Broderie : définition de broderie


Broderie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BRODERIE, subst. fém.

A.− Travail d'ornementation exécuté à la main ou à la machine, et consistant à passer des fils (de coton, soie, or, argent ou laine) à l'aide d'une aiguille ou d'un crochet sur un tissu marqué d'un dessin; résultat de ce travail; faire de la broderie (cf. aiguillette2ex. 4, arachnéen ex. 3) :
1. ... les chapes et les étoles jettent des paillettes de feu, à mesure que les génuflexions de l'officiant font miroiter les broderies damasquinées d'or; ... Taine, Notes sur Paris,Vie et opinions de M. F.-T. Graindorge, 1867, p. 194.
2. On distingue deux sortes de broderies : la broderie blanche ou plutôt la broderie sur blanc, car elle peut s'exécuter avec des fils de couleur, et la broderie de couleur ou de fantaisie. La broderie sur canevas relève de la tapisserie. La broderie sur blanc comprend différents genres d'exécution, dont les principaux sont la broderie en relief, comme le feston, le plumetis, et la broderie ajourée qui comprend un grand nombre de variétés (renaissance, richelieu, colbert, vénitienne, madère, etc.); la broderie de couleur est faite sur un tissu quelconque avec toutes espèces de matières et différentes sortes de points. Elle comprend la broderie au passé, la broderie d'or qui peut être faite en différents fils de métal et la broderie application. Lar. comm.1930.
3. Bonne-maman réussit à m'intéresser à la tapisserie et à la broderie sur filet : il fallait asservir la laine ou le coton à la rigueur d'un modèle et d'un canevas, et cette consigne m'accaparait assez; je confectionnai une douzaine de têtières et recouvris d'une tapisserie, hideuse, une des chaises de ma chambre. S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 69.
SYNT. Broderie délicate, fine, appliquée, couchée, plate, relevée, mécanique; riche broderie; broderie de laine, d'or, de soie; broderie de cannetille, en lame, au plumetis, sur tulle; broderie à l'aiguille, au crochet, à la main, au métier; de chenille et de soie; broderies sur tulle; bandes de broderie, des entre-deux de broderie, des habits chamarrés de broderies.
P. méton. Industrie et/ou commerce de la broderie. Tenir un établissement de broderie (Balzac, La Cousine Bette,1846, p. 28).Vers le XVIesiècle, la broderie prit de l'importance à Venise (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Lar. encyclop.).
P. anal. ou métaph. Tout ce qui évoque une broderie : ornements délicats et ajourés, entrelacs, etc.
[En parlant de travaux d'art] Le linteau et son tympan (...) une délicate broderie de pierre (T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1963, p. 321);la broderie d'un bas-relief :
4. − Les cieux sont de vair, et la terre est recouverte d'une broderie. Chaque chemin d'herbes foulées sous la gelée blanche est comme une traîne lamée, chaque buisson, une rayonnante orfèvrerie! Claudel, Tête d'Or,1reversion, 1890, p. 119.
Rare. [En parlant de l'écriture, de la signature; cf. brodeur, sens arg.] Il couvre tout de sa broderie, et légalise les actions qu'il ordonne (Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 184);de la broderie de jolies phrases (J. Rivière, Correspondance[avec Alain-Fournier], 1905, p. 71):
5. Mais ç'avait été Albertine; et entre la satisfaction de mes besoins de tendresse et les particularités de son corps un entrelacement de souvenirs s'était fait si inextricable que je ne pouvais plus arracher à un désir de tendresse toute cette broderie des souvenirs du corps d'Albertine. Proust, La Fugitive,1922, p. 556.
B.− Au fig.
1. Circonstances, détails parfois imaginés que le narrateur ajoute à son discours pour l'embellir. Il y a de la broderie, un peu de broderie à ce que vous dites (Ac.1798-1932);la broderie de ses médisances (Balzac, Les Secrets de la princesse de Cadignan,1839, p. 360);[si on] eût introduit ensuite toutes ces broderies dans le corps de l'histoire (Sainte-Beuve, Portraits contemporains,t. 3, 1846-69, p. 450).
Rem. Cet emploi, proche de l'emploi métaph., et plus rare que l'emploi verbal correspondant (cf. broder B).
2. Emplois techn.
a) HORTIC. ,,Il se disait des garnitures de buis nains qui marquaient les contours des parterres, dans les anciens jardins français`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Attesté encore dans Besch. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Lar. encyclop.
b) MUSIQUE
Ensemble de notes, variations souvent improvisées par l'exécutant qui s'ajoutent au thème principal. Synon. fioritures.La fine broderie des violons (J.-G. Prod'homme, Le Cycle Berlioz,t. 1, 1896, p. 95).
− [En harmonie]Note immédiatement voisine d'une note intégrante d'un accord qui revient sur cette note réelle. ,,(...) la B[roderie, ornement mélodique] est dite inférieure ou supérieure, diatonique ou chromatique; elle se pose sur l'un des degrés voisins du son principal appelé « note brodée »`` (M. Brenet, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926, p. 43).
Rem. Le 1eremploi est attesté par Ac. 1835-78, Besch. 1845, Lar. 19e, Pt Lar. 1906, Littré, DG; le 2eemploi par Lar. encyclop., Quillet 1965.
PRONONC. : [bʀ ɔdʀi].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1270-1300 (Ordonnances sur commerce et métiers dans E. Boileau, Métiers, éd. G.-B. Depping, 380 dans T.-L. : le mestier de brouderie); 1393 broderie (Ménagier, I, 121, ibid.); 2. 1690 (Fur. : Broderie, se dit aussi figurement des embellissements qu'on donne à des contes & à des histoires, & le plus souvent aux depens de la vérité). Dér. de broder*; suff. -erie*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 515. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 617, b) 1 246; xxes. : a) 777, b) 527.
BBG. − Rommel (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin, 1954, p. 7, 11, 188.

Broderie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

broderie \bʁɔd.ʁi\ féminin

  1. (Textile) Action de broder.
  2. (Textile) Ouvrage que l’on fait en brodant.
    • Et elle glissa dans son corsage, tout raide de broderies et de diamants, cette lettre qui sortait du pourpoint du jeune homme, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • La soie artificielle. […]. Pour certains articles, notamment la passementerie, la rubannerie, les broderies brillantes, on la préfère à la soie naturelle; […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • (Figuré) Souvent, à mi-pente, le touriste aperçoit les grosses touffes jaunes des genêts, une broderie d'orfroi court sous les taillis; […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • (Figuré) Quand il revint, il portait sous son bras trois ou quatre livres. Je n’en puis dire le nombre exact, car ce n’étaient que des liasses de feuilles imprimées, dont les bords jaunis et rongés par le temps rappelaient les broderies du pantalon de ma grand-mère. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, pages 265-266)
  3. (Figuré) Détail ou circonstance, que l’on ajoute à un récit pour l’embellir.
    • Il y a de la broderie, un peu de broderie dans ce que vous dites.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Broderie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRODERIE. n. f.
Ouvrage que l'on fait en brodant. Broderie plate. Broderie au plumetis. Riche broderie. Broderie au métier. Broderie au tambour. Broderie d'or, de soie, de laine. Dessin de broderie. Il se dit figurément des Circonstances, des détails que l'on ajoute à un récit pour l'embellir. Il y a de la broderie, un peu de broderie dans ce que vous dites.

Broderie : définition du Littré (1872-1877)

BRODERIE (bro-de-rie) s. f.
  • 1Ouvrage que l'on fait en brodant. Broderie au métier. Broderie de soie, d'or. Une étoffe ornée de broderies. Dans un camp si pompeux, des guerriers si bien mis, Tant d'habits comme au bal chargés de broderie, Et parmi des canons tant de galanterie, Corneille, les Victoires du Roi. Prince, si vous avez de la broderie, les valets de chambre en porteront, Fénelon, XXII, 275.
  • 2 Fig. Ce qu'on ajoute pour amplifier ou embellir un récit. Comment, dans ce récit, distinguer du fond la broderie ? Aquaviva manda d'être en garde contre tout ce qui viendrait des Français, avec force broderies pour appuyer cet avis, Saint-Simon, 456, 173. Plutarque n'a choisi que des parcelles de l'histoire romaine ; lorsque nous rejoignons au tout les membres qu'il en a séparés, sa broderie passe de beaucoup le riche fond des autres écrivains, Le P. Catrou, dans L'ABBÉ DESFONTAINES.
  • 3 Terme de musique. Ornements, c'est-à-dire notes que le musicien ajoute à sa partie dans l'exécution.

HISTORIQUE

XIVe s. Se le lit est couvert de sarge, de broderie ou couste-pointe de cendail, Ménagier, II, 4.

XVe s. Le temps a laissié son manteau De vent, de froidure et de pluye, Et s'est vestu de brouderie De souleil luisant, cler et beau, Orléans, Rond. Les aornemens des sales, chambres d'estranges et riches brodeures à grosses perles d'or et soyes à ouvrages divers, Christine de Pisan, Charles V, I, ch. 20.

XVIe s. Il prand sur son harnoys sa casaque de toille d'or à broderie de feuilles moresques de velours noir, Carloix, VI, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Broderie : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BRODERIE, s. f. ouvrage en or, argent ou soie, formé à l’aiguille d’un dessein quelconque, sur des étoffes ou de la mousseline. Dans les étoffes on fait usage d’un métier qui sert à étendre la piece, qui se travaille d’autant mieux qu’elle est plus étendue. Quant à la mousseline, les ornemens qu’on y applique dépendent de sa qualité : on la bâtit sur un patron dessiné qui se tient à la main ; quelquefois on l’empese avant que de la monter sur ce patron, quand l’ouvriere juge par la qualité qu’elle lui reconnoît, qu’elle sera difficile à manier. Les traits du dessein se remplissent, ainsi que quelques-unes des feuilles, de piqué & de coulé. Voyez ces mots. Les fleurs se forment de différens points-à-jour, au choix de l’ouvriere ; choix toûjours fondé sur le plus ou le moins d’effet que l’on pense qui résultera d’un point ou d’un autre.

La broderie au métier est d’une grande ancienneté. Dieu ordonna qu’on en enrichît l’arche & d’autres ornemens du temple des Juifs. Mais la broderie en mousseline pourroit bien ne pas remonter si haut. Les broderies de cette espece suivant en tout les desseins des belles dentelles, & la plûpart des points des unes ayant pris le nom du pays où les autres se font, car on dit point d’Hongrie, point de Saxe, &c. il y a lieu de croire que la broderie qui n’est vraiment qu’une imitation de la dentelle, n’est venue qu’après elle ; sur-tout, si l’on fait attention que la broderie s’est plus perfectionnée dans les pays où les dentelles sont les plus belles, comme en Saxe, que par-tout ailleurs.

La broderie au métier paroît bien moins longue que l’autre, dans laquelle, du moins pour le remplissage des fleurs, il faut compter sans cesse les fils de la mousseline tant en long qu’en travers : mais en revanche cette derniere est beaucoup plus riche en points, & dès-là susceptible de beaucoup plus de variété. La broderie en mousseline la plus estimée est celle de Saxe : on en fait cependant d’aussi belle dans d’autres contrées de l’Europe, sur-tout en France : mais la réputation des ouvrieres Saxonnes est faite ; les Françoises feroient mieux, qu’on les vanteroit moins. Il seroit bien à souhaiter que la prévention n’eût lieu que dans cette occasion.

Les toiles trop frappées, ne sont guere susceptibles de ces ornemens : & en effet, on n’y en voit point. Les mousselines même doivent être simples. Les plus fines sont les meilleures pour être brodées. Les doubles, à cause de leur tissure pressée & pleine, rentrent pour la broderie dans la classe des toiles, sur lesquelles elle est au moins inutile.

Broderie appliquée, est celle dont les figures sont relevées & arrondies par le coton ou vélin qu’on met dessous pour la soûtenir.

Broderie en couchure, est celle dont l’or & l’argent est couché sur le dessein, & est cousu avec de la soie de même couleur.

Broderie en guipure, se fait en or ou en argent. On dessine sur l’étoffe, ensuite on met du vélin découpé, puis l’on coud l’or ou l’argent dessus avec de la soie. On met dans cette broderie de l’or ou de l’argent frisé, du clinquant, du bouillon de plusieurs façons. On y met aussi des paillettes.

Broderie passée, est celle qui paroît des deux côtés de l’étoffe.

Broderie plate, est celle dont les figures sont plates & unies sans frisures, paillettes, ni autres ornemens.

Broderie, (Jardinage.) c’est dans un parterre, un composé de rinceaux de feuillages, avec fleurons, fleurs, tigettes, culots, rouleaux de graines, &c. le tout formé par des traits de bouis nain, qui renferment du mâche-fer au lieu de sable, & de la brique battue, pour colorer ces broderies & les détacher du fond, qui est ordinairement sablé de sable de riviere. V. Parterre. (P)

Broderie, Doubles, Fleurtis : tout cela se dit, en Musique, de plusieurs notes que le musicien ajoûte à sa partie dans l’exécution, pour varier un chant souvent répété, pour orner des passages trop simples, ou pour faire briller la légereté de son gosier ou de ses doigts. Rien ne montre mieux le bon ou mauvais goût d’un musicien, que le choix & l’usage qu’il fait de ces ornemens. La musique Françoise est fort retenue sur les broderies : les Italiens s’y donnent plus de carriere ; c’est chez eux à qui en fera davantage : les acteurs & actrices de leurs opéra, rassemblent ordinairement, d’après les meilleurs maîtres, des recueils de doubles, qu’ils appellent passi, sur toutes sortes de traits de chant, & ils sont fort jaloux de ces sortes de recueils. (S)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « broderie »

Étymologie de broderie - Wiktionnaire

 Dérivé de broder avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « broderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
broderie brɔdri play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « broderie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « broderie »

  • Le Sashiko est une broderie traditionnelle japonaise inspirée de la récupération de textiles usagés. Dans cet atelier, le Sashiko sera réalisé sur une pièce de tissu indigo en piquant avec un fil blanc. Vous pourrez confectionner un étui à stylo en sashiko avec l’un des motifs traditionnels « Seigaiha ». Unidivers, Atelier en plein air Broderie Sashiko Seigaiha Parc du Champ-de-Mars Paris samedi 27 juin 2020
  • Ma Semai montre une de ses broderies réalisées il y a 18 ans, à son domicilede la ville de Daban, dans le comté autonome Dongxiang de la préfecture autonome Hui de Linxia, dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), le 30 mai 2020. Ma Semai, âgée de36 ans et de l'ethnie Dongxiang, est l'une des brodeuses qui travaillent dans un atelier de broderie traditionnelle créé par le gouvernement local comme approche de la lutte contre la pauvreté. L'atelier emploie plus de 80 femmes locales de l'ethnie Dongxiang qui sont douées pour la broderie, et a également attiré près de 200 villageoises, qui terminent ses commandes chez elles. (Ma Xiping / Xinhua) , Gansu : comment un atelier de broderie aide les habitants à augmenter leurs revenus
  • Rencontre-démonstration avec Caroline Valentin, fondatrice de l’atelier de broderie Valentin le samedi 19 septembre à Musée Dentelles et Broderies de Caudry Avec Caroline Valentin, fondatrice de l’atelier de broderie Valentin, spécialisé dans la broderie pour les arts du spectacle dont le Moulin Rouge. Unidivers, Rencontre-démonstration avec Caroline Valentin, fondatrice de l’atelier de broderie Valentin Musée Dentelles et Broderies de Caudry Caudry samedi 19 septembre 2020
  • L’atelier broderie animé par l’artiste Tom Hickman, prévu en mars et reporté pour suivre les consignes du confinement, s’est déroulé mardi 23 juin, au café librairie « Sur la route ». Ce fut un beau succès. Les participantes ont, d’ailleurs, souhaité revenir dans quinze jours pour un deuxième atelier afin de lui montrer l’avancement de leur travail. Le Telegramme, Café librairie « sur la route » : succès de l’atelier broderie - Huelgoat - Le Télégramme
  • La broderie est la technique idéale pour personnaliser facilement des accessoires ou vêtements afin de les rendre uniques. Une bonne idée pour un cadeau de naissance.  Marie Claire, Comment broder un mot doux sur un body de bébé - Marie Claire
  • Dix-neuf musées et une dizaine de centres de recherche américains sont placés sous l’ombrelle de la Smithsonian Institution qui s’ouvre également sur toutes les cultures du monde avec, actuellement, un focus sur l’art palestinien de la broderie. L'Orient-Le Jour, L’art de la broderie palestinienne à la Smithsonian - L'Orient-Le Jour
  • On est ici, rue Auguste-Albertini, à Béziers, dans l’atelier de broderie sérigraphie, ouvert à la fin 2019. Ces brodeuses industrielles, Rolls du genre, le numéro un mondial, de plus en plus rares, ont été rapatriées de Mazamet. midilibre.fr, Béziers : la Broderie Sérigraphie 34 travaille avec la Rolls des machines - midilibre.fr
  • Toutes les tendances ont une histoire. Qu’elle soit grande ou petite, « M » s’amuse à la raconter. A sa façon. Cette semaine, la broderie anglaise. Le Monde.fr, La broderie anglaise, tissu émotif
  • La révolution n'est pas un dîner de gala ; elle ne se fait pas comme une œuvre littéraire, un dessin ou une broderie. De Mao Tsé-Toung / Le Petit Livre Rouge, 1966
  • La vie n'a qu'un sens : une ligne qui va de la naissance à la mort. Le reste n'est que broderie. De Andrée Maillet / Profil de l'original

Images d'illustration du mot « broderie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « broderie »

Langue Traduction
Portugais bordado
Allemand stickerei
Italien ricamo
Espagnol bordado
Anglais embroidery
Source : Google Translate API

Synonymes de « broderie »

Source : synonymes de broderie sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires