La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « brandiller »

Brandiller

Définitions de « brandiller »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRANDILLER, verbe.

A.− Emploi trans., vx. Animer d'un mouvement alternatif, balancer. Brandiller les jambes, brandiller les bras (Ac. 1798-1932).
Emploi pronom. réfl., vx, inus. Se mouvoir, généralement en l'air, d'un côté et de l'autre. Se brandiller sur une corde (Ac.1835-78).
B.− Emploi intrans. S'animer ou être animé d'un mouvement alternatif, osciller, se balancer, ballotter. ... il regardait (...) brandiller les charrettes de louage, pleines de meubles (Huysmans, En ménage,1881, p. 147);la valise de sport qui brandille au bout de ton bras droit (A. Arnoux, Rêverie d'un policier amateur,1945, p. 215):
... dressons une liste d'amis solides et sans scrupules. Que te semble De Piquenterre? − Excellent! répondit Malartic, mais il n'y faut pas compter. Il brandille à Montfaucon, au bout d'une chaîne de fer, en attendant que sa carcasse déchiquetée des oiseaux tombe en la fosse du gibet, sur les ossements des camarades qui l'ont précédé. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 323.
Rem. On rencontre dans la docum. 1. Le synon. arg. brandouiller, verbe intrans. Mon fourniment brandouille un brin (J. Richepin, La Bombarde, 1899, p. 119). Verbe trans. pour Guérin 1892. 2. Le part. prés. adjectivé brandouillant, ante, arg. Animé de balancements, de ballottements. Mais voici le commandant, (...) très brandouillant sur son cheval d'omnibus (Verlaine, Louise Leclerq, Pierre Duchâtelet, 1886, p. 141).
PRONONC. : [bʀ ɑ ̃dije], (je) brandille [bʀ ɑ ̃dij]. Transcrit avec yod également dans Land. 1834 et DG; avec [λ] mouillée dans Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Gattel 1841 et Littré.
ÉTYMOL. ET HIST. − A. − xiiies. brandiller « osciller » (Doon de Mayence, 5864 dans Gdf. Compl.). B.− 1684 brandouiller (La Fontaine, Ragotin, éd. H. Régnier, t. 7, p. 369). Dér. du rad. de brandir1*; A suff. -iller*; B suff. -ouiller*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Jaberg (K.). Zu den französischen Benennungen der Schaukel. Vox rom. 1945/46, t. 8, p. 6.

Wiktionnaire

Verbe - français

brandiller \bʁɑ̃.di.je\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Mouvoir deçà et delà, balancer.
    • Brandiller les jambes.
    • Brandiller les bras.
    • – […] Il brandille à Montfaucon, au bout d’une chaîne de fer, en attendant que sa carcasse déchiquetée des oiseaux tombe en la fosse du gibet, sur les ossements des camarades qui l’ont précédé. — (Théophile Gautier, Le capitaine Fracasse, Charpentier, Paris, 1863)
    • Contre le vent et la pluie continuelle, beaucoup de maisons sont caparaçonnées d’ardoises, flancs et toitures ; ces ardoises demi-cassées, moussues, brandillent, et la maison a l’air d’un lézard demi-écaillé. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
    • Sous escorte, les villageois allèrent contempler ceux des leurs qui gisaient dans les fossés ou brandillaient sous les arbres. — (Henri Béraud, Le Bois du templier pendu, Les Éditions de France, Paris, 1926)
    • Tout aurait été silence hormis ce halètement lancinant du vent, hormis le gémissement de quelque ferrure qui brandillait. — (Raymond Guérin, Les Poulpes, Gallimard, Paris, 1953)
  2. (Intransitif) (Vieilli) Se mouvoir deçà, delà.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRANDILLER. v. tr.
Mouvoir deçà et delà. Brandiller les jambes. Brandiller les bras.

SE BRANDILLER ou intransitivement BRANDILLER, Se mouvoir deçà, delà. Il vieillit.

Littré (1872-1877)

BRANDILLER (bran-di-llé, ll mouillées, et non bran-di-yé),
  • 1 V. a. Agiter deçà et delà.
  • 2 V. n. Un vieux linge brandillait à une branche d'arbre.
  • 3Se brandiller, v. réfl. Se mouvoir, s'agiter en l'air sur une corde, une escarpolette, etc.

SYNONYME

BRANDILLER, BRANLER. Ce qui distingue ces deux verbes, c'est que l'un est un diminutif et l'autre ne l'est pas. Aussi brandiller a-t-il toujours un sens ou de plaisanterie ou d'ironie ou de dénigrement, sens qui est tout à fait absent de la signification de branler.

HISTORIQUE

XIIIe s. Mais moult fu durement lassés Que des cops que del brandeler, Ren. 18647.

XVe s. Et doit estre la lance avant brandelée de fort bras, qu'elle soit lanciée ; car elle perce mieux, et en donne plus grant coup, Christine de Pisan, Charles V, II, 27.

XVIe s. L'autre, ayant esté accusé de peculat, a esté vu brandiller à une potence dans un tableau, Sully, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brandiller »

De brandir + -ille ; du francique brand, signifiant 'tison' ou 'épée'.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Brandir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brandiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brandiller brɑ̃dije

Évolution historique de l’usage du mot « brandiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brandiller »

  • L’héritage du « vieux parler » dans l’Yonne se résume à des miettes orales et foule d’écrits. En Puisaye, on se plaît à remuer, ou plutôt à faire « se brandiller », les mots « d’cheux nous ». www.lyonne.fr, Sur la trace des derniers Icaunais à parler patois - Toucy (89130)

Images d'illustration du mot « brandiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brandiller »

Langue Traduction
Anglais brandish
Espagnol blandir
Italien brandire
Allemand schwingen
Chinois 挥舞
Arabe براندي
Portugais brandir
Russe размахивать
Japonais 振り回す
Basque brandish
Corse brandis
Source : Google Translate API

Synonymes de « brandiller »

Source : synonymes de brandiller sur lebonsynonyme.fr

Brandiller

Retour au sommaire ➦

Partager