La langue française

Charbonnier, charbonnière

Définitions du mot « charbonnier, charbonnière »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARBONNIER, IÈRE, adj. et subst.

I.− Adj. Qui se rapporte au charbon (cf. charbon1). Production charbonnière (De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 561).
MAR. Cargo charbonnier ou charbonnier. Cargo spécialisé dans le transport du charbon. Un charbonnier turc avarié (Morand, Londres,1933, p. 302).
II.− Substantif
A.− Masculin
1. Celui qui fabrique du charbon de bois ou qui travaille dans une mine de charbon. Cabane, hutte, meule de charbonnier. Les petits charbonniers de la Forêt Noire (Bertrand, Gaspard de la nuit,1841, p. 207):
1. ... il espérait bien obtenir l'adhésion des charbonniers de toutes les fosses, surtout si la compagnie, restée passive, ne le gênait pas davantage. Zola, Germinal,1885, p. 1281.
[P. réf. à la couleur de la peau, des vêtements du charbonnier; en parlant de certains animaux] Dont le poil ou le plumage présente des parties noires. C'est un renard, madame! et un charbonnier, encore! (H. Bazin, Vipère au poing,1948, p. 70).Le chant discordant d'une mésange-grande-charbonnière dont surgit bientôt le front noir, la gorge bleue, blanche et or (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 126).
2. [Le charbonnier comme symb.]
a) [d'indépendance p. réf. au charbonnier isolé dans la forêt] Charbonnier est maître chez lui. Chacun est libre d'agir chez soi comme il l'entend :
2. Tout le monde parle d'elle et de vous. − De quoi se mêle-t-on? Charbonnier est maître chez lui. Balzac, Eugénie Grandet,1834, p. 209.
b) [de simplicité du cœur et de l'esprit] Avoir la foi du charbonnier. Croire naïvement les vérités de la religion sans se poser de questions. Pour faire un bon militant, il faut la foi du charbonnier (S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 224).
3. HIST. Membre d'une société secrète (cf. charbonnerie B). Synon. carbonaro(cf. Michelet, Journal, 1854, p. 260).
B.− Masc. et fém.
1. Celui ou celle qui vend du charbon au détail (cf. A. France, Les Dieux ont soif, 1912, p. 189). Notre charbonnière vend son fonds (E. et J. de Goncourt, Journal,1862, p. 1024).
2. Femme du charbonnier :
3. L'abbé Minaquet avait fait vœu de chasteté, et pourtant on l'a retrouvé dans le sac à charbon, et fort court vêtu, sans compter les coups de bâton du charbonnier et les plaisanteries de la charbonnière. Duranty, Le Malheur d'Henriette Gérard,1860, p. 78.
Rem. Peut désigner en Belgique un seau à charbon (cf. J. Hanse, A. Doppagne, H. Bourgeois-Gielen, Chasse aux belgicismes, Bruxelles, 1974, pp. 88-89).
Prononc. et Orth. : [ʃaʀbɔnje], fém. [-njε:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932; noter ds Ac. 1740 au fém. charbonnière. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. charbonier; à ce sujet cf. charbonner et charbonnage. Étymol. et Hist. I. 1. Fin du xiies. fr. prov. charboner « celui qui fait ou vend du charbon » (Girart de Roussillon, éd. W.-M. Hackett, Paris, 1953, v. 7682-83); ca 1230 pic. carbonnier (G. Le Clerc, Fergus, 88, 36 ds T.-L.); 2. 1831 mar. fém. (Will.). II. 1. 1403 « qui a rapport au charbon » (Mém. et notes d'A. le Prévost p. servir à l'hist. du département de l'Eure, II, 458bds Gdf. Compl. : les fosses carbonnieres); 2. a) fin xiiies. se dit d'animaux à couleur noire, ici, d'une oie (Trad. fr. du traité de fauconnerie de l'empereur Frédéric II, éd. G. Tilander ds Z. rom. Philol., t. 46, p. 248 : sont plusours menieres d'oies [...] si com est l'espece [...] de celles qui sont apelees charbonnieres); b) 1778 subst. fém. ornith. (Montbeillard ds Buffon, Hist. naturelle, t. 19, p. 392). I du lat. class. carbonarius « charbonnier ». II du b. lat. carbonarius, -a, -um « relatif au charbon ». Fréq. abs. littér. : 244. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 179, b) 341; xxes. : a) 607, b) 238. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 277. − Kemna 1901, p. 87.

