Journal, 18 juin 1865, p. 1 [texte intégral])
    • C’est en 1887 que Mme Furtado-Heine a été décorée de la Légion d’honneur. A cette-là, la Légion ne comptait ou n’avait compté que très peu de chevalières en dehors des religieuses. […] Mlle Rosa Bonheur reste aujourd’hui la seule officière. — (Les femmes décorées, dans Le Gaulois, no 5515, 12 décembre 1896, p. 1 [texte intégral])
    • Officière de l’Ordre du Canada et chevalière de l’Ordre national du Québec, Andrée Lachapelle a participé au début de la télévision québécoise dans les années 1950. — (Andrée Lachapelle est décédée, dans Métro, 21 novembre 2019 [texte intégral])

Forme d’adjectif

chevalière \ʃə.va.ljɛʁ\

  1. Féminin singulier de chevalier.
    • Avoir une âme chevalière.
    • cette race de grâce, cette race de sainteté si particulière, si chevalière, si généreuse, si libérale, si française. — (Charles Péguy, Victor-Marie, Comte Hugo, 1910)
    • Au fond, Gringoire, comme M. Despréaux, était « très peu voluptueux ». Il n’était pas de cette espèce chevalière et mousquetaire qui prend les jeunes filles d’assaut. — (Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHEVALIER. n. m.
Celui qui avait reçu l'ordre de la chevalerie. Chaque chevalier avait un écuyer. Preux, noble, loyal chevalier. Chevalier félon, discourtois. François Ier fut fait chevalier par le chevalier Bayard. Il fallait être chevalier pour se battre contre un chevalier. Armer quelqu'un chevalier, Le recevoir chevalier. Chevaliers errants, Chevaliers que les poètes du moyen âge dépeignent comme voyageant pour châtier les méchants, protéger les opprimés et soutenir l'honneur et la beauté de leurs dames envers et contre tous. Fig., Être le chevalier d'une dame, Lui être attaché, lui rendre des soins. Fig., Se faire le chevalier de quelqu'un, Prendre sa défense avec chaleur. Fig., Se conduire en vrai chevalier, Montrer de la noblesse et de la courtoisie dans ses procédés. Fig. et fam., Agir en chevalier français, Se conduire suivant les règles de la galanterie française. Fig. et fam., C'est le chevalier de la triste figure, C'est un homme d'aspect malheureux. Il se disait également de Celui qui avait été reçu dans un ordre militaire et religieux. Les chevaliers de l'ordre Teutonique. Les chevaliers de Malte, etc. Il signifie encore Celui qui a été reçu dans une association militaire ou autre, établie par un souverain ou par un État. Chevalier de la Légion d'honneur, du Mérite agricole, Chevalier de la Jarretière, de la Toison d'or. Les chevaliers du Saint-Esprit portaient le cordon bleu. Création, promotion de chevaliers.

CHEVALIER entrait dans toutes sortes d'expressions qui désignaient des fonctions d'un ordre élevé dans l'ancienne France. Chevalier d'honneur, Conseiller d'épée, qui avait séance et voix délibérative dans les cours souveraines. Il se dit encore, dans certaines Cours, du Principal officier qui accompagne une reine ou une princesse de la famille royale quand elles sortent. Chevalier d'honneur de la reine. La charge de chevalier d'honneur. Chevalier du guet, Nom que l'on donnait au commandant d'une compagnie de gardes qui faisaient le guet la nuit dans Paris. Fig., et fam., Chevalier d'industrie, se dit d'un Homme qui vit d'adresse, d'expédients. En parlant des Romains, il se dit de Ceux qui composaient le second des trois ordres de la République. L'ordre des chevaliers. Les chevaliers romains avaient un cheval entretenu aux dépens de la République et portaient un anneau d'or pour marque de leur dignité. Cicéron était né chevalier romain. Il se disait aussi, à Athènes, des Citoyens à qui leur fortune permettait de servir dans la cavalerie et qui formaient une classe distincte. Il se dit encore du Premier grade dans certains ordres honorifiques, Chevalier de la Légion d'honneur.

