La langue française

Chaparder

Sommaire

  • Définitions du mot chaparder
  • Étymologie de « chaparder »
  • Phonétique de « chaparder »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chaparder »
  • Citations contenant le mot « chaparder »
  • Traductions du mot « chaparder »
  • Synonymes de « chaparder »

Définitions du mot chaparder

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAPARDER, verbe trans.

Fam. Commettre de petits vols généralement d'objets. Synon. chiper, faucher (pop.), marauder.[La capitaine au lieutenant] « Croyez-vous! Ces bougres-là... Ils chapardent » (Genevoix, Au seuil des guitounes,1918, p. 58).On est allé ensemble chaparder des châtaignes dans le clos de mon père (Estaunié, L'Ascension de M. Baslèvre,1919, p. 12).Des chenapans chapardèrent des marchandises (Queneau, Les Enfants du limon,1938, pp. 17-18).
P. ext., rare. [L'obj. désigne une petite somme d'argent] C'était humiliant de devoir chaparder cent sous par-ci par-là, sur des livres, sur les inscriptions (Aragon, Les Beaux Quartiers,1936, p. 212).
Emploi abs. Quand il [le vagabond] souffrait trop de la faim, il commettait de petits vols, il « chapardait », comme en Algérie (Coppée, Prose,t. 3, Contes rapides, 1889, p. 25).
[Avec une nuance de jeu peu dangereux] Il ne voulait ni ne chapardait (Morand, L'Homme pressé,1941, p. 65).
Emploi pronom. réciproque. Ses camarades [du cuisinier fripon] mourant de faim, « se chapardent » entre eux, ou vont à la maraude (H. Brissac, Souvenirs de prison et de bagne,1880, p. 72).
Arg. et p. euphém. Les égorgeurs montent dans les maisons et égorgent. Cela s'appelle chaparder dans l'infâme argot du carnage. − Chapardons tout! crient les soldats (Hugo, Hist. d'un crime,1877, p. 75).
Rem. 1. Verbe intrans. ds Littré (terme de bivouac) ,,aller au fourrage, en maraude``. 2. On rencontre ds la docum. le subst. fém. chapardise. Action de chaparder. Synon. chapardage* A, chaparderie (v. dér., sens a infra). La clientèle enfantine qui avait du goût pour la mystification et la chapardise (Queneau, Pierrot mon ami, 1942, p. 93). 3. Lorsque le larcin est commis dans des fermes, des vergers... et porte sur des volailles, des fruits... le mot est synon. de marauder; il en est ainsi pour l'ensemble des dérivés.
Prononc. : [ʃapaʀde]. Étymol. et Hist. 1859 (L. Larchey, Les Excentricités de la lang. fr. en 1860, p. 443 : Chaparder. Marauder [...] Le mot est, dit-on, de leur invention [des Zouaves]. Les journaux l'ont imprimé plus d'une fois pendant la guerre d'Orient. Vient sans doute du mot chat-pard [...] Chat-tigre). Étymol. inconnue (FEW, t. 23, p. 126b). L'hyp. citée ci-dessus et reprise par Littré faisant de chaparder « rôder en guettant la proie » un dér. de chat-pard*, nom donné au tigre, sur le modèle de léopard* (Fur.), n'emporte pas la conviction. Fréq. abs. littér. : 9.
DÉR. 1.
Chaparderie, subst. fém.,fam., rare. a) Au sing. Action, art de chaparder. Synon. chapardage A et chapardise (rem. supra).[Les deux zéphirs] ses mystificateurs... se hâtaient de rejoindre... leurs rivaux en chaparderie (A. Camus, Les Bohèmes du drapeau,1863, p. 12).b) Au plur. Résultat de cette action, petit vol, larcin. Synon. chapardage B.Devant l'importance de certains détournements, (...), les chaparderies reprochées aux prévenus nous paraissent des peccadilles (Gide, Souvenirs de la Cour d'assises,1913, p. 667). 1reattest. 1863 (A. Camus, loc. cit.); de chaparder, suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 3.
2.
Chapardeur, euse, adj. et subst.,fam. (Celui, celle) qui chaparde (cf. chaparder). « Si le sergent-major et le fourrier n'étaient pas aussi chapardeurs, nos rations nous suffiraient. » [Commentaires de Loriot] (Larch.1872).Ces instincts braconniers et chapardeurs (A. Daudet, Sapho,1884, p. 199).May se sert de la bourse d'autrui, non en chapardeuse, mais en invitée de marque (Colette, L'Entrave,1913, p. 38). [ʃapaʀdœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1859 (L. Larchey, Les Excentricités de la lang. fr. en 1860, p. 443); de chaparder, suff. -eur*. Fréq. abs. littér. : 12.
BBG. − Breslin (M. S.). The Old French abstract suffix -ise. Rom. Philol. 1969, t. 22, no4, p. 419. − Darm. 1877, p. 103, 117. − Sain. Lang. par. 1920, p. 150.