Wiktionnaire

Nom commun

charbonnier \ʃaʁ.bɔ.nje\ masculin (pour une femme on dit : charbonnière)

  1. Personne qui fait ou qui vend du charbon.
    • Et cependant que ruisselle la pluie, les petits charbonniers de la Forêt-Noire entendent, […], hurler au dehors la bise comme un loup. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Comme je paraissais faible et que je boitais un peu, ma mère avait voulu me faire apprendre un métier plus doux que ceux de notre village ; car, au Dagsberg, on ne trouve que des bûcherons, des charbonniers et des schlitteurs. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Il ne reste plus au charbonnier qu'à surveiller et à diriger le feu de manière à éviter la combustion entière du bois, tout en opérant la carbonisation. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 165)
    • Devant une hutte de terre et de branches, une famille de charbonniers nous regardait passer. Si nous leur criions bonjour, ils inclinaient gravement la tête.
      « Ça doit être des Italiens. »
      Entre deux pierres dormaient des cendres chaudes et près du foyer la femme, accroupie, penchant sur son enfant un visage olivâtre, aux yeux sombres, le berçait en silence.
      — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, pages 177-178)
  2. (Vieilli) (Administration) (Belgique) Mineur qui travaille aux mines de houille.
  3. (Histoire des techniques) Celui qui conduit le fourneau.
  4. Lieu où l’on fait, où l’on met le charbon.
    • N’y a-t-il pas moyen d’apporter le charbon sans traverser le village […] ? […] Oui, Monsieur, on peut passer derrière les maisons, et vider le sac dans le charbonnier qui se trouve adossé au hangar par dehors. — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
  5. (Marine) Bâtiment affecté au transport du charbon.
  6. (Chasse) Terre où les cerfs frottent leurs bois.
  7. (Histoire des techniques) Four où l’on brûlait la houille pour en retirer le soufre.
  8. (Par ellipse) Variété de renard dont le pelage tire vers le noir.
    • Ce qui détermina la chute de gros Zidore et de gros Léon ce fut tout simplement une petite jalousie de chasseurs provoquée par un malheureux renard, un vulgaire goupil, un vieux charbonnier à museau chafouin, à queue pelée […]. — (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  9. (Mycologie) Synonyme de tricholome couleur de souris (espèce de champignons).
  10. (Mycologie) Synonyme de tricholome prétentieux (espèce de champignons).
  11. (Ichtyologie) Espèce de poissons téléostéen, du genre Anoplopoma.

Adjectif 1

charbonnier

  1. Relatif au charbon, qui produit du charbon.
    • […], depuis la Seconde Guerre mondiale, les nations d'Europe occidentale ont laissé dépérir leur industrie charbonnière, tant il était facile de se procurer, en abondance et à bas prix, le pétrole du Proche et du Moyen-Orient. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.178)
  2. (Zoologie) Dont le pelage ou le plumage tire sur le noir.
    • Renard charbonnier. — Mésange charbonnière.
  3. (Botanique) Qualifie les champignons dont le chapeau est brun foncé ou noir.
    • Champignon charbonnier.

Nom commun

charbonnière \ʃaʁ.bɔ.njɛʁ\ féminin

  1. (Désuet) Épouse d'un charbonnier.
  2. Celle qui vend du charbon.
  3. (Exploitation forestière) Loge charbonnière, c’est-à-dire un emplacement, dans un bois ou forêt, sur lequel l’on fait le charbon de bois par cuisson de la meule de charbonnette.
    • Il y a une charbonnière dans cette forêt.
  4. (Marine) (Navigation) Grande voile d'étai.

Forme d’adjectif

charbonnière \ʃaʁ.bɔ.njɛʁ\ féminin

  1. Féminin singulier de l’adjectif charbonnier.

Nom commun

charbonnière \ʃaʁ.bɔ.njɛʁ\ féminin

  1. (Désuet) Épouse d'un charbonnier.
  2. Celle qui vend du charbon.
  3. (Exploitation forestière) Loge charbonnière, c’est-à-dire un emplacement, dans un bois ou forêt, sur lequel l’on fait le charbon de bois par cuisson de la meule de charbonnette.
    • Il y a une charbonnière dans cette forêt.
  4. (Marine) (Navigation) Grande voile d'étai.

Forme d’adjectif

charbonnière \ʃaʁ.bɔ.njɛʁ\ féminin

  1. Féminin singulier de l’adjectif charbonnier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARBONNIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui fait ou qui vend du charbon. Noir comme un charbonnier. Prov., La foi du charbonnier. Voyez FOI. Prov. et fig., Le charbonnier est maître dans sa maison, ou Charbonnier est maître chez soi, Chacun vit chez soi comme il lui plaît. Il se dit aussi, au masculin, en termes de Navigation, d'un Bâtiment affecté au transport du charbon. Il s'emploie aussi adjectivement et signifie Qui a rapport au charbon, ou Qui produit du charbon. Les districts charbonniers de la Belgique. Régions charbonnières. L'industrie charbonnière. Renard charbonnier, Variété de renard.

Littré (1872-1877)

CHARBONNIER (char-bo-nié, niê-r') s. m.
  • 1Celui, celle qui fait ou vend du charbon. Noir comme charbonnier.

