Chaîne : définition de chaîne


Chaîne : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHAÎNE, subst. fém.

I.− Suite d'anneaux de métal engagés les uns dans les autres et servant à de multiples usages. Chaîne de fer; anneau, maillon de chaîne. Les chiens de garde à la niche aboyaient en tirant sur leur chaîne (Flaubert, Madame Bovary,t. 1, 1857, p. 14):
1. Trois ruches au midi sous leurs tuiles, et puis Dans l'angle sous un arbre, au nord, un large puits Dont la chaîne rouillée a poli la margelle Et qu'une vigne étreint de sa verte dentelle; Lamartine, Jocelyn,Sixième époque, 1836, p. 703.
SYNT. 1. (Du point de vue de la forme ou de la disposition des anneaux). Chaîne carrée. Formée d'anneaux elliptiques pliés en deux. Chaîne plate. Dont les anneaux sont aplatis. Chaîne à la catalane. Composée d'anneaux doubles. Chaîne en gerbe, en S. Dont les maillons sont disposés en 8. Chaîne sans fin. Dont les deux bouts se rejoignent. 2. (Du point de vue de l'usage). Chaîne de sûreté, chaîne de rue (cf. Hugo, Notre-Dame de Paris, 1832, p. 547). Chaîne de port. Synon. estacade*.
A.− Emplois spéc.
1. Domaines techn.
a) ARPENT. Chaîne d'arpenteur. Décamètre composé de maillons d'acier flexibles, divisé en chaînons de vingt centimètres et servant à mesurer les terrains. Petitesse de l'homme? (...) Tu ne prends point mesure de l'homme avec une chaîne d'arpenteur (Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 869).
b) BIJOUT., HORLOG., JOAILL. Bijou se composant généralement de fins maillons de métal précieux et servant à retenir une médaille, une montre, etc. Chaîne d'argent; chaîne de montre; chaîne de cou, de poignet; chaîne de gilet :
2. Habituellement vêtu d'un habit bleu-barbeau, il prenait chaque jour un gilet de piqué blanc, sous lequel fluctuait son ventre piriforme et proéminent, qui faisait rebondir une lourde chaîne d'or garnie de breloques. Sa tabatière, également en or, contenait un médaillon plein de cheveux qui le rendaient en apparence coupable de quelques bonnes fortunes. Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 26.
c) ÉLECTR., vx. Chaîne galvanique. Chaîne de cuivre et de zinc inventée au siècle dernier par Pulvermacher, dont le principe était l'utilisation de la pile de Volta à des fins médicales (cf. Flaubert, Madame Bovary, t. 2, 1857, p. 203).
Rem. Attesté ds Lar. 19eSuppl. 1890-Lar. 20e.
d) MAR. et NAV. FLUVIALE. Chaîne d'ancre. Chaîne retenant l'ancre au bateau. Synon. câble-chaîne.Chaîne de hauban, chaîne de cabestan (Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 224, 306).Chaîne à chalut. Chaîne garnissant la vergue maintenant le filet ouvert. Chaîne de touage. Chaîne fixe immergée qui s'enroule autour d'un treuil et fait avancer le remorqueur :
3. Une minute, il [Élie] s'arrêtait sur le pont, il regardait la Seine couler verte et froide, et sur le fleuve laborieux les remorqueurs virer à grand renfort de vapeur, le long de la chaîne de touage, les énormes bateaux pleins de charbon. P. Bourget, 2eamour,1884, p. 181.
e) MÉCANIQUE
Chaîne de transmission, transmission par chaîne. Système utilisant deux roues dentées s'engrénant sur les maillons d'une chaîne sans fin. Chaîne de bicyclette; chaîne de Galle, de Vaucanson. Une antique guimbarde 1899 à moteur arrière, à transmission par chaîne (Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 465).
Au plur. et absol. Dispositif de sécurité consistant à placer des chaînes autour des pneus des voitures pour éviter les dérapages sur la neige ou le verglas. Mettre des chaînes.
f) MINES. Système de traction en usage dans les mines. Chaîne flottante, traînante.
SYNT. Chaîne aérienne, fixe; haveuse à chaîne, chaîne à godets (voir Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines, 1905, passim).
2. ADMIN. PÉNITENTIAIRE. Liens métalliques destinés à retenir un prisonnier dans sa cellule ou dans un convoi de condamnés; entraves reliant un prisonnier à un autre ou à une chaîne commune. Lourdes, pesantes chaînes; compagnon de chaîne; porter des chaînes; tirer, traîner sa (ses) chaîne(s); mettre, river à la chaîne :
4. − Madame, reprit Farrabesche, pendant dix ans, j'ai porté, dit-il en montrant sa jambe, une chaîne attachée par un gros anneau de fer, et qui me liait à un autre homme (...) Chaque soir et chaque matin, on passe la chaîne de chaque couple dans une grande chaîne appelée le filet de ramas. Ce filet maintient tous les couples par les pieds, et borde le tolard. Balzac, Le Curé de village,1839, p. 179.
Double, triple chaîne. Dispositif caractérisant la peine encourue par un condamné ayant commis une faute ou tenté de s'évader. Le boulet au pied, (...) les coups de bâton! La double chaîne pour rien. Le cachot pour un mot (Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 99).
P. méton. L'ensemble des prisonniers partant pour le bagne; peine des galères :
5. Les forçats, assis par terre, dans l'ordre où ils avaient été disposés, présentaient successivement leur tête à un carcan de fer que l'on rivait à froid par derrière, et qui faisait partie de la chaîne générale, où ces misérables devaient rester attachés jusqu'au jour de leur arrivée à Brest. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 3, 1813, p. 305.
3. [La chaîne ayant valeur de symb.]
a) INSTIT., vx. Huissier à la chaîne. Huissier du conseil du roi portant au cou une chaîne d'or, symbolisant son appartenance à l'autorité dont il relève :
6. ... le directeur était au Conseil d'État, en sorte que l'huissier à chaîne donnait aux garçons de bureaux un petit five o'clock de famille. Courteline, Messieurs-les-Ronds-de-cuir,1893, 5etabl., III, p. 200.
b) HÉRALD. Meuble d'armoiries. Les armes de Navarre sont des chaînes d'or en champ de gueule (Besch.1845).
B.− P. métaph. ou au fig. Lien, engagement moral et plus particulièrement ce qui pèse, retient, asservit l'homme.
1. Lien affectif, social ou moral unissant des personnes entre elles.
a) Sans nuance péj. Lien naturel d'affection, attachement à un être. La chaîne des affections (Mmede Staël, De l'Allemagne,t. 1, 1810, p. 135):
7. Il adorait mes enfants, et, d'instinct, mes enfants le chérissaient. C'étaient là de douces chaînes, et la pureté de nos affections me les rendait plus précieuses encore. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 4, 1855, p. 371.
b) Spéc., gén. au plur. Les chaînes du mariage ou absol.
Sans nuance péj. Il est doux, dans l'amour, de sentir le poids de la chaîne (Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 988).
Cour., péj. Servitude, engagement contraignant. Le spectre du mariage, agitant ses chaînes − les chaînes du mariage, (...) − empoisonne tout amour avec une jeune fille (Montherlant, Le Démon du bien,1937, p. 1239):
8. Quand on est deux, l'hymen est une chaîne Dont il est malaisé de supporter le poids; Mais on la sent peser à peine, Quand on est trois. Meilhac, Halévy, La Belle Hélène,1865, I, 11, p. 210.
2. État de servitude morale, d'aliénation. Je mesure la force de mes liens, je soupèse ma chaîne, je dénombre mes entraves (Barrès, Mes cahiers,t. 3, 1903-04, p. 92):
9. Tout gouvernement est un mal, tout gouvernement est un joug; mais n'allons pas en conclure qu'il faille le briser. Puisque c'est notre sort que d'être esclaves, supportons notre chaîne sans nous plaindre, sachons en composer les anneaux de roi ou de tribus selon les temps, et surtout selon nos mœurs. Chateaubriand, Essai sur les Révolutions,t. 2, 1826, p. 78.