Wiktionnaire

Verbe

chaparder \ʃa.paʁ.de\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Rapiner, voler pour un maigre butin.
    • Ils chapardaient un peu quand cela se présentait, mais uniquement de la nourriture ou bien un vêtement dont ils avaient besoin. — (Jean-Louis Cotte, La Vallée des justes, Albin Michel, 1977, p. 349)
    • Maintes fois je l'avais surpris dans les vapes derrière son éventaire, laissant les gamins chaparder ses gâteaux sans réagir, sans les chasser à coups de pierres comme il l'aurait fait en temps normal. — (Mahi Binebine, Les Étoiles de Sidi Moumen, Éditions Flammarion, 2010, chap. 7)
    • Elle chaparde le gaminet léger, qu'il a retiré pour jouer avec eux sous le gicleur, tourne le dos aux autres, le plie furtivement et le dissimule dans son sac de plage à fleurs qu'elle s'enchâsse ensuite sur l'épaule. — (Paul Laurendeau, Adultophobie, ÉLP éditeur, 2011, p.13)
    • Il « se débrouille », il trafique, il chaparde du petit matériel dans son entreprise. — (Jeune Afrique, 1990, n°1526-1539, p.23)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHAPARDER (cha-par-dé) v. n.
  • Terme de bivouac. Aller au fourrage, en maraude.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaparder »

On pense que c'est un mot formé de chat-pard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIXe siècle) Mot issu de l’argot zouave. On cite[1] chat-pard comme étymon mais sans certitude[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaparder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaparder ʃaparde

Évolution historique de l’usage du mot « chaparder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaparder »

  • Les États-Unis se sont-ils fait chaparder la marque « Space Force » par Netflix ? C’est le cas dans plus d’une trentaine de pays, a remarqué le Hollywood Reporter le 5 juin 2020. En étudiant les registres, Numerama a pu vérifier que c’est la plateforme de vidéo à la demande par abonnement qui en détient les droits, notamment dans l’Union européenne ou au Royaume-Uni. La multinationale a aussi effectué des demandes, en cours d’approbation, pour commercialiser des produits dérivés sous cette marque. Numerama, Qui détient la marque Space Force : Netflix ou les États-Unis ?
  • Mardi à 12h30, un résident a surpris cet employé d’une société de nettoyage en train d’ouvrir des boîtes aux lettres avec un passe PTT. Il venait de chaparder deux paquets contenant divers objets. Il a été interpellé par les policiers de la Sécurité publique, qui ont appris que d’autres vols disparitions de colis sans effraction des boîtes aux lettres ont eu lieu depuis le 2 juin, dans les bâtiments A, B, C et D de la résidence Le Victoria, à l’angle des rues du Bouclier de Brennus, des All-Blacks et Wallabies. , Montpellier : nouvel arrachage de chaîne de cou, un voleur de colis démasqué | Métropolitain
  • C’est connu des promeneurs qu’il y avait un ou deux singes qui se pavanaient au Jardin Balfour, à Beau-Bassin. Or, durant le confinement, bizarrement, ces primates se sont  multipliés. Ne trouvant rien à se mettre sous la dent, une dizaine d’entre eux se sont mis à pénétrer au domicile des habitants de la localité à travers les fenêtres ou les impostes ouvertes pour chaparder de la nourriture et faire du désordre. Le ministère de l’Environnement a été alerté et comme solution, des trappes ont été installées dans le jardin. Or, les singes ne sont pas dupes. Comme quoi, le dicton «Na pa montre vie zako fer grimas» est on ne peut plus vrai. Et évitent de se laisser prendre... lexpress.mu, Invasion de singes au Jardin Balfour: A malin, malin et demi | lexpress.mu
  • Pourquoi Zola qualifiait-il les Halles de « ventre de Paris » ? Depuis quand existent-elles ? Pourquoi ont-elles été créées à cet endroit ? Les Halles sont indissociables de l’histoire de Paris. Elles ont contribué à l’essor de la ville. D’abord joyeux bazar vraiment en bazar, les Halles ont été peu à peu hiérarchisées, agrandies, construites. Des millions de Parisiens et de Parisiennes sont venu-e-s y travailler, s’y nourrir, y faire leurs emplettes, chaparder, se prostituer, dans ce lieu, autant cœur que ventre de Paris. L’endroit était bruyant, sale, encombré, surpeuplé. Les Halles étaient-elles vraiment le ventre de Paris ? Le sont-elles aujourd’hui ? Unidivers, Visite guidée : Les Halles, le ventre de Paris ? Tour St-Jacques Paris samedi 1 août 2020
  • Trois individus sont suspectés d’avoir volé un carton de gel ainsi qu’un véhicule à Pau, avant d’essayer de chaparder de l’alimentation pour chiens à Angresse SudOuest.fr, Landes : du gel hydroalcoolique, un fourgon et des croquettes dans le butin des voleurs

Traductions du mot « chaparder »

Langue Traduction
Anglais pilfer
Espagnol hurtar
Italien rubare
Allemand mausen
Portugais roubar
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaparder »

Source : synonymes de chaparder sur lebonsynonyme.fr
Partager