    La foi du charbonnier, croyance naïve et sans examen. La foi du centenier, la foi du charbonnier sont passées en proverbe ; je suis soldat et bûcheron, c'est comme charbonnier, Courier, Lettr. à l'Acad. des inscr.

  • 2 S. m. Le lieu où l'on serre le charbon.

    Four à cuire la houille.

  • 3Membre de la charbonnerie, carbonaro.
  • 4Celui qui dirige un fourneau.
  • 5 Terme de marine. Bâtiment pour transporter le charbon de terre.

    Par plaisanterie, officier pendant le quart duquel arrive le plus fréquemment du mauvais temps.

  • 6Nom d'une variété du sous-genre renard.

    Nom d'une espèce d'anolis (reptile).

    Nom, parmi les pêcheurs, du merlan noir.

    PROVERBE

    Charbonnier est maître chez soi, c'est-à-dire chacun vit chez soi comme il lui plaît, et aussi il n'y a pas de petit chez-soi.

HISTORIQUE

XIIe s. À un feuc des carboniers, Gerart de Ross. p. 361. Entre deus murs ot si grant charbonier [magasin de charbon] ; Les nonains ardent ; trop i ot grant brasier, Raoul de C. 60.

XIIIe s. Sarteurs ne charbonniers ne vilains ahanant, Berte, CVII. Li paagiers puet prendre en la charete au charbonnier un sac à ardoir en Gloriete [place à Paris], Liv. des mét. 293.

XVIe s. Chascun est roi en sa maison, comme respondit le charbonier à vostre ayeul [l'aïeul de Charles IX], Montluc, Mémoires, t. II, p. 521, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHARBONNIER. Ajoutez :
7Nom, dans la Haute-Marne, du cep, ainsi dit à cause de son grand chapeau, par comparaison au grand chapeau des charbonniers. Ainsi le cep, ce délicieux bolet qu'on nomme chez nous le charbonnier, a pour cousin germain le bolet meurtrier…, A. Theuriet, Rev. des Deux-Mondes, 1er oct. 1874, p. 579.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CHARBONNIER, s. m. Ce terme a plusieurs acceptions différentes. 1°. On appelle ainsi à Paris celui qui porte le charbon du bateau dans les maisons, & qui dans les ordonnances s’appelle plumet. Voyez Plumet. 2°. On entend par ce mot les ouvriers occupés dans les forêts à construire & conduire les fours à charbon. Voyez l’article Charbon de bois. C’est un travail dur & qui demande des hommes vigoureux. 3°. On désigne ainsi le lieu destiné dans les maisons à placer le charbon, quand on en fait provision.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « charbonnier »

Charbon ; picard, carbonier ; catal. carboner ; espagn. carbonero ; portug. carvoiero ; ital. carbonajo. Le proverbe charbonnier est maître chez soi vient de ce que, François 1er s'étant égaré à la chasse et étant entré chez un charbonnier, celui-ci, qui ne le connaissait pas, prit à table la première place et ne donna que la seconde à son hôte, disant : chacun est maître chez soi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Du bas-latin carbonarius.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « charbonnier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
charbonnier ʃarbɔnje

Évolution historique de l’usage du mot « charbonnier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « charbonnier »

  • L’agence Espace Architecture signe la réalisation d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) caractérisé par des volumes courbes s’intégrant dans la topographie du site d’implantation, l’ancienne ville charbonnière de Freyming-Merlebach lemoniteur.fr, Un Ehpad tout en rondeurs en Moselle
  • La Mésange charbonnière est une des espèces les plus représentées à Paris, mais connaissez-vous tous les secrets de la vie d’une mésange ? Après la projection d’un diaporama pour connaître son mode de vie et ses petites habitudes, nous irons observer sur le terrain la reine des mésanges. , Zoom sur la Mésange charbonnière – Que Faire à Paris ?
  • Le méchant est comme le sac du charbonnier, noir au dehors, plus noir au-dedans. De Proverbe espagnol
  • Il semble que la foi du charbonnier soit un peu moins vive depuis la découverte du pétrole. De André Frossard / Les Pensées
  • Marcel a eu le temps de bien reconnaître le cycle de vie de la mésange charbonnière. Mais une mauvaise surprise, voilà huit ans, lui fait dire que la nature est parfois impitoyable. , Insolite. A Plémet, Marcel cultive, fruits, fleurs et... mésanges mangeuses de frelons asiatiques | Le Courrier Indépendant

Images d'illustration du mot « charbonnier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « charbonnier »

Langue Traduction
Anglais coal
Espagnol carbonero
Italien carboniero
Allemand kohle
Portugais carbonífero
Source : Google Translate API

Synonymes de « charbonnier »

Source : synonymes de charbonnier sur lebonsynonyme.fr

Charbonnier

Retour au sommaire ➦

Partager