La langue française

Cercueil

Définitions du mot « cercueil »

Trésor de la Langue Française informatisé

CERCUEIL, subst. masc.

A.− Long coffre dans lequel on dépose le corps d'un mort avant de l'inhumer. Cercueil de bois, de marbre, de plomb :
1. ... un prêtre bénit le cercueil et la première pelletée de terre qu'on jeta sur lui... Ponson du Terrail, Rocambole,t. 2, Le Club des valets de cœur, 1859, p. 81.
P. métaph. [P. anal. de forme ou de fonction] Je passe une assez mauvaise nuit dans ce cercueil de faïence [une baignoire] (Sem, La Ronde de nuit,1923, p. 69).Elle (...) se hâta de glisser la cape [d'Ulrique] dans son cercueil de papier (Green, Le Malfaiteur,1955, p. 135):
2. [René] Un livre, mais c'est déjà un cercueil. Il contient, sous une forme maintenant morte, tant de mouvements, tant d'ardeurs! J. de La Varende, Esculape,1949, p. 246.
Rem. La compar. conduit parfois à la création d'un mot composé : cet immense château-cercueil [de Versailles] (C. Mauclair, De Watteau à Whistler, 1905, p. 34).
B.− Loc. et expr. fig.
Descendre, entrer au cercueil (Ac. 1835, 1878). Mourir.
S'avancer vers le cercueil. Se préparer à mourir :
3. ... lutter seule contre le sort, s'avancer vers le cercueil sans qu'un ami vous soutienne, sans qu'un ami vous regrette, c'est un isolement dont les déserts de l'Arabie ne donnent qu'une foible idée; Mmede Stael, De l'Allemagne,t. 4, 1810, p. 373.
(Avoir) un pied dans le cercueil. (Être) au terme de la vie :
4. Tel l'homme s'environne, au déclin de la vie, De ses voiles brillants, tissus par la folie. Un pied dans le cercueil, n'ose-t-il pas encor Donner à ses désirs un chimérique essor; Baour-Lormian, Veillées,Seconde veillée, 1827, p. 281.
Pousser du pied dans le cercueil. Pousser vers la mort (cf. Musset, La Confession d'un enfant du siècle, 1836, p. 348).
Prononc. et Orth. : [sε ʀkœj]. Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851, Littré réclament un l mouillé. Ds. Ac. 1694-1932. ,,Malherbe écrivait accueuil : on devrait aussi écrire cercueuil ou cercœuil, car ueil dans l'orthographe ordinaire n'exprime pas le son d'euil`` (Fér. Crit. t. 1 1787). Grammont Prononc. 1958, p. 197, décide que ue est l'orth. de [œ] après un c ou un g et devant yod [écrit il] : accueil, cercueil, écueil, orgueil. ,,[Dans ces mots] la présence nécessaire d'un u à côté de c ou de g empêche d'en mettre un second après l'e`` (Mart. Comment prononce 1913, p. 93). Il en résulte des prononc. [ɔ ʀgεj], etc. (cf. Buben 1935, p. 72). Étymol. et Hist. xies. sarqueu (St Alexis, éd. Chr. Storey, 583 : Metent le cors en un sarqueu de marbre); 1100 sarcou (Roland, éd. J. Bédier, 2966); ca 1155 sarcu (Wace, St Nicolas, 633 ds Keller); 1165-70 sercueil (B. de Ste Maure, Troie, éd. Constans, 10 383, leçon du ms. M2 [xiiies.] ds T.-L., s.v. sarcou); 1298 serqeu (Auberi, p. 155 ds Gdf. Compl.); 1547 cercueil (Transport des restes du Dauphin, fo393 vods Gay). Du gr. η ̔ λ ι ́ θ ο ς [« pierre »] σ α ρ κ ο φ α ́ γ ο ς adj. « qui consume la chair » (composé de σ α ́ ρ ξ « viande » et φ α γ ε ι ̃ ν « manger ») désignant une pierre à chaux qui avait la particularité de consumer la chair, d'où son utilisation pour la fabrication des cercueils; de cet emploi est issu le subst. fém. η ̔ σ α ρ κ ο φ α ́ γ ο ς (IG, 14, 1472 ds Lidell-Scott). Pour l'évolution phon., v. Pope § 341, 556, 817. Fréq. abs. littér. : 1 454. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 935, b) 2 071; xxes. : a) 1 964, b) 1 386.