Spéc. Liens particuliers de dépendance, sociale, intellectuelle ou morale. La religion était une chaîne qui le retenait (Fustel de Coulanges, La Cité antique,1864, p. 139):
10. La science − qui le sait mieux que moi − n'est pas une évasion; c'est une chaîne, dont la réflexion rive le fer. L. Daudet, Le Napus,1927, p. 240.
SYNT. Briser, rompre, secouer sa (ses) chaîne(s). S'agiter dans ses chaînes (Amiel, Journal intime, 1866, p. 529).
Rem. Noter, dans les emplois fig., la fréq. du plur. exprimant la force du lien.
II.− [P. anal. avec la succession des anneaux composant une chaîne]
A.− Suite ininterrompue d'éléments semblables ou de personnes formant un tout cohérent.
1. Succession, assemblage d'éléments ou de choses. Une chaîne d'oignons. Des chaînes de saucisses rouges (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 251).
Emplois spéc.
a) SC. DE LA NATURE et SC. HUM.
ANAT. et PHYSIOL. Suite de pièces anatomiques. Chaîne osseuse, chaîne des osselets. Chaîne nerveuse, sympathique. Suite de ganglions faisant partie du système nerveux. Chaîne ganglionnaire, chaîne de neurones, chaîne de réflexes. Chaîne neuronique comprenant (...) un neurone sensitif, (...) un neurone moteur, (...) des neurones d'association (H. Camefort, A. Gama, Sc. nat.,1960, p. 259).
CHIM. Ensemble d'atomes de carbone liés les uns aux autres dans les composés organiques. Chaîne ouverte, chaîne fermée. Réaction en chaîne. Réaction se produisant de proche en proche, lorsque le noyau d'un atome a été atteint par un neutron, lequel libère d'autres neutrons agissant sur les noyaux voisins, etc. La première réaction en chaîne aurait été obtenue en U.R.S.S. au printemps 1947 dans une pile à uranium et graphite (Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 82).
Au fig. Le charme provoque une réaction en chaîne au-dedans de l'être et gagne de proche en proche (Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 87).
ÉCOL. Chaîne alimentaire, chaîne biologique. Lien nutritionnel unissant les différentes espèces, du végétal (producteur) au carnivore (consommateur) (d'apr. Biol. t. 1 1970); cf. aussi Colas-Cab. 1968.
GÉOGR. Chaîne de montagnes. Suite ininterrompue de montagnes généralement élevées caractérisées par une structure commune; p. ext. ensemble de montagnes, de collines appartenant à un même relief. Chaîne de plissement; chaîne des Alpes, des Pyrénées :
11. ... le manoir s'élevait au fond d'un joli vallon couvert de prairies et de haies d'aubépine, courant entre deux chaînes de collines boisées, et descendant par une pente douce d'une demi-lieue environ jusqu'à la mer, qui venait mourir sur une plage de sable fin et dépourvue de tout écueil. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 400.
Ensemble d'accidents de relief présentant une disposition ordonnée. Une chaîne d'étangs (Ac. 1798); une chaîne de brisants, de rochers (Nouv. Lar. ill.). Une chaîne d'îles divisées en plusieurs groupes (Voyage de La Pérouse,t. 1, 1797, p. 175).
LING. Chaîne de discours, chaîne parlée. Succession d'unités phoniques (ou phonèmes) se combinant entre elles sur l'axe syntagmatique pour former des énoncés de phrase dans une langue donnée. L'oreille perçoit dans toute chaîne parlée la division en syllabes, et dans toute syllabe une sonante (Saussure, Cours de ling. gén.,1916, p. 88).La chaîne des mots (Cocteau, La Difficulté d'être,1947, p. 181).
PÉDOL. Chaîne de sols. Suite de sols étagés liés entre eux par certains éléments constituants.
Rem. Attesté ds Plais.-Caill. 1958, Lar. encyclop., Rob. Suppl. 1970 et George 1970.
Chaîne de végétation. ,,Distribution de la végétation sur un versant en fonction de la pente, des sols, du draînage, des microclimats, etc.`` (George 1970).
PHILOL. Chaîne des auteurs. Suite d'auteurs se succédant chronologiquement et littérairement apparentés par leur style, leurs tendances, les thèmes qu'ils ont développés. La chaîne Vigny-Baudelaire-Mallarmé (Thibaudet, Réflexions sur la litt.,1936, p. 39).RELIG. Collection de tous les auteurs ayant travaillé sur l'écriture sainte.
PHILOS. Dans la conception aristotélicienne de l'univers. Chaîne des êtres. Organisation hiérarchique de l'univers, de l'atome à l'être suprême, premier mobile de toutes choses :
12. [Définition de Buffon] « La nature n'est point un être, car cet être serait Dieu; mais on peut la considérer comme une puissance vive, immense, qui embrasse tout, qui anime tout, et qui, subordonnée à celle du premier être, n'a commencé d'agir que par son concours et son consentement. » Simple, éloquente, précise et magnifique définition de la chaîne des êtres et de la création. Vigny, Le Journal d'un poète,1823-63, p. 1341.
STAT. Chaîne de rapport, chaîne de Markov. [Dans la recherche opérationnelle] ,,Analyse d'une série de conditions ou d'états successifs dont chacun dépend de son successeur`` (Hetman 1969).
Rem. Attesté ds Romeuf t. 1 1956, s.v. chaînes de rapports (méthode des) et Lar. encyclop., Piéron 1963, Sumpf-Hug. 1973, s.v. chaîne (phénomènes en).
b) COMM. et INDUSTR., TECHNIQUES
ARCHIT. et MAÇONN. Système de renforcement d'un mur qui consiste à édifier un pilier en pierre de taille dans toute son épaisseur. Chaîne d'angle, d'encoignure. Une maison (...) en chaînes de pierre blanche (Balzac, La Rabouilleuse,1842, p. 379).
COMMERCE
Chaîne commerciale. Association de plusieurs entreprises groupant les achats et les distributions dans les magasins de détail placés sous leur dépendance (commerce intégré). Elle a peu de temps pour faire ses courses. Le supermarché, les grandes chaînes à succursales, lui offrent tous les produits sous le même toit (M. Debatisse, La Révolution silencieuse,1963, p. 245).
Chaîne volontaire. Association d'entreprises de gros et de commerces de détail, dont le but commun est de réduire les prix de revient par les groupements d'achats, la sélection des fournisseurs, etc. (commerce associé).
SYNT. Chaînes d'hôtel, chaîne de bazar.
Rem. Voir George 1970.
Ensemble de journaux utilisant des services communs (rédaction, publicité notamment) (cf. La Civilisation écrite, 1939, p. 3815).
ÉLECTROTECHN. ,,Suite d'appareils ou cellules traversés par un signal`` (Électron. 1963-64). Chaîne haute-fidélité, chaîne sonore. Système de diffusion sonore composé de microphones, d'amplificateurs, de hauts parleurs reliés à un magnétophone ou à un électrophone et permettant d'obtenir une sonorité exceptionnelle. Chaîne de lecture normale (dans un magnétophone). Ensemble comprenant une tête de lecture sans pertes et un amplificateur.
RADIO, TÉLÉV. Ensemble des réseaux de radiodiffusion ou de télévision diffusant le même programme au même instant. Chaîne nationale; première, deuxième, troisième chaîne. Tous les films d'actualité peuvent être exploités sur n'importe quelle chaîne de télévision (L.-M. Jocard, Le Tourisme et l'action de l'État,1966, p. 234).
TISS. Ensemble des fils d'un tissu disposés parallèlement au sens de la longueur du tissu et entre lesquels passent perpendiculairement les fils de la trame. Fils de chaîne, métier chaîne.
Rem. Voir R. Thiébaut, La Fabrication des tissus, 1961.
P. compar. Je compare la lumière à une pièce qu'on tisse, dont le rayon constitue la chaîne, et l'onde (...) la trame (Claudel, Connaissance de l'Est,1907, p. 101).Au fig. La destinée française, trame des jours liée à la chaîne des nuits (Morand, Chroniques de l'homme maigre,1941, p. 48).
2. Ensemble de personnes mises en relation pour l'accomplissement d'un travail ou conjuguant leurs efforts pour une fin déterminée.
a) Faire la chaîne, former la (une) chaîne. Se placer à la suite les uns des autres pour se transmettre un objet devant parvenir rapidement à destination. Deux à deux, et formant la chaîne pour se passer les boulets (Erckmann-Chatrian, Histoire d'un paysan,t. 2, 1870, p. 241).
(Travail) à la chaîne. Même sens. Mille tonnerres! Ne voyez-vous pas qu'on manque de bras? À la chaîne! Marche! (Toepffer, Nouvelles genevoises,1839, p. 278).
Au fig. Former une chaîne (d'amitié, de solidarité). Former une association destinée à entretenir des relations d'amitié ou d'entraide.
Spéc., LANG. DES MÉT.
Chaîne de fabrication, de montage. Organisation d'une usine, d'une entreprise dont les installations (machines, équipement) prévoient un travail à la chaîne. À Chicago, une chaîne de montage automatique de postes de radio produit 1000 postes par jour, avec 2 ouvriers, au lieu de 200 (L'Univers écon. et soc.,1960, p. 6216).
Travail à la chaîne. Équipe d'ouvriers répartis dans différents postes de travail, dont chacun reçoit par un intermédiaire le produit à fabriquer et le transmet au suivant après avoir exécuté une tâche déterminée, sans avoir à se déplacer. Chaîne fictive. Transmission manuelle du produit. Chaîne convoyeuse. Transmission automatique. Chaîne mécanique. Transmission par convoyeur sur lequel le produit est fixé à demeure (d'apr. R. Villemer, L'Organ. industr., 1947, p. 68) :
13. ... le système harmonieux du monde, les justifications idéalistes, tous ces établissements de la philosophie s'effondrent sous les chocs d'une vie mutilée et durement pressée. Enrichissement de la personne? Pour un manœuvre qui travaille à la chaîne, qui chôme, qui est amputé par les machines auxquelles il est asservi? Nizan, Les Chiens de garde,1932, p. 156.
SYNT. Travailler à la chaîne; ouvrier à la chaîne.
b) DANSE. [Dans le quadrille, puis p. ext., dans d'autres danses] Figure dans laquelle plusieurs danseurs se croisent en se donnant alternativement la main. Chaîne anglaise, chaîne des dames. Les mains des filles se joignirent aux mains des garçons pour la chaîne des dames (G. Guèvremont, Le Survenant,1945, p. 134).
c) PHYS., vx. Chaîne électrique. ,,Suite de personnes qui se tiennent par la main, ou qui sont mises en communication par un corps intermédiaire pour recevoir toutes en même temps la commotion électrique`` (Ac. 1835).
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19e, Littré, Ac. 1878, Guérin 1892.
B.− P. métaph. ou au fig. Succession, suite d'événements, de concepts liés entre eux par des rapports logiques.
1. [De temps] La chaîne des jours, des saisons; la chaîne de la vie. Les nuits (...) par dessus les jours, font une chaîne et plus qu'une chaîne, une ronde, une danse, les nuits se prennent la main (Péguy, Le Porche du mystère de la 2evertu,1911, p. 299):
14. Peux-tu, dès tes jeunes années, Sans briser d'autres destinées, Rompre la chaîne de tes jours? Épargne ta vie éphémère, Jeune homme, n'as-tu pas de mère? Poëte, n'as-tu pas d'amours? Hugo, Odes et ballades,1828, p. 41.
2. [D'idées, de notions identiques] La chaîne des causes et des effets; la chaîne des devoirs, des habitudes, des idées, des raisonnements, des vérités.
C.− Loc. prép. À la chaîne, en chaîne. À la suite, en série. Des divorces à la chaîne, des naissances en série (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 350).Cette fatalité de représailles en chaîne (Mauriac, Bloc-notes,1958, p. 104).
Prononc. et Orth. : [ʃ εn]. [ε:] ouvert long ds Passy 1914 (cf. aussi Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 1 1787). Il s'agit de l'allongement dû à la contraction au xvies. de 2 voyelles en hiatus : a. fr. cha-eine (cf. G. Straka, Syst. des voyelles du fr. mod., Strasbourg, Inst. de Phonét., 1950, p. 32). Noter que la durée résultant de ce phénomène est moins sensible que celle qu'on entend devant [ʀ, z, v, ʒ]. Enq. : /ʃen, (D)/. Ds Ac. 1694 et 1718 s.v. chaisne; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. A. « Lien composé de maillons » 1. ca 1100 chaiene spécialement pour maintenir un prisonnier (Roland, éd. J. Bédier, 3735); av. 1683 pour des galériens (Lett. de Colbert, t. IV, p. 2, note ds Littré); 2. 1621 au fig. (D'Aubigné, Lettres, Paris, éd. Réaume et Caussade, t. 1, 1873, p. 198 : la chaine d'honneur); 1668 tenir à la chaîne fig. (Boileau, Sat., 8, 68); 3. 1684 techn. « élément d'un système de traction » (A. Rommel, Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache, Akademie Verlag, Berlin, 1954, p. 167); 1690 (Fur. : Chaisne, en termes d'Arpentage, se dit aussi d'une certaine mesure qui sert à arpenter). B. 1. Suite d'éléments concrets semblables a) 1268 text. (E. Boileau, Métiers, éd. G.-B. Depping, p. 119); b) 1653 chaîne de montagnes (Vaugelas, Quinte Curce ds Rich. 1680); c) 1611 archit. (Cotgr., s.v. chene); d) 1805 anat. chaîne d'os (Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 3, p. 226); e) 1863 chaîne de production (A. Gressent, Le Potager mod., p. 287); f) 1927 travail à la chaîne (R. Champly, Nouv. Encyclop. pratique, t. 20, p. 160); 2. suite d'éléments abstr. semblables 1637 (Descartes, Méth. ds Littré : la chaîne des autres vérités); 3. suite de pers. a) av. 1797 [1773-74?] fig. (Beaumarchais, Correspondance, t. 1, p. 151 : Une chaîne de sept personnes dont je prétends que je tiens le premier chaînon comme corrupteur); b) 1832 suite de personnes disposées pour se transmettre qqc. de main en main (Raymond). Du lat. class. catena « chaîne », terme techn. « lien pour maintenir qqc. », employé au fig. « barrière, contrainte », « suite, enchaînement ». Fréq. abs. littér. : 3 838. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 7 320, b) 6 787; xxes. : a) 3 972, b) 4 050.
DÉR. 1.
Chaîneries, subst. fém. plur.,néol., iron. [Prob. sur le modèle pierreries] Chaînes précieuses employées comme ornement. Ah! maintenant que vous l'avez habillé [l'évêque] d'or et de chaîneries (E. Estaunié, Bonne-Dame,1891, p. 198). 1reattest. 1891 id.; de chaîne, suff. -erie*.
2.
Chaîniste, subst. masc.Bijoutier spécialisé dans la fabrication ou la reproduction des chaînes et principalement des chaînes de montre. Des sertisseurs, des lapidaires, des petits chaînistes, des timbaliers (...) qu'ont disparu comme des orfèvres dans le vermeil et des ciseleurs sur agathes (Céline, Mort à crédit,1936, p. 185).Rem. La plupart des dict. gén. donnent le mot en seconde vedette de chaînier : chaînier ou (et) chaîniste (Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., DG, Lar. 20e, Rob., Quillet 1965). Lar. encyclop., Rob. Suppl. 1970, Lar. Lang. fr. introduisent un nouv. sens de chaînier ,,ouvrier spécialisé dans la fabrication des grosses chaînes``. [ʃ εnist] ou [ʃe-]. [ε] ouvert ds Lar. Lang. fr. (cf. aussi Littré et DG); [e] fermé ds Pt Rob. (harmonisation vocalique). 1reattest. 1853 [La Châtre]; de chaîne, suff. -iste*.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 330, 409. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, pp. 400-401. − Quem. Fichier.