Étymologie de « chevalière »

(1548) Dérivé de chevalier avec le suffixe -ière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chevalière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chevalière ʃœvaljɛr

Évolution historique de l’usage du mot « chevalière »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chevalière »

  • Une gourmette à 1 900 euros, une bague en diamant à 1 000 euros, une alliance et une chevalière pour 5 000 euros chacun. SudOuest.fr, Agen : il chaparde pour près de 13 000 euros de bijoux
  • Toutes les tendances ont une histoire. « M » s’amuse à en remonter le fil. Cette semaine, la chevalière. Ce bijou, qui a longtemps servi de sceau pour les têtes bien coiffées, scintille aussi aux doigts des durs à cuire. Le Monde.fr, La chevalière, bague à part
  • Soyons clairs : pas la peine d'être noble pour porter une chevalière. Bien sûr, cela aide. Mais si vous n'avez pas de particule ou si la vôtre a été achetée dans un outlet factory, comprenez sous Napoléon III, vous pouvez malgré tout avoir des armoiries et décider de vous les passer au doigt. Mais attention, dans ce cas, il vous faudra vous passer d'armoiries timbrées, qui restent réservées aux beaux quartiers de noblesse. Rappelons, en passant, aux roturiers qui passent par ici que c'est le "timbre", autrement dit le symbole nobiliaire, qui distingue le vrai noble du fake. Oui, mais voilà : depuis la prise de la Bastille, beaucoup d'entre nous n'ont pas révisé leur héraldique. Et malgré la fréquentation des rois maudits et de Stéphane Bern, il arrive que notre connaissance de la noblesse soit approximative. D'où cette fâcheuse tendance à assimiler la chevalière aux chevaliers, comme si en porter une faisait de vous un descendant en ligne droite de Du Guesclin. Grazia.fr, Mode : chevalière, vous voilà ? - Grazia
  • Classique joaillier inoxydable, la chevalière se désacralise d'un coup d'épure grâce aux créateurs et maisons dans l'aire du temps : All Blues, Foundrae, Maison Margiela... Voici 15 chevalières pour homme au charme minimal à glisser sous le sapin le soir de Noël. Vogue Paris, Noël 2019 : 15 chevalières qui changent à offrir à un homme | Vogue Paris
  • Découvrez une sélection shopping de la it bague du moment : la chevalière. Grazia.fr, Bagues : 16 chevalières dorées pour adopter la tendance néo bourgeoise - Grazia
  • À l’heure où la Fête des pères arrive à vitesse grand V, voici l’occasion toute trouvée pour glisser dans votre panier shopping des pièces mode résolument tendance. Du perfecto en simili, à la chevalière en argent, la chemise preppy en passant par des sneakers 100 % vegan, la rédaction n’a sélectionné que le meilleur, pour que vous puissiez gâter votre papa selon ses goûts. Marie France, magazine féminin, Fête des pères 2020 : 30 cadeaux mode à offrir à votre papa selon son style
  • Pour le parquet, pas de doute, le mis en cause a usé d'une arme. Invoquant une blessure occasionnée à la victime par une bague, une chevalière avec une partie saillante, il se défend d'avoir porté le coup avec un couteau. www.lejdc.fr, Altercation au parc Salengro de Nevers : un jeune Loirétain sera jugé pour violence avec arme - Nevers (58000)
  • Si à l'origine, la chevalière est un bijou censé représenter l'héritage familial - et spécifiquement dans le milieu noble lorsqu'elle est gravée d'un sceau ou de ses armoiries -, son port s'est aujourd'hui totalement démocratisé et la tendance actuelle fait la belle part à cette bague chargée d'histoire et de tradition. Pour que vous vous mettiez enfin la chevalière au doigt, les stylistes de Grazia ont sélectionné 15 modèles pleins de noblesses. Grazia.fr, Shopping : 15 façons de se mettre la chevalière au doigt - Grazia

Traductions du mot « chevalière »

Langue Traduction
Anglais signet ring
Espagnol anillo
Italien anello
Allemand siegelring
Portugais anel
Source : Google Translate API

Synonymes de « chevalière »

Source : synonymes de chevalière sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chevalière »

Partager