Wiktionnaire

Nom commun

cercueil \sɛʁ.kœj\ masculin

  1. Caisse de bois, de plomb, dans laquelle on met le corps d’un mort pour l’ensevelir.
    • Aussi, dans les belles nuits, vous voyez voltiger trois flammes au-dessus de la crevasse où ils sont enterrés : ce sont leurs âmes qui reviennent, car ce n'est pas une sépulture chrétienne qu’un cercueil de glace et un linceul de neige. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • C’est dans l’abondance que j’avais grandi, sans me douter de la misère humaine; en une nuit s’écroula l’édifice de notre fortune, et lorsqu’il fallut enterrer mon père, il n’y avait pas de quoi payer le cercueil. — (Chevalier Léopold de Sacher-Masoch; Le Legs de Caïn (Contes Galiciens), traduction anonyme de 1874)
    • … sur deux chaises était posé un cercueil de bois blanc, à demi recouvert d’une nappe de toile écrue qu’ornaient seulement le crucifix de cuivre et le rameau de buis bénit. — (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • C’est sans doute que le beaujolais nouveau pue trop la sueur d’une populace avinée de nostalgie du vin de soif, contrairement à la noble modernité de ces flacons de pauillac et de saint-émilion, qui n’en sont d’ailleurs plus, tant la poussière de chêne neuf saturant leurs tanins laisse croire qu’ils ont été élevés dans des cercueils. — (Périco Légasse, Vive le beaujolais nouveau ! in Marianne n° 553 du 24 novembre 2007)
  2. (Belgique) Bière légère à laquelle on ajoute un peu de coca.
    • Je vais boire un cercueil.
  3. (Familier) Boisson faite d’un mélange de fonds de bouteilles et destinée à s’enivrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CERCUEIL. n. m.
Caisse de bois, de plomb, etc., dans laquelle on met le corps d'un mort pour l'ensevelir.

Littré (1872-1877)

CERCUEIL (sèr-keull, ll mouillées) s. m.
  • 1Caisse de bois, de plomb, etc. dans laquelle on met un corps mort. Le corps fut embaumé et déposé dans un triple cercueil. Morte au sortir d'un bal qui nous mit tous en deuil, Morte, hélas ! et des bras d'une mère égarée La mort aux froides mains la prit toute parée, Pour l'endormir dans le cercueil, Hugo, Orient. 33. Son cercueil est fermé ; Dieu l'a jugé, silence ! Lamartine, Nouvelles médit. 7.
  • 2 Fig. De louanges que les années Ne mettent point dans le cercueil, Malherbe, IV, 5. Mais quoique ce combat me promette un cercueil, Corneille, Hor. II, 1. Ce frère et ton espoir vont entrer au cercueil, Corneille, Héracl. III, 3. La douleur aurait pu les conduire au cercueil, Racine, Poés. 1. Rhodes, des Ottomans ce redoutable écueil, De tous ses défenseurs devenu le cercueil, Racine, Baj. II, 1. La liberté, nourrice du génie, Voit les beaux arts pleurer sur son cercueil, Béranger, Censeur.

HISTORIQUE

XIe s. En blans sarcous [il] fait mettre les seigneurs, Ch. de Rol. CCLXIX.

XIIe s. Et en sarquez poser et alouer [les corps], Roncisv. 176.

XIIIe s. Là [ils] troverent sarcus de marbre de Persie ; S'en osterent les cors de cele gent haïe, Ch. d'Ant. IV, 440.

XVe s. Et le comte de Douglas, qui mort estoit, fut mis dans un sarcueux et chargé sur un char, Froissart, II, III, 125. Si ordonnerent adonc sarcueil assez honorable, et le mirent dedans, Froissart, I, I, 99. En ce propre jour fut apporté à Ortois et mis en un chercus le comte Gaston de Foix, Froissart, III, IV, 23. Et là fut vuidé et embaumé et mis en chercus de plomb, Froissart, ib. Fut mis en son sarcueil [le connétable Bertrand de Claiquin] et apporté à St-Denis, Froissart, II, II, 64.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CERCUEIL. - ÉTYM. Ajoutez : Il faut abandonner l'étymologie allemande qu'a donnée Diez, rejetant sarcophagus. C'est au contraire sarcophagus qui doit être admis ; cela est démontré par plusieurs noms de lieux qui représentent les formes anciennes de cercueil, et qui se nomment en latin sarcophagus ; voyez, entre autres, Sarcus, nom d'une localité du département de l'Oise, en latin de Sarcophagis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cercueil »

Wallon, sarkô, caveau où l'on met les morts ; picard, sarkeu, sarkeul ; Berry, sarqueu, serqueu, sarcu, sercoeur ; bas-lat. sarcus ; latin sarcophagus. (Voy. aux ADDITIONS.)

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français sarqueu, sarcou, issu du latin sarcophagus, emprunt au grec ancien σαρκοφάγος, sarkophagos (« mangeur de chair ou de viande »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cercueil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cercueil sɛrkœj

Évolution historique de l’usage du mot « cercueil »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cercueil »

  • Le cercueil, un pardessus sans manche. De Pierre Perret
  • Le lit est un terrain d'entraînement du cercueil. De Woody Allen
  • Qui flirte avec la mort épouse un cercueil. De Pierre-Georges Tamini
  • Un uniforme ? C'est un avant-projet de cercueil. De Boris Vian
  • Empruntez la vie, elle vous rendra un cercueil. De Jacques Sternberg
  • Une gondole, c'est un cercueil avec une rame. De Johann Wolfgang von Goethe
  • Le cercueil est le salon des morts, ils y reçoivent des vers. De Xavier Forneret / Sans titre
  • L’enfant qu’on a dans la vieillesse est un grelot au pied du cercueil. De Proverbe persan
  • Il ne faut pas vingt ans pour qu’un bossu entre dans un cercueil droit. De Proverbe martiniquais
  • C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse... De Pierre Doris
  • La guitare n'est plus qu'un cercueil pour chansons. De Jorge Carrera Andrade / Biographie à l'usage des oiseaux
  • A force de bouffer des conservateurs, on finira par plus pourrir dans le cercueil. De Jean-Marie Gourio / Brèves de comptoir - 1996
  • La mort est une victoire et quand on a bien vécu, le cercueil est un char de triomphe. De José Marti / Pages choisies
  • La seule chose que l'on peut obtenir à temps des artisans, c'est un cercueil. De Jean-Paul Richter / Etre là dans l'existence
  • L’homme ne s’avise jamais de se mesurer à son cercueil, qui seul néanmoins le mesure au juste. De Jacques-Bénigne Bossuet / Sermon sur l’honneur - 24 Mars 1666
  • Tout commence au Ghana, avec une tradition, celle des porteurs de cercueils les pallbearers, et une coutume, celle de célébrer la vie pendant les enterrements. Et depuis quelques années, les porteurs de cercueils qui avancent en tête de cortège se sont diversifiés. Ils proposent à leurs clients d’opérer des danses plus ou moins compliquées. Imaginez alors des hommes (pour la plupart), en chaussures de tango, lunettes de soleil, costume deux pièces, béret militaire et gants blancs immaculés, qui bougent, tournoient ou se jettent au sol, le tout dans une synchronicité digne des meilleures chorégraphies et sans jamais faire tomber le fardeau qu’ils portent. Les pallbeares et leur coffin dance étaient restés assez confidentiels, si on exclut un reportage de BBC Africa leur étant dédié en 2017. France Culture, Ghana : la danse joyeuse et macabre des porteurs de cercueils
  • Les douaniers français ont saisi sur une autoroute de l'Est de la France 65 kilos de cannabis dissimulés dans des cercueils transportés dans un faux corbillard. TVA Nouvelles, Le corbillard ne transportait pas de cercueil, mais du cannabis | TVA Nouvelles
  • Des personnes se recueillent devant le cercueil de George Floyd, le 8 juin 2020 à Houston ( POOL / Godofredo A. VASQUEZ ) Boursorama, Devant le cercueil de George Floyd, douleur et recueillement - Boursorama
  • Tué par un policier cette semaine, un Mexicain de 16 ans a vu ses amis lui rendre un hommage particulier, en lui faisant marquer un but avec son cercueil. Orange Sports, Mexique : Il marque un dernier but... avec son cercueil
  • Le défunt symbolique reposant sous la plaque de cercueil, qui sera déposée ce mardi matin (10h30) devant la préfecture du Loiret à Orléans a-t-il été emporté par le Covid ou par le gouvernement ? "C’est l’État qui tue le monde de la nuit", tempête, "très inquiet", le président de l’Umih 45 (l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie du Loiret). www.larep.fr, "C'est l’État qui tue le monde de la nuit" : un cercueil factice déposé devant la préfecture du Loiret, ce mardi matin - Orléans (45000)
  • Le corbillard transportant le cercueil de George Floyd quitte l'église Fountain of Praise à Houston, au Texas, après une cérémonie. Le cercueil est acheminé vers le cimetière où George Floyd sera enterré. , Vidéo - George Floyd: le corbillard transportant le cercueil se dirige vers le cimetière - 10/06/2020 08:08:41 - Boursorama

Traductions du mot « cercueil »

Langue Traduction
Anglais coffin
Espagnol ataúd
Italien bara
Allemand sarg
Portugais caixão
Source : Google Translate API

Synonymes de « cercueil »

Source : synonymes de cercueil sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cercueil »

Cercueil

Retour au sommaire ➦

Partager