Chaîne : définition du Wiktionnaire

Nom commun

chaîne \ʃɛn\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. Succession d’anneaux enserrés les uns dans les autres.
    • Des chaînes et des fers qui avaient servi à des captifs précédents, dont on avait redouté les efforts actifs pour s’échapper, étaient suspendus, rouillés et inoccupés, aux murs de la prison. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L’entrée était d’abord fermée par une chaîne dont les attaches sont encore à leur place. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • La veille de Noël, pendant la nuit, je fus réveillé par un bruit de chaîne frottant contre des écubiers. C'était la goélette Hinano qui venait de jeter l'ancre. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Gaspard entendit le bruit de la chaîne d’ancre qui se dévidait dans l’écubier. — (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • (Bijouterie) Je lui passai la chaîne autour du cou, puis, nous étant assis, nous mangeâmes de bon appétit. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • (Bijouterie) Beaucoup de seins, les pieds petits, et des chevilles trop fragiles pour le poids du corps ; deux ou trois chaînes de cou, les cheveux très bien coiffés... Il ne m’en faut pas tant pour savoir que cette dame Quériot est caissière dans un grand café. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 8.)
    1. (Histoire) (Justice) Chaîne des forçats.
      • Maintenant, assistons à l'introduction des forçats dans le bagne. La chaîne, partie de Bicêtre, est arrivée; on la conduit sur le bord de la mer; une force militaire imposante l'environne. — (La nouvelle mosaïque ou Petit magasin universel et pittoresque de tous les pays, Paris : imprimerie Pommeret & Guénot, 1842, vol.1, page 245)
    2. (Automobile) Dispositif constitué de chaînes assemblées, fixable aux pneus des voitures pour éviter le dérapage sur le verglas ou la neige.
      • Le franchissement du col du Lautaret avait nécessité l'usage des chaînes à partir de Villar d'Arène et nous avions passé le sommet entre deux hauts murs de neige. — (Robert Falize, L'Ombre et la lumière, Editions Publibook, 2006, page 354)
  2. (Mécanique) Chaîne de transmission, sans fin, permettant de transmettre un mouvement entre deux pignons, ou roues dentées, inventée en 1880.
    • La souplesse et la douceur des transmissions par chaîne résultent de l'élasticité qu'elles présentent par suite de l'absence de tension initiale et de la répartition de l'effort moteur sur un grand nombre de dents. — (Revue industrielle, mars 1933, vol.63, page 138)
    • Au fur et à mesure du dépeçage, ils avaient découvert que le joint de culasse était fendu, les soupapes et les filtres encrassés, la chaîne de distribution détendue, la pompe à huile striée de profondes rayures probablement causées par des morceaux de régule arrachés des coussinets. — (Laurent Vercamer, La Dernière Sentinelle, Éditions Edilivre, 2014, vol.1, chap.4)
    • Soudain, la chaîne du vélo casse alors que je suis tout près du village de Voves en Eure-et-Loir, à une vingtaine de kilomètres de Chartres. — (Josette Lassalle, Une Bordelaise dans la Résistance: entretiens avec Jacques Balié, Imprimerie Fanlac, 1996, page 41)
    • Cependant, voyant le danger, les voyous s'étaient regroupés et ils s'avançaient vers Svobodan en faisant tournoyer des fléaux japonais et des chaînes de vélo. — (Jean Failler, Roulette russe pour Mary Lester: Guerre des gangs en Bretagne, Éditions du Palémon, 2018)
  3. (Exploitation forestière) Partie en mouvement de la lame de tronçonneuse, qui entaille le bois et qui est en forme de chaine dentée.
    • […]; les vibrations du moteur à deux-temps et de la chaîne de tronçonnage en mouvement sont absorbées, par conséquent, d'une manière encore plus efficace dans la zone tampon. — (Le Fruit Belge, 1984, vol.52-53, page 62)
    • Nouveauté mondiale: STIHL lance la première tronçonneuse à essence munie d'un frein de chaîne à triple déclenchement. La chaîne se bloque lorsque vous relâchez la poignée de la nouvelle STIHL 036 OS. — (Silva belgica, 1997, vol.104-105, page 65)
  4. (Figuré) (Au pluriel) Servitude ; captivité.
    • Elle voulait se libérer de ses chaînes et tout recommencer de zéro. Vivre une existence où elle pourrait réaliser bien plus de choses que ne lui accorderait jamais cette ville. — (Olivia Miles, Les chaînes du secret, traduit de l'anglais, Harlequin, 2015, chap.1)
  5. (Figuré) (Vieilli) (Littéraire) Liens d’affection, d’intérêt, qui unissent des personnes.
    • Le grand Roi & les Indiens de Cherokées étant ainsi unis par la chaîne d'Amitié, ils a ordonné à ses Enfans les Indiens de la Caroline, de trafiquer avec les Indiens , & de les pourvoir de toutes les Denrées dont ils ont besoin, […]. — (Traité d'Alliance & de Commerce entre la Grande-Bretagne & la Nation des Cherroke'es, en Amérique, Londres le 20 septembre 1730, dans : Guillaume de Lamberty, Mémoires pour servir à l'histoire du XVIIIe siècle, La Haye : chez Henry Scheurleer, 1731, vol.10, p.196)
    • La chaîne d'amitié qui s'est mise en place autour de maman ne faiblit pas. Mes cousines lui témoignent toujours beaucoup d'attention. — (Élise Fischer, Les Pommes seront fameuses cette année, Éditions Mazarine, 2000)
  6. (Figuré) Enchaînement ; continuité ; succession.
    • Le succès, déjà, hésitait, lorsque, des montagnes, la Piave, fleuve appauvri, devint soudain un effroyable torrent, emportant les ponts, les bacs, les chaînes de bateaux formant routes de convoi. — (Jacques Mortane, La Guerre des Ailes : Leur dernier vol, Éditions Baudinière, 1931, p. 15)
    • L’acétylcholine n'est qu'un maillon d'une chaîne métabolitique où interviennent divers systèmes enzymatiques sur lesquels les insecticides peuvent aussi agir. — (Revue de zoologie agricole et de pathologie végétale, vol.55 à 58, page 80, 1956)
    • Du coup, lorsqu'ils déforestent, les grands propriétaires terriens dévastent l'Amazonie sur plusieurs plans : ils anéantissent les conditions de vie des peuples locaux ; ils réduisent la biodiversité ; ils détruisent les sols privés du couvert forestier (ce qui entraîne des conséquences en chaîne sur le climat local) ; et ils mettent fin à un système de fabrication de l'environnement tout à fait original. — (Philippe Descola, Interview par Olivier Pascal-Moussellard, Télérama n°3392, janvier 2015)
  7. (Géographie) Série de montagnes ou de rochers se succédant dans une direction marquée.
    • Cerclée d’une triple enceinte de murailles noirâtres à créneaux, cette ville est bâtie près du cap Apchéron, sur les extrêmes ramifications de la chaîne du Caucase. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Cette dernière péninsule [l’Espagne et le Portugal] a été isolée du reste de l'Europe par la surrection de la chaîne des Pyrénées. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.68)
    • Nous venions de repartir et de regagner un peu d'altitude, quand on vint m' avertir qu'une chaîne de montagnes était signalée dans notre ouaiche. Je me rendis immédiatement au poste de cartographie, dans la tourelle arrière. — (L’Esprit nouveau, N°7 à 9, page 795, 1968)
    • Une chaîne d’étangs : plusieurs étangs qui se communiquent.
  8. (Commerce) Groupement de sociétés appartenant à une même maison-mère.
    1. (Audiovisuel) Groupement de stations de radiodiffusion ou de télévision diffusant simultanément le même programme.
      • Sur les écrans plats, un match de foot est retransmis par la chaîne Eurosport. Estelle déteste le sport à la télé […]. — (Stéphanie Glénat Cassan, SDF, sans difficulté financière, Éditions Publibook, 2009, page 169)
      • À l'inverse, sur le territoire d'Abbobsbrook, proche de la rivière, l'« autre chaîne » était tellement brouillée qu'elle en devenait inregardable. Il n'aurait servi à rien d'essayer de la capter. — (Adam Mars-Jones, Pied-de-mouche, traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Richard Cunningham, Éditions Jean-Claude Lattès, 2010)
    2. (Commerce) Ensemble de magasins, d’hôtels, etc., appartenant à une même société.
      • Dix mille vendeuses de Schlecker, la première chaîne de drogueries d’Europe, ont reçu leur lettre de licenciement lundi dernier. — (Thomas Schnee, Allemagne : le parti libéral sacrifie 10 000 vendeuses, dans Marianne (magazine) du 7 avril 2012, p.50)
  9. Suite de personnes disposées de manière à faire passer de main en main un fardeau, des pierres, des seaux d’eau dans un incendie, etc.
    • Une partie de la troupe franchit l’enclos, une autre partie demeure en sentinelle sur la cloison , tandis que le reste forme au-dehors une longue chaîne jusqu'au lieu du rendez-vous général. Les Babouins qui ont pénétré dans le jardin jettent les fruits à mesure qu‘ils les cueillent , aux Babouins qui sont sur la cloison, ceux-ci les jettent à leur tour aux premiers Babouins de la chaine, qui les font passer ainsi de main en main jusqu'à l'extrémité de la file. — (Œuvres d'histoire naturelle et de philosophie de Charles Bonnet, Neuchatel : chez Samuel Fauche, 1781, vol.9, note 8, page 422)
    • Lorsque son père arriva dans ce village au bord de la Meuse, c'était un grand gaillard célibataire qui croyait encore aux promesses de l'avenir. Sauf que là-bas aussi un Polak n'était qu'un Polak, de sorte qu'il dut se contenter d'un poste à la chaîne bien que l'usine cherchât un contremaître. — (Isabelle Condou, Un pays qui n'avait pas de port, Éditions Plon, 2013)
    1. (Figuré) Suite de personnes unies dans un but commun.
      • … elle va adjurer les paroissiennes négligentes de se liguer, de faire une chaîne de prières continues qui empêche le mal de passer, une chaîne qui contraigne le Préfet à ne pas prendre son arrêté. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  10. (Danse) Figure dans laquelle les danseurs se donnent la main en passant, lorsque, dans une contredanse, ils traversent pour changer de place ou lorsqu’ils doivent tourner en rond.
    • Chaîne anglaise, des dames.
  11. (Mathématiques) Poset dont les éléments sont comparables deux à deux.
  12. (Théorie des graphes) Suite d'arêtes contiguës dans un graphe.
  13. (Maçonnerie) Espèce de pilier de pierre de taille qui entre dans la construction d’un mur et qui sert à le fortifier ou à le lier.
  14. (Textile) Fils tendus sur les deux rouleaux d’un métier pour faire de la toile ou de l’étoffe et entre lesquels passe la trame.
    • La chaîne de cette étoffe est de fil, la trame est de soie.
  15. (Métrologie) Unité de mesure de longueur valant entre 60 et 100 pieds, selon l’époque et le lieu.
    • CHAÎNE D’ARPENTAGE. Mesure ordinairement composée de plusieurs pièces de gros fil de fer ou de laiton recourbées par les deux bouts, servant à mesurer les terrains. On l’appelle en Allemagne seil, schnur, kette, en Pologne sznur, sznurow, en Hollande snoer, en Angleterre chain, en Italie catena.
      Nous ne donnons ci-dessous que les rapports de la chaîne linéaire, mais, si l’on a besoin de connaître la valeur de la chaîne carrée, il suffira de carrer les pieds ou les palmes, et de les réduire ensuite d’après la table des
      pieds carrés ou celle des palmes carrés que l’on trouvera chacune en son lieu.
      En France et en Belgique, on emploie, comme chaîne d’arpentage, le décamètre et le double-décamètre.
      Arabie. La chaîne, 50e du mille, = 10 cassaba = 20 kathouah = 120 pieds
      4 chaînes carrées = 1 fédan
      Bohême. Le waldseil, ou chaîne pour les bois, = 42 aunes
      Le weinbergseil, ou chaîne de vignobles = 64 aunes
      Danzig. Le seil = 10 ruthen ou perches = 150 pieds
      3 chaînes carrées = 1 morgen ou arpent
      Écosse. L’ancienne chaîne = 100 links ou chaînons = 24 aunes d’Écosse ou 74 ⅖ pieds anglais
      10 chaînes carrées = 1 acre
      La chaîne nouvelle, divisée aussi en 100 links, = 74 pieds anglais
      Hollande. La chaîne = 2 perches = 20 aunes des Pays-Bas
      Cette chaîne doit se composer de 40 chaînons de fer, unis par des anneaux de cuivre ou de fer fondu, de manière que chaque chaînon ait, avec la moitié du diamètre des anneaux, la longueur de 5 palmes ou décimètres.
      En Belgique, on se sert aussi de cette mesure, qui répond au double-décamètre.
      […]
      Londres. La chaîne = 4 poles = 22 yards = 66 pieds, et se divise en 100 links ou chaînons
      10 chaînes carrées = 1 acre
      Naples. La catena = 8 passi ou pertiche = 60 palmi = 720 oncie = 3600 minuti
      14 1/16 chaînes carrées égalent 1 moggio
      Pouille (La), ancienne province du royaume de Naples. La catena = 10 passi = 70 palmi de Naples
      120 chaînes carrées = 1 carro
      Rome. La catena = 10 staioli = 57 ½ palmes d’architectes
      112 chaînes carrées = 1 rubbio
      Varsovie. Le sznur ou sznurow = 10 pretow ou perches = 75 lokiec ou aunes = 100 precikow = 150 stopa ou pieds
      3 chaînes carrées = 1 morgow ou arpent
      Chez les anciens, la petite chaîne grecque et philétérienne s’appelait
      amma, la grande chaîne était le plèthre ; la chaîne des Romains était l’acte ou actus. Voyez ces mots. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
  16. (Chimie) (Polymères) Macromolécule ou partie d’une macromolécule comportant une séquence linéaire ou ramifiée d’unités constitutives située entre deux unités constitutives limites qui peuvent être chacune un groupe terminal, un point de branchement ou une particularité caractéristique de la macromolécule.
  17. (Par ellipse) Chaîne haute-fidélité.
    • Notre foyer s'équipait, se suréquipait de tous les appareils et gadgets qui simplifient la vie domestique. Grille-pain, brosse à dents électrique, chaîne 2 x 100 watts et autres remparts illusoires contre le vide de l'existence. — (Jean-Marie Callens, « Morituri te salutant », dans Des nouvelles de Palaiseau, HB éditions, 1994)
  18. Armoiries avec une chaîne (sens héraldique a)
    Armoiries avec une chaîne brisée (sens héraldique a)
    Armoiries avec une chaîne (sens héraldique b)
    (Héraldique)
    1. Meuble représentant une chaîne à maillons dans les armoiries. De part sa nature, la chaîne est potentiellement infinie, c’est pourquoi ce meuble est parfois utilisé comme une pièce mais reste un meuble. On précisera alors quelle pièce a servi de modèle pour définir sa position (en fasce, en chevron, en orle…). Elle souvent représentée brisée (à indiquer dans le blasonnement). Deux maillons sont alors brisés et un manquant.
      • D’argent au lion de sable armé et lampassé de gueules, regardant une croisette du même en chef, le tout entouré d'une chaîne de gueules mise en orle, qui est de la commune d’Orchies du Nord → voir illustration « armoiries avec une chaîne »
      • D’or à la bande de gueules chargée d’une chaîne brisée d’argent et accompagnée de deux caducées de gueules, qui est de la commune de Giribiller de Meurthe-et-Moselle → voir illustration « armoiries avec une chaîne brisée »
    2. Accessoire héraldique utilisé pour compléter un meuble ou une figure. Souvent utilisé pour enchaîner des animaux sauvages (lion, crocodile, aigle…), elle représente également un lien, qui réunit deux ensembles distincts.
      • D’or aux deux clés de sable passées en sautoir et liées par une chaine du même, qui est de la commune de Passa des Pyrénées-Orientales → voir illustration « armoiries avec une chaîne »
  19. Système de transmission pyramidale d’une information, en vue d’un avantage, d’un gain, d’une récompense.
    • Scrupuleusement je recopiai la chaîne et l’adressai à trois personnes différentes, non que je crusse beaucoup à l’efficacité du rite, mais parce que j’étais content qu’une amie perdue de vue eût pensé à me l’envoyer, surtout en un moment tel qu’il pouvait presque sembler que, devinant mon marasme, elle avait voulu m’aider. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 170)
  20. (Architecture) Poutres métalliques ou en pierre engagées dans les murs d’une construction, afin de renforcer la cohésion de l'ensemble.
    • Les maisons de Madrid sont bâties en lattes et briques et en pisé, sauf les jambages, les chaînes et les étriers, qui sont quelquefois de granit gris ou bleu. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chaîne : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAÎNE. n. f.
Lien composé d'anneaux de métal engagés les uns dans les autres. Chaîne de fer. Chaîne d'or. Chaîne d'argent. Une chaîne de montre. Les anneaux d'une chaîne. Dans la marine on emploie aujourd'hui des chaînes pour câbles. Une chaîne de puits. Chaîne d'arpenteur, Chaîne de fer, d'une longueur déterminée, qui sert à mesurer le terrain dans les opérations de l'arpentage. En termes de Joaillerie, Chaîne de diamants, Chaîne garnie de diamants. En termes de Cyclisme, il désigne la Pièce qui, composée généralement de maillons, transmet le mouvement du grand pignon au petit pignon d'une bicyclette. En termes de Marine fluviale, il se dit du Touage qui s'opère au moyen de chaînes noyées au fond de l'eau. Par extension, il désigne le Toueur lui-même. Mettre à la chaîne, Enchaîner, mettre aux fers. On dit de même Tenir un chien à la chaîne. Il signifie au figuré Servitude, captivité. Ces peuples ont rompu leurs chaînes et se sont mis en liberté. Cet amant se plaît dans ses chaînes. Il aime sa chaîne. Il a secoué sa chaîne. Il a brisé ses chaînes. Traîner sa chaîne, une chaîne. Il se dit spécialement d'une Liaison d'amour qu'il est difficile de rompre. Il se dit aussi en parlant de la Vive affection qui unit deux personnes. Ils sont unis par une étroite chaîne. Rien ne peut briser la chaîne qui nous lie. Il se dit encore au figuré pour Enchaînement, continuité, succession. La chaîne des êtres. La chaîne des événements. Cela forme une chaîne d'occupations continuelles. Il se dit aussi, par analogie, d'une Suite non interrompue de montagnes, de rochers. Une longue chaîne de montagnes. La chaîne des Andes. Une chaîne de rochers. On dit de même Une chaîne d'étangs, Plusieurs étangs qui se communiquent. Il se dit également d'une Suite de personnes disposées de manière à faire passer rapidement de main en main un fardeau, des pierres, des seaux d'eau dans un incendie, etc. Faire la chaîne. Former la chaîne. Plusieurs chaînes puisaient dans la rivière. En termes de Danse, il se dit d'une Figure dans laquelle les danseurs se donnent la main en passant, lorsque, dans une contredanse, ils traversent pour changer de place ou lorsqu'ils doivent tourner en rond. Chaîne anglaise. Chaîne des dames. En termes de Maçonnerie, il désigne une Espèce de pilier de pierre de taille qui entre dans la construction d'un mur et qui sert à le fortifier ou à le lier. En termes de Tissage, il désigne les Fils tendus sur les deux rouleaux d'un métier pour faire de la toile ou de l'étoffe et entre lesquels passe la trame. La chaîne de cette étoffe est de fil, la trame est de soie.

Chaîne : définition du Littré (1872-1877)

CHAÎNE (chê-n') s. f.
  • 1Espèce de lien de métal, formé d'une suite d'anneaux. Chaîne de fer. Chaîne pesante. Chargé de chaînes. Retenir quelqu'un dans les chaînes. Briser ou rompre ses chaînes. Chien à la chaîne. Mettre à la chaîne. Le peuple ferma les boutiques, tendit les chaînes par les rues, et fit des barricades, La Rochefoucauld, Mém. 31. Léon IV fit élever des tours, tendre des chaînes sur le Tibre, Voltaire, Mœurs, 28. On le peint [l'Hercule gaulois] avec des chaînes qui lui sortent de la bouche, comme s'il eût entraîné les hommes par ses paroles, La Fontaine, Lettr. XI.

    Chaîne à la catalane, chaîne composée de plusieurs anneaux ronds ou elliptiques, en fer et doubles. Chaîne carrée, chaîne dont les anneaux sont de figure elliptique et ployés en deux. Chaîne en gerbe, chaîne dont les maillons sont courbés comme un 8. Chaîne en S, chaîne dont les maillons ont la forme d'une S.

    Chaîne à la Vaucanson ou chaîne sans fin, chaîne qui, tenant lieu de crémaillère, fait tourner en même temps plusieurs roues ou poulies.

    Chaîne d'arpenteur, chaîne d'une longueur connue qui sert, dans les opérations d'arpentage, à mesurer les distances sur le terrain. Cet instrument est formé de morceaux de gros fil de fer ou de cuivre coupés de même longueur, recourbés en boucle à leurs extrémités, et réunis deux à deux par de petits anneaux ; les chaînons extrêmes sont disposés de manière à former deux poignées par lesquelles on tient la chaîne tendue au-dessus du sol (voy. DÉCAMÈTRE). Il avait le coup d'œil presque aussi sûr que la chaîne d'un arpenteur, Rousseau, Ém. II.

    Mesure de corde, ou faite d'anneaux métalliques, pour prendre la taille des animaux domestiques ; mais elle est infidèle ; on préfère la mesure dite potence.

    Chaîne de port, la chaîne, ou, par extension, l'estacade qui barre l'entrée d'un port.

    Chaînes d'abordage, longs crocs de fer que l'on lance dans les agrès d'un navire ennemi.

    Huissiers à la chaîne, de la chaîne, huissiers du conseil du roi qui portaient à une chaîne d'or la médaille du roi. M. de Bouillon étant allé à Évreux, son fils y envoya un exploit par un huissier à la chaîne, Saint-Simon, 59, 242.

    Terme de joaillier. Chaîne de diamants, chaîne garnie de diamants. Chaîne de cou. Chaîne de montre, et, absolument, chaîne, chaîne à laquelle est suspendue la montre.

    Terme d'horloger. Chaîne d'une montre, l'espèce de chaînette d'acier qui tend le grand ressort.

  • 2Chaîne, la peine des galères et le convoi même des forçats conduits au bagne. Il fut condamné à la chaîne. La chaîne était escortée par un piquet de gendarmerie. C'est le conducteur de la chaîne, Ses captifs sont plus gais que lui, Béranger, Indépend.
  • 3 Fig. Servitude, captivité. Briser les chaînes des esclaves. Secouer ses chaînes. Rompre sa chaîne. Elle le retient par une douce chaîne. Un captif insolent d'avoir brisé sa chaîne, Corneille, Nic. V, 9. Tandis que l'Orient, dans le lit de ses reines, Voit passer un esclave au sortir de ses chaînes, Racine, Bér. II, 2. Ces religieux se consacrent à briser les chaînes des chrétiens, Voltaire, Mœurs, 139.

    Lien, engagement étroit. Brisez votre alliance et rompez-en la chaîne, Corneille, Hor. II, 6. Du sang qui vous unit je sais l'étroite chaîne, Racine, Andr. I, 2. Je sais de quels serments je romps pour vous les chaînes, Racine, Andr. III, 7. Et ces noms, ces respects, ces applaudissements, Deviennent pour Titus autant d'engagements Qui, le liant, seigneur, d'une honorable chaîne…, Racine, Bér. V, 2. Ah ! si d'une autre chaîne il n'était point lié, Racine, Baj. III, 7. Tant d'années étaient des chaînes qui me liaient à ces deux hommes, Fénelon, Tél. XII. Il est absurde que la volonté se donne des chaînes pour l'avenir, Rousseau, Contr. II, 1. Celle qui par la douceur, par un amour vrai et même par les chaînes de l'habitude, l'avait subjugué [Louis XIV], Voltaire, Louis XIV, 26.

    Esclavage, sujétion, dépendance. Forcez, rompez, brisez de si honteuses chaînes, Corneille, Nic. I, 2. Cette âme, d'avec soi tout à coup divisée, Reprend de ses remords la chaîne mal brisée, Corneille, Sert. I, 1. L'ambition, l'amour, l'avarice, la haine Tiennent comme un forçat son esprit à la chaîne, Boileau, Sat. VIII. Un voyage rompra toutes ces vilaines chaînes-là, Sévigné, 42. Ne les a-t-il pas vus tous deux dans les chaînes de Mlle du Bouchet ? Sévigné, 585. Hippolyte rendra ma chaîne plus légère, Racine, Phèd. II, 1. Tu vis mon désespoir ; et tu m'as vu depuis Traîner de mers en mers ma chaîne et mes ennuis, Racine, Andr. I, 1. Votre état est donc plutôt une irrésolution vague d'un cœur agité, et qui craint de rompre ses chaînes, Massillon, Avent, Délai de convers. Rompez des chaînes que je déteste, Massillon, Carême, Motifs de conv. Pour lui faciliter les moyens de rompre ses chaînes, Massillon, Avent, Bonh. des Justes. J'ai préparé la chaîne où tu mets les Romains, Voltaire, M. de César, I, 1. Ils tiennent sous leurs pieds tout un peuple à la chaîne, Voltaire, Henr. VII. Un sang nouveau bouillonne dans mes veines ; Des douleurs et des ans j'ai dépouillé les chaînes, Delavigne, Paria, V, 3. Sans me lasser de vos chaînes, J'invoquerai la liberté, Béranger, Plus de pol. Je rampe sous la chaîne Du plus modique emploi, Béranger, Vocation. Comme un taureau dans la plaine, Vous traînez après vous la chaîne De vos longues iniquités, Lamartine, Méd. I, 30. Il est comptable à sa patrie Des dons qu'il tient de leur bonté [des cieux] ; Cette influence souveraine N'est pour lui qu'une illustre chaîne Qui l'attache au bonheur d'autrui, Rousseau J.-B. Odes, IV, 7.

    Être rivé à sa chaîne, ne pouvoir se soustraire à la dépendance où l'on vit.

    Bénir sa chaîne, se trouver heureux de la sujétion où l'on est, de l'attache qu'on a.

  • 4Suite non interrompue d objets semblables. La chaîne de montagnes qui borde l'Océan. Une chaîne d'étangs partage cette contrée. Le général disposa les postes de manière qu'ils fissent une chaîne continue.
  • 5Suite de personnes disposées pour se transmettre quelque chose de main en main. Les manœuvres forment la chaîne pour transporter des matériaux. Il n'y avait pas assez de monde pour faire la chaîne, de la rivière au lieu de l'incendie.

    En physique, chaîne électrique, suite de personnes qui se tiennent de façon à se transmettre une commotion électrique.

    Terme de danse. On appelle chaînes en général les mouvements où les lignes décrites par les figurants s'entre-croisent, et où ceux-ci se donnent la main en passant, ce qui forme en effet une sorte de chaîne ; la grande chaîne est celle qui se fait entre tous les danseurs d'une contredanse dans la figure d'un lacs d'amour ; les cavaliers partent par leur droite, les dames par leur gauche ou réciproquement, et chacun donne alternativement la main droite ou la main gauche aux arrivants ; on fait ainsi le tour entier. Les petites chaînes se font entre quatre figurants et le plus souvent avec les vis-à-vis, rarement sur les côtés. La chaîne des dames, la chaîne anglaise sont les principales des petites chaînes ; elles exigent huit mesures.

    Chaîne anglaise, pas composé où les deux couples vis-à-vis font un traversé, les dames passant au milieu, et occupent ainsi la place l'un de l'autre ; après quoi les deux couples reviennent à leur place par un mouvement semblable.

    Chaîne des dames, pas composé dans lequel les deux dames traversent et retraversent. Aux deux extrémités, elles trouvent d'abord le cavalier vis-à-vis, puis leur propre cavalier, qui leur donnent la main et font un dernier tour de main avec elles.

    Demi-chaîne, même pas, dont on fait seulement la moitié. Demi-chaîne anglaise, les deux couples traversent seulement et ne retraversent pas. La demi-chaîne ne demande que quatre mesures.

  • 6Enchaînement, continuité. La chaîne des causes. Je serais bien aise de faire voir toute la chaîne des autres vérités, Descartes, Méth. Cette preuve fera voir la chaîne entière de la tradition, Bossuet, Déf. comm. Où est l'homme assez stupide pour ne pas voir la chaîne de tout cela ? Rousseau, Ém. I. S'il y a quelque chose de clair en métaphysique, c'est la chaîne de ce raisonnement, Chateaubriand, Génie, I, I, 4. Donc, ne présentez plus à mon cœur agité Ces immuables lois de la nécessité, Cette chaîne des corps, des esprits et des mondes, Voltaire, Dés. de Lisbonne.
  • 7 Terme de tisserand. Les fils tendus sur les deux rouleaux du métier, et entre lesquels passe la trame. Étoffe à chaîne de coton et trame de laine.

    Terme de maçon. Rangée de pierres de taille superposée pour donner de la solidité à un mur de petites pierres.

    Rangée de gros cailloux espacés sur des chemins ferrés pour contenir la pierraille intermédiaire.

  • 8Collection d'auteurs qui ont travaillé sur quelque partie de l'Écriture sainte.
  • 9Chaîne à poil, chaîne de surcroît dans le velours.

SYNONYME

CHAÎNE, FERS. La différence entre ces deux mots, pris au sens de liens pour tenir captif, est que la chaîne est le mot propre, et que fers est, en cette acception, un mot poétique ; aussi dit-on mettre un chien à la chaîne et non aux fers.

HISTORIQUE

XIe s. En caeines de fer, Ch. de Rol. CCLXXII.

XIIe s. En deux chaaines [il] tenoit un grant lion, Roncisv. 113. Ou il l'en amaint [ou qu'il l'amène] pris en chaaine ou en hart, Saxons, XI.

XIIIe s. Dont vindrent les galies et pristrent le port par force et rompirent la chaene qui moult estoit fort, Villehardouin, XLV. L'en apele drap nays, à Paris, le drap duquel la chaene et la tisture est tout d'un, Liv. des mét. 119. La belle chaane dorée Qui les quatre elemens enlace, la Rose, 16988. Les baillis à la fonde [bourse] et à la caenne [tribunal des contestations maritimes, ainsi dit de la chaîne du port], Hist. occid. des croisades, t. II, 475. Se puis trover François, ceste gent mal senée, Chascun el col aura caïne bien fermée, Puis les menrai à vous, à Baudas [Bagdad] la loée, Ch. d'Ant. V, 927.

XVe s. Une chayenne forte et de dure assemblée par ordre de pluseurs aneaulx joins et entretenans ensemble, Christine de Pisan, Charles V, II, 4.

XVIe s. Pour porter au col, eut une chaisne d'or, Rabelais, Garg. I, 8. Tandis que tu as gardé le silence [dit Apelles à Megabysus], tu sembloies quelque grande chose à cause de tes chaisnes et de ta pompe, Montaigne, IV, 49.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHAÎNE.
2Ajoutez :

La chaîne avec laquelle on attachait une bande de galériens pour la marche. Le commissaire qui doit aller prendre les révoltés qui ont été condamnés aux galères pour les conduire à Toulon, part demain de Paris avec une chaîne qu'il a fait faire, ayant ordre de presser son voyage le plus qu'il pourra, Lett. de Colbert, t. IV, p. 2, note.

9 Touage par chaîne noyée, appareil consistant en une chaîne en maillons de fer étendue tout le long de la rivière et sur laquelle se hale le bateau toueur, pourvu d'une machine, traînant derrière lui tout un convoi de bateaux, Rev. des Deux-Mondes, 1er mars 1875, p. 72.

Nom donné, par abréviation, aux toueurs à chaîne noyée. Un des toueurs, vulgairement appelés chaînes, arrêté par la crue, fait escale en aval du pont du Petit-Andely, avec cinq ou six péniches qu'il remorquait, Journ. offic. 8 mars 1876, p. 1613, 1re col.

10 Terme de zoologie. Nom donné à des groupes d'individus agrégés, qui forment un second degré dans certaines générations alternantes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaîne »

Étymologie de chaîne - Wiktionnaire

(1355) De l’ancien français chaiene, chaenne, chaene, du latin catena.
L’accent circonflexe n’est pas le signe étymologique du phonème \s\ amuï mais d’un ‹ s › ajouté (chaisne) pour marquer à l’époque une voyelle longue. Désormais prononcé \ʃɛn\, on pourra préférer la graphie chaine proposée par les rectifications orthographiques de 1990.
→ voir cadenas
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de chaîne - Littré

Berry, chadaine, cordon, chaîne de vigne en espalier ; picard, cagne, caine ; provenç. et espagn. cadena ; portug. cadea ; ital. catena ; du latin catena.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chaîne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaîne ʃain play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « chaîne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaîne »

  • Le week-end du Grand Prix d’Autriche – y compris les qualifications et la course proprement dite – sera retransmis en direct au Royaume-Uni par la chaîne de télévision payante Sky Sports sur sa chaîne dédiée Sky Sports F1. Vous pouvez également accéder à un flux en direct de la couverture via Now TV. Les faits saillants seront diffusés par le diffuseur en clair Channel 4. Breakingnews.fr, heure, chaîne de télévision, flux en direct et grille
  • A partir du lundi 6 juillet, Canal+ va lancer la chaîne éphémère nommée PARISFASHION. Il s’agit d’une chaîne linéaire entièrement consacrée à la mode. Vous pourrez y “retrouver les vidéos de la fashion week et de la semaine de la Haute Couture,et nos contenus exclusifs” a indiqué Delphine Dewost, directrice du développement Chez canal+. Univers Freebox, Canal+ va lancer une nouvelle chaîne éphémère en clair à partir de lundi prochain
  • En cause, un camion et trois voitures. Le camion aurait freiné à la différence des voitures qui le suivaient. Cette collision en chaîne a fait trois blessés mais deux seulement, deux hommes de 27 et 39 ans, ont été dirigés par les pompiers vers le centre hospitalier de Toul. , Faits-divers - Justice | Un camion freine, collision en chaîne : trois blessés
  • L’agence israélienne de radiodiffusion a annoncé dimanche 28 juin qu’elle retirait sa licence à une chaîne de télévision du groupe évangélique GOD TV, accusée de faire du prosélytisme chrétien dans le pays, contrairement à ce qu’elle avait annoncé. La Croix, Accusée de prosélytisme, une chaîne de télévision évangélique retirée des ondes en Israël
  • L'AS Saint-Etienne vient de lancer une chaîne sur son site Internet afin de diffuser, en différé, les matches de ses équipes, et mettre en valeur son patrimoine audiovisuel, le tout en streaming. L'Essor Loire, L'ASSE lance sa chaîne sur le Web
  • Aucun homme n'aime ses chaînes, fussent-elles d'or. De John Heywood / Proverbs in the English tongue
  • L'une des chaînes les plus lourdes à porter est celle des biens matériels. De Constantin Zuraïo / Abdel-Malek
  • Pourquoi un homme aimerait-il ses chaînes, fussent-elles en or ? De Francis Bacon / Essais
  • Et l'hymen le plus doux est toujours une chaîne.
  • Le destin n'est pas une chaîne mais un envol. De Alessandro Baricco / Océan Mer
  • Qui cherche le plaisir ne trouve que des chaînes. De Jacques Deval / Afin de vivre bel et bien
  • La force de la chaîne est dans le maillon. De Proverbe d’Amérique latine
  • Si vous ressentez vos chaînes, vous êtes déjà à moitié libre. De Proverbe anglais
  • Les chaînes de l'humanité torturée sont en papiers de ministères. De Franz Kafka
  • Une chaîne a la force de son maillon le plus faible. De Anonyme
  • Le cahier des charges d'une grande chaîne hertzienne nationale ne peut se comparer au cahier des charges d'une chaîne thématique diffusée par satellite. De Xavier Gouyou Beauchamps / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • Il n'y a pas d'émission quelle qu'elle soit, qui ne soit tributaire de la santé de sa chaîne. La star, c'est la chaîne. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • La TV : l’époque où les fantômes agitaient leurs chaînes a été remplacée par l’époque où ce sont les chaînes qui agitent leurs fantômes. De Laurent Ruquier / Le Mois par moi
  • Les chaînes d'acier ou de soie sont toujours des chaînes. De Johann Friedrich von Schiller / La Conjuration de Fiesque

Images d'illustration du mot « chaîne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chaîne »

Langue Traduction
Portugais cadeia
Allemand kette
Italien catena
Espagnol cadena
Anglais chain
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaîne »

Source : synonymes de chaîne sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chaîne »



mots du mois

Mots